Inde

Inde Namasté ! Bonjour en hindi ! Cette jolie langue est le reflet d'un beau et grand pays, aussi contrasté et dépaysant soit-il. Beaucoup de voyageurs reviennent choqué par l'immense pauvreté du pays mais la plupart y retourne pour retrouver l'atmosphère unique de l'Inde, empreinte de spiritualité sur fond de paysages somptueux.La grandeur du pays, le relief et le manque d'efficacité des transports vous feront choisir entre l'Inde du nord et l'Inde du sud.

Au nord, vous trouverez les plus beaux monuments du pays : le merveilleux Taj Mahal à Agra, la ville de Fatehpur Sikri, les temples de Khajuraho et leurs sculptures érotiques ou ceux de Bhubaneswar dans l'Orissa.

La capitale du pays, New Delhi, vous semblera inaccessible tant par son immensité que par ses nombreux aspects négatifs dus à une surpopulation propre aux grandes villes d'Inde : bruit, chaleur et pollution.

Passez-y une journée ou deux pour visiter les monuments intéressants, croiser quelques vaches sacrées, manger une petite friture locale et observer le contraste saisissant entre la ville hindoue et la ville musulmane.

Vous pourrez visiter Qutb Minar, le minaret d'une très vieille mosquée et le tombeau de Humayun, ancien empereur moghol.

Le Rajasthan est une région haute en couleur, des vêtements traditionnels des Rajahsthanis aux anciennes citadelles des puissants Rajputs comme Jaipur la rose ou Jodhpur la bleue.  Aux portes du désert du Thar se trouve la ville de Jaisalmer qui mérite elle aussi une étape. Autre destination du nord : la ville d'Ahmenabad.

Changement de décor dans la ville de Madikeri, cette "petite" est surnommée "l'Ecosse indienne" : tout un programme, non ?

L'Inde du sud revendique son identité nationale après des siècles de colonisation. La plupart des grandes villes du sud ont repris leur nom d'origine pour rappeler que l'indépendance a été signée grâce à la mobilisation du peuple. 

Vous pourrez vous prélasser dans les stations balnéaires de la côté ouest, à Goa, tout en profitant pour visiter des sites religieux comme les grottes d'Ellorâ, classées au patrimoine mondial de l'Unesco.

Mumbai est la capitale du cinéma indien mais aussi le pilier commercial et financier du pays. Les monuments victoriens situés en bord de mer sont des atouts touristiques.

Sur la côte est, Calcutta (Kolkata) s'éloigne peu à peu de son image de ville-bidonville et est l'une des villes saintes les plus actives.

Traversée par le fleuve Hooghly, elle offre un spectacle saisissant quand les fidèles viennent se purifier dans l'eau à la tombée du jour.

Dans le Karnataka, ne manquez pas la sublime ville de Bangalore qui s'est grandement modernisée ces dernières années au point d'être surnommée "la Silicon Valley indienne".

Plus excentrée dans l'ouest du pays, la ville de Pune, à visiter si votre itinéraire le permet. On y trouve notamment l'Aga Khan, palais où Gandhi fut retenu. Une cité vivante, jeune et chargée d'histoire.

Si vous souhaitez naviguer sur les backwaters, Kochi, port de la mer d'Oman vous offre cette possibilité.

Avec ses 1,1 milliards d'habitants, l'Inde est la plus grande démocratie du monde mais fonctionne à double vitesse.

Rassasiez-vous de ses multiples trésors naturels et patrimoniaux qui ne vous feront pas oublier l'immense pauvreté de près de la moitié de la population.

L'Inde au cinémaComment ne pas évoquer Bollywood ce genre si particulier qui mêlent le chant à la danse avec en toile de fond une histoire d'amour. L'industrie du cinéma indien est particulièrement active. Beaucoup de réalisateurs n'ont pas pu résister au charme de ce pays qui offre plein de couleurs et de poésie. Ainsi La mort dans la Peau de Paul Greengrass, Slumdog Millionnaire de Danny Boyle ou encore Mange, Prie, Aime de Ryan Murphy ont été tournés en Inde. 

VOYAGE EN INDE

Introduction

Conseils pratiques

  • Lorsque l'on est étranger, il vaut mieux éviter de trop parler aux femmes.
  • Pas besoin de faire preuve de galanterie ou de politesse : laisser sa place n'est pas dans les usages et aider les hôtes à mettre le couvert est considéré comme insultant.
  • On évite aussi trop de compliments : cela est mal perçu.
  • Ne prenez pas trop de photos, ou du moins, faite-le discrètement.
  • Si vous êtes en couple, évitez de vous tenir la main ou de vous embrasser en public.
  • La règle est de se déchausser avant de rentrer dans la maison de votre hôte.
  • Le "oui" indiens s'apparente... au non occidental. Si une personne bouge sa tête de droite à gauche avec un grand sourire, ne vous méprenez pas : cela veut dire "oui".
  • Pour dire bonjour, les Indiens joignent leurs mains au niveau de la poitrine et disent "namaste", littéralement "je vous salue", en penchant leur tête en avant. Grand signe de respect, n'hésitez pas à en faire de même pour saluer les personnes que vous rencontrerez au cours de votre voyage.

Météo / Quand partir

du 01/11 au 31/03

Ensoleillement / Precipitations

L'Inde est un immense pays : le climat est différent entre le Nord et le Sud.

La saison des moussons se situe entre juillet et septembre (août pour New Dehli, juillet pour Bombay).

Les mois les plus chauds : de mai à juillet.

Climat et Météo

Sur les 3 287 590 km² de la superficie de l'Inde, vous vous doutez bien que le climat varie énormément d'une région à une autre. De façon générale, l'Inde connait un climat tropical, plutôt sec dans le nord et humide au sud.

L'hiver s'étend de novembre à début mars ; c'est la période la plus sèche et aussi la plus agréable pour s'y rendre.

La mousson dans le nord varie entre juin et août. Dans le sud, elle se déclare souvent en novembre ou décembre dans la région du Tamil Nadu.

Si vous faites un trek dans l'Himalaya, vous pouvez y aller en été, les températures y seront plus agréables.

Dans le Rajasthan, la meilleure période est d'octobre à décembre. La région subit un grand écart de températures : janvier et février sont assez frais tandis que qu'à partir de mars il y fait très chaud.

Pour le reste du pays, les mois de mars à mai sont à éviter à cause de la chaleur écrasante et des pluies diluviennes qui ralentissent certains déplacements en voiture et en train.

Les températures affichent entre 18°C et 28°C en janvier et entre 26°C et 34°C en mai. Le nombre de jours de pluie atteint des records au mois de juillet sur tout le territoire allant jusqu'à 20 jours?.

Quand partir en Inde ?

Si vous allez dans le nord de l'Inde , mieux vaut s'y rendre en hiver, d'octobre à fin février. Pour le sud, c'est un peu plus aléatoire mais la meilleure période est de janvier à mars pour éviter la mousson du sud-est.

Températures moyennes

Eau : non applicable

Passeport / Visa / Formalités

Pour aller en Inde, il vous faut un passeport dont la validité doit être de plus de six mois après votre retour en France et un visa touristique. Ce dernier s'obtient uniquement par anticipation auprès de l'ambassade à Paris.

Plusieurs solutions s'offrent à vous pour obtenir le visa touristique :

L'ambassade d'Inde à Paris a confié la procédure à un prestataire. Vous trouverez toutes les informations sur ce site et le formulaire à télécharger (en anglais) sur le site de VFS.

Tel : 0 821 09 0009 (0,12 euros/min)

Si vous êtes pressé, vous pouvez passer par des agences spécialisées qui feront la demande à votre place moyennant finance (123visa, visa Express, Visa chrono, Homevisas, etc.).

Le prix d'un visa en 2008 pour aller en Inde est de 60 euros. Comptez une vingtaine de jours pour l'obtenir. Le visa est valable six mois et ne peut pas être renouvelé en Inde. Il vous faudra sortir du pays et réitérer une demande de visa touristique.

Toutes les formalités pour passer sa retraite en Inde.

Transports

Aller en Inde

L'avion est le moyen de transport le plus rapide pour aller en Inde qui se situe à 8000 km de la France. En 9 heures environ, vous serez à Delhi, la capitale, au milieu des rues surpeuplées, des vaches sacrées et des odeurs de curry.

De nombreuses compagnies proposent des vols quotidiens pour Delhi, Calcutta, Mumbai, Chennai ou Bangalore. Comptez environ 1000 euros même en réservant à l'avance, mais sachez qu'une fois sur place, le coût de la vie est très raisonnable. Vous pourrez visiter bon nombre de temples, musées, et monuments pour quelques roupies.

Se déplacer en Inde

Les distances sont très longues entre les différentes villes du pays. Le meilleur moyen pour se déplacer est l'avion mais les prix sont très élevés pour les étrangers. Vvérifiez bien la fiabilité de la compagnie aérienne que vous utiliserez.

Il vous faudra de la patience si vous voulez éviter l'avion. Aller du nord au sud vous fera perdre beaucoup de temps... Exemple : rallier Mumbai à Chennai équivaut à parcourir 1300 km ! Mieux vaut choisir un itinéraire dans le nord ou le sud du pays et garder le reste pour un autre voyage. D'autant plus qu'il est important de prendre son temps en Inde, et d'anticiper des imprévus ou d'éventuels coups de cœur qui vous feront passer plus de temps dans certains endroits.

Lire Aller en Inde du nord.

Lire Aller en Inde du sud.

Le train est très pratique ; vous trouverez des gares dans de nombreuses villes. Il faut réserver à l'avance pour être sûr d'avoir une place dans un compartiment climatisé. Pour les grands trajets, choisissez le train de nuit. Préservez-vous des pickpockets en gardant avec vous vos objets de valeur et en ayant toujours à l'œil vos bagages.

Vous pouvez également louer une voiture, avec chauffeur si vous avez les moyens, qui connaitra mieux que vous l'état des routes et la manière de conduire à l'indienne !

Dans les villes, vous serez assailli par les conducteurs de rickshaw, cyclo-pousse ou taxi pour des sommes modiques. Ne vous en privez pas ! A Delhi, Calcutta ou Mumbai, les distances sont bien plus grandes qu'à Paris.

Aeroports

Le Lokpriya Gopinath Bordoloi Airport ou aéroport de Guwahati dessert les vols internationaux.

Gares ferrovières

L'Inde possède le réseau ferré le plus développé au monde. C'est une bonne manière de se déplacer et sans doute le moyen le moins cher. En revanche, les trains sont souvent bondés : il faut aimer voyager les uns sur les autres pendant de longues heures...

Location de voitures

Pour conduire en Inde, il est nécessaire d'avoir un permis international.

Pour faire une demande de permis international, vous devez vous rendre dans votre préfecture ou sous-préfecture.

Généralités

L'état général des routes est plutôt médiocre et la circulation plutôt difficile : peu de gens connaissent et respectent le code de la route.

Pour tout déplacement en train, particulièrement s'il s'agit d'un train-couchette, il est vivement conseillé de faire attention à ses effets personnels. Les vols sont fréquents.

Santé / Sécurité / Vaccins

Santé

Voyager en Inde demande une préparation au préalable. Avant de partir, vérifiez que votre assurance vous couvre en cas de maladie ou d'accident sur place et qu'elle garantie le rapatriement.

Si vous suivez un traitement, anticipez l'achat de vos médicaments pour ne pas être à cours pendant le voyage. De même, pensez à emmener une trousse à pharmacie avec désinfectant, pansements, antalgiques, anti-diarrhéiques et antihistaminiques. Prévoyez également de la crème solaire et hydratez-vous régulièrement pour éviter des coups de chaleur.

Bien qu'aucune vaccination spécifique ne soit obligatoire, vérifiez que votre carnet de vaccins habituels est à jour. Si vous séjournez longtemps dans des zones reculées, une vaccination contre l'encéphalite japonaise peut être recommandée.

La seule chose dont il faudra vous méfier en Inde est l'hygiène. Certaines parties de la population vivent dans des conditions déplorables. Le climat tropical rajoute à cela la prolifération de maladies infectieuses.

Pour éviter tout problème gastrique, ne buvez jamais d'eau du robinet mais toujours de l'eau minérale en bouteille. Bannissez pailles et glaçons, légumes crus, et enlevez la peau des fruits. Lavez-vous régulièrement les mains, avant chaque repas si possible. Evitez au maximum la nourriture vendue dans la rue ou vérifier les conditions d'hygiène dans lesquelles sont cuisinés les aliments.

Le paludisme, une maladie transmise par les piqures de moustique (souvent la nuit), est présent en Inde mais peu de cas ont été recensés dans les villes. Prévoyez un traitement plusieurs semaines avant votre départ si vous partez pendant la mousson ou si vous séjournez dans des zones rurales, humides et chaudes.

D'autres maladies dues à des moustiques sévissent en Inde : le chikungunya et la dengue. Portez des vêtements couvrants pour éviter les piqures et si vous le pouvez, prévoyez une moustiquaire pour la nuit.

L'Inde est touchée par l'épidémie de grippe aviaire bien qu'aucun cas humain n'ait été détecté. Quelques recommandations s'imposent malgré tout : ne touchez pas toute volaille vivante ou morte, et ne consommez de la viande que si elle est bien cuite.

Enfin, si vous avez des problèmes respiratoires, évitez de séjourner trop longtemps dans les grandes villes qui sont très polluées et ne tentez pas l'escalade d'un haut sommet himalayen où l'oxygène se raréfie en altitude.

Sécurité

L'Inde est un pays sûr à condition d'être vigilant et d'avoir du bon sens. Veillez à conserver toujours sur vous vos papiers importants et à en faire des photocopies. Ne laissez jamais vos bagages sans surveillance en bus on en train.

Méfiez vous des escroqueries en tout genre : expédition de marchandises à l'étranger, faux-guides, rabatteurs?

Certaines régions frontalières du nord du pays sont à éviter si vous voyagez sans guide ; y ont été recensés des actes de terrorisme et des enlèvements.

Consultez le site du ministère des affaires étrangères avant votre départ.

Conditions politiques

L'Inde est une république fédérale qui compte 28 Etats et 7 territoires. Son système est hérité du modèle britannique.

Au XVIIe siècle, la France ouvre des comptoirs en Inde. Le pays tombe ensuite entre les mains des anglais à la fin du XVIIIe siècle. Le pays devient indépendant le 15 août 1947. En 1954, la France cède ses derniers comptoirs.

Il y a deux Etats : l'Union Indienne d'un côté et le Pakistan de l'autre. Tout au long du XXe siècle, les relations entre l'Inde et le Pakistan restent très tendues. Ils s'affronteront à plusieurs reprises.

La situation est toujours critique aujourd'hui, notamment depuis 2002, au sujet du Cachemire.

Vaccins Recommandes

Soyez à jour avec vos vaccins. En raison de cas de méningite à New Delhi, il est préférable de faire un vaccin antiméningococcique.

Pour les séjours ruraux, un vaccin contre l'encéphalite japonaise est conseillé.

Epidemies

Dengue, chikungunya.

Monnaie

Monnaie

La  monnaie officielle indienne est la roupie (Rp). Chaque roupie est divisée en 100 paises mais ils sont de moins en moins utilisés.

Taux de conversion au 1/95/2011 : 1 euro = 65,9 roupies

Moyens de paiement

Les chèques de voyage sont largement acceptés dans les grandes villes et bénéficient même de taux de change plus intéressants que les espèces.

Les cartes bancaires que vous pourrez utiliser sur place sont les Mastercard, Visa, Cirrus, et American Express. Payez avec votre carte bancaire restera marginal. Seuls les grands hôtels et centres commerciaux chics acceptent ce moyen de paiement.

Vous devrez changer votre argent sur place car il est interdit d'importer ou d'exporter des roupies indiennes. Au choix, emmenez du liquide ou des chèques de voyage pour changer dans l'une des nombreuses banques de votre ville d'arrivée ou même à l'aéroport (veillez à comparer les taux de change). Pour chacune de ces transactions, votre passeport vous sera demandé. De même, conservez soigneusement vos certificats d'encaissement pour échanger à votre retour votre monnaie restante.

Sinon, retirez de l'argent aux distributeurs automatiques si vous avez une carte bancaire internationale. Un conseil, retirez de grosses sommes d'argent pour éviter de payer trop de commissions. Pensez à toujours avoir de la monnaie sur vous pour régler diverses dépenses courantes : rickshaw, encas, entrée de monuments ou musées, etc.

Avant de partir, pensez à demander auprès de votre banque un numéro de téléphone international en cas de perte ou de vol de votre carte bancaire. Certaines proposent même une assurance médicale incluse.

Coût de la vie

L'Inde est un pays largement abordable pour nous, occidentaux. Les Indiens en sont conscients et vous solliciteront quotidiennement pur obtenir quelques roupies.

Une fois le billet d'avion acheté (comptez 1000 euros environ pour une personne en saison touristique), vos dépenses sur place seront raisonnables. Tout dépend de votre train de vie : déplacement en avion ou en bus collectif, hôtel modeste ou palace de luxe, restaurants pour touristes ou encas sur le pouce dans la rue, autant de différences de niveaux de vie qui guideront vos dépenses quotidiennes.

L'Inde propose une grande variété de type d'hébergements et de restaurants. A vous de choisir en fonction de votre budget.

Pour la visite des monuments et musées, sachez que les prix indiqués sont différents pour les Indiens et les étrangers. La différence marque bien le niveau de vie entre la population locale et les touristes. Bien souvent, on vous demandera un supplément pour votre caméra ou appareil photo.

Comptez environ 15 euros par personne pour un budget moyen qui comprend une nuit à l'hôtel (catégorie moyenne), le transport (en train ou en bus), un repas au restaurant, la visite d'un monument et divers dépenses (rickshaw, souvenirs, encas, bouteille d'eau, etc.) Ce budget peut vite flamber dans les grandes villes notamment à Mumbai, connue pour être la ville la plus chère du pays.

Bien qu'en général, les pourboires et le service soient compris dans le repas ou la chambre d'hôtel, vous pouvez laisser un pourboire dans les endroits moins urbanisés où la pauvreté est plus visible.

Monnaie

La monnaie du pays est la roupie (INR).

Pourboires

Dans les restaurants, vous pouvez laisser un pourboire mais ce n'est pas obligatoire.

Prix moyens

Séjour (hors voyage A/R) : de 1000€ à 4500€

Hôtels 1 et 2 étoiles : de 3€ à 10€

Hôtels 3 étoiles : de 15€ à 30€

Hôtels 4 étoiles ou plus : de 30€ à 860€

Restaurants bon marché : de 1€ à 2€

Restaurants traditionnels : de 1€ à 10€

Restaurants Grandes tables : de 10€ à 200€

Points forts

  • Le Taj Mahal à Agra
  • Les palais transformés en hôtel de luxe (le Taj Lake Palace)
  • La cuisine traditionnelle indienne
  • Les temples, innombrables, des différentes religions
  • Les plages
  • Les soirées branchées dans les grandes villes
  • Les sports nautiques et les treks
  • Le yoga, l'ayurveda, le cinéma indien, les danses traditionnelles

Événement valant le détour : La fête de Diwali Ganesh Chaturthi à Bombay

Points faibles

Depuis 2006, bien que le pays soit globalement sans danger, certaines régions ont une situation un peu tendue et sont donc fortement déconseillées.

Parmi elles : le Jammu-Cachemire, qui a connu des attentats, ainsi que certaines états du Nord-Est.

 En juillet 2008, des attentas ont eu lieu au Karnataka et au Gujarat, faisant plusieurs morts et une centaine de blessés.

Risques sismiques dans le pays.

Durant la période des moussons, il existe des risques d'inondations à ne pas négliger.

Bons plans

A faire

Arpenter la plus grande artère commerciale de Delhi

Entre la mosquée Jama Masjid et l'avenue Chandni Chowk, vous trouverez les bazars de New Delhi. L'ambiance y est unique entre les vendeurs qui crient, les nombreux clients qui discutent et les cyclo-pousses et rickshaw qui essaient de se frayer un chemin dans la foule.

Prendre soin de son corps

Entre les nombreux salons de beauté, les salles de massage ou les tatouages au henné, vous n'aurez pas d'autre choix que de tester l'un des savoir-faire ancestraux de l'Inde. Vous avez des problèmes de dos ou de digestion, testez la médecine ayurvédique. Cette thérapie naturelle, exercée depuis 5000 ans, prend en compte non seulement l'état physique du patient mais aussi son état spirituel.

Boire le thé à Darjeeling

Entourée par la chaîne de l'Himalaya, la ville de Darjeeling est connue pour la culture de théiers. Vous pourrez visiter une plantation de thé pour connaître la façon dont cette plante est récoltée et préparée avant d'être exportée dans le monde entier. Dans la ville, vous pourrez acheter du thé ; les prix varient en fonction de la qualité.

Marchander vos achats

Le marchandage est pratique courante sauf dans les magasins d'Etat et les grands centres commerciaux qui affichent des prix fixes. Sur les marchés et dans les bazars, proposez votre tarif tout en restant souriant et respectueux envers le commerçant.

A ne pas faire

Manquer de respect à l'intérieur des temples

Une tenue correcte est exigée pour entrer dans les lieux saints d'Inde toutes religions confondues. Veillez également à ôter vos chaussures avant d'y pénétrer même au temple des rats sacrés où grouillent des centaines de petites rongeurs en toute liberté?

Faire affront à une vache sacrée

Il n'est pas étonnant qu'une seule vache provoque un embouteillage monstre dans une ville. Dans la religion hindoue, la vache est l'animal de compagnie de Krishna, l'une des déesses les plus importantes. Elle symbolise la vie et est vénérée dans tout le pays. Un peu de patience donc, la vache finira par se déplacer et la vie reprendra son cours normal.

Donner de l'argent aux enfants qui mendient dans les rues

Vous serez certainement choqué de voir la pauvreté d'une grande partie de la population en Inde. De nombreux enfants vous suivront pour obtenir quelques roupies.

Cependant, cela risque d'attirer la convoitise de nombreux autres et l'argent donné ne leur reviendra pas nécessairement pour leur quotidien.

Renseignez-vous avant votre départ auprès d'ONG ou d'associations humanitaires pour apporter du matériel scolaire aux écoles ou tout autre bien qui sera distribué équitablement auprès des plus démunis.

Vie pratique

Décalage horaire

Il y a 4h30 de plus en Inde par rapport à la France en hiver et 3h30 de plus en été. Donc, quand il est 12h à Paris en janvier, il est 16h30 à Delhi. L'Inde n'a pas de changement d'heure entre l'hiver et l'été.

Les horaires

Les bureaux ouvrent du lundi au vendredi de 9h30 à 17h30. Les banques sont ouvertes de 10h à 17h avec une pause le midi. Dans les grandes villes, les horaires sont plus étendus, notamment pour le change.

Pour les visites de monuments et musées, allez-y plutôt le matin ou en début d'après-midi, la plupart ferme vers 16h30. Les musées, comme en France, sont souvent fermés un jour de la semaine, habituellement le lundi ou le mardi. Vérifiez bien avant d'y aller.

Les guichets de poste sont ouverts de 10h à 17h en général avec une interruption à l'heure du déjeuner. Si vous envoyez du courrier en France, le délai sera d'environ une semaine.

L'ouverture des magasins se fait à 10h jusqu'à 18h environ. Le dimanche est le jour de repos hebdomadaire.

Téléphone

Pour appeler l'Inde depuis la France, composez le 00, puis le 91 (indicatif de l'Inde), l'indicatif régional de l'appelé et son numéro sans le 0 du début.

Pour appeler sur un mobile, composez le 00 + 91 + numéro du correspondant à dix chiffres.

Liste des indicatifs régionaux dans les plus grandes villes :

Agra : 562

Ahmedabad : 79

Bangalore : 80

Bombay: 22

Calcutta: 33

Darjeeling : 354

Hyderabad: 40

Jaipur: 141

Jodhpur : 291

Lucknow: 522

Madras: 44

New Delhi: 11

Pondicherry: 413

Pour appeler la France depuis l'Inde, composez l'indicatif national (00 +33), puis les neuf chiffres du numéro de votre correspondant sans le 0 initial.

Quelques numéros d'urgence utiles

- Pompiers : 101

- Ambulances : 102

- Police : 100

Equipements

En saison chaude, privilégiez le coton ou le lin.

Si vous êtes une femme et que vous voyagez seule, préférez des vêtements longs et veillez à avoir les épaules couvertes, particulièrement lorsque vous visitez temples et mosquées.

Les pantalons longs et les t-shirts à manches longues sont conseillés à la tombée de la nuit pour éviter les piqûres de moustique.

Pas besoin de vous encombrer de vêtements légers : vous en trouverez sur place, mais de qualité moyenne.

Standards Locaux

Le courant est en général à 220 V ou 230 V, 50 Hz.

Il existe plusieurs sortes de prises : celles à fiches rondes qu'on retrouve en France et d'autres plus larges. Il vous faudra donc un adaptateur international pour brancher vos appareils électriques (rasoir, téléphone portable, sèche-cheveux, batterie appareil photo, etc.).

Mais ce qui change en matière d'électricité entre la France et l'Inde, ce sont les fréquentes coupures de courant.

Carte d'identité

Généralités

Capitale : Dehli

Superficie : 3 287 590 km² (un peu moins de 6 fois la France)

Régime politique : La République fédérale d'Inde est régie par une démocratie parlementaire.

Monnaie : Roupie indienne (INR) 1 euro = 57 INR

Langues : Il existe 18 langues officielles (anglais, hindi, ourdou, bengali, népalais, télougou, marathi, tamoul, gujarati, malayalam, kannada, oriya, penjabi, assamais, cachemiri, sindhi, manipuri, konkani et le sanskrit) et plus de 1000 dialectes différents.

Démographie

Population : 1,1 milliard d'habitants (les 2/3 vivent dans le nord)

Densité : 324 hab./km².

Espérance de vie : 64 ans

Taux d'alphabétisation : 56,5% (2005).

Economie

PNB (2007): 4 156 milliards de $.

PIB par habitant : 3 800 $.

Revenu moyen : Le salaire moyen est de 1100 INR (19 euros) par mois. Un quart de la population vit au-dessous du seuil de pauvreté.

Géographie

L'Inde est un pays d'Asie en forme de triangle qui sépare la mer d'Oman de l'océan indien. Ses pays limitrophes sont à l'ouest, le Pakistan, au nord, la Chine et le Népal et à l'est, le Bhoutan, le Bangladesh et le Myanmar (Birmanie).

C'est le 7e plus grand pays du monde ; il est coupé du reste de l'Asie par la chaîne de l'Himalaya au nord. Les territoires du nord ont en commun le Gange qui alimente les vallées de Delhi jusqu'à la frontière birmane. Au sud, c'est le plateau du Deccan qui occupe l'espace.

Religion

L'hindouisme est de loin plébiscité par les Indiens avec presque 80% de la population.

L'islam rassemble un peu plus de 13% de fidèles, le catholicisme attire 2,3% d'Indiens, le sikhisme un petit peu moins avec 2,1%.

Les deux religions minoritaires sont le bouddhisme avec 0,8% de la population et le jaïnisme avec 0,5% de fidèles (soit quand même 4 millions de personnes?).

Population / Langue

L'Inde compte pas loin de 1,8 milliard d'habitants : elle est le deuxième pays le plus peuplé du monde derrière la Chine.

18 langues sont reconnues par la Constitution, la langue officielle étant l'hindi. Parmi ces langues, le bengali, le telugu, le tamoul, l'ourdou, le gujarati, et le pundjabi... Plus de 1600 dialectes sont parlés à travers le pays !

L'anglais est plutôt courant et le français, souvent étudié dans les collèges comme deuxième langue, reste peu employé

Culture / Traditions

Si vous voulez du dépaysement, vous ne serez pas déçu en allant en Inde. Les autochtones conservent des traditions ancestrales au cœur même de leurs activités quotidiennes qui tranchent avec l'élan moderniste propre aux nouveaux pays en voie de développement. Il existe une vraie identité indienne malgré une population éclectique de plus d'un milliard de personnes?

La religion a une place privilégiée et rythme les journées de millions d'Indiens. La famille est également très importante : hors de question pour un indien de finir sa vie célibataire et sans enfants!

Les arts

Au niveau artistique, l'Inde n'a rien à envier à l'Occident. La musique et la danse accompagnent les Indiens depuis des siècles. La danse est très liée à la mythologie mais aussi à des épisodes religieux issus de livres sacrés comme le Ramayana hindouiste. Le corps devient alors un véritable moyen d'expression.

Quand on évoque la musique indienne, on pense immédiatement aux musiques de film de Bollywood (nom donné à la production cinématographique de Mumbai en plein essor, en référence au Hollywood américain) qu'on retrouve sur les ondes de radio, à la télévision, dans les restaurants, etc. des grandes villes.

Loin de Bollywood, les villages plus isolés vibrent au son de musiques plus folkloriques. On raconte alors des légendes anciennes, au son du sitar et de percussions.

L'industrie du cinéma s'est considérablement développée ces dernières années jusqu'à dépasser la production hollywoodienne. En moyenne, on compte la sortie de deux films par jour. Les films tournés à Bollywood sont en général des comédies musicales de 3h ou plus qui mettent en scène de jeunes chanteurs très beaux. L'histoire est truffée de rebondissements mais aucune scène d'amour n'est présente.

La médecine ayurvédique

La médecine ayurvédique signifie « science de la vie ». C'est sans doute le système de soin le pus vieux du monde car il remonterait à 5000 ans avant JC. Selon l'Ayurveda, chaque être humain dispose de trois énergies différentes : le vata qui contrôle la circulation, le système nerveux, mais aussi les mouvements ph

ysiques et physiologiques. L'énergie pitta est plus axée sur le métabolisme et l'énergie kapha sur la vitalité du corps par rapport à sa structure.

Un déséquilibre de l'une ou plusieurs de ces énergies entraîne un mal-être ou une maladie que le médecin ayurvédique peut soigner en rétablissant l'équilibre.

Les religions

L'Hindouisme est la principale religion d'Inde. 700 millions de fidèles croient en cette vérité qui repose sur la réincarnation de l'âme.

Vous le comprendrez très vite, les relations entre les Indiens dépendent des castes auxquelles ils appartiennent. Les relations sont donc hiérarchiques et inégalitaires entre les hommes. Les brahmanes rassemblent les érudits et les religieux. Les Ksatriyas sont les soldats, les vaisyas, les commerçants, artisans ou fermiers et les sûdras, les serviteurs. Certains Indiens, les parias n'appartiennent à aucune de ces castes. On les nomme les intouchables.

Les femmes, par défaut, appartiennent à la caste la plus basse car elles sont synonymes de désir. Mais cela ne définit pas les couches sociales en Inde car il existe plusieurs échelons sociaux à l'intérieur d'une même caste? un vrai casse-tête pour nous, occidentaux.

Autre religion importante qui est née en Inde, à Vârânasî exactement, le Bouddhisme qui attire 13% de la population. C'est donc dans cette ville au nord de l'Inde que Siddhârta, le futur bouddha, s'est éveillé en prenant conscience que le mal de l'homme vient du désir.

En supprimant le désir, on supprimerait les souffrances de l'homme. Le bouddhisme proclamant la suppression des castes, il n'a jamais trouvé un public aussi important que les hindouistes en Inde (contrairement à sa voisine, la Chine).

L'Islam rassemble 100 millions de musulmans : c'est le deuxième pays musulman après l'Indonésie.

Les autres religions sont plus minoritaires. Vous reconnaîtrez les Sikhs à leur turban coloré et leur barbe. La religion s'inspire de l'Islam et de l'Hindouisme, en rejetant les castes mais en conservant la réincarnation. Il n'y a qu'un seul dieu. Les Jaïns défendent une religion pacifiste, végétarienne et fervente défenseuse des animaux. Ils respectent et sont respectés des Indiens.

La vache sacrée

La vache sacrée n'est pas qu'un mythe indien qu'on voit dans les romans ou les bandes dessinées. Vous serez certainement surpris de voir déambuler dans les rues de la capitale cet animal. Et bien souvent, elle est à l'origine d'embouteillages monstres.

Mais peu importe, la vache est sacrée en Inde et voici pourquoi. La vache, c'est la vie dans la religion hindouiste. La naissance d'un veau est célébrée de la même façon que celle d'un enfant. La vache est la mère nourricière d'où un respect profond et une impossibilité de tuer l'animal et donc de se nourrir de sa viande.

Seul le lait de vache est consommé par les jeunes enfants. L'animal est protégé par la déesse hindouiste Krishna.

Les vaches indiennes meurent donc de vieillesse ou de maladie. Il est hors de question d'abattre l'animal même très malade. Dans les villes, les policiers s'autorisent à les chasser des grandes voies de circulation pour ne pas gêner les automobilistes.

Comportement

Les indiens ne montrent pas les sentiments amoureux en public : cela peut choquer. De même, ils ne se serrent pas la main mais en inclinant leur tête en joignant leurs mains sous leur menton en signe de respect.

Pour témoigner un très grand respect à quelqu'un (père, famille, etc.), ils touchent les pieds de la personne de leur main.

Pour manger, ils ne se servent que de la main droite (la main gauche est, elle, réservée aux activités moins pures)

Insolite

Insolite

Le temple du Lotus

Au sud-est de Delhi, le temple du lotus émerge, comme un mirage : un lotus blanc géant aux pétales entrouverts. Construit par la secte Bahaï au milieu des années 80, religion née au XIXe siècle en Moyen-Orient qui est pour la paix entre les différentes religions, c'est un bien beau symbole à ne pas rater !

L'entrée au temple est gratuite. Il est ouvert de 9h à 19h, entre le 1er avril et le 30 septembre, et de 9h à 17h, entre le 1er octobre et le 31 mars. Il est fermé le lundi.

Mots utiles

Il existe officiellement 18 langues en Inde et plus d'un millier de dialectes locaux? On pourrait craindre une barrière linguistique mais la longue colonisation britannique opère encore son influence car la majorité des Indiens comprend l'anglais mais seulement 5% l'utilisent couramment. Les institutions et textes officiels utilisent la langue de Shakespeare.

L'hindi est la langue la plus couramment utilisée par environ 20% de la population surtout dans le nord du pays. Au sud, ce sont les dialectes régionaux qui sont privilégiés et l'anglais. Chaque langue possède son alphabet propre rendant la lecture de panneaux de signalisation ou d'information quelque peu difficile. Mais dans les grandes villes, la traduction anglaise est précisée.

L'hindi s'écrit de gauche à droite. Sa prononciation comporte quelques règles de base. Il faut distinguer les consonnes aspirées des non-aspirées, mais aussi des nasales et la durée des voyelles selon si deux mêmes voyelles sont collées ou non.

Les Indiens sont très curieux et n'hésiteront pas à vous assaillir de questions : D'où tu viens ? Tu t'appelles comment ? Tu as des enfants ? etc. Leur anglais étant très approximatif, un vocabulaire de base s'impose d'une part pour se faire comprendre et d'autre part pour montrer l'intérêt que vous portez à ce beau pays.

Généralités

 Bonjour Namaste
 Au revoir Namaste
 Merci Dhanyavad
 Oui Haan
 Non Nahi
 Pardon/ excusez-moi Kshamaa keejiye
 Comment vous appelez-vous ? Aap kaa shibh naam kyaa hai ?
 Je ne comprends pas Maing naheeng samjhaa
 Parlez-vous anglais ? Kyaa aap ko angrezee aatee hai ?
 C'est combien ? Kitne hai/paisa ?

Hébergement / Restaurant

 Où se trouve? ? ?kahaang hai ?
 Hôtel Hotal
 Chambre simple / double Singal kamraa / gusalkaanevaalaa kamraa
 Eau minérale Paani
 Thé Chaye

Temps

 Aujourd'hui Aaj
 Hier Kal
 Demain Kal
 Quelle heure est-il ? Kitne baje hain ?

Se déplacer

 Je suis perdu Maing raastaa bhool gayee (femme) / gayaa hoong (homme)
 Pourriez-vous m'écrire l'adresse ? Zaraa us kaa pataa lik deejiye ?
 Bus Bas
 Avion Havaaee jahaaz
 Train Relgaaree
 Ambassade Dootaavaas
 Temple Mandir
 Pharmacie Davaaee kee dukaan
 Hôpital Aspataal
 Téléphone Saarvajanik fon
 Toilettes  Shautchaalay
 Banque Baink

Chiffres

 1 ek
 2 do
 3 teen
 4 tchaar
 5 paangtch
 6 tchai
 7 saat
 8 aat
 9 nau
 10 das

Lire avant de partir

Biographie

Autobiographie ou mes expériences de vérité, de Gandhi, Editions Puf

« Décrire la vérité, telle qu'elle m'est apparue, et de la façon exacte dont je l'ai atteinte, voilà quel a été mon effort incessant. A cet exercice mon esprit a puisé une paix ineffable ; car mon espoir bien-aimé a été que les hésitants retrouveraient ici foi en la Vérité et en l'Ahimsâ. L'uniformité de mon expérience m'a convaincu qu'il n'est d'autre Dieu que la Vérité ». Gandhi

Romans

Les Enfants de minuit, de Salman Rushdie, Jean Guiloineau, Editions Lgf

Saleem Sinai nait à minuit le jour de l'indépendance de l'Inde. Il reçoit alors un don particulier, celui de communiquer par la pensée avec tous les autres enfants nés ce jour-là. Sa vie sera alors étroitement liée au destin de son pays, l'Inde.

Le ton est drôle et sarcastique, on s'attache aux personnages de Rushdie bien que la différence culturelle soit immense ; c'est l'un des meilleurs romans de l'auteur.

Compartiment pour dames, de Anita Nair, Editions Philippe Picquier

Une femme indienne se pose des questions sur le sens de sa vie. Elle trouvera, grâce à ses compagnes de voyage, dans le train qui roule de nuit, une oreille attentive et des réponses. Un livre intéressant qui permet de comprendre la place des femmes en Inde et leur relation avec les hommes.

Beaux Livres

L'Inde des parfums, de Nicolas de Barry et Laurent Granier, Editions Garde Temps

Fleurs, épices, gastronomie, autant de couleurs et de parfums qui méritaient de figurer dans un livre. Les auteurs nous livrent un récit historique sur les parfums d'Inde ou comment les colons ont découvert et utilisé les ressources naturelles de l'Inde.

En vol au-dessus de l'Inde, de Nicolas Chorier, Editions La Martiniere

Ce très beau livre propose de découvrir l'Inde à cerf-volant. Du mausolée Taj Mahal, à la chaîne himalayenne en passant par les villes colorées du Rajasthan, on en prend plein les yeux.

Liens utiles

«Ambassade d'Inde en France »

Ce site contient très peu d'informations pratiques mais plutôt des généralités sur les relations entre la France et l'Inde. Vous n'y trouverez pas le formulaire de demande de visa à télécharger car l'ambassade a confié ce service au prestataire VFS.

Ambassade d'Inde

15, rue Alfred Dehodencq

20, 22 rue Albéric Mignard (Services consulaires)

Paris

«VFS Global »

42, rue de Paradis,

75010 Paris

Métro : Poissonnière (Ligne 7) -RER B : Gare du Nord

«Ministère des affaires étrangères »

Les dernières recommandations du ministère avant de partir en Inde. Dans le menu de droite, vous trouverez toutes les adresses des consulats des plus grandes villes.

Trouver un hotel

QUE VOIR EN INDE

Où aller ?

Patrimoine culturel / Culture urbaine / monuments

Le Taj Mahal

Le joyau de l'Inde, l'une des sept merveilles du monde, le Taj Mahal se trouve non loin de Kanpur. C'est aussi le plus beau symbole d'amour qui existe au monde : l'empereur Shah Jahan perdu sa femme en couche et pour signifier son amour envers sa défunte épouse il construisit le Taj Mahal. Le Taj abrite les mausolées des deux époux.

Le Taj Mahal peut se visiter dès 8h le matin jusqu'au coucher du soleil. Il est fermé au public le vendredi.

Nature / Paysages

Les îles Laquedives

Les îles Laquedives, plongées dans la mer d'Oman, à 300 km des côtes du Kerala, sont aussi aussi appelées Lakshadweep (Lacadives en anglais). L'archipel offre un paysage paradisiaque d'eaux turquoises, de plages de sable blanc, de cocotiers et de lagons émeraude. Les amateurs de plongée seront comblés : les îles sont entourées de récifs coralliens.

Pour accéder à ses îles, dont certaines sont encore totalement vierges, il faut faire la demande d'une autorisation auprès des autorités de Cochin : les îles étant protégées, le flux des visiteurs est scrupuleusement contrôlé.

Nature / Faune

Faune

Vous pourrez découvrir la diversité de la faune de l'Inde dans les nombreux parcs du pays, qui recouvrent environ 4% du territoire national. Depuis longtemps, le pays a une culture de protection des animaux, puisque la plupart des divinités hindoues sont mi-dieu mi-animal (Ganesha : tête d'élépgant /Hanuman : tête de singe, etc.).

 Mangoustes, écureuil géant, éléphant sauvage et bien d'autres espèces à découvrir qui témoignent de la grande richesse de l'Inde !

Dans le nord, dans la région de l'Himalaya, vous pourrez apercevoir l'adorable petit panda rouge (ou roux), une espèce malheureusement en voie de disparition.

Nature / Flore

Flore

A l'image de la faune, la flore indienne est très diverse. Cela tient bien sûr à la diversité climatique qui s'étend du nord au sud du pays.

Plusieurs formes de forêts cohabitent mais représentent aujourd'hui moins de 10% du pays...

Divers

Ganesh Chaturthi

Assistez à la fête de Ganesh Chaturthi à Mumbai. Durant les festivités, qui célèbrent l'anniversaire de Ganesh (le Dieu à la tête d'éléphant), des milliers de statues de plusieurs mètres de haut sont promenées dans les rues de la ville.

La célébration se termine, après plus de 10 jours de fête, par une immersion des statues dans les eaux de la mer d'Arabie.

Les fêtes se déroulent à la fin du mois d'août, début septembre.

Temple

Temple de Meenashki

Vous n'en croirez pas vos yeux : situé dans la ville de Madurai, dans l'Etat du Tamil Nadu, dans le sud de l'Inde, ce temple de Meenashki comporte des sculptures peintes de mille couleurs !

Gardez votre patience : le lieu est sans cesse occupé par des pèlerins, même dans la soirée. Cela vous plongera dans une ambiance religieuse !

Monuments

Si vous vous rendez en Inde, vous aurez le plaisir d'avoir le choix pour vos visites. Vous pourrez même imaginer des circuits thématiques en fonction de vos préférences.

Commencez par l'art des rajput, ces grands constructeurs édifiant des citadelles au sommet de collines pour se protéger d'éventuels assaillants.

Le Fort de Mehrangarhà Jodhpur en est un bel exemple.

Admirez également la cité toute bleue qui s'est, peu à peu, construite autour du fort. Toujours au Rajasthan, le fort de Junagarh, à Bikaner, présente une architecture moghole faite de tourelles et balcons sculptés, le tout en grès rose, donnant un air majestueux à la citadelle.

Pour la curiosité, faites un saut au Shri Karni mata temple, un temple hindouiste qui vénère des rats. Ces petits rongeurs se baladent librement dans le sanctuaire et sont nourris par les fidèles.

La cité deJaipur est la ville des maharajas par excellence. Entre le magnifique City Palace et l'Amber Palace, un peu en dehors de la ville, vous serez épaté par la qualité des matériaux utilisés pour la décoration.

Autre bâtiment rajput à visiter : lacitadelle de Gwaliorau nord de l'Inde et la forteresse de Daulatabad, au sud du pays.

Vous aimez l'art religieux et souhaitez vous ouvrir à des cultes bien différents de l'occident ? Commencez par Varanasi, la ville la plus sacrée d'Inde. C'est là qu'ont lieu les processions dans le Gange, qui purifie les milliers de fidèles s'entassant sur les ghâts, ces marches bordant le fleuve. Vous êtes alors au coeur de l'Inde, dans les traditions les plus ancestrales. 

Découvrez la religion sikh au temple d'orAmritsar. Initiez-vous à la culture des bahaïs, à Delhi dans le temple du lotus. Ce monument, fait de marbre, est très connu de par son architecture mais aussi pour ses principes de paix universelle et de tolérance envers les peuples du monde et les religions. Un lieu où vous pourrez méditer.

L'art jaïn est mis en valeur auxtemples de Dilwara au Rajasthan. Vous y verrez des dentelles de pierre orner l'extérieur et l'intérieur des monuments.

Bien évidemment, la religion hindouiste est fortement mise à l'honneur comme autemple de Kali àCalcutta ouSri Ranganathaswami, à Trichy au sud de l'Inde avec ses tours hautes en couleurs.

Enfin, l'empreinte britannique a laissé quelques monuments glorifiant la reine Victoria comme la gare de Mumbaiou lemémorial Victoria de Calcutta.

L'Inde est un pays très riche artistiquement et culturellement. En général, l'accès aux monuments de qualité est peu onéreux et les sites sont ouverts tous les jours.

Choisissez une diversité de zones géographiques pour comparer les influences ethniques et mieux comprendre l'histoire de ce beau pays.

Musées

L'Indea la chance de posséder un patrimoine culturel et artistique de grande qualité et encore présent malgré une histoire chaotique sur le plan de la colonisation et de la lutte de pouvoir. Entre autres, l'invasion moghole fera autant de mal aux trésors existants qu'elle apportera un nouvel élan artistique à l'Inde.

De plus, la visite des musées apporte un complément indispensable aux nombreux monuments et temples que vous aurez l'occasion de visiter.

Commençons dans la capitale,Delhi, qui héberge quelques musées très intéressants. Le musée nationalvous fera découvrir 5 000 ans d'histoire grâce à un fonds archéologique impressionnant. Plus contemporain, le musée d'art moderne expose les oeuvres d'artistes indiens célèbres donnant un aperçu des différentes écoles de peinture.

On ne pouvait pas passer outre la visite dumusée Gandhiqui rend hommage au philosophe, politicien et militant pour l'indépendance de l'Inde. Les nombreux objets personnels, les écrits et l'ambiance du musée ne laissent pas ressortir les visiteurs sans une touche d'émotion.

Sur la côte ouest, profitez d'une escale à Mumbaipour découvrir une riche collection de miniatures, spécificité indienne aumusée Chhatrapati Shivaji Maharaj Vastu Sangranhalaya. Si vous n'avez pas pu visiter le musée Gandhi à Delhi, sachez qu'un autre musée Gandhise trouve à Mumbai, avec une collection toute aussi intéressante, située dans l'ancienne résidence de ce dernier.

Sur la côte est, l'un des musées les plus complets se trouve à Calcutta, au musée de l'Inde. Vous serez immergé de façon chronologique dans l'histoire du pays grâce à des objets religieux, antiques ou décoratifs que vous retrouverez dans de nombreux temples.

Si vous aimez les histoires plus locales, dirigez-vous vers Dharamsala pour visiter le musée du Tibetqui a longtemps été proche de l'Inde au niveau économique et culturel. Les religions sont d'ailleurs communes. Aujourd'hui, ce musée s'appréhende comme un plan de sauvegarde de la culture tibétaine.

Lemusée provincial de l'Orissaest un formidable hommage à la culture locale avec des collections de bronzes magnifiques et de nombreux objets découverts près dutemple du soleil à Konarak ou destemples de Bhubaneswar.

L'Inde du sudn'est pas en reste avec une introduction à la culture d'anciennes dynasties comme les Chola au musée du gouvernement à Madras.

Le musée de Pondichéry, situé dans cette ancienne colonie française acquise au XVIIe siècle, valorise les vestiges de cette domination occidentale grâce à des objets personnels de l'ancien gouverneur en place.

Bien sûr, rien ne remplace la visite des monuments, temples et palais d'Inde mais bien souvent, ils ont été dépouillés de leurs plus beaux décors pour être soigneusement conservés dans les musées.

Vous observerez que la muséographie et la mise valeur des collections des musées ne sont pas le fort des Indiens, mais c'est la qualité qui compte et c'est ce qui fait le charme de l'Inde.

Itinéraires

Que vous partiez une ou deux semaines, il vous faudra de toute façon choisir entre l'Inde du nord et l'Inde du sud à moins de voir vos vacances se transformer en marathon.

Un mois entier est idéal même si tout le monde n'a pas la chance de prendre autant de congés. Dites-vous que ce que vous manquerez ne sera que partie remise pour un autre voyage.

L'Inde s'approprie peu à peu. Le dépaysement est tel qu'il vous faudra quelques jours pour vous habituer aux us et coutumes de ce beau et grand pays.

Bien qu'il soit indispensable d'élaborer un itinéraire au préalable, laissez-vous aller à vos envies, profitez de surprises inattendues, immergez-vous dans la culture locale quitte à changer de quelques jours votre circuit initial.  

Une semaine en Inde

Si vous n'avez qu'une semaine et que c'est votre premier voyage en Inde, choisissez l'Inde du nord. Prenez un vol qui atterrit directement à Delhi. Lire notre itinéraire à Delhi.

Passez une journée et demie dans la ville pour visiter le temple du lotus, le tombeau de Humayun, le Fort rouge et la mosquée Jama Masjid.

Louez un rickshaw pour la journée. Le lendemain, parcourez les intéressants musée Gandhi et le musée national d'Inde.

Profitez de l'après-midi pour rejoindre Agra et y dormir. Prenez des forces pour le lendemain car c'est là que se situe le plus beau monument d'Inde, le Taj Mahal. L'après-midi, dirigez-vous vers le Fort Rouge d'Agra, au bord de la Yamuna.

Le lendemain, prenez la route de Jaipur mais avant, faites une escale à Fatehpur Sikri, une ville fantôme qui laisse de fabuleux vestiges des anciens rajputs. Prenez l'air dans le magnifique parc de Keoladeo, classé au patrimoine mondial de l'Unesco. Essayez de dormir dans les environs.

Vous arriverez le lendemain matin à Jaipur dans le Rajasthan. Prenez du temps pour visiter sa vieille ville et notamment le City Palace. Lire notre itinéraire au Rajasthan.

Partez vers l'ouest jusqu'à Bikaner pour voir son splendide fort de Junagarth. A une trentaine de kilomètres, le temple des rats sacrés vénère ces petits rongeurs qui se baladent en totale liberté dans l'édifice. La semaine s'est déjà écoulée, vous n'êtes plus très loin de Delhi.

Deux semaines en Inde

Nous vous proposons le même parcours que pour une semaine mais avec quelques jours supplémentaires dans le Rajasthan. A partir de Jaipur, rejoignez Jodhpur et sa jolie forteresse de Meherangarh.

Allez vers l'ouest pour rejoindre Jaisalmer, située dans le mystique désert du Thar. Vous serez impressionné de voir surgir la cité au milieu d'une zone aussi aride et désertique.

Revenez vers Delhi.

Il vous reste deux jours de voyage. Si vous avez le budget, prenez l'avion pour tester l'ambiance de Mumbai, la capitale du cinéma bollywoodien. Visitez les nombreux monuments coloniaux de la ville. C'est une bonne introduction à un autre voyage dans le sud de l'Inde.

Un mois en Inde

C'est le temps minimum pour bien connaitre ce pays et découvrir ses nombreuses faces cachées. Prenez comme repère l'itinéraire d'une semaine puis prenez l'avion pour Calcutta afin de visiter la côte est du Bengale occidental jusqu'au Tamil Nadu.

Vous pourrez ainsi découvrir Calcutta, qui a beaucoup changé depuis la vision qu'en donne le livre de Dominique Lapierre, La cité de la joie. A l'embouchure du Gange, partez à la découverte du tigre du Bengale dans le parc des Sundarbans.

Traversez l'Orissa sans omettre de visiter les temples de Bhubaneswar, puis le temple du soleil à Konarak. Profitez-en pour faire un tour au musée de l'Orissa.

En descendant vers Chennai, arrêtez-vous aux temples de Mahabalipuram réputés pour ses sculptures de pierre.

Vous retrouverez quelques repères culturels dans la ville de Pondichéry, ancienne colonie française. Bien que le musée de Pondichéry soit abrité dans l'ancienne résidence d'un haut fonctionnaire français du XVIIe siècle, les collections s'attachent à l'art traditionnel et local des dynasties Pallava et Chola.

Pour votre hébergement, choisissez un lieu original et utopique à Auroville, une communauté internationale qui vit de façon autonome prônant la paix universelle et l'amitié entre les peuples.

Prenez à nouveau l'avion pour traverser le pays et arriver à Goa afin de profiter de ses magnifiques plages. Visitez Old Goa, ancienne cité portugaise et ses édifices religieux puis filez aux grottes d'Ellorâ, classées au patrimoine mondial de l'Unesco. Vous pouvez finir votre voyage à Mumbai si vous avez prévu un vol de là ou remonter jusqu'à Delhi mais vous perdrez beaucoup de temps dans les transports.

Lire notre itinéraire en Inde du sud.

Unesco

Depuis les années 80, l'Unesco a classé de nombreux sites comme patrimoine mondial ce qui a permis à bien des temples d'être restaurés et protégés mais surtout de relancer le tourisme dans certaines régions un peu oubliées.

L'Inde du nord est très riche en monuments. C'est d'ailleurs à Agra que vous trouverez les symboles forts de l'Inde comme le Taj Mahal, le Fort Rouge et Fatehpur Sikri.

Essayez de les visiter tôt le matin ou en soirée pour éviter la foule de touristes afin de profiter pleinement de ces joyaux.

A Delhi, vous serez impressionné par ce tombeau moghol, le tombeau de l'empereur Humayun, aussi immense que l'esprit conquérant des empereurs moghols.

Le grand minaret qui domine le sud de Delhi est Qutb Minar, symbole de la domination musulmane au XIIe siècle.

Si vous allez au Rajasthan vous serez émerveillé par le parc national de Keoladeo, véritable paradis d'oiseaux.  Embarqués sur un rickshaw, vous pourrez contempler de près la faune et la flore locale dans les kilomètres de marais humide du parc.

A l'est, dans le Bengale occidental, le parc des Sundarbans est le lieu de villégiature des fameux tigres du Bengale. Ces « mangeurs d'homme » ne se laissent pas facilement approcher mais vous pourrez voir la plus grande réserve de mangroves au monde !

A Mumbai, ce sont les grottes rupestres qui sont à l'honneur sur l'île d'Elephanta. Pas d'éléphant sur cette île mais des sculptures dédiées à Shiva.

Le sud du pays est propice à l'exploration de sites religieux. Les Portugais ont laissé à Old Goa bon nombre d'églises et de couvents, notamment la basilique du Bom Jésus qui enferme le tombeau et les reliques de Saint-François-d'Assise, saint patron de la ville.

Les grottes d'Ellorâ vous prouveront que l'union de plusieurs religions, si différentes soient elles, peuvent engendrer des créations artistiques magnifiques. De 600 à l'an 1000, les bouddhiques, hindous et jaïns se relaieront pour travailler les dizaines de grottes rupestres de sculptures et de temples spectaculaires.

Vous pourrez également découvrir l'art de la dynastie Chola au travers du temple de Brihadishvara ou connaître la tradition ancestrale des tailleurs de pierre de Mahabalipuram qui ont donné vie à l'un des plus célèbres temples d'Inde, Shore Temple.

Parcs naturels

Avec ses 93 parcs nationaux et ses 480 réserves naturelles, l'Inde a la chance de posséder une biodiversité hors du commun. La grandeur du territoire favorise une variété de végétations, de climats et donc d'animaux et végétaux.

Les parcs naturels du nord et du sud sont bien différents avec chacun leurs espèces spécifiques. Certains mammifères, comme le lion d'Asie ou le Tigre du Bengale, vivent uniquement en Inde, dans leur habitat naturel. Il n'est pas facile de les voir, il faut savoir être patient et se lever de bonne heure pour les observer.

Au nord, le parc national de Corbett est situé dans un cadre idyllique avec comme toile de fond les montagnes himalayennes. C'est aussi le paradis des crocodiles.

La réserve de Sasan Gir vous promet de belles surprises avec peut-être la chance d'apercevoir le lion d'Asie.

Au sud, nous vous conseillons une escale dans la réserve de Periyar. Centrée autour du lac de Periyar, vous pourrez vous aventurer à pied ou en bateau dans cet endroit paradisiaque peuplé d'éléphants, de tigres et d'oiseaux.

Évitez les périodes de mousson pour vous balader dans ces parcs naturels, peu propices à l'observation d'animaux sauvages. La meilleure période se situe entre octobre et juin.

De nombreuses possibilités d'hébergement ou de formule safari tout compris sont largement abordables. Les renseignements sont disponibles aux bureaux d'informations des parcs. 

QUE FAIRE EN INDE

Restaurant

Pour quelques roupies seulement, vous pourrez manger comme des rois des mets succulents aux senteurs et aux couleurs aussi diversifiées que l'Inde. Les Indiens mangent trois repas par jour. Le repas du soir est plutôt tardif, vers 22h, si bien qu'à partir de 17h, une petite collation s'impose pour patienter. Tous les plats sont servis en même temps. Le dessert consiste à manger quelques tranches de fruits frais.

De nombreux vendeurs proposent de la nourriture à même la rue, cependant vérifiez la fraicheur des aliments. Evitez les légumes crus et ôtez la peau des fruits pour éviter la fameuse « turista » qui vous importunera quelques jours?

Les plats

Le féculent de base est le riz qui accompagne la majorité des repas notamment au sud de l'Inde. Les épices sont également largement utilisées ainsi que les mélanges sucrés salés en assaisonnement.

Dans le nord de l'Inde, vous trouverez toutes sortes de pains pour accompagner vos repas.

Voici quelques spécimens : le puri, une sorte de beignet frit ou le paratha, plus feuilleté et surtout, le plus connu, le naan, une galette cuite fourrée ou non au fromage ; c'est un régal pour les papilles et un vrai coupe-faim.

Les fruits et légumes sont présents à chaque repas dans toutes les régions. La variété dépend du climat local mais en général, on retrouve des pommes de terre, des oignons, carottes, haricots, petits pois, aubergines ou encore épinards et radis blancs. On les cuisine en chutneys, macérés avec une sauce aigre-douce ou achards, avec des piments. Ils peuvent être servis frits, en beignets, en purée ou farcis. La cuisine indienne ne manque pas d'imagination.

Pour les fruits, la variété est grande grâce au climat tropical indien qui permet de faire pousser des espèces exotiques : mangues, papayes, ananas, fruits de la passion, etc.

Le plat de base est le dhal préparé à base de lentilles cuisinées de différentes manières selon les envies : avec des haricots ou des pois chiches. Délicieux !

Les currys, c'est-à-dire les plats en sauce, sont l'un des plats récurrents en Inde mais pour une partie plus riche de la population qui peut s'acheter de la viande.

Les tandooris sont un régal : la viande est macérée dans des épices et du yaourt avant d'être cuite au four. Plusieurs sauces accompagnent ce met : à la menthe, aigre-doux, etc.

Vous vous apercevrez rapidement que les Indiens ne mangent pas tous la même chose selon leur caste. Les brahmanes, c'est-à-dire les religieux qui appartiennent à la caste supérieure, ne mangent que des plats végétariens. Mais c'est aussi le cas d'une majorité pauvre de la population qui n'a pas assez d'argent pour acheter de la viande? De plus, on préfère largement utiliser les terres agricoles pour des exploitations céréalières ou maraichères que pour du bétail.

Les carnivores consomment essentiellement de la viande de mouton ou du poulet. Vous ne verrez pas spécialement de différence entre la gastronomie du nord et du sud si ce n'est que le sud consomme moins de viande. Les épices sont largement utilisées dans les plats indiens : le curcuma, le cumin, la coriandre, la cardamome et le safran, très rare en raison de son prix excessif.

Les boissons

Achetez de l'eau en bouteille que vous trouverez dans toutes les petites boutiques. Evitez les jus de fruits frais. La boisson principale des indiens est le chai, un mélange de thé, de lait et de sucre très agréable quand il fait chaud. Il existe aussi des sodas locaux comme le masala soda fait de citron vert, d'épices, de sucre et de sel.

Pour les boissons fraiches, testez le lassi, un mélange de lait et de fruits frais mixés délicieux.

Les boissons alcoolisées sont assez rares car interdites dans certaines régions. Evitez les alcools forts et le vin fortement taxés car importés et privilégiez les liqueurs locales comme l'arak ou l'asha fait à base de cocotier, de riz ou de pomme de terre. Mais attention aux distillations frelatées transformant cette boisson en véritable poison à long terme.

Une valeur sure, la bière locale, souvent à base de riz, est proposée dans la plupart des restaurants.

Shopping

Shopping

En général, les magasins ouvrent de 10h à 18h et sont fermés le dimanche.

Le marchandage est une pratique courante sauf dans les magasins d'Etat, les grands magasins et centres commerciaux qui affichent des prix fixes.

Pour vous restaurer, vous trouverez quantité de petits vendeurs de rue pour d'éventuels encas. Ils sont ouverts très tôt le matin et ferment tard dans la nuit.

Les restaurants se trouvent dans les endroits les plus commerçants des villes, à proximité des hôtels et des monuments touristiques.

Ou faire du shopping en Inde ?

A Delhi, vous trouverez de tout à proximité de Connaught Place, le centre de la ville. La plupart des magasins sont ouverts 7j/7. Les magasins d'État proposent des produits de qualité mais plus chers que ce que vous trouverez sur les marchés.

Les marchés sont ouverts toute la journée. Ne manquez pas les bazars de Chandni Chowk, la rue la plus commerçante d'Old Delhi.

A Calcutta, les emporiums se situent dans le quartier de Chowringhee Road où vous trouverez de l'artisanat indien. Si vous voulez acheter des vêtements, parcourez les marchés notamment vers Madge Lane. C'est aussi la ville idéale pour acheter des instruments de musique ou des CD de variété nationale.

Le meilleur endroit pour faire des achats est Mumbai dans les quartiers de Colaba, et Street Market. Vous trouverez de tout, de l'artisanat, des produits high-tech et divers gadgets.

Que rapporter ?

La tentation sera maximale tout au long de votre séjour en Inde. Essayez de freiner vos achats compulsifs de souvenirs pour profiter de la variété de l'artisanat indien très réputé.

Vous trouverez des bijoux un peu partout dans le pays faits de divers matériaux. C'est au Rajasthan que vous trouverez les plus beaux bijoux en argent (prix en fonction du poids). On y trouve également des pierres précieuses et semi-précieuses mais aussi des petites marionnettes peintes, un joli souvenir pour les enfants. Demandez un certificat d'authenticité pour éviter une éventuelle escroquerie sur la marchandise.

Le textile est également très apprécié des étrangers par leur qualité et leur diversité. Des châles de laine du nord du pays aux saris de soie de Vârânasî, il y en a pour tous les goûts. Les couleurs varient en fonction de la région. Le Cachemire est connue pour sa laine de chèvre himalayenne, très rare et donc très chère mais attention aux contrefaçons.

Moins connu, le papier mâché est également une prouesse de  cette région ; il est utilisé pour confectionner de la décoration, le prix évoluant en fonction des heures de travail passées. Vous trouverez aussi de très beaux tapis réalisés au Cachemire ou par des Tibétains exilés en Inde qui démontrent un savoir-faire incontestable.

Si vous aimez les articles en cuir (chaussures, sacs, objets de décoration), attendez d'être au Rajasthan.

En décoration, vous pourrez opter pour une poterie bleue de Jaipur, une terre cuite de Calcutta ou des figurines en bronze du Bengale.

Vous trouverez de nombreux objets en cuivre ou en laiton, parfois incrustés d'émail. On ne lésine pas sur la couleur en Inde !

Dans la partie nord du pays, vous pourrez trouver de petites miniatures en marbre dans les environs d'Agra, s'inspirant de l'architecture du Taj Mahal.

Les amateurs d'art se feront plaisir en ramenant une miniature moghole, de la peinture sur soie ou sur tissu.

N'oubliez pas de ramener du thé, des épices, des CD ou DVD de films de Bollywood, des produits de beauté ayurvédiques, etc.

Attention : n'acceptez, en aucun cas, qu'on vous expédie vos achats chez vous à l'issue de votre voyage, trop de touristes attendent encore leurs achats.

Sortir

Amis fêtards, vous vous êtes trompés de destination. On ne vient pas en Inde pour la qualité des boîtes de nuits et des bars à ambiance mais pour connaître une nouvelle culture, découvrir un peuple spirituel où la religion prend une place immense dans le quotidien.

L'alcool est très rare et même interdit dans certaines régions comme le Gujarat. Les femmes ne sortent pas seules dans les bars, les hommes sortent en groupe rarement en solitaire ce qui serait mal perçu.

Vous trouverez quelques bars sympathiques et des discothèques dans les grandes villes du pays. Sachez qu'elles sont souvent à l'intérieur de grands hôtels chics construits spécialement pour les touristes. La jeunesse indienne s'y retrouve le week-end.

La consommation d'alcool se démocratise de plus en plus dans le nord du pays mais elle reste marginale au sud. Ne vous inquiétez pas si on vous propose de l'alcool dans une théière, c'est un moyen détourné de servir des boissons alcoolisées aux clients sans s'affranchir de la licence, très onéreuse.

Pour les jeunes femmes qui voyagent seules, veillez à vous couvrir pour sortir le soir et à rester dans les quartiers animés. Ce n'est pas que l'Inde soit un pays dangereux, mais il faut toujours rester vigilant face aux petits malins qui s'empressent d'impressionner les touristes à leur façon.

La musique, la danse et le cinéma sont les trois principaux loisirs des Indiens. La production cinématographique annuelle dépasse même celle d'Hollywood dont la plupart des tournages se font à Mumbai, surnommée Bollywood. Les Indiens sont très fiers de ce cinéma qui met en scène de beaux et jeunes personnages avec une histoire d'amour, des chants et des danses?.

Sports

Il vous faudra plus qu'un séjour en Inde pour apprendre les règles du cricket mais sachez que c'est le sport préféré des Indiens. Les joueurs sont des stars nationales au même titre que Zidane en France.

Si vous en avez l'occasion, allez voir un match dans l'un des stades du pays pour voir de près l'ambiance phénoménale qui s'en dégage.

De nombreuses activités sportives sont accessibles dans tout le pays selon les envies et les conditions pour les exercer. La saison jouera beaucoup dans la pratique des sports d'eau et les randonnées en haute montagne. Pour toutes les activités « à risque », ne vous engagez pas seul. Renseignez-vous auprès d'organismes qualifiés et vérifiez la météo avant de vous y aventurer.

Au nord du pays vous seront proposés des sports extrêmes qui s'adaptent au relief montagneux.

Vous voulez escalader l'un des sommets de l'Himalaya ? Pas de problème, des centres spécialisés proposent des stages d'alpinisme nécessitant une autorisation de la fondation d'alpinisme indienne pour les sommets de plus de 6000 m. Pour les amateurs, des trekkings sont proposés par différentes agences avec au programme des paysages magnifiques.

Si c'est plus les profondeurs qui vous attirent, les nombreuses grottes du pays favorisent la pratique de la spéléologie.

Le kayak et le rafting sont également praticables sur les rivières qui s'écoulent des hautes montagnes du nord du pays.

Une simple balade en bateau peut se transformer en safari maritime notamment au parc des Sundarbans dans le Bengale occidental où les tigres, en excellents nageurs, traversent régulièrement les bras du Gange. Vous pourrez également visiter en bateau des villes fluviales comme Calcutta ou Vârânasî.

Des safaris sont proposés aux touristes dans de nombreuses réserves naturelles. A dos d'éléphant, en 4x4, ou encore en chameau, vous pourrez choisir votre moyen de transport pour apprécier à sa juste valeur la qualité de la faune et la flore locale.

Randonnée / Trek

Ladakh

Leh, capitale de l'Etat du Ladakh, se trouve à 3500 mètres d'altitude. C'est un excellent point de départ pour faire un trek dans cette superbe région.

Vous trouverez une multitude d'agence de trekking.

Ne faites pas l'impasse sur un guide, même si vous êtes un marcheur invétéré : la région a ses dangers que vous ne connaissez pas forcément.

Comptez 20 euros pour une journée de marche accompagné d'un guide.

Une agence sérieuse : Ladakh Adventure, qui propose également des safaris en jeep.

Autour du même sujet

Inde

Annonces Google