Angola

Angola Colonie portugaise jusqu'en novembre 1975, l'Angola a subit une guerre civile ses 40 dernières années avec de violents affrontements qui ont coûté la vie à 500 000 personnes. Un cessez-le feu est approuvé en 2002 et en 2003, la population et le gouvernement angolais ont fêté la première année de paix sans affrontements, la première depuis une génération. Même s'il y a toujours des conflits, la majeure partie du pays a entamé sa reconstruction.

Cependant, à moins que ce soit pour d'importantes raisons professionnelles ou personnelles, il est toujours déconseillé de voyager en Angola. Pour ceux qui souhaitent néanmoins s'y rendre, il est conseillé de voyager sous l'égide d'un sponsor, surtout pour ceux qui souhaitent se rendre au delà de Luanda, la capitale. Pour ceux qui souhaitent visiter Luanda uniquement, il est important de noter que le taux de criminalité dans la rue y est très élevé : une large proportion de la population civile est armée.

Il est également déconseillé de se rendre dans la province d'Uige (présence du virus marburg qui a un fort taux de contagion), ainsi qu'au nord et au sud de la province de Lunda et à l'intérieur de la province de Cabinda, dans lesquelles la police y est très présente et les mouvements séparatistes très actifs.

L'Angola dispose de peu de structures touristiques mais le pays ne manque pourtant pas de sites naturels exceptionnels. La capitale, Luanda, possède de très belles églises, un musée historique et zoologique. De nombreuses forteresses coloniales sont réparties à travers le pays ainsi que des grottes possédant de magnifiques peintures rupestres. Les chutes du Duc de Bragance sont aussi spectaculaires.

VOYAGE AU ANGOLA

Points forts

  • Sites naturels exceptionnels
  • Luanda, la capitale

Points faibles

  • La sécurité
  • Peu d'infrastructures touristiques

Annonces Google