Suisse

Suisse MIS A JOUR LE 28 AVRIL 2016 - Si la Suisse souffre, avant tout, d'une série de clichés (le chocolat, les montres, les coucous ou les banquiers austères), ce petit pays situé au centre de l'Europe offre une diversité de paysages et de cultures pour le moins fascinante. A l'image de ses reliefs escarpés, la Suisse est tout un paradoxe, échappant à l'image lisse et neutre qui lui colle à la peau.

A la richesse de son passé culturel (le rôle de ses citoyens pendant la Réforme par exemple) répondent, aujourd'hui, les responsabilités des organisations internationales. Quoi de plus normal pour un pays qui a réussi la fusion des spécificités françaises, italiennes et allemandes !

Actuellement, la Suisse est toujours dotée de 3 langues fédérales (français, allemand et italien), plus le romanche qui est la langue nationale officielle, quoique minoritaire. Ces particularismes linguistiques ont ainsi créé des frontières géographiques. Sur les 41,290 km² de territoire qui composent la Suisse, l'ouest, de Genève au Valais, est francophone. On l'appelle la Suisse romande. De l'autre côté du fleuve la Sarine, se trouve la Suisse alémanique, la plus grande et la plus peuplée. Enfin, au sud, la Suisse italienne : le Tessin. Ces frontières géographiques sont, toutefois, différentes des frontières politiques. La Suisse, dont la capitale est Berne, est un État fédéral divisé en 20 cantons et 6 demi-cantons. Ces petits États, avec chacun ses coutumes, forment la confédération helvétique. Ici, on cultive la différence. La variété des paysages et des traditions fait de ce pays, l'un des plus anciens du monde, un havre de paix et de détente.

Quelques soient vos activités (sportives ou culturelles - les musées semblent y pousser comme des champignons), vous garderez un souvenir impérissable de votre voyage, comme ce fut le cas pour Goethe ou Alexandre Dumas.

Trouver un vol

VOYAGE EN SUISSE

Météo / Quand partir

Climat et Météo

La Suisse, située au coeur de l'Europe, se caractérise par un climat continental. Si les températures oscillent entre 20 et 26°C l'été (juin à septembre) et 0 et 5°C l'hiver (octobre à mars), son relief extrêmement varié, fait de montagnes et de plateaux, explique la diversité des climats d'une région à l'autre. La Suisse se découpe ainsi en 3 zones : les Alpes qui couvrent 60% du territoire ; le Plateau, au nord des Alpes, qui représente 30% ; enfin le Jura, 10%.

Les Alpes sont soumises à un climat de montagne. Elles culminent à une hauteur moyenne de 1700 m (un grand nombre de glaciers dépassent les 4000 m). Les hivers y sont froids et rigoureux. En été, les sommets conservent leur neige éternelle.

Le Plateau, où se trouve la majorité des grandes villes, s'étend de Genève au lac de Constance, à la frontière allemande. Il marque la séparation entre les Alpes et le Jura. Si le climat y est moins rude que dans les hautes montagnes, les hivers sont néanmoins rugueux. On y connaît également des étés ensoleillés.

Le Jura, au nord du pays, plafonne à plus de 1600 m. Le climat y est le même que dans les Alpes ; à savoir des hivers très froids et des étés propices aux activités de plein air.

Quand partir ?

Il n'y a pas de période privilégiée pour visiter la Suisse. En fonction de vos envies, il est possible de profiter au maximum de votre voyage, quelle que soit la saison.

L'été est particulièrement agréable pour les activités de plein air. Mais il faut savoir que les prix sont très élevés. De plus, les sites touristiques sont envahis et il est difficile de trouver un logement.

La période des sports d'hiver s'étend de novembre à fin mars. De nombreuses stations de ski sont ouvertes durant l'année avec un pic d'activité au moment de Noël. Il est préférable d'éviter les vacances scolaires afin de jouir pleinement des pistes. Les prix restent malheureusement très onéreux, notamment dans les stations renommées.

Vous pouvez également choisir les saisons creuses (avril-mai et septembre-octobre) afin de bénéficier du calme et de la qualité de vie helvète. Le coût de la vie y est plus raisonnable et le climat est encore fort agréable.

Transports

Avion

L'avion est le moyen de transport le plus rapide pour aller en Suisse. Par exemple, il faut 1h20 pour rallier Nantes à Genève. Les principaux aéroports sont Genève et Zurich mais les aéroports de Berne, Bâle et Lugano accueillent également des vols internationaux.

En France, la plupart des grands aéroports desservent la Suisse avec, très souvent, des vols directs. Par exemple, Air France propose des vols quotidiens depuis Paris, Nantes, Lyon, Bordeaux, Nice, Biarritz, Marseille, Montpellier, Clermont-Ferrand, Strasbourg, Toulouse? En outre, une gamme de tarifs peut correspondre à vos attentes, en fonction de la durée de séjour. La compagnie suisse Swiss propose également des vols au départ de Paris et Nice.

Si vous préférez les compagnies Low cost, c'est-à-dire les compagnies à bas prix, Easy Jet et Helvetic.com assurent des vols réguliers vers Genève, Bâle et Zurich depuis Paris et Nice.

A noter qu'il n'existe pas de taxe d'aéroport.

Train

Le réseau ferroviaire est très développé en Suisse. Il peut donc être intéressant de prendre le train si vous souhaitez vous rendre dans des villes moyennes (Lucerne, Montreux) ou dans des régions rurales. Depuis Paris, tous les trains sont au départ de la gare de Lyon. En province, les gares de Dijon, Lyon, Montpellier et Marseille proposent des trajets directs vers les principales villes de Suisse. Il vous en coûtera, cependant, quelques heures de trajet.

L'achat d'un billet de train étant assuré par la SNCF, il est très facile de s'en procurer. En fonction de votre ville de départ, cette formule peut s'avérer moins onéreuse que l'avion. Mais ce n'est pas toujours le cas. Recherchez attentivement le moyen de transport en accord avec vos besoins.

Diverses compagnies, comme Eurolines ou Voyages 4A, desservent la Suisse au départ des grandes villes de France. D'autres, comme Club Alliance, proposent des séjours comprenant le transport et l'hébergement.

Route

L'accès à la Suisse est très facile par la route, notamment pour rejoindre Genève et Bâle (via l'autoroute).

La Suisse dispose d'autoroutes très bien entretenues. Pour circuler sur celles-ci, il vous faudra débourser 40 CHF (environ 26 euros), et ce, quelque soit la distance que vous allez parcourir. Si vous souhaitez visiter une grande partie du pays, cela peut-être avantageux. Donc n'oubliez pas d'acheter votre vignette à coller sur votre pare-brise dans les douanes, les gendarmeries, les bureaux de postes ou les stations-service. Elle est valable 14 mois. Vous pouvez aussi payer votre trajet avec votre carte de crédit ou en euros.

Les stations services qui jalonnent les autoroutes proposent de l'essence très en dessous du prix pratiqué en France. Par contre, le gazole est plus cher. Les cartes de crédit et les euros (billets) sont acceptés.

Réglementation en vigueur en Suisse :

La vitesse est limitée à 120km/h sur l'autoroute, 80 km/h sur les routes principales et 60 km/h en agglomération.

Le port de la ceinture est obligatoire à l'avant et à l'arrière du véhicule.

Le taux d'alcoolémie maximal est de 0,5g/l et l'usage du téléphone portable au volant est interdit.

Santé / Sécurité / Vaccins

Vaccins

Les conditions sanitaires sont proches de celles de la France. Aucun vaccin n'est exigé pour entrer sur le territoire suisse. Toutefois, il est recommandé de mettre à jour ses vaccins contre le tétanos, la poliomyélite et la diphtérie et de se faire vacciner contre les hépatites A et B.

Couverture maladie

En Suisse, tous les frais médicaux doivent être payés sur place, que ce soient dans les hôpitaux universitaires ou les cliniques privées. Et ils sont parfois très élevés. Il est donc conseillé de se munir d'une assurance maladie / rapatriement avant de partir. Vous pouvez également conserver les factures pour les envoyer à la sécurité sociale à votre retour.

Quelques conseils

Plus on monte en altitude, moins il y a d'air. Si vous êtes pris de vertiges, descendez à une hauteur moins élevée. Si vous souhaitez faire du ski, vérifiez à l'avance que vous êtes pris en charge par votre assurance en cas d'accident.

Vols et délinquance

La Suisse compte l'un des taux de criminalité les plus bas du monde. Le risque d'être victime d'un délit est donc vraiment minime. Lorsqu'on sait que le délit numéro un est le vol de bicyclette, il y a de quoi se sentir en sécurité. Pour autant, il ne s'agit pas d'être imprudent et de faire n'importe quoi.

Sécurité routière

A l'approche de l'hiver, il est conseillé de faire contrôler son véhicule et de l'équiper de pneus pour la neige. Les fortes précipitations, associées à un relief pentu, favorisent les accidents de la route.

Numéros de téléphone en cas d'urgence

Pompiers : 117

Police : 118

Secours routier 24 h/24 : 140

Médecin d'urgence et ambulance : 144

Les pharmacies assurent une permanence de nuit. Le nom de la pharmacie de garde est généralement indiqué sur les portes des pharmacies. Si ce n'est pas le cas vous pouvez l'obtenir en composant les renseignements : 111.

Contenu d'une trousse de soin

Si vous partez en haute montagne, outre les traitements habituels, il est recommandé de se munir d'un répulsif insecte, d'un anti-venin, de désinfectant, de pansements et de compresses.

Monnaie

La devise suisse

La Suisse ne faisant pas partie de l'union européenne, la devise officielle est le franc suisse (CHF).

Change : Début 2006, 1,56 CHF valait environ 1 euro.

On trouve des billets de 10, 20, 50, 100, 200, 500 et 1000 francs suisses.

Les euros (souvent que les billets) sont acceptés dans la plupart des lieux mais faites attention aux approximations sur le taux de conversion.

Les cartes de crédit et les chèques de voyages

Les villes mais aussi la majorité des petits bourgs sont équipées de distributeurs automatiques de billets. Les principales cartes de crédit sont acceptées : Eurocard/Mastercard, Visa, American Express?Les chèques de voyage sont un moyen sûr et utile. Ils sont vendus dans un bon nombre de banques. Certains établissements bancaires prendront une commission pour le change de vos chèques de voyage.

Taxes

La TVA de 7,5% est comprise dans tous les prix de vente. Si vous effectuez des achats d'un montant égal ou supérieur à 500 francs suisses dans une même boutique, vous pouvez vous faire rembourser la TVA. Il suffit de demander le formulaire à remplir au commerçant et de le présenter à la douane. A noter : quand vous quitter la Suisse en avion, vous ne payez pas de taxe de départ dans les aéroports.

Pourboires

Il n'est pas obligatoire de laisser un pourboire. Les hôtels, bars, restaurants? doivent légalement inclure 15% de service dans les additions. C'est aussi le cas pour les taxis.

Coût de la vie

Cela risque d'être votre principal problème en Suisse. Le coût de la vie y est beaucoup plus cher qu'en France. La Suisse est habituée à un tourisme plutôt luxueux, notamment dans une ville comme Genève. En fonction de vos possibilités financières, il faudra réfléchir au type d'hébergement que vous allez solliciter. Par exemple, si vous passez une nuit en auberge de jeunesse et que vous préparez vous-même vos repas, il vous en coûtera environ 60 CHF (40 euros) par jour. Mais la facture peut augmenter très rapidement !

De même, si vous souhaitez manger au restaurant, surveillez votre porte-monnaie. Les prix peuvent grimper du simple au double en fonction du lieu que vous allez choisir. En moyenne, il faut compter 30 CHF (20 euros) pour dîner dans un restaurant de catégorie moyenne.

Bons plans

Aller à la rencontre des Suisses

N'hésiter pas à rencontrer les Suisses. Malgré la discipline qu'ils s'imposent, ce sont des gens très accueillants. Si vous avez besoin d'une information, ils n'hésiteront pas à prendre de leur temps pour vous renseigner.

Arriver à l'heure

Les Suisses sont très ponctuels. Quoi de plus normal pour un pays réputé pour ses montres et son horlogerie. Si vous avez un rendez-vous, soyez impérativement à l'heure. Un retard sera considéré comme un manque de discipline et de respect.

Etre présentable et courtois

Lors d'un rendez-vous, outre le fait d'arriver à l'heure, il faut être présentable. Si possible, venez en costume. Il faut aussi appeler les gens par leur nom de famille, sauf si vous êtes familier avec la personne. A la fin du rendez-vous, n'oubliez pas de serrer la main de votre interlocuteur.

A ne pas faire

Jeter un objet sur la voie publique

Si vous avez un papier en poche, ne le jetez pas sur la voie publique. Gardez le en main, le temps de trouver une poubelle. De même, si vous êtes fumeur, éviter de jeter votre mégot dans la rue. Éteignez votre cigarette et attendez de trouver une poubelle pour vous en débarrasser. A noter : si vous venez accompagné d'un animal, des sachets en plastique sont disponibles dans toutes les rues afin de ramasser les excréments de votre compagnon. Pensez à les utiliser !

Traverser la rue au feu vert

Si le feu est vert et qu'il n'y a aucune voiture qui circule, n'en profitez pas pour traverser la rue. Attendez que le feu passe au rouge et empruntez les passages piétons. Les Suisses sont très rigoureux et votre manque de discipline pourrait être mal interprété.

Eviter de parler de l'affaire des comptes dormants

Il s'agit de l'affaire des fonds placés dans les banques suisses durant la Seconde Guerre mondiale par les victimes de l'holocauste. Une partie de la richesse du pays s'est construite sur ces fonds. Depuis 1996, cet événement est vécu comme un vrai traumatisme. L'image de la Suisse en est sortie ternie.

Vie pratique

Electricité

Le courant électrique est de 220 volts et 50 Hz. Quant aux prises, la Suisse utilise sa propre norme (référencée SEV 1011). Les prises françaises à deux pointes (référencée CEE 7/16 ou euro) peuvent être utilisées dans les prises suisses. Mais les prises continentales rondes à deux pointes, plus une prise de terre, sont incompatibles. Il est conseillé d'acheter un adaptateur avant de partir en voyage.

Horaires

Comme la France, la Suisse adopte l'heure d'été et l'heure d'hiver.

Les magasins ferment relativement tôt, à savoir 18h30 les jours de semaine et 17h (voire 16h pour certains) le samedi. Souvent, ils n'ouvrent pas le lundi matin. Les commerces ouverts le dimanche sont rares. Seuls les débitants de tabac et d'alcool sont ouverts 7 jours sur 7, 24h sur 24. Et encore, vous ne les trouverez que dans les grandes villes, comme Genève par exemple.

Les banques, malgré leur nombre important, ferment assez tôt, aux alentours de 16h30. Elles sont ouvertes du lundi au vendredi, généralement à partir de 8h30.

Les bureaux de poste ouvrent normalement du lundi au vendredi, de 8h30 à 12h00 et de 13h30 à 18h30. Le samedi, ils ferment à 12h00. Les horaires peuvent cependant varier d'une région à l'autre. Les timbres sont proposés à deux tarifs : « envoi prioritaire » (le tarif par défaut) pour une distribution rapide et « envoi non prioritaire » pour une distribution sous quelques jours. Ces tarifs sont appliqués pour des envois en Suisse ou à l'étranger. Dans les grandes villes, les bureaux de postes font parfois office de buraliste ou de papeterie.

Téléphone

Il y a des cabines téléphoniques un peu partout. Le paiement se fait par carte de crédit (de moins en moins de cabines acceptent la monnaie). Vous pouvez aussi utiliser une carte de téléphone, en vente dans les bureaux de poste et les kiosques. Téléphonez à tarif réduit durant les heures creuses, de 6h00 à 8h00, de 17h00 à 19h00 et de 21h à 23h00. La nuit, de 23h00 à 6h00, le tarif est quatre fois moins cher.

Pour appeler de France en Suisse, faites le 00 41 + l'indicatif régional sans le 0 + le numéro de l'abonné.

Pour appeler de Suisse en France (Paris), faites le 00 33 + 1 + le numéro de l'abonné.

Pour appeler de Suisse en France (province), faites le 00 33 + le numéro de l'abonné.

Quelques numéros de téléphones utiles :

111 : renseignements téléphoniques pour la Suisse.

1153 : renseignements téléphoniques pour la France.

Formalités

Pour les ressortissants de l'Union européenne, une carte d'identité en cours de validité est suffisante. Pour les autres nationalités, un passeport est nécessaire. Si vous restez moins de 3 mois, vous n'avez pas besoin de visa.

Jours fériés

Excepté le 1er août, jour de la fête nationale, les jours fériés sont fixés par les cantons. Traditionnellement, Noël, le Nouvel An et l'Ascension sont communs à tous le pays.

Retraite

Toutes les informations pour passer sa retraite en Suisse.

Carte d'identité

Culture / Traditions

Loin de nous l'idée de dresser un portrait caricatural de la Suisse et de ses habitants. Le but étant seulement de mieux saisir les différents aspects de la Confédération helvétique afin d'appréhender, comme il se doit, le mode de vie du peuple suisse.

Un peuple discipliné

La Suisse n'est pas le pays des montres et de l'horlogerie par hasard ! En effet, la vie de ses habitants semble réglée comme du papier à musique. Et ce en toutes circonstances. Ils se lèvent de bonne heure, ils ne sont jamais en retard, ils respectent scrupuleusement les règles établies dans la société? D'aucun y verrait une rigidité poussée à l'extrême.

Mais en réalité, il ne s'agit que de respecter l'autre en s'imposant des règles de conduite. Si Jean Jacques Rousseau ne concevait la liberté qu'au travers de règles et de lois, le peuple helvète a embrassé sa théorie. Par exemple, vous ne verrez jamais d'excréments joncher les trottoirs des villes. Les propriétaires d'animaux domestiques veillent toujours à ramasser les déchets de leur compagnon.

La rigueur suisse qui, de prime abord, pourrait prêter à sourire, se révèle plutôt appréciable. Au bout de quelques jours passés dans le pays, on se surprend à apprécier cette discipline.

Traditionalistes et modernes

Outre le côté ordonné, ce qui frappe en Suisse, c'est le respect des traditions. Quelque soit votre âge, vous êtes élevé dans le respect du patrimoine suisse. Le jodler (Genre musical vocal - ou personne qui le pratique - typique des habitants des Alpes) n'est-il pas la figure emblématique du pays ? Les nombreuses fêtes populaires qui ont lieu tout au long de l'année témoignent de l'importance du passé. Par exemple, le désalpe qui tient place en septembre dans tout le pays. Durant cette période, on célèbre les troupeaux qui redescendent dans la plaine. De même, le respect de l'environnement tient une place importante dans la vie de chacun.

Néanmoins, si les Suisses sont imprégnés par leurs coutumes ancestrales, ils se caractérisent aussi par la modernité dont ils font preuve. Rarement un peuple aura aussi bien réussit la synthèse entre tradition et nouveauté. C'est particulièrement criant dans les grandes villes. S'ils ont su conserver leur patrimoine (notamment architectural), ils ont développé des activités à la pointe de l'actualité. Par exemple, la Suisse est l'un des pays qui comptent le plus de musées d'art moderne et contemporain. Le respect des oeuvres du passé se fait à travers l'acceptation des nouvelles formes d'art. Ce mode de fonctionnement typique du peuple suisse se vérifie également dans l'industrie ou la recherche.

Une terre d'exil

De tous temps, la Suisse a été une terre d'asile pour de nombreuses personnalités étrangères. La tolérance et la conception du monde des helvètes (tournée à la fois vers le passé et l'avenir) ont su séduire. Les artistes et écrivains d'avant-garde y ont trouvé une ouverture d'esprit propice à leur art. Que ce soit Rousseau, Voltaire ou Charlie Chaplin, ils ont tous apprécié les charmes de la Suisse. La Suisse fut aussi une terre d'asile pendant les persécutions des protestants qui ont suivi la Réforme.

Aujourd'hui, elle est toujours une destination privilégiée. Mais peut-être plus pour les mêmes raisons. La principale pourrait être sa fiscalité avantageuse. Les personnes fortunées, les sportifs de haut niveau ou les artistes y ont tous élu demeure. En contre partie, les personnalités suisses émigrent dans les autres pays d'Europe. Par exemple, Jean-Luc Godard en France.

Un pays neutre

La neutralité politique de la Suisse sur l'échiquier mondial a souvent été la cause de railleries. Mais c'est grâce à elle et à la tradition d'accueil des suisses que de nombreuses organisations internationales ont décidé d'y établir leur siège. Le siège européen des Nations Unies (ONU), le Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (HCR) ou le Comité Internationale de la Croix-Rouge (CICR) sont parmi les innombrables organisations présentes en Suisse.

Peu à peu, la Suisse semble sortir de cette neutralité? même si elle reste en décalage avec ses voisins européens. Par exemple, ce n'est qu'en 2002 qu'elle a adhéré à l'ONU. A l'heure actuelle, la Suisse ne fait toujours pas partie de l'Europe.

Mots utiles

Bien que le Romanche soit la langue officielle, les trois langues les plus répandues sont le français, l'allemand et l'italien. En fonction de votre lieu de villégiature, il faudra sans doute que vous vous adaptiez. Car le Suisse n'est vraiment pas polyglotte. Si vous allez en Suisse romande, vous ne rencontrerez pas de soucis majeurs. On y parle français. Par contre, si vous séjournez en Suisse alémanique ou dans le Tessin (suisse italienne), ces quelques mots pourront vous être fort utiles.

Dans la vie de tous les jours

 Français Allemand  Italien
 Bonjour  Guten Tag Buongiorno
 Bonsoir Guten Abend Buenasera
 Au revoir Auf Widersehen Arrivederci
 Bonne nuit Gute Nacht Bona notte
 Oui Ja Si
 Non Nein No
 Merci Danke Grazie
 Excusez-moi Entschuldigung Scusi
 S'il vous plaît Bitte Per favore
 Je suis Français Ich bin Franzose / Französin Sono francese
 Combien ? Wieviel ? Quanto ?

Au restaurant, à l'hôtel

 Français Allemand  Italien
 Hôtel Hotel Albergo
 Chambre Zimmer Camera
 Chambre double Doppelzimmer A due letti
 Salle de bain Badzimmer Bagno
 Une nuit Eine Nacht Una notte
 Petit déjeuner Frühstück Prima colazione
 Déjeuner Mittagessen Pranzo
 Dîner Abendessen Cena
 L'addition Die Rechnung Il conto
 Cendrier Aschenbecher Portacenere
 Eau Wasser Acqua
 Vin Wein Vino
 Bière Bier Birra

En voyage

 Français Allemand  Italien
 Aéroport Flughafen Aeroporto
 Avion Flugzeug Aereo
 Gare Bahnhof Stazione
 Train Zug Treno
 Billet Fahrkarte Biglietto
 Bateau Schiff Batello
 Voiture Wagen Macchina
 Bus Bus Bus
 Tram Strassenbahn Tranvai

Lire avant de partir

Romans

Voyage en Suisse, de Alexandre Dumas, éd. Hermann. Au lendemain de l'insurrection parisienne de 1832, Alexandre Dumas, soupçonné d'y avoir participé, décide de quitter la France. Il s'exile donc en Suisse. Ce livre est le carnet de voyage d'Alexandre Dumas. Il y relate ses rencontres, ses diverses expériences en Suisse.  

La nouvelle Héloïse, de Jean-Jacques Rousseau, éd. Flammarion. Rousseau raconte l'histoire d'un jeune précepteur, Saint-Preux, qui tombe amoureux de son élève Julie. Leur amour est contrarié par le père de la jeune femme qui impose que sa fille épouse M. de Wolmar. Désespéré, Saint-Preux voyage puis revient auprès de M. et Mme de Wolmar pour être le précepteur de leurs enfants. Leur amour va se réveiller.

La montagne magique, de Thomas Mann, éd. LGF Livres de poche. Hans Castorp, un jeune Allemand, se rend en Suisse à Davos au chevet de son cousin soigné dans un sanatorium. Il doit y rester 3 semaines mais il y restera sept ans. Jusqu'au jour où la Première Guerre Mondiale l'appelle au front.

Bandes dessinées

Astérix chez les Helvètes, de Goscinny et Uderzo, éd. Hachette. Le gouverneur de la province de Rennes profite de sa position dominante pour s'enrichir. Un intendant envoyé par Rome découvre les manoeuvres du gouverneur et ce dernier décide de l'empoisonner. L'intendant fait donc appel à Panoramix pour lui fournir du contrepoison mais il manque l'ingrédient principal, l'Edelweiss. Voilà donc nos héros en route pour la Suisse.

Trouver un hotel

QUE VOIR EN SUISSE

Monuments

En Suisse, force est de reconnaître que la nature vole quelque peu la vedette aux monuments. Le relief échancré n'a pas favorisé la construction d'édifices. Mais s'ils sont peu nombreux, ils se révèlent surprenants et d'une rare beauté. Vous pourrez généralement les observer lors de balades dans les quartiers historiques.

Le jet d'eau de Genève jaillit de la rive sud du lac Léman pour illuminer la cité. Au cours de promenades dans la vieille ville, Berne et Zurich présentent des vestiges du passé tels la Tour de la Prison, la maison d'Einstein ou la cathédrale Grossmünster, l'une des plus belle de Suisse.

Mais c'est Lucerne, au centre du pays, qui attire les touristes. Son décor de carte postale et ses monuments prestigieux font de cette ville moyenne, l'une des plus visitées d'Europe.

Musées

Si la Suisse n'est pas le pays qui possède le plus de monuments, elle compense par un nombre important de musées. Toutes les villes, de grande taille ou de taille moyenne, disposent de plusieurs musées, à la fois riches et variés. Le musée de la Croix Rouge et le musée d'histoire naturelle à Genève, le musée National suisse à Zurich, le musée suisse du théâtre à Berne, le musée Picasso à Lucerne? Il y en a pour tous les goûts et toutes les envies.

Que vous soyez nature, urbain, arty ou simplement curieux, la Suisse propose un panorama de la culture assez impressionnant. Vous pourrez, par exemple, aussi bien découvrir les toiles des grands maîtres que les vestiges de notre civilisation, tout en appréciant le patrimoine national suisse.

A noter qu'il existe un pass, valable dans plus de 400 musées du pays. On peut se le procurer dans certains offices de tourisme et dans les musées participant à l'opération. Il vous en coûtera 35 CHF (23 euros) pour un mois et 111 CHF (72 euros) pour un an.

Itinéraires

De la durée du séjour va dépendre l'organisation de votre voyage. Ainsi, selon que vous restiez quelques jours ou une plus longue période, nous vous conseillons de choisir l'une des propositions suivantes.

Pour un court séjour de 3 - 4 jours

Le mieux est de concentrer son séjour sur une grande ville ou de profiter des Alpes suisses.

Genève regorge d'attractions, musées et boutiques en tous genres. Accordez-vous le temps de flâner dans la vieille ville, afin de découvrir l'autre visage de cette cité cosmopolite. Allez aussi vous promener le long du Lac Léman, dans les quartiers des Eaux-vives ou du Pâquis. Vous pourrez y admirer le superbe panorama avec, au nord le Jura, au sud les Alpes et au centre le lac et son fameux jet d'eau.

Si vous êtes d'humeur champêtre, explorez les Alpes bernoises. Partez en excursion en train à crémaillère au glacier de la Jungfraujoch. Profitez-en pour faire de magnifiques balades, puis reposez-vous au bord du lac de Thoune.

Pour un circuit d'une semaine

En une semaine, vous ne pourrez pas visiter toute la Suisse. Il faudra malheureusement faire des choix. D'Ouest en Est, il vous est toutefois possible de découvrir une grande partie du pays grâce au train. Voici l'itinéraire que nous vous conseillons.

Genève. Après deux jours passés dans la capitale culturelle de la Suisse, explorez la faune et la flore des Alpes bernoises. En plus des activités décrites précédemment, il est possible d'admirer les chutes du Trümmelbach et de prendre le téléphérique du Schiltorn.

Remontez au nord pour apprécier la capitale administrative de la Suisse : Berne. Il vous faudra cependant maîtriser la langue de Goethe ou, à défaut l'anglais. Entre la vieille ville classée patrimoine mondial par l'UNESCO, la maison d'Einstein et le musée suisse du théâtre, une journée dans la capitale ne sera pas de trop.

Destination culture : Bâle. Outre les réjouissances touristiques traditionnelles (la vieille ville, le petit Bâle?), Bâle s'impose comme la capitale de l'art contemporain en Suisse. De nombreux musées et galeries longent les rues de la ville. Si vous préférez le pittoresque, privilégiez Lucerne. Chaque année, quelque cinq millions de visiteurs y débarquent. La cité, posée au bord du lac des Quatre-cantons figure sur la plupart des cartes postales envoyées de Suisse. Le dépaysement est garanti !

Enfin, terminez votre séjour à Zurich. Visitez la cathédrale (Grossmünster) et les nombreuses et très belles églises. N'oubliez pas les excursions en bateau le long du lac.

Pour un périple de 2 semaines

En quinze jours, vous pourrez assouvir votre soif de découverte tout en profitant du magnifique paysage suisse.

Outre le circuit proposé ci-dessus, vous aurez le temps de contempler le sud du pays, de St Moritz à Zermatt, en passant par Locarno. Voilà pour vous l'occasion de visiter la région des Grisons et ses nombreuses stations de ski ; la plus connue étant St Moritz.

Prenez ensuite la direction du Tessin (la partie italienne de la Suisse) et la ville de Bellinzone. Savourez le temps passé devant ses trois châteaux classés au patrimoine mondial. Puis rejoignez Locarno. Découvrez ses monuments et son prestigieux festival de cinéma.

Enfin passez le temps qu'il vous reste dans le Valais, au sud ouest de la Suisse. Visitez Zermatt, son fameux pic de 4478 m et sa longue rue traditionnelle, la Bahnhofstrasse.

Unesco

La Suisse a beau être un petit pays, le mélange des civilisations (françaises, allemandes et italienne) associé à un relief hors du commun font de cette nation l'une des plus belles du monde. En considérant le patrimoine Suisse sous ses aspects culturels aussi bien que naturels, l'UNESCO a retenu 6 sites sur la liste du patrimoine mondial de l'humanité.

Biens culturels inscrits sur la liste du patrimoine mondial

Biens naturels inscrits sur la liste du patrimoine mondial

Parcs naturels

A l'évocation du mot « Suisse », on pense immédiatement à la montagne et son air pur. Vous ne serez donc pas surpris d'apprendre qu'on dénombre en Suisse plus de 40 parcs et projets de parcs, dont les plus avancés sont situés en Suisse Romande, aux Grisons et au Tessin. S'il n'existe actuellement qu'un seul parc national, une foultitude de parcs naturels régionaux, de parcs naturels périurbains et d'espaces protégés tout à fait exceptionnels cohabitent au sein de la confédération helvétique.

S'étirant sur plusieurs milliers d'hectares, les parcs naturels suisses sont particulièrement variés : montagnes, vallées, rivières, grottes, forêts et pâturages? Ils ont pour buts de conserver et de mettre en valeur la qualité de la nature tout en renforçant les activités productrices, souvent traditionnelles. La recherche scientifique permet également la compréhension des processus naturels. Leur mission s'inscrit donc dans une logique de développement durable.

Que vous soyez randonneur ou contemplateur, la diversité des paysages proposés vous réjouira à coup sûr ! Pour le logement, à vous de voir. Hôtel de luxe, petite bicoque, chambre d'hôtes, camping ou refuge pour baroudeur sont généralement à disposition des touristes.

Curiosités naturelles

Parmi les multiples curiosités naturelles de la Suisse (outre les parcs), il y a les lacs. Très nombreux et tous plus étonnants les uns que les autres, ils sont généralement enveloppés par les montagnes. Ce mariage de la terre et de l'eau, fort reposant, tempère le côté écorché du relief.

Quel que soit le temps, pluvieux, brumeux ou ensoleillé, les lacs se drapent de leurs plus belles parures. L'atmosphère qui s'en dégage est tour à tour inquiétante, envoûtante et voluptueuse. Voilà l'occasion d'une balade en bateau ou d'une promenade le long des berges afin d'en apprécier la substance. Nous avons sélectionné trois sites au caractère singulier.

Le lac Léman

Coincé entre Genève et Montreux, c'est l'un des plus grands lacs d'Europe occidentale. Son nom est très ancien puisque Jules César l'utilise lors de son passage à Genève en 58 av JC. Au cours des siècles, il fut nommé le lac de Lausanne, puis le lac de Genève. Mais sa dénomination officielle est le lac Léman. Outre son incroyable beauté, agrémentée de son jet d'eau, le Léman offre de nombreux attraits. Surplombés par le Mont Blanc, les Alpes et le Jura épousent son embouchure. Des navires à aube relient Genève à Lausanne en longeant la côte sauvage. Sur la rive helvétique, vous pourrez ainsi découvrir les magnifiques vignobles ainsi que la quarantaine de ports qui s'y trouvent. Actuellement, une trentaine d'espèces de poissons y cohabitent, dont le très recherché omble chevalier.

Le lac de Neuchâtel

C'est le plus grand lac appartenant entièrement à la Suisse. Bordé par les cantons de Vaud, NeuchâtelBerne et Fribourg, il a la particularité de posséder une montagne en son centre. Son sommet est à 10 mètres sous la surface du lac. A l'ouest, ses longues plages de sable font face à de nombreux vignobles. On y trouve du chasselas et du pinot noir.

Le lac Majeur

C'est un lac italo-suisse à cheval sur le Tessin, la Lombardie et le Piémont. La douceur du climat et la lumière méditerranéenne qui s'y reflète attirent chaque année beaucoup de touristes. Ici, les balades dominant le lac offrent une vue panoramique qui n'est pas sans rappeler la French Riviera. Son climat, le plus agréable de Suisse, et sa variété de végétaux (palmiers, châtaigniers, agaves?) ont fait le bonheur de célèbres écrivains et artistes, tels Stendhal et Max Ernst.

QUE FAIRE EN SUISSE

Restaurant

La cuisine suisse est particulièrement riche et variée. Il en va de même pour le vin. Néanmoins, malgré cette richesse, il est difficile de parler de cuisine nationale. Le patrimoine culinaire de la Suisse, issu des spécialités françaises ou allemandes, emprunte surtout aux recettes régionales d'un pays autrefois pauvre. Nous vous proposons une liste non exhaustive de plats typiques, en fonction des régions, et de vins pouvant les accompagner.

Les plats en Suisse romande

Si vous êtes un amateur de fromage, alors vous allez certainement apprécier la fondue. C'est une véritable institution pour les Suisses francophones. Le gruyère et l'emmental, fierté de l'industrie laitière suisse, sont la base de la fondue. Le secret d'une bonne fondue réside dans le dosage des ingrédients. Généralement, on utilise 50% de gruyère et 50% d'emmental. Tout d'abord, on fait bouillir du vin blanc dans un caquelon assaisonné d'ail. On y verse le fromage coupé en cube, puis on brasse pour obtenir un mélange liquide. On peut ensuite ajouter des épices. La fondue se déguste en trempant dans le caquelon des cubes de pain piqués au bout d'une fourchette.

La raclette est une spécialité du Valais. Traditionnellement, on présente une demi-meule de fromage du Valais devant un feu de bois. On racle ensuite le fromage fondu avec un long couteau plat. La raclette se sert accompagnée de pommes de terre. Contrairement aux Savoyards, les Suisses ne la mangent pas avec de la charcuterie.

Les plats en Suisse alémanique

Les rösti sont le plat national de la Suisse alémanique. Ce sont de fines galettes de pomme de terre râpées que l'on va ensuite dorer à la poêle.

Le Bölletünne. Il s'agit d'une tarte à l'oignon avec des lardons, de la crème, des oeufs et du cumin. Outre ces deux plats typiques, les Suisses allemands apprécient la charcuterie et sa variété de saucisses et de saucissons. Ils font une grande consommation de produits tels le Gnagi (jarret de porc), Klöpfer (cervelas de Bâle) ou Schüblig (longue saucisse de porc de Saint-Gall).

Les plats dans le Tessin

La Bündnerfleisch ou viande séchée des Grisons est une spécialité tout à fait étonnante. Il s'agit de morceaux de viande de boeuf crue que l'on va fumer, épicer puis sécher. On les sert généralement en fines lamelles.

Les desserts

Il y a, bien entendu, le chocolat qui se déguste à toutes les sauces. Mais les desserts les plus fameux sont la tourte de Zoug et le pain de poires. La première est une génoise avec une crème au beurre et au kirsch. Pour le second, il s'agit d'une pâte feuilletée farcie avec des poires cuites dans du vin rouge, des pruneaux, des figues, des noix, des noisettes et des amandes.

Les vins

Même s'ils sont peu répandus en France, les vins suisses sont très souvent remarquables. Que ce soient les vins blancs issus du chasselas, le riesling? ou les vins rouges comme le gamay ou le pinot noir, ils se marient tous subtilement avec les plats proposés ci-dessus.

Shopping

Shopping

A dire vrai, il n'y a pas de grandes différences avec la France si ce n'est dans les horaires d'ouverture et de fermeture des magasins. Vous pouvez également faire vos achats au marché.

Les magasins

En Suisse, les magasins ferment relativement tôt, à savoir 18h30 les jours de semaine et 17h (voire 16h pour certains) le samedi. Il faudra donc vous lever de bonne heure si vous voulez faire des emplettes le week-end ! Souvent, ils n'ouvrent pas le lundi matin. Les commerces ouverts le dimanche sont rares. Seuls les débitants de tabac et d'alcool sont ouverts 7 jours sur 7, 24h sur 24. Et encore, vous ne les trouverez que dans les grandes villes, comme Genève par exemple.

Les commerces traditionnels suisses sont les magasins de chocolat (Lindt, Suchard, etc.), de montres (Swatch, Tissot, etc.)? et bien sûr les banques ! Ils sont souvent réunis par quartier, dans le centre ville. Si vous en trouvez un, vous trouverez donc les autres. Genève, quant à elle, a la particularité d'être une ville luxueuse. Les grands noms de la mode et du design y ont implanté leur enseigne (Dior, Gucci, Prada, etc.) dans le quartier de la rue du Rhône.

Les grandes surfaces

Dans les villes de Suisse alémanique, les grandes surfaces peuvent fermer vers 21h. Elles sont généralement situées en périphérie des grandes villes et vous pouvez y trouver de tout. Cependant, une voiture vous sera nécessaire si vous souhaitez y accéder. Les grandes enseignes françaises comme Carrefour sont assez répandues.

Le marché

Si l'ambiance des grandes surfaces vous effraie (elles sont souvent très peuplées le week-end), il est toujours possible de faire vos courses au marché. C'est effectivement la manière la plus agréable. Dans chaque grande ville, il y a au moins un marché matinal. Vous y trouverez de tout, de l'alimentation aux vêtements, en passant par l'outillage et l'artisanat? Il existe aussi beaucoup de marchés aux puces. Prenez le temps de chiner dans les allées afin de découvrir la perle rare !

Que rapporter ?

A vrai dire, lorsqu'on décide de voyager en Suisse, on ne pense pas aux souvenirs que l'on pourrait ramener. D'ailleurs, à part les classiques couteaux suisses, les montres ou le chocolat, il n'y a pas réellement de produits typiques.

Le couteau suisse

C'est une véritable institution ! Il se reconnaît facilement à sa couleur rouge et à sa croix blanche. Il est né il y a plus d'un siècle. Au départ, il était destiné aux soldats de l'armée suisse, afin qu'ils s'adaptent à toutes les situations difficiles. Il a très vite été apprécié et son utilité s'est diversifiée. Il est ainsi devenu le fidèle compagnon des montagnards et des aventuriers. A ce jour, le couteau suisse se décline en plus de 400 modèles. Il y en a même qui sont destinés aux informaticiens avec une clé USB intégrée ! Les deux grands fabricants sont Wenger et Victorinox.

Les montres

Même si l'horlogerie suisse est fortement concurrencée par l'industrie japonaise, elle reste réputée pour ses produits de qualité. Les boutiques qui vendent des montres pullulent dans toutes les villes du pays. Toutes les grandes marques sont représentées, de la plus luxueuse à la plus tendance (Tissot, Swatch, Rolex, etc.). Si vous avez déjà une montre qui vous satisfait, vous pouvez toujours investir dans un coucou suisse.

Le chocolat

Bien qu'ayant découvert le chocolat après l'Italie, la Suisse se place en leader européen depuis le XIXème siècle. Elle doit, avant tout, son succès à quelques personnes innovantes. Par exemple, Charles-Amédée Kohler qui mélangea le chocolat avec des noisettes ou Rodolphe Lindt qui mit au point un nouveau procédé d'affinage à base de pâte de chocolat et de beurre de cacao. Aujourd'hui, les plus grandes marques sont de nationalité suisse. Si vous souhaitez ramener du chocolat de votre voyage, vous pouvez acheter du chocolat industriel, très bon et très diversifié. De plus, son prix risque d'être plus bas que celui du chocolat artisanal.

Le vin

Le vin suisse, bien que savoureux, est peu distribué en France (à part dans les régions frontalières de la Suisse). C'est l'occasion de rapporter une bouteille de vin blanc, le meilleur vin du pays. Les vins du Valais comme la Petite Arvine ou l'Humage Blanc sont des merveilles pour la bouche !

Sortir

Si vous passez votre séjour dans les montagnes, vous n'exercerez pas les mêmes activités qu'en ville. L'art de vivre suisse est inhérent au lieu de vie. S'il est resté très traditionaliste en milieu rural, il est possible d'assouvir ses envies de noctambule dans toutes les grandes villes suisses.

Le terroir suisse

Vous pourrez commencer la soirée par une délicieuse balade en montagne ou un grog à la terrasse d'un chalet. Vous profiterez ainsi du panorama et du couché de soleil dignes des meilleures comédies romantiques.

Détendez-vous car viens le temps du dîner à la suisse : la fondue, véritable institution pour les Suisses francophones. Le gruyère et l'emmental (à ne pas confondre car on vous le reprocherait) sont la base de la fondue. Et c'est un tout un art de la préparer. Les helvètes y mettent beaucoup de coeur et d'ardeur? et encore plus pour la déguster. Savourez ce moment de convivialité où tout le monde se retrouve. Mais surtout, éviter d'être maladroit ! Ne faites jamais tomber votre petit cube de pain dans le caquelon à fromage !

Une nuit en ville

Il n'y a pas vraiment de particularisme suisse. Les sorties nocturnes sont plus ou moins identiques à celles que l'on pratique en France. Dans les grandes villes suisses (GenèveZurichBerne, etc.), il existe beaucoup d'établissements où sortir le soir. Restaurants, discothèques ou bars branchés vous accueilleront jusqu'au bout de la nuit !

Et il y en a pour tous les goûts. A Genève, par exemple, on trouve toutes les tables du monde. De quoi satisfaire vos papilles même si les tarifs sont supérieurs à ceux pratiqués en France.

Poursuivez votre soirée dans un night-club. Bon chic bon genre ou lieu plus underground, la Suisse saura vous combler. Vous pourrez danser sur de la musique électronique ou bien découvrir les nombreux groupes alternatifs suisses.

Si vous aspirez à une sortie plus calme, les grandes cités proposent des cinémas grands publics ainsi que des lieux d'art et essai. Les amateurs du 7ème art ne sont donc pas oubliés.

Sports

Etant donné son relief composé de lacs et de montagnes, la Suisse offre une grande diversité d'activités sportives. Ainsi, les sports de plein air se pratiquent régulièrement, quelle que soit la saison. Vous pourrez faire du ski, des randonnées, du vélo, de l'alpinisme ou du parapente?

Le ski

Il se pratique sous toutes ses formes : ski de fond, ski alpin, snowboard?il y en a pour tous les goûts et tous les niveaux. Il existe des dizaines de stations de ski à travers la Suisse. Celles de Zermatt et de Verbier offrent le plus grand choix, que ce soit en nombre de pistes ou en animations. Saint-Moritz, l'une des plus connue au monde, n'est fréquentée que par la Jet Set qui préfère parader dans les soirées mondaines que profiter du domaine skiable. Autant dire que les petits budgets ne sont pas les bienvenus. Et si vous êtes un accro du ski, évitez de vous y rendre, vous seriez très déçu !

La randonnée

C'est la principale activité sportive de la Suisse et le meilleur moyen d'apprécier le paysage. Il existe, à ce titre, 68 000 km de chemins balisés dont la signalisation a été uniformisée dans tout le pays. Ils sont très souvent pourvus de refuges. Vous pourrez donc planifier votre parcours à votre guise : courte randonnée ou trekking de plusieurs jours. Cela va sans dire, vous aurez largement l'occasion d'user vos chaussures.

Le vélo

Le VTT se développe de plus en plus. La Suisse compte plus de 3000 km de pistes. La fondation d'utilité publique La Suisse à Vélo a édité une carte à l'échelle 1/500 000 recensant toutes les pistes cyclables. Elle a également balisé neuf itinéraires reliant les différentes régions du pays. C'est l'occasion d'admirer le paysage. Ces circuits commencent tous près d'une gare. A ce titre, les Chemins de Fer Fédéraux Suisses (CFF) acceptent de charger les vélos dans la majorité des trains. Il est aussi possible de louer un vélo dans une gare et de le restituer dans une autre.

L'alpinisme

Il existe de nombreuses écoles d'alpinisme à travers le pays, les plus réputées étant celles de Pontresina et Meiring. Ainsi, si vous êtes débutant, il est possible de vous faire accompagner de moniteurs professionnels.

Le parapente et le deltaplane

La plupart des stations de ski offrent la possibilité de louer du matériel. C'est l'occasion de pratiquer ces sports méconnus mais en plein essor. A noter que la Suisse organise en août 2006, les premiers championnats du monde de voltige delta et parapente. Outre la montagne, les nombreux lacs de Suisse sont des terrains de jeux idéaux pour les sports aquatiques. On y fait du ski nautique, de la voile, du canoë ou du rafting.

Le ski nautique, la voile et la planche à voile

L'été, le ski nautique est une activité fréquemment proposée, notamment sur les grands lacs comme le lac Léman, le lac de Neuchâtel ou le lac Majeur. Beaucoup d'écoles existent le long des rives. Elles dispensent également des cours de voile et de planche à voile.

L'aviron, le canoë et le rafting

Il est également possible de pratiquer ces sports sur les lacs et les rivières. Près de Lucerne, les amateurs d'aviron se retrouvent régulièrement sur le Rotsee. Les casse-cou et passionnés de rafting pourront se défouler sur quasiment tous les fleuves et toutes les rivières, y compris le Rhin et la Saline. Enfin, le canoë se pratique essentiellement dans le Jura sur le Doubs.

La plage

Pour ceux qui préfèrent la détente au sport, les lacs suisses offrent de très jolies plages. Parmi les plus belles, la plage d'Estavayer-le-Lac, sur la rive sud du lac de Neuchâtel, est la plus grande plage de sable naturelle du pays. La Suisse ou comment marier plage et montagne !

Parcs de loisirs

Apparemment, les parcs de loisirs ne semblent pas être le premier attrait de la Suisse. Détrompez-vous ! La Suisse a beau être un petit pays, elle abrite un nombre impressionnant de parcs à thèmes. Pas moins d'une bonne vingtaine existent sur tout le territoire helvétique. On y trouve des parcs pour enfants, des parcs de vulgarisation historique et scientifique, des parcs géologiques? Cela peut être un bon moyen de se détendre (et de se divertir) tout en découvrant une autre facette de la Suisse.

Nous avons sélectionné les six principaux.

Swiss Vapeur Parc

Situé à l'embouchure du Rhône, en bordure du port le Bouveret, ce parc vous offre les attractions de l'un des plus prestigieux chemins de fer miniature d'Europe. Dans un parc aménagé de 17 000 km², c'est l'occasion de voyager dans plus d'une dizaine de locomotives à vapeur. Chaque année, le Club des Amis du Swiss Vapeur Parc organise un festival international de la vapeur. Une soixantaine de locomotives venant de toute l'Europe se retrouveront sur le circuit du Swiss Vapeur Parc durant une semaine.

Tarif : pour la journée : 13 CHF (8,65 euros) pour les adultes et 11 CHF (7,40 euros) pour les enfants. Il existe aussi des tarifs de groupes et scolaires.

Ouverture : ouvert du 19 mars au 20 mai de 13h30 à 18h00, du 21 mai au 24 septembre de 10h00 à 18h00 (avec des nocturnes jusqu'à 23h30 les 10, 17 juin et 31 juillet), du 25 septembre au 1er novembre de 13h30 à 18h00.

Site Internet de Swiss Vapeur Parc.

Juraparc (situé à ½ heure au nord de Lausanne)

En 1972, à mi-chemin entre Vallorbe et la vallée de Joux, la famille Blanc a aménagé un chalet d'alpage en restaurant. Dès 1987, elle a repeuplé le site avec des bisons d'Amérique. Depuis 2001, ces derniers co-habitent avec des loups d'Europe et une famille d'ours brun. Ce projet un peu fou attire tous les ans de nombreux touristes. La visite se fait par une passerelle d'observation d'une longueur de 400 mètres située à 3 mètres du sol. De quoi admirer les espèces présentées.

Tarif : 4,50 CHF (3,13 euros) pour les adultes et 3 CHF (2,09 euros) pour les enfants de 6 à 16 ans.

Ouverture : ouvert tous les jours de 9h00 à la tombée de la nuit.

Site Internet de Juraparc.

Prehisto-parc (situé à 14 km de Porrentruy)

Ce parc sur la préhistoire est un lieu de détente et de découverte. Vous découvrirez, entre deux falaises, la vie des premiers chasseurs néandertaliens, des dinosaures grandeur nature? Cette réalisation offre au public une reconstitution visuelle de la vie de nos ancêtres.

Tarif : les tarifs varient en fonction du nombre de personnes et de leur âge. Aussi, il est possible de combiner son billet avec celui des grottes de Réclère, situées au même endroit, afin d'obtenir un prix avantageux.

Ouverture : ouvert tous les jours du 1er mars au 11 novembre de 10h00 à 12h00 et de 13h30 à 17h30. Ouvert sans interruption en juillet-août de 9h00 à 18h00.

Site Internet de Prehisto-parc.

Fun Planet

Situé à Villeneuve au sud de Montreux, c'est l'un des parcs d'attractions les plus importants de la Suisse romande. Fun Planet offre un large éventail d'activités : Kart, bowling, jeux vidéos, billard, mur de grimpe, espace enfant de 600 m²? Que vous soyez petit ou grand, tout est réuni pour vous divertir. En outre, le parc propose deux restaurants, un bar et une discothèque.

Tarif : l'entrée au parc est gratuite. Ensuite, chaque activité est facturée.

Ouverture : ouvert tous les jours de 11h00 à minuit en semaine et de 11h00 à 02h00 le Week-end.

Site Internet de Fun Planet.

Swiss Miniatur (situé à Melide au sud de Lugano)

Comme son nom l'indique, ce parc est une reproduction de la Suisse à l'état miniature. Les montagnes, les vallées ou les lacs sont représentés fidèlement. On y trouve aussi plus de 120 modèles de bâtiments (cathédrale, château, etc.), 3500 mètres de rail, 18 trains et d'autres moyens de locomotion (bateaux, funiculaire, etc.). De plus, si vous avez la main verte, vous pourrez admirer les quelques 1500 espèces de plantes et les 15 000 fleurs qui agrémentent le parc. Un restaurant ainsi qu'une aire de jeux pour enfants sont également mis à disposition.

Tarif :15 CHF (10 euros) pour les adultes et 10 CHF (6,60 euros) pour les enfants.

Ouverture : ouvert du 18 mars au 29 octobre de 9h00 à 18h00.

Site Internet de Swiss Miniatur.

Maxi-Fun Sports & Adventure Park

Situé à la sortie de Niouc, au sud de Sierre, ce parc de loisirs est avant tout dédié aux sports extrêmes. On peut faire du heli-bungy, du giant swing, du high jumping? mais la fierté du parc, c'est le bungy-jumping. Kesako ? C'est tout simplement du saut à l'élastique. Mais ici, on ne le pratique pas comme ailleurs. On saute depuis le plus haut pont d'Europe, à savoir 190 mètres. Saurez-vous dépasser vos limites ?

Tarif : 5 CHF (3,33 euros) pour entrer au parc, ensuite chaque activité est facturée. Attention, les tarifs sont relativement chers, allant jusqu'à 210 CHF (140 euros) !

Ouverture : ouvert uniquement le week-end de 11h00 à 18h00 de mai à octobre et tous les jours, sauf le lundi, en juillet et août.

Autour du même sujet

Suisse

Annonces Google