Rechercher un proverbe
 
 

L'appétit vient en mangeant."

 
 
 Theme Désir
 pays France
3 avis
 Avis des internautes
Donnez votre avis

  Explication  

Ce proverbe peut s’utiliser au sens propre comme au sens figuré. Au sens propre, il signifie littéralement qu’entamer un repas attise la faim. Dans un sens plus abstrait, il signifie que l’envie d’une chose vient en la pratiquant mais surtout que la possession d’une chose appelle d’autres désirs. En ce sens, le proverbe équivaut à l’expression « plus on en a, plus on en veut », sans pour autant être forcément dépréciatif.



  Origine  

L'existence de ce proverbe est attestée au XVIIème, mais il serait plus ancien.



1803 proverbes français | Désir : 26 proverbes

  Vos avis  
 3 avis | DONNEZ VOTRE AVIS 
L'avis de Koffi Bertin Konan (Bouake ( Cote D'ivoire )) 
L'appétit vient en mangeant. Ça me dérange.
"Cette expression est selon moi très fausse vu le sens qu'un lui donne. Elle est acceptée de tous, pourtant elle fait entorse aux règles grammaticales qu'on nous a enseignées depuis la base. Exemple : "Marie vient en mangeant". Ici, c'est Marie (le sujet) qui vient et c'est le même sujet (Marie) qui mange. Il est très évident ici que c'est le MÊME sujet qui fait les deux actions. Il y a un sujet commun pour les deux verbes (venir et manger). C’est-à-dire, Marie vient, et c’est la même Marie qui mange. Ce n’est pas quelqu'un d'autre qui mange pendant que Marie vient. Le verbe manger ici n'a pas un autre sujet. Mais pourquoi quand on remplace seulement "Marie" par "l’appétit" : on attribut forcément l'action de manger à un autre sujet fictif qui n'apparait nullement dans la phrase, et ensuite l’action de venir à l’appétit. Pourtant ici "l'appétit "est bel et bien le seul sujet commun aux deux actions. Décrites par les verbes "venir" et "manger", la phrase "l’appétit vient en mangeant" veut dire simplement, et conformément à la règle, que l’appétit vient et l’appétit mange. Si pendant que "marie" vient, "marie" mange. Donc pendant que l'appétit "vient", l'appétit "mange". Ce sont exactement deux mêmes phrases du point de vue syntaxique et qui obéissent à la même règle grammaticale. Comme notre cerveau, avec toute sa raison ne peut pas admettre que "l’appétit", un fait aussi abstrait, puisse manger ; on attribue l'action de manger à un" homme" ou à un "être" qui n'existe nullement ici dans la phrase. Sens très erroné de mon point de vue pour la phrase dans sa construction. Même si c'est le sens logique que le cerveau peut accepter. Je pense qu'il faut plutôt dire: L’APPÉTIT VIENT LORSQU'ON MANGE. L’emploi de la conjonction "en" dans une phrase telle que "l’appétit vient en mangeant" décrit toujours la SIMULTANÉITÉ d'action effectuée par le MÊME sujet. Ce qui n'est pas le cas ici vu le sens qu'on donne à cette phrase. À moins qu'on me dise que c'est une exception à la règle. "Chantal chante en pleurant". OK. "L'arbitre siffle en courant". OK. "Marie vient en mangeant". OK. "L’appétit vient en mangeant". Pouf !!! Merci pour votre attention à ma longue observation." (03 juin 2019)
 
L'avis de Marie  (Tours) 
"Il date au moins du XVIe siècle puisque dans l’œuvre littéraire Gargantua de Rabelais, il est écrit au chapitre 5 pendant une discussion sur la beuverie." (14 octobre 2011)
 
L'avis de Emie  (Standré) 
Question
"Ce proverbe, est-il d'origine latine ? Merci pour toutes réponses !" (04 octobre 2011)
 
Rechercher un proverbe
 

Encyclopédie des proverbes | Contact