Comment se constituer une cave à vins : les conseils d'un expert

Comment se constituer une cave à vins : les conseils d'un expert Combien de bouteilles faut-il au minimum pour débuter ? Quelle est la bonne répartition à effectuer entre les différentes appellations ? Olivier Bouché, spécialiste du vin, nous livre ses conseils pour détenir une belle cave.

Linternaute.com : Quelle quantité de bouteilles nécessite une cave à vins "digne de ce nom" ?

Olivier Bouché : Avant tout, il faut déterminer l'espace à consacrer chez soi à un stockage de vins, et cela dans de bonnes conditions de température constante et d'hygrométrie. Ensuite, on peut définir la quantité de vins que l'on consacre à sa consommation courante et aux vins de garde.
Démarrer une cave avec 120 bouteilles donnera déjà un bon point de départ, elle obligera son propriétaire à certaines concessions quant au choix. Avec 300 bouteilles maximum, elle sera plus sérieuse et le budget à y consacrer sera plus élevé.

cave vins
Si vous ne possédez pas de "vraie" cave, vous pouvez faire l'acquisition d'une armoire à vins. © Food photo - Fotolia

Comment choisir ses vins et quelle répartition effectuer entre les différentes appellations ?

Le choix des vins se fait en fonction du goût personnel et du budget. L'amateur éclairé, avant de faire ses achats, devra penser aux accords mets et vins, qui l'obligeront à détenir des vins pour une bonne harmonie gustative. La cave se répartira par régions viticoles et par couleurs. On pourra trouver des vins blancs secs, quelques vins moelleux et méthodes traditionnelles (vins à bulles) pouvant représenter au moins le tiers de la cave ; des rouges faciles à boire comme des rouges complexes et de garde ; quelques rosés viendront la compléter en période estivale ou pourront trouver leur place à l'année. On trouvera en majorité des vins de Bordeaux, de Bourgogne et quelques crus du Beaujolais en passant par les vins de la Vallée du Rhône, des vins de Loire, du Sud-Ouest sans oublier le Languedoc Roussillon. Elle se complétera avec des vins d'autres régions viticoles au fil du temps.

Comment assurer le suivi de ses vins, pour savoir quand consommer ses bouteilles ?

Il faut absolument établir un livre de cave retraçant l'achat et le moment où le vin sera à son apogée pour le boire. Il faudra forcement penser que les vins dits courants, faciles à boire et non de garde, devront sortir de la cave pour être bus et remplacés par d'autres millésimes plus jeunes. La carte officielle des millésimes des vins de France des Courtiers Jurés-Experts Piqueurs, donnant une valeur qualitative des millésimes, permettra au consommateur d'être avisé, de faire un roulement et d'éviter ainsi d'ouvrir des bouteilles en fin de vie et sans plaisir gustatif.

Si l'on ne dispose pas chez soi d'une cave, quelles sont les alternatives (armoire à vin, cave de vieillissement) et comment bien choisir ce type de produit ?

"Démarrer une cave avec 120 bouteilles donnera déjà un bon point de départ"

Si l'on ne possède pas une cave classique pour y stocker son vin dans les meilleures conditions, on peut investir dans l'achat d'une armoire de stockage dédiée à cet effet ou d'une armoire à vins dite de service, avec différentes zones de température permettant de consommer un vin à température idéale. Le choix de l'armoire sera lié à l'espace que vous allez lui consacrer. Elle peut se retrouver dans votre salon ou cuisine ouverte, ou dans un espace plus discret. Elle ne représentera dans la valeur d'une bouteille que quelques centimes d'investissement et sera vite amortie pour que vos vins soient les mieux conservés.

Où acheter ses vins ? Quelles sont les bonnes opportunités ? 

Aujourd'hui le consommateur est perdu quant à l'étendue du choix de vins que le marché lui propose. La meilleure des approches est de côtoyer les maisons de vins, viticulteurs, cavistes et professionnels de la filière vins qui seront de bons conseils. Et la dégustation est le meilleur des arguments pour le choix final !
Les Salons nationaux comme la Foire de Paris qui a lieu en ce moment ou tous autres salons de renom ou foires aux vins, aideront le consommateur à sa prise de décision.

Olivier Bouché est Président Syndic de la Compagnie des Courtiers Jurés-Experts Piqueurs de Vins de Paris. Il a une expérience professionnelle de presque 30 ans dans la commercialisation des vins. Courtier et négociant en vins à la fois, il conseille et expédie aussi régulièrement sur le marché asiatique. 

La Compagnie des Courtiers Jurés, reconnue d'Utilité Publique, est toujours en exercice depuis bientôt 7 siècles. Elle organise et intervient dans les concours nationaux et internationaux, est appelée à des expertises, inventaires et estimations de caves. Elle intervient bénévolement à la Foire de Paris depuis sa création il y a plus d'un siècle et organise le Concours des Exposants des Vins Foire de Paris. Ce concours permet aux exposants de se faire remarquer en proposant aux visiteurs le ou les vins qui ont été médaillés par les Jurés-Experts en toute neutralité.

 Pour en savoir plus : Courtiersenvinsdeparis.org ; FoiredeParis.fr

 Quiz : Testez votre culture vinicole

 Et aussi : le guide des vins de Linternaute.com

Gastronomie / Vins

Annonces Google