Turquie : la côte méditerranéenne

Turquie : la côte méditerranéenne On connaît surtout cette région pour ses eaux turquoise, ses belles plages et ses criques sauvages. Vous verrez, ce n'est pas pour rien qu'on la surnomme la Riviera turque. Et que dire lorsque cette nature luxuriante sert d'écrin à des vestiges historiques ? Les empreintes laissées par les Grecs, les Lyciens et les Romains, s'inscrivent dans des cadres naturels magnifiques : baies, falaises, vallées, marécages verdoyants et toujours les Monts Taurus en toile de fond.

Les paysages sont parmi les plus beaux de Turquie.

Sarcophages et tombes sculptées par les Lyciens, ancien théâtre romain et ruines de temples grecs jaillissent ça et là de la roche et de la végétation. De surprise en surprise, vous garderez de beaux souvenirs de ces découvertes.

Antalya est le point de départ de nombreuses excursions dans la région : Termessos, Pergé, Side, Aspendos. Bien que la ville soit la plus prisée de toute la côte méditerranéenne et donc la plus fréquentée, elle conserve un charme indéniable, du haut de son promontoire rocheux surplombantla mer.

Histoire des lieux

Dès le 2ème millénaire, les hommes se sont installés sur les bords de la Méditerranée. Au VIe siècle avant J.C., les Perses s'emparèrent de la région et chassèrent les Ioniens, Hittites, Lyciens et Assyriens. Les grandes cités méditerranéennes se livrèrent à une rude concurrence entre elles.

L'arrivée d'Alexandre le Grand en 333 avant J.C mit un terme à ses conflits d'intérêt. Sous son règne, la culture grecque se répandit dans toute l'Asie mineure. Mais à sa mort, les rivalités et discordes entre les cités côtières resurgirent et celles qu'Alexandre avait réunies se séparèrent de nouveau. Profitant de la situation, des pirates firent des razzias dans ces villes.

Il faut attendre le Ier siècle avant J.C pour qu'elles soient réunifiées par les Romains. Sous leur domination, elles prirent un essor considérable et furent parées de nombreux édifices. La région poursuivit son développement sous le règne des Byzantins. Mais les attaques des Arabes au VIIe siècle l'entraînèrent dans une phase de déclin. Les pirates refirent surface et pillèrent les cités côtières. Du XIe au XVIe, la région ne connut pas de trêve, subissant les attaques des Croisés, des Turcs, des Seldjoukides, des Arméniens et des Mamelouks d'Egypte.

1515 marque la prise de pouvoir des Ottomans. Leur règne sera synonyme d'hibernation pour toute la région. Ce n'est qu'à l'arrivée des Arabes, des Kurdes et des Egyptiens au XIXe siècle que la région se réveilla. Ces immigrés exploitèrent la terre et l'agriculture se développa fortement. Les anciennes côtes lyciennes se recouvrirent de champs de coton, de figuiers, d'oliviers et d'agrumes.

Au XXe siècle, le tourisme reprend le flambeau pour tirer la croissance de la région, malheureusement parfois sans trop d'égards pour l'environnement.

Trouver un vol

VOYAGE EN TURQUIE : LA CÔTE MÉDITERRANÉENNE

Transports

Si vous voulez commencer votre voyage en Turquie par la côte méditerranéenne, vous devrez prendre un vol pour Antalya. C'est le seul aéroport de la côte méditerranéenne. Mais comme il n'y a pas de vol direct depuis la France (correspondance à Istanbul le plus souvent), mieux vaut placer votre venue dans cette région au milieu de votre parcours en Turquie.

Le plus simple pour atteindre les rivages de la mer Méditerranée est la route. En voiture ou en bus, vous pouvez venir sur ces côtes soit après une étape en Cappadoce via Konya, soit après avoir fait la côte égéenne.

QUE VOIR EN TURQUIE : LA CÔTE MÉDITERRANÉENNE

Monuments

Antalya est la principale ville de la côte méditerranéenne. Ses vieux quartiers regorgent de maisons ottomanes du XVIIIe et XIXe siècles. Quelques monuments sont intéressants à voir : l'emblème de la ville, le minaret de Yivli qui date de 1230, la porte d'Hadrien, témoin du passage de l'empereur romain en 130 après J.C, ainsi qu'un curieux minaret tronqué.

Pour découvrir les vestiges laissés par les Lyciens il y a plus de 2 000 ans, il vous faudra quitter la terre ferme. La montée du niveau de la mer a englouti et ensablé les anciennes cités lyciennes. Embarquez à Kas et longez la superbe baie de Kékova. Un voyage idyllique s'annonce à vous, mêlant soleil, baignades et ruines historiques.

Musées

Le musée archéologique d'Antalyacompte parmi les plus importants musées régionaux de Turquie. Ce musée se distingue à la fois par la richesse de sa collection et par la remarquable présentation de celle-ci. Les statues et les sarcophages de l'époque romaine qui y sont exposés proviennent du site de Perge.

Autour du même sujet

Annonces Google