Les fjords de l'Ouest de l'Islande

Les fjords de l'Ouest de l'Islande Les fjords de l'Ouest de l'Islande constituent une superbe escapade au plus près de la nature. Il est vrai, qu'après avoir vu le parc national de Jökulsarglijufur ou celui de Skaftafell, il semble difficile de faire mieux... Et pourtant, cette région est une autre des magnifiques facettes de l'île. Son caractère isolé séduira les amateurs de randonnée et de solitude. C'est aussi une zone privilégiée pour observer les oiseaux. Les falaises à pic des fjords sont impressionnantes.

Elles rappelleront à certains les falaises de Moher en Irlande, à une échelle toute relative. Látrabjarg, une longue falaise de 14 km de long, est le point le plus à l'Ouest de toute l'Europe. Il accueille une multitude d'oiseaux (macareux, goélands, fulmars, guillemots...). Le spectacle est garanti ! Poursuivez vers Raudasandur, une jolie plage de sable roux.

Traversez le Breidafjördur pour vous rendre sur l'île de Flatey (départ de Stykkishólmur). Une nuit dans l'unique village de l'île sera la plus tranquille des escales de votre voyage. Vous goûterez une impression de bout du monde... Depuis ses côtes, vous apercevrez peut-être quelques phoques gris.

La ville d'Ísafjörður, nichée au fond de son fjord entre d'imposantes montagnes, est la plus grande ville de la région. Elle sert de point de départ pour diverses excursions. Cette ravissante petite ville (environ 5 000 habitants) vit de la pêche. Son port est rempli de chalutiers et d'embarcations plus modestes.

Sur la route 60, vous trouverez les chutes de Dynjandi. Haute d'une centaine de mètres, la cascade tombe en escalier le long de la paroi.

Hornbjarg, un large cap très découpé, a été déserté par les derniers habitants en raison du climat particulièrement rude qui y règne. Depuis il est devenu un cadre formidable de randonnées et une grande réserve naturelle. Les grandes falaises sont devenues le refuge de colonies d'oiseaux marins : macareux, sternes arctiques, eiders à duvet... Dans les criques, gît le bois d'échouage ramené sur la côte par les courants marins.

Informations pratiques

Si vous venez en voiture, attention aux moutons qui vagabondent et qui sont parfois sur la route. La route 60 longe les fjords, mais quelques kilomètres sur cette route sinueuse peuvent prendre beaucoup de temps...

Des bus desservent également les fjords de l'Ouest, en particulier Ísafjörður.

Trouver un hotel

QUE VOIR AUX FJORDS DE L'OUEST DE L'ISLANDE

Parcs naturels

Le parc national de Snæfellsjökullest réputé pour le glacier du même nom qu'il abrite.

Au pied de l'imposant Snæfellsjokull, devant sa grandeur, devant la blancheur éclatante de son sommet, son ascension prend soudain des airs de pèlerinage.

L'endroit est tellement exceptionnel que Jules Verne en a fait le point de départ de son Voyage au centre de la Terre.

Curiosités naturelles

Qui veut sortir des sentiers battus s'aventurera dans la partie nord-ouest de l'île.

La route des fjords, peu fréquentée par les touristes, constitue une belle excursion, qui plus est lorsque le temps est de la partie? C'est en réalité plutôt rare, la région est connue pour son climat difficile. Falaises escarpées, montagnes et caps découpés subissent les assauts du vent et des intempéries. Les petits villages colorés du littoral et les colonies d'oiseaux animent quelque peu ces paysages de tableau norvégien.

Annonces Google