Dictionnaire français

du reste

locution adverbiale
du reste , locution adverbiale

En savoir plus

En vidéo : L'astuce du jour par le champion de France d'orthographe. Chaque jour, Guillaume Terrien décortique pour vous une règle orthographique de la langue française.
Améliorez votre orthographe grâce à notre partenaire Orthodidacte.com
synonymes de du reste Voir aussi : 2
  • ne pas être en reste Sens : N'avoir rien à envier, n'avoir aucune raison d'être jaloux. Origine : Au sens propre du terme, "être en reste" signifie devoir encore quelque chose à quelqu'un. Mais l'origine du sens figuré tel que nous le connaissons est inconnue.Lire la suite
  • Rester bouche bée Sens : Rester sans savoir quoi dire. Origine : En ancien français, le verbe "béer" signifiait "rester la bouche ouverte". C'est de ce dernier que provient l'expression "rester bouche bée", qui signifie que l'on est tellement surpris que l'on ne sait plus quoi dire.Lire la suite
  • Rester les bras croisés Sens : Rester sans rien faire. Origine : L'expression remonte au début du XVIIe siècle et fait référence au symbole culturel des bras croisés sur la poitrine, qui montre l'inaction ou le refus d'agir. "Rester les bras croisés" signifie que l'on reste sans rien faire.Lire la suite
  • Rester sur l'estomac Sens : Vexer, contrarier. Origine : L'estomac, qui désigne aujourd'hui l'organe digestif, était autrefois la gorge. En fait, son nom grec "stomachos" provient de "stoma" qui signifiait "bouche", dans le sens d'"orifice". Ce n'est qu'au XIIIe siècle qu'on a commencé à l'utiliser pour "appareil digestif". Puis, du XVe au XVIIe siècle, les précieuses ont exigé que l'on utilise le mot "estomac" pour parler de la poitrine, car elles refusaient que l'on confonde celle-ci, siège du coeur et de l'émotion avec la "vulgaire" poitrine de veau, très appréciée à cette époque. En effet au XVIe siècle, l'estomac qualifiait aussi bien la poitrine que le coeur, le courage, l'intelligence ou encore l'esprit. Quant à l'expression "rester sur l'estomac", elle fait référence à la digestion, dans son sens figuré. Il s'agit ainsi de dire qu'un évènement ou une critique nous a vexé et qu'on ne l'a pas "digérée moralement".Lire la suite
  • En rester comme deux ronds de flan Sens : Etre surpris, étonné. Origine : L'expression remonterait au XVI ème siècle. Le terme "flan" désignait à cette époque de la monnaie. "Deux ronds de flan" se rapportant aux yeux ronds qu'une personne peut montrer lorsqu'elle est surprise de l'argent qu'elle détient.Lire la suite
  • Être mis (rester) sur la touche Sens : Être mis à distance. Origine : Cette expression date du XXe siècle. Dans les jeux de ballons, la touche est le lieu qui se situe hors du périmètre de jeu. C'est ainsi que "être mis sur la touche" a pris le sens d' "être mis à l'écart".Lire la suite
  • Avoir de beaux restes Sens : Rester beau ou belle malgré l'âge. Origine : Au XVIIe siècle, l'expression s'appliquait exclusivement aux femmes, les « restes » désignant ce qu'il « reste » de la beauté passée d'une femme ayant atteint un certain âge, après que le temps a fait ses ravages. De nos jours, on peut dire exactement la même chose d'un homme.Lire la suite
  • Rester le bec dans l'eau Sens : Ne pas obtenir ce que l'on attendait. Origine : Cette expression date du XIXe siècle. Le bec représente la bouche, et l'eau la salive de celui qui attend quelque chose après qu'on lui a fait des promesses. Si on reste dans cet état, c'est que l'on est déçu, les engagements n'ayant pas été tenus.Lire la suite
  • Rester au calme Sens : Etre dans un environnement, une ambiance tranquille.
  • Rester figé dans ses certitudes Sens : Ne voir que ses certitudes.
expressions avec du reste Voir aussi : 45
citations avec du reste Voir aussi : 370
événements avec du reste Voir aussi : 407

Mots proches recherchés

article
locution
adjectif, nom masculin, participe passé
adjectif
nom féminin
adjectif
nom masculin
nom féminin
adjectif
adverbe

Mots du jour

locution
nom masculin
adjectif, nom masculin
nom féminin
adjectif
adjectif, nom masculin
adjectif
adjectif