Bien choisir son manteau d'hiver pour homme

Bien choisir son manteau d'hiver pour homme Caban, duffle-coat, pardessus, blouson... Quel manteau hivernal colle le plus à votre style ? Comment le porter ? Zoom sur les différents types de manteau pour faire le bon choix.

Les marins de l'US Navy, précurseurs du caban. © JamaisVulgaire.com

Le caban

C'est la marine américaine, l'US Navy, qui commence à porter le caban à partir de 1881. Il est doté d'un double boutonnage, de poches en biais souvent passepoilées et de larges revers.

Ses origines maritimes sont d'ailleurs rappelées par des boutons en Bakelite, où l'on distingue des ancres. Il est souvent élaboré en laine melton, une laine mélangée à 25% de nylon qui garantit une bonne imperméabilité. 

C'est cette fiabilité assortie d'une certaine polyvalence qui fait du caban une référence depuis presque un siècle et demi.

Une grosse faute de goût à éviter : le porter par dessus une veste plus longue. Cela arrive en particulier avec les vestes de costume. Attention à votre morphologie : si vous avez un long cou et une tête plutôt fine, évitez les revers larges qui accentueront cette maigreur. De même, évitez la combinaison caban/chaussures montantes si vous êtes trop petit : cela a souvent tendance à tasser la silhouette.

Dernier conseil : évitez les boutons cheap en plastique et n'hésitez pas à les faire remplacer en mercerie par des boutons en bois ou dorés. Ca change tout et ça ne coûte pas grand chose.

Le duffle-coat

4
Le duffle-coat possède une large capuche et des brandebourg en corne. © JamaisVulgaire.com

C'est l'officier Bernard Montgomery qui rend le duffle-coat populaire lors de la Seconde Guerre Mondiale : il donne son nom au modèle Monty de Gloverall, qui devient un bestseller.
Une fois la guerre fini, les stocks de la marine sont pleins à craquer et les duffle-coats inondent le marché civil. Gloverall est la marque qui a la bonne idée de les racheter pour les adapter à un usage plus urbain et plus civil et qui les popularise vraiment auprès du grand public.

Un duffle-coat a des caractéristiques facilement reconnaissables : une large capuche assez conséquente pour porter en dessous un bonnet épais, des brandebourg en corne conçus pour pouvoir se refermer facilement avec des gants épais (ça ne se vérifie pas forcément en pratique).

La parka

Afin d'être protégées du froid polaire des régions Arctiques, les femmes inuits portaient traditionnellement une parka, dotée d'une poche bébé (un peu comme une poche kangourou). Les Américains exploitèrent ce concept à partir des années 50 pour le produire en masse pendant la guerre de Corée, entièrement en matière synthétique : n'imaginez pas que c'est un type de vêtement indispensable pour l'hiver, sauf s'il fait régulièrement moins de 10 degrés.

9
Pardessus © JamaisVulgaire.com

Le pardessus

C'était le manteau fétiche du cercle des dandys du 19è siècle : il est extrêmement formel et s'associe parfaitement avec une tenue de travail.
Deux formes sont connues : le chesterfield et le covert coat.

Attention : en prenant les mesures pour un pardessus, gardez au moins 2-3 cm d'écart au niveau du tour de poitrine. Un pardessus est fait pour être porté par dessus (aha) plusieurs couches et a donc besoin d'espace. Ce type de vêtement est plutot bien adapté aux carrures un peu fortes.

Le trench-coat

C'est lors de la Première Guerre Mondiale que les trenchs font leur apparition sur le dos des officiers britanniques.
On ne laisse rien au hasard sur cette pièce qui est une des plus structurées du vestiaire masculin : la martingale (la ceinture du milieu) ajuste parfaitement la coupe pour mettre bien en valeur le torse et vous permettre de le porter quelles que soient les épaisseurs du dessous.
Les épaules sont mises en valeur avec les épaulettes et les rabats aux épaules servent à renforcer cette partie du manteau qui s'usait facilement (quand on porte des objets lourds, on les appuie forcément sur ses épaules) et qui est particulièrement vulnérable aux infiltrations d'eau.

Comme pour les cabans, ne négligez pas les boutons et ne vous contentez pas de plastique bon marché un peu brillant. Optez pour de beaux boutons en bois, en métal ou en cuir.

Valéry, auteur de cet article, anime le blog JamaisVulgaire.comJamaisVulgaire.com est un blog de mode homme qui vous sélectionne les bons plans en achat sur Internet et qui vous montre tous les pièges à éviter.
Vous trouverez aussi des conseils concrets en style pour savoir de quels vêtements vous avez besoin pour compléter votre garde-robe, en fonction de votre environnement, et comment les porter. JamaisVulgaire.com propose enfin une méthode complète pour commander à prix réduits en usine en Corée du Sud. Une sélection est faite chaque mois avec des vêtements bien coupés, pas chers et adaptés aux petites tailles.

Mode / Accessoires

Annonces Google