Madrid

Madrid Madrid est avec Barcelone l'une des villes les plus attractives d'Espagne. Les voyageurs s'y pressent pour profiter de son climat toujours clément (un peu trop l'été...) et de son incroyable patrimoine culturel. Madrid se situe à 600 m d'altitude, ce qui fait d'elle l'une des capitales les plus hautes d'Europe. Les étés torrides succèdent aux hivers rigoureux. La ville se trouve au centre de la péninsule ibérique.

 A VISITER ABSOLUMENT - Le Palais royal : le Palais royal a été la résidence officielle des rois d'Espagne. Il fut détruit par un incendie en 1734, la veille de Noël, pendant le règne de Philippe V (premier roi Bourbons). En 1735, ce dernier s'empressa de commander la construction d'un palais ressemblant à Versailles où il avait grandi. Le général Franco aimait prononcer ses discours depuis le balcon dominant la Plaza de Oriente.

La cathédrale de la Almudena : face au Palais Royal se dresse la Almudena. La Almudena est une imposante cathédrale d'allure extérieure "néo-baroque", tandis que son intérieur a été construit dans un style néogothique. La Almuneda utilise cependant un certain nombre d'éléments modernes pour sa décoration intérieure : sa collection d'arts sacrés modernes étonne le visiteur.

Gran Via : il faut vivre l'animation chaleureuse de Gran via. C'est une artère bruyante bordée d'imposants immeubles à l'architecture 1930. A Gran Via se situe l'hôtel Tryp où l'on dit qu'Ernest Hemingway écrivit ses textes sur la Guerre d'Espagne dont il tira "La Cinquième Colonne" et "Pour qui sonne le glas".

La plaza Mayor : construite en 1617, c'est un vaste rectangle d'environ 120m de long sur 90m de large. La Plaza Mayor offre un décor castillan caractéristique avec ses toits pentus, ses balcons et ses clochetons. Au centre de la place se trouve une statue équestre de Philippe III, commencée par Jean de Bologne, et achevée en 1616 par son élève Pietro Tacca.

Le musée du Prado : C'est l'une des plus grandes galeries de peinture du monde avec plus de 5000 oeuvres. Le musée est situé dans un édifice du XVIIIème siècle destiné à l'origine à accueillir un musée d'histoire naturelle. Regroupant la plus grande collection de la peinture espagnole, le musée présente aussi les toiles qui ornaient les pièces du palais des rois d'Espagne.

A savoir : La capitale espagnole est une ville au patrimoine culturel immense : avec la Puerta del sol, les arènes de Madrid à l'extrémité de la ville, le Parc Del Retiro, le Musée Sofia .... Une des choses surprenantes reste bien sûr les témoignages de l'origine arabe de la ville ainsi que le mélange des architecture de styles renaissance et moderne.

L'histoire de Madrid

Madrid devient la capitale du royaume d'Espagne en 1561, sous l'impulsion de Philippe II. Dès lors, la cité ibérique s'enrichit de nombreux monuments : palais, églises, monastères... Cette profusion est appelée le Madrid des Habsbourgs.

Au XVIIIe siècle, les Bourbons succédèrent aux Habsbourgs. Madrid connaît alors un grand élan urbanistique. L'engagement artistique de souverains tels que Charles III ou Philippe V entraîne la construction de nouveaux trésors architecturaux. Monuments, jardins, places constituent alors le Madrid des Bourbons

Ces deux dynasties ont légué un patrimoine exceptionnel. La capitale espagnole ne peut que ravir les amateurs d'art grâce à ses monuments, ses vieux quartiers et ses rues colorées?. Capitale du pays, Madrid est une ville moderne, mouvante, cosmopolite où il y a mille choses à faire de jour comme de nuit.

Vers 880, l'émir Mohammed Ier fonde Madrid. Son nom provient de "Machra", source d'eau en arabe et "it" abondance. Au départ, ce n'est qu'une forteresse destinée à protéger Tolède, cité qui héberge alors la cour royale. Les chrétiens s'emparent de Madrid en 1083. Les deux religions apprennent alors à cohabiter dans une certaine harmonie, contrairement à nombre de cités castillanes.

En 1561, lorsque le roi Philippe II décide de faire de Madrid la capitale de son royaume, elle ne compte guère plus de 20 000 habitants. Cinquante ans plus tard, sa population a pratiquement triplé. Les Habsbourg règnent sur Madrid et l'Espagne jusqu'au XVIIIe siècle.

Les Bourbons leur succèdent et entament de grandes réformes administratives et économiques. En outre, ils décident de donner à Madrid la digne allure d'une capitale royale. La ville connaît, alors, un développement sans précédent grâce à la contribution d'architectes français et italiens.

Après le règne pacifique des Bourbons, l'avènement del'occupation bonapartiste est marqué par les guerres, les luttes fratricides et les rébellions populaires. Le 2 mai 1808, Joseph Bonaparte, frère de Napoléon, se voit confier le trône d'Espagne jusqu'alors occupé par Ferdinand VII. S'ensuit une féroce résistance des Madrilènes face à la cavalerie française. Cette période douloureuse a été immortalisée par le peintre Goya.

Entre 1936 et 1939, la guerre civile oppose les nationalistes aux républicains, Madrid est défendue par l'armée républicaine. Elle se rend finalement aux nationalistes en mars 1939, la dictature de Franco durera 40 ans. Durant cette période, la ville s'agrandit considérablement et accueille peu à peu la plupart des grandes administrations d'État.

En 1977, la démocratie revient, c'est la Movida. Dès lors, Madrid connaît une expansion impressionnante.

Trouver un vol

VOYAGE À MADRID

Météo / Quand partir

Il est préférable de partir entre le 01/04 et le 30/06, et/ou entre le 01/09 et le 31/10.

Ensoleillement / Precipitations

Le climat est continental à Madrid.

La ville est à éviter en plein été : la chaleur y est étouffante !

Températures moyennes

Eau : non applicable.

Passeport / Visa / Formalités

Pas besoin de passeport ni de visa.

Transports

Aeroports

L'aéroport de Madrid Barajas propose des vols vers toutes les villes d'Espagne et des villes d'Europe. L'aérogare se trouve à une dizaine de kilomètre de Madrid.

Généralités

Pour se déplacer à Madrid, rien ne vaut... ses pieds ! Armez-vous de bonnes chaussures pour faire le tour de la ville si votre hôtel est dans le centre. Le métro reste l'autre moyen pratique de se déplacer.

Il existe des forfaits touristiques pour se déplacer en métro ! De 5,20 euros à 10,40 euros la journée selon la zone. Tarif dégressif. Pour connaître horaires et trajets, consultez le site du métro de Madrid.

Monnaie

Monnaie

L'euro est la monnaie utilisée à Madrid et dans toute l'Espagne.

Pourboires

Le pourboire n'est pas une obligation, mais vous pouvez en laisser si vous voulez !

Prix moyens

Hôtels 1 et 2 étoiles : de 20 euros à 65 euros

Hôtels 3 étoiles : de 65 euros à 150 euros

Hôtels 4 étoiles ou plus : de 150 euros à 1800 euros

Restaurants bon marché : de 10 euros à 15 euros

Restaurants traditionnels : de 10 euros à 50 euros

Restaurants Grandes tables : de 50 euros à 200 euros

Points forts

  • Une vie nocturne riche et agitée
  • Une ville riche d'histoire : monuments, musées à visiter (Prado)

Points faibles

La chaleur parfois accablante l'été.

Vie pratique

Equipements

De bonnes chaussures pour visiter la ville.

Standards Locaux

L'électricité est du 220 V et le système métrique est utilisé.

Evénements

Manifestation culturelle

A ne pas manquer, au printemps (en juin surtout) ou lors d'événements spéciaux (San Isidro en mai), une corrida aux fameuses arènes de Madrid Las Ventas. Pour se plonger dans cette tradition nationale et une ambiance madrilène incomparable. Un art qui s'adresse à un public averti : âmes sensibles et défenseurs des animaux s'abstenir.

Carte d'identité

Nombre d'habitants : Environ 3 millions et demi d'habitants

Superficie de Madrid : 607 km²

Région : Province de Madrid

Préfixes téléphoniques : 913, 914, 915

Code postal : 28000

Population / Langue

La ville compte environ 3,5 millions d'habitants.

Liens utiles

Site web de l'office du tourisme

Site Web de l'Office de Tourisme de Madrid.

Autres sites web

Site Web de l'Office du Tourisme d'Espagne.

Trouver un hotel

QUE VOIR À MADRID

Où aller ?

Patrimoine culturel

Parc du Buen Retiro

Un parc très agréable pour flâner mais aussi découvrir l'expression d'un art royal. Datant du 17e siècle, sous le roi Felipe IV, c'est un vrai havre de paix : un peu de fraîcheur et de calme au coeur même de la ville ! Vous pouvez faire le tour du parc en barque : à essayer !

Musée Thyssen-Bornemisza

Un musée, moins connu que le Prado, est à visiter : celui de Thyssen-Bornemisza. Issues d'une collection privée, vous pourrez découvrir des oeuvres allant du 14e siècle aux pop art ! Un musée assez fabuleux ! Ouvert de 10h à 19h du mardi au dimanche. En savoir plus :

Monastère San Lorenzo de El Escorial

Classé patrimoine mondial de l'Unesco, ce monastère a été fondé au 16e siècle. Une architecture un peu austère qui dénote avec un intérieur richement décoré. Le plus : ce bâtiment se trouve dans un cadre de toute beauté : à ne pas rater ! Le monastère se trouve à une cinquantaine de kilomètres de la capitale. Comptez 8 euros l'entrée. Ouvert de 10h à 18h d'octobre à mars, de 10 à 19h d'avril à septembre. Fermé le lundi. E

Monuments

On a tendance à opposer le Madrid des Habsbourgs au Madrid des Bourbons. Cependant, ces deux dynasties ont contribué à l'originalité de la capitale espagnole. Plus qu'une opposition, on doit voir dans ces deux Madrids, une harmonie et une richesse incroyables.

La capitale est si dense culturellement qu'un séjour de plusieurs jours est nécessaire pour en avoir une vue d'ensemble. Vous ne pourrez que tomber sous le charme des fastueux palais, des places animées ou de la quiétude des monastères...

Visite de la ville

Commencez votre visite de Madrid par le célèbre Palais Royal et la cathédrale de la Almudena qui lui fait face. Puis rejoignez le vieux Madrid ou Madrid des Habsbourgs via la calle Bailén. Vous serez alors plongé au cœur de la richesse culturelle de la capitale ibérique. Goûtez alors au calme de la Plaza de la Villa, empruntez les petites rues pour vous rendre sur la Plaza Mayor. Là, prenez le temps de siroter un verre à l'ombre des arcades.

Prenez ensuite la calle de Toledo pour venir admirer la Colegiata de San Isidro, superbe église baroque. Pour finir, remontez vers la Puerta del Sol, le cœur de Madrid. Il est temps, à présent, de rejoindre le Madrid des Bourbons par la calle de Alcalá...

Vous arrivez alors sur la plaza de Cibeles et sa fontaine. Empruntez alors le paseo del Prado. Faites une petite pause sur l'un des bancs de cette agréable promenade ombragée. Puis, continuez votre chemin vers la Fuente de Neptuno (fontaine de Neptune) et le Monumento del Dos de Mayo commémorant la révolte contre l'occupation napoléonienne. Terminez votre visite par la Puerta de Alcalá que vous rejoindrez via la calle Antonio Maura.

Tous les monuments ne se concentrent pas dans le centre. La Latina est le quartier de la culture traditionnelle des classes populaires, à découvrir les petits bars "à l'ancienne". Un peu plus au nord, découvrez l'Ermita de San Antonio de la Florida et son immense fresque réalisée par Goya. De nombreux critiques la considèrent comme l'une des plus grandes réussites du peintre. En périphérie de Madrid se trouvent les arènes, la Plaza de Toros de Las Ventas.

Si vous avez envie d'une excursion aux alentours de Madrid, nous ne pouvons que vous recommander l'imposant monastère de l'Escurial. Il se trouve à une cinquantaine de kilomètres au nord de la capitale espagnole mais la visite vaut vraiment le détour !

Musées

Le "triangle d'or" est le nom donné au Paseo del Prado car il accueille trois des musées les plus grandioses d'Europe. Le Prado et sa magnifique collection de maîtres espagnols n'est plus à présenter. Le Musée Thyssen-Bornemisza et le Centre d'Art de la Reina Sofia sont un peu moins célèbres mais tout aussi incontournables pour les amoureux de l'Art. Ce qui caractérise le mieux ces trois musées, c'est la complémentarité. Ils nous proposent un panorama complet, de la peinture religieuse du Moyen-Age à l'art contemporain.

Ces trois merveilles ne doivent pas pour autant nuire au rayonnement des autres musées de Madrid. Ils sont nombreux et il y en a pour tous les goûts ! Parmi les plus intéressants, citons le Museo de Artes Decorativas, le Museo Municipal ou encore le Museo Lázaro Galdiano.

QUE FAIRE À MADRID

Shopping

Shopping

Tout ce que l'on désire, on le trouve à Madrid ! Le gros avantage de la ville est que les quartiers commerçants sont nettement définis. Les boutiques de luxe se trouvent quartier Salamanca. Les jeunes fashion victims trouveront leur bonheur quartier Chueca. Si vous êtes plus classique et/ou moins fortuné, vous trouverez votre bonheur dans l'un des nombreux magasins du centre-ville.

En ce qui concerne l'alimentation, chaque quartier possède son marché. Mais si vous êtes en quête de spécialités madrilènes, promenez-vous dans le vieux Madrid. Les succursales du Museo del Jamón vous proposent un choix impressionnant de charcuteries et de fromages. Les amateurs de bon vin pousseront la porte de Mariano Madrueño, situé calle Postigo de San Martin. Pour les gourmands, gâteaux et friandises vous attendent à l'Horno San Onofre (Calle San Onofre).

Le vieux Madrid accueille aussi de nombreux magasins d'artisanat et de souvenirs. La plus grande concentration se situe aux abords de la Plaza Mayor.

Madrid héberge également plusieurs galeries marchandes et un immense centre commercial, La Vaguada, au nord de la ville.

Le marché aux puces d'El Rastro se déroule, tous les dimanches, dans le vieux Madrid. On y trouve absolument de tout ! Pour les collectionneurs, un marché aux timbres et aux monnaies se tient sur la Plaza Mayor.

Les magasins ouvrent généralement leurs portes entre 9 et 10h, jusqu'à 14-15h. Ils rouvrent entre 16h et 17h jusqu'à 20h voire 22h.

Les grandes surfaces font la journée continue de 9h à 21h, du lundi au samedi.

Certaines chaînes de magasins proposent même aux noctambules madrilènes de venir faire des emplettes jusqu'à 3h du matin.

Les boutiques sont généralement fermées le dimanche et les jours fériés.

Que rapporter ?

Des robes de Sévillane (ou de flamenco), un plat à paella, des plats en terre cuite et autre poteries, ces castagnettes, un sombrero, de l'huile d'olive...

Sortir

Madrid est la ville dela Movida.Ce terme désignait, au départ, la frénésie artistique qui a explosé à la fin de la dictature franquiste. Aujourd'hui, il désigne tout ce qui "bouge" à Madrid. La vie nocturne y est très riche mais elle ne s'adresse pas aux couche-tôt !

Une soirée sympathique à Madrid commence forcément par un apéritif dans l'un des très nombreux cafés de la capitale. Chacun d'entre eux possède une identité propre. Les amateurs de littérature se retrouveront au Café Gijón, près de la Plaza de Cibeles. Ceux qui préfèrent la musique auront le choix. Si vous aimez le jazz, rendez-vous au Café Central au 10, Plaza del Angel.

Pour continuer, nous vous proposons un détour par les bars à tapas ou les restaurants, histoire de prendre des forces pour la longue soirée qui vous attend.

Ensuite, direction la piste de danse ! Vous aurez le choix entre de nombreuses boîtes de nuit. À signaler :l'ambiance n'est au rendez-vous que bien après minuit. Après cette folle nuit, vous aurez bien mérité de savourer un chocolate con churros de la Chocolateria San Ginés (Pasadizo de San Gines), ouverte depuis 1894.

Pour les plus tranquilles :Madrid offre un large éventail de distractions typiquement espagnoles.

Que diriez-vous d'un spectacle de flamenco ou d'une représentation de zarzuela(opéra-comique typiquement espagnol) ? Pour le premier, nous vous recommandons le club Casa Patas ou le Café de Chinitas. Les zarzuelas, quant à elles, ont lieu, entre autres, au Teatro Albéniz ou au Teatro de la Zarzuela.

Annonces Google