L'Internaute > Expressions > Apparences > Faire pitié


Rechercher une expression
 


Faire pitié"



 

Signification

 

Donner à ressentir un sentiment douloureux (face à la souffrance d'autrui) ; donner à ressentir un sentiment de mépris, de recul (face aux faits ou aux paroles d'autrui).



 

Origine

 

Le terme "pitié" est issu du latin "pietas", et désigne l'expression d'un sentiment douloureux face aux souffrances d'autrui. Par extension, ce sentiment douloureux peut parfois se transformer en un sentiment de mépris et de supériorité, vis-à-vis d'une souffrance qu'on ne vit pas soi-même, qu'on ne connaît donc pas, parfois même dont on se détache. Historiquement, la "pitié" s'inscrit dans une dynamique de morale chrétienne. De ce point de vue, la "pitié" se distingue de la "compassion", qui désigne un sentiment spontanément partagé et sincèrement éprouvé face aux souffrances d'autrui. L'expression "faire pitié" désigne un sentiment de "mépris apitoyé" face à ce que dit, fait, ou représente autrui, par opposition à "faire envie" : "il chante à faire pitié" signifie "il chante mal, faux" ; "il vaut mieux faire envie que pitié" est un proverbe bien connu.


Expression suivante : Faire place nette 


Rechercher une expression
 




Encyclopédie des expressions | Contact