Los Angeles

Los Angeles MIS A JOUR LE 26 AOÛT 2016 - Los Angeles située sur la côte californienne incarne le rêve américain pour des millions de personnes. Plantée sur une côte magnifique bordée de plage et baignée de soleil toute l'année, la ville des Anges évoque les stars, Hollywood, mais aussi un mode de vie et une douceur de vivre propre à cette région du monde. Pas de centre ville ou de downtown dans cette ville tentaculaire tournée vers l'océan.

On distingue différents quartier : les luxueux Beverly Hills, Malibu ou Bel Air. A  Santa Monica, là où la légendaire Route 66 se termine règne une atmosphère décontractée et bohème, vague réminiscence de l'époque où les Hippies avaient élu domicile à cet endroit. Sur la plage de Venice Beach, les sportifs viennent courir ou s'exercer, rolles et autres longboard remontent la côte pendant que les surfeurs s'adonnent à leur passion.

Los Angeles, c'est aussi, évidemment, la cité mondiale du cinéma. Avec ses panneaux "Hollywood" planté dans les collines, ses nombreux studios et ses parc à thème dédiés à cette thématique (la visite des studios Universal et des autres parcs de loisirs vous prendra au minimum 2 jours !) La ville compte également de nombreux et superbes musées qui en font l'une des villes les plus riches du monde sur ce plan.

Intéressez-vous  aux excursions et sites naturels à découvrir dans les environs.

Histoire de la ville

En 1769, alors que la région est peuplée d'Indiens, les Espagnols installent des missions religieuses sur la côte afin de maîtriser la Californie. Mais l'histoire de Los Angeles commence réellement en 1781, lorsqu'un groupe de colons s'installe et nomme la colonie El pueblo de Nuestra Senora La Reina de Los Angeles.

La ville devient une terre d'élevage pour les bêtes à corne. Dans les années 1840 et 1850, alors que San Francisco et bien d'autres villes connaissent un essor incroyable avec la ruée vers l'or, Los Angeles se développe très peu.

Mais en 1885, tout change avec l'arrivée du train transcontinental depuis Santa Fe. La ville n'est plus isolée et attire de plus en plus de monde. De nombreuses personnes viennent à Los Angeles pour profiter du climat ensoleillé et pour construire une maison individuelle. La promotion immobilière bat son plein, le prix des terres augmente fortement et la ville connaît une expansion incontrôlable. Entre 1880 et 1900, la population passe de 10 000 à 100 000 habitants...

En 1911, un premier studio de cinéma s'installe dans le quartier de Hollywood et sera bientôt imité par de nombreux autres pour former la capitale du cinéma. Parallèlement, Los Angeles se lance dans une politique d'annexion des villes alentours, notamment pour élargir sa façade maritime et pour contrôler les aqueducs, résolvant ainsi les problèmes d'approvisionnement en eau que commence à connaître la ville. En 1930, elle compte 1,2 millions d'habitants et la construction d'un réseau d'autoroutes commence.

La ville attire toujours plus de monde tandis que l'usage de la voiture se popularise. Les vagues d'immigration de travailleurs noirs, asiatiques et mexicains se succèdent et Los Angeles continue de s'étendre, inlassablement.

Aujourd'hui, Los Angeles est l'une des plus grandes villes du monde et surtout l'une des plus étendues puisque la densité de population reste très faible. Florissante sur le plan économique, la ville fait pourtant les frais de ce gigantisme. La pollution est omniprésente à cause des millions de voitures. Los Angeles est souvent recouverte d'un nuage gris appelé smog qui affecte profondément la qualité de l'air. De même, les incroyables richesses de la ville sont très mal réparties et les ghettos sont de plus en plus nombreux d'où une augmentation de la criminalité. Enfin, les habitants de certains quartiers comme Hollywood ou San Fernando, qui sont en fait de véritables villes de plusieurs centaines de milliers d'habitants, ne se reconnaissent plus dans la ville de Los Angeles et militent pour la séparation. La cité des anges n'est peut-être pas aussi paradisiaque que l'on pourrait l'imaginer.

En résumé, Los Angeles aujourd'hui, c'est un peu l'Amérique puissance 10. Ici, il y a plus d'argent, plus de monde, plus d'ambiance, plus de voitures, plus de stars, plus de paillettes... et plus d'espoirs déçus.

Attention :

  • Los Angeles est une ville immense et tentaculaire. La marche à pied est impossible si vous voulez visiter la ville. De même, les transports en public sont peu performants. Il faut 4h de bus pour traverser la ville d'est en ouest ! La location d'une voiture est donc quasi-incontournable. 
  • Certains quartiers sont vraiment dangereux, en particulier le soir. Evitez Venice Beach le soir, même si ce quartier reste sans danger dans la journée. Même chose avec les quartiers du downtown, South Central et Watts.

Adresse des 3 Visitors Center de Los Angeles : un dans le downtown, un à Hollywood et un à Santa Monica. Horaires d'ouverture : 9h - 17h du lundi au samedi.

  • Downtown, 685 Figueroa Street, au coin du Wilshire Bvd et 7th Street.
  • Hollywood, 6541 Hollywood Boulevard.
  • Santa Monica, 1400 Ocean Avenue.

VOYAGE À LOS ANGELES

Météo / Quand partir

Climat et Météo

Sous le feu des projecteurs

Si vous vous demandez pourquoi les stars hollywoodiennes sont toujours belles et bronzées, sachez qu'à Los Angeles, il fait beau toute l'année? ou presque. Un climat méditerranéen, chaud et ensoleillé, caractérisé par de faibles précipitations, inférieures à 400 mm. La "cité des anges" seraient-elles bénies des dieux ?

En été, la température moyenne est de 24°C. Rien d'excessif ! Pas étonnant que les plages de la ville soient assiégées. Attention toutefois car les températures peuvent augmenter rapidement dans la journée pour dépasser, parfois, les 30°C.

En hiver, la température moyenne est de 10°C. Les mois de janvier et de février sont les plus froids et les plus humides.

Il pleut très rarement à Los Angeles mais lorsque cela arrive, c'est le déluge. Les inondations sont relativement fréquentes pour une ville qui compte des précipitations aussi faibles.

Enfin, le climat de Los Angeles serait vraiment idéal s'il n'y avait pas un défaut majeur : le smog. Le terme smog vient de l'association des mots smoke (la fumée) et fog (brouillard). En fait, il s'agit d'un nuage de pollution, formé par l'association du soleil et des émanations industrielles. Présent tout l'été sur Los Angeles, le smog peut entraîner des troubles respiratoires.

Passeport / Visa / Formalités

Pour se rendre à Los Angeles, il est indispensable de se munir d'un passeport en cours de validité. Pour tout séjour d'une durée inférieure à 90 jours, il n'est pas nécessaire d'avoir un visa, à condition d'avoir l'ESTA, une autorisation de voyage obligatoire depuis janvier 2009. La demande payante (14 dollars par personne, soit environ 12 euros) est à faire sur le site officiel. Cette procédure est valable pour les Français, Belges et Suisses. Pour les ressortissants canadiens, un passeport valide est suffisant pour entrer sur le territoire américain.

Transports

Depuis la France, la seule possibilité pour rejoindre Los Angeles passe, bien sûr, par la voie des airs. Depuis l'aéroport Charles de Gaulle à Paris, embarquez pour le Far West. Entre 11 et 16 heures de vol vous attendent, le temps de parcourir les 8000 km qui vous séparent de la cité des anges.

L'aéroport de Los Angeles est surnommé le LAX, en réalité il s'agit du code de l'aéroport. Le Los Angeles International Airport fait partie des 5 plus gros aéroports du monde. En 2003, 55 millions de passagers s'y sont croisés.

Évidemment, les tarifs dépendent fortement de la période de votre voyage. Durant la haute saison, comptez entre 900 et 1200 € par personne pour un aller-retour Paris - Los Angeles. Ce même voyage vous coûtera entre 400 et 600 € durant la basse saison. De nombreuses compagnies européennes et internationales desservent Los Angeles, dont Air France. A noter : il n'y a pas de compagnies low-cost desservant Los Angeles depuis la France ou l'Europe.

Une fois à Los Angeles, sachez que l'aéroport est situé à une vingtaine de kilomètres du centre (downtown) de la ville. Prenez un taxi ou une voiture pour rejoindre votre hôtel. La location de voiture est, de loin, le meilleur moyen pour visiter Los Angeles. Une navette gratuite vous amènera à une gare routière (Transit Center) pour rejoindre les bus qui desservent la ville. Enfin, la dernière solution est d'emprunter une navette collective. Appelées shared ride vans, elle se trouve aux sorties principales de l'aéroport.

Carte d'identité

Etat : Californie.

Agglomération de Los Angeles : "Greater LA" ou "Los Angeles County".

Population : plus de 14 millions d'habitants.Ville divisée en 88 quartiers : Downtown, Hollywood, Beverly Hills, Venice, Westside, Long Beach...

Indicatif téléphonique : l'indicatif dépend du quartier (00-1 + n° du quartier depuis la France).

Fuseau horaire : Pacific time (-9h de décalage avec la France).

Calendrier de la ville

De nombreuses fêtes sont incontournables aux États-Unis (Jour de l'Indépendance, Halloween, Thanksgiving, Noël...). Los Angeles est une ville très cosmopolite. En février, la cité des anges célèbre à Chinatown le Nouvel An chinois. En avril, place à la "Fiesta Broadway", la fête de la communauté mexico-américaine ! En juin, une fête plus atypique est programmée : "Playboy Jazz Festival", par le sulfureux magazine. Les amateurs de culture se réjouissent de l'AFI Los Angeles International Film Festival en novembre et de l'Abbot Kinney Festival pour la musique, prévu en octobre.

Trouver un hotel

QUE VOIR À LOS ANGELES

Monuments

Beaucoup de choses à voir

Los Angeles est une ville vraiment incroyable, contrastée certes, mais une ville qui regorge de trésors. Cette richesse réside dans certains des plus beaux quartiers de la ville. Les réalisateurs ne s'y trompent pas et ces lieux servent souvent de décor au cinéma.

A visiter Los Angeles, on pourrait se croire dans un film tellement les décors sont connus. On retrouve les routes immenses sur plusieurs niveaux où se croisent superbes voitures et vieux pick-up. En approchant des quartiers huppés, les routes se rétrécissent et les palmiers apparaissent. Soudain, une célèbre colline apparaît et pour la première fois, vos yeux perçoivent distinctement 9 lettres blanches : HOLLYWOOD !

Découvrez Hollywood, non pas sur votre écran mais en vrai ! Promenez-vous sur le Hollywood Boulevard à la recherche de l'étoile de votre vedette préférée. Avant de rejoindre les plages de Santa Monica et de Venice Beach, empruntez le légendaire Sunset Boulevard et faites un petit crochet par Beverly Hills pour vous remémorer quelques souvenirs télévisuels.

Le temps de prendre une photo et vous rejoignez Venice Beach. La sympathie des artistes de rue vous plonge dans une ambiance surréaliste où vous croisez tour à tour des musiciens incroyables, de vieux hippies illuminés et de superbes "bimbos" en roller.

Enfin, sachez qu'il serait difficile de recencer tous les recoins de la ville qui valent le coup d'oeil. Los Angeles est une ville giganteque qui mérite plusieurs jours de visite. Evidemment, il y a les lieux incontournables dont nous avons déjà parlé, mais ne vous précipitez pas, découvrez par vous même, rentrez dans l'ambiance, noyez vous dans cette immensité et ouvrez grand les yeux...

Informations pratiques

» Los Angeles est une ville immense et tentaculaire. La marche à pied est impossible si vous voulez visiter la ville. De même, les transports en public sont peu performants. Il faut 4h de bus pour traverser la ville d'est en ouest ! La location d'une voiture est donc quasi-incontournable.

» Certains quartiers sont vraiment dangereux, en particulier le soir. Evitez Venice Beach le soir, même si ce quartier reste sans danger dans la journée. Bien plus dangereux, les quartiers du downtown, South Central et Watts sont à éviter à n'importe quelle heure du jour et de la nuit.

» Il y a 3 Visitors Center à Los Angeles, un dans le downtown, un à Hollywood et un à Santa Monica. Horaires d'ouverture : 9h - 17h du lundi au samedi.

Downtown, 685 Figueroa Street, au coin du Wilshire Bvd et 7th Street.

Tél. : (+1)213-689-8822.

Hollywood, 6541 Hollywood Boulevard.

Tél. : (+1)323-689-8822.

Santa Monica, 1400 Ocean Avenue.

Tél. : (+1)310-393-7593.

» Malgré ces nombreux aspects superficiels, Los Angeles est une ville qui rayonne sur le plan culturel ! Elle abrite plusieurs musées d'une qualité rare.

Musées

Une richesse culturelle incroyable

Los Angeles est une ville de contraste. Mais aussi surprenant que cela puisse paraître, les aspects superficiels de la vie à Los Angeles n'empêchent pas la ville de rayonner sur le plan culturel.

Eh oui, à Los Angeles il n'y a pas que le cinéma. La ville compte de nombreux et superbes musées qui en font l'une des villes les plus riches du monde sur ce plan.

» LACMA, Los Angeles County Museum of Art

Le musée d'art du comté de Los Angeles est l'un des centres culturels les plus importants des Etats-Unis. Avec une vocation encyclopédique, le LACMA illustre l'histoire de l'art depuis les origines jusqu'à nos jours. Les collections consacrées à l'art asiatique, l'art islamique, l'art américain, l'art européen et la photographie sont exceptionnelles.

» The Getty Center

Voici le musée le plus riche de Los Angeles, il est financé par la fondation de feu le milliardaire Jean Paul Getty. Plus qu'un musée, il s'agit d'un gigantesque complexe culturel qui attire plus de 10 000 visiteurs par jour. Parmi toutes les collections du musée, celles consacrées à la peinture européenne et aux arts décoratifs sont les plus remarquables. Les chefs d'oeuvres abrités au Getty Center sont nombreux, citons les tableaux Saint Barthélémy peint en 1661 par Rembrandt ou encore Les Iris peint en 1889 par Van Gogh.

» The Getty Villa

Fondée par Jean Paul Getty, la Getty Villa est une réplique de la superbe villa des Papyrus qui fut l'une des plus belles demeures romaines d'Herculanum avant d'être ensevelie sous la lave du Vésuve en même temps que Pompéi. Un site grandiose, des jardins incroyables et une villa somptueuse qui abrite une grande collection d'art antique.

» Huntington library, art gallery and botanical gardens

La somptueuse villa Huntington vous invite à une découverte culturelle et sensorielle qui réjouira même les plus réfractaires à la visite d'un musée. Le jardin botanique de 50 hectares est tout simplement fascinant. Promenez-vous dans la jungle tropicale avant de retrouver la quiétude du jardin japonais. La villa renferme également une collection exceptionnelle de livres dont une bible de Gutenberg imprimée en 1456. En résumé, la villa Huntington est plus qu'un musée, c'est un voyage à elle seule !

» MOCA, Museum Of Contemporary Art

Le musée d'art moderne de Los Angeles présente uniquement des oeuvres postérieures à 1940. N'hésitant pas à dénicher de nouveaux talents, le musée a acquis une grande renommée grâce à l'audace de ses acquisitions. Ici, les aspects qualitatifs et avant-gardistes sont les principaux critères. Le MOCA compte quelques toiles réalisées par des maîtres comme Miro, Pollock, Giacometti ou De Kooning.

» Norton Simon Museum of Art

Bien qu'il soit méconnu, le Norton Simon Musem of art est l'un des musées majeurs du pays. Consacré à la peinture et la sculpture européenne ainsi qu'à l'art asiatique, il renferme un nombre impressionnant de chefs d'oeuvre comme La Vierge et l'enfant avec un livre peinte par Raphaël en 1504. Citons également le jardin des sculptures qui exposent des oeuvres de Rodin et de Maillol entre autres.

» Natural History Museum of Los Angeles County

Un superbe musée pour découvrir ou redécouvrir les origines de la vie et les espèces disparues. Les squelettes d'animaux préhistoriques rencontrent un grand succès. N'oublions pas les salles consacrées aux espèces marines et aux insectes géants...

» Southwest Museum

Ce musée est consacré à la culture amérindienne sous toutes ses formes. Un beau musée qui s'avère très instructif.

» Petersen Automobile Museum

Ouvert en 1994, ce musée illustre l'histoire de l'automobile au travers des modèles exposés. Vous découvrirez des voitures du début du XXe siècle aux côtés des voitures solaires d'aujourd'hui. La fameuse Aston Martin de James Bond sera pour certain le clou du spectacle.

Informations pratiques

» Mis à part le Getty Center pour qui l'entrée est gratuite, les autres musées sont payants. En général, les tarifs sont d'environ 8$ pour les adultes, beaucoup moins voire gratuits pour les enfants et les étudiants.

» La plupart des musées du pays sont financés par des partenariats entre le privé et le public. Eh oui, le mécénat est largement répandu au Etats-Unis, preuve que libéralisme n'est pas toujours synonyme d'individualisme.

Curiosités naturelles

Située au sud de la Californie, Los Angeles est relativement éloignée des plus beaux sites naturels du pays. La solution est simple... louez une bonne voiture américaine, climatisée de préférence, et lancez-vous dans un road trip de plusieurs centaines de kilomètres à la découverte des grands espaces.

La légendaire route 66 relie Los Angeles à Chicago. Une route rectiligne devenue mythique avec la génération beatniks et le livre On the road de Jack Kerouac.

En vous lançant dans ce périple, vous traverserez le pays d'est en ouest et du nord au sud sur près de 4000 km. Une aventure qui vous fera traverser les déserts et les plaines infinies de l'Amérique. Surtout, ne vous endormez pas au volant !

  • Le désert de Palm Spring

A 180 km à l'est de Los Angeles, la ville de Palm Spring est une oasis artificielle au milieu du désert californien. Les amateurs de golf apprécieront les 100 parcours de la ville... à condition d'en avoir les moyens.

Les amoureux de la nature seront ravis de visiter les canyons alentours ainsi que le Joshua Tree National Park (50 km au nord-est de Palm Sring), un parc doté d'une flore sublime, en particulier au printemps.

Le parc national majeur le plus proche de Los Angeles est le Sequoia National Park (400 km au nord-est). Cependant, nous vous conseillons de parcourir 100 km de plus pour découvrir le superbe et célèbre Yosemite National Park. La beauté et la variété des paysages enchantent 100% des visiteurs.

Sur la route de Las Vegas et du Grand Canyon, un passage par la vallée de la mort, le Death Valley National Park (environ 400 km à l'est de Los Angeles), serait un bon choix.

La vallée de la mort fait partie des plus beaux et des plus surprenants parcs du pays. Un souvenir qui restera gravé dans vos mémoires...

 

QUE FAIRE À LOS ANGELES

Shopping

Les incontournables

Les centres commerciaux y sont très nombreux. Un des plus agréables est le Beverly Center. Il y a aussi trois grands magasins : Neiman Marcus, Saks Fifth Avenue et Barneys New York. Si vous avez beaucoup d'argent, le meilleur endroit est Rodeo Drive, à Beverly Hills. Si vous souhaitez faire des courses sur des marchés traditionnels, c'est possible. Vous avez le choix entre le Grand Central Market et le Farmers Market, où vous trouverez des étals de fruits, légumes, épiceries et souvenirs.

Que rapporter ?

Il y a des souvenirs pour toutes les bourses et pour tous les goûts. Les amateurs de mode peuvent ramener des vêtements, comme des tee-shirts "I love LA" ou des jeans, typiquement américains et bien moins chers qu'en France. Les possibilités sont nombreuses : des gants de base-ball, des chapeaux de cow-boy, des drapeaux, des ceintures, des mugs, des bijoux de toutes sortes, des plaques d'immatriculation. Glissez aussi dans votre valise des chewing-gums à la cannelle, un produit typiquement américain.

Sortir

Vie nocturne

Los Angeles est réputé pour sa vie nocturne animée. Pour les fêtards, le quartier à la mode est West Hollywood. Dès la tombée de la nuit, des milliers de gens se retrouvent dans une ambiance branchée, bruyante, voire déjantée. Vous pouvez également vous rendre à Sunset Boulevard qui concentre le plus grand nombre de boîtes de nuit (en général d'anciens bâtiments publics, entrepôts ou cinémas désaffectés), clubs de musique et salles de spectacle. Parmi les clubs réputés, on compte Avalon Hollywood, le 740 Club, le Circus Disco...

Parcs de loisirs

Incontestablement, c'est ici, à Los Angeles, qu'est né le concept de parcs de loisirs "à l'américaine". Dans les années 50, les parcs de loisirs se résumaient aux fêtes foraines et aux parcs pour enfants. Les attractions étaient nombreuses mais le décor inexistant. En 1955, la naissance de Dysneyland allait révolutionner le monde du loisir... pour toujours.

Aujourd'hui, Los Angeles compte de nombreux parcs de loisirs parmi les plus célèbres du monde. Le gigantisme de ces parcs n'a d'égal que la qualité des attractions. Rassurez-vous, il y en a pour tous les goûts !

  • Disneyland

Situé à Anaheim, à une quarantaine de kilomètres au sud de Los Angeles, Disneyland est le premier parc Disney. L'ouverture des portes en 1955 fait grand bruit dans le monde entier et le parc rencontre immédiatement un succès considérable. Enfin un parc de loisirs où les adultes s'amusent autant que les enfants. La magie Disney opère aussi bien sur les petits que sur les grands.

Comptant seulement 16 attractions à son lancement, la véritable révolution de Disneyland tient dans les décors à thème qui font de la visite un véritable enchantement. Chaque attraction est d'une grande qualité car conçue comme un véritable spectacle. Avant de repartir, la parade nocturne, qui compte de nombreux chars illuminés, vient achever une journée inoubliable pour tous.

Aujourd'hui, Disneyland compte une soixantaine de grandes attractions, soit un peu plus que Disneyland Paris. Pour ceux qui ont déjà visité Disneyland Paris, sachez que les 2 parcs se ressemblent beaucoup. La différence tient essentiellement dans le prix, le Disneyland californien est plus cher.

Construits en 1915, les studios Universal ont servi de lieu de tournage à certains des plus grands films du monde comme ET, Jurassic Park ou King Kong. Dès 1964, les studios ont commencé à organiser des visites touristiques.

Aujourd'hui, la visite des studios n'est qu'une attraction parmi tant d'autres. Un énorme parc de loisirs à vu le jour et rencontre un grand succès. Chaque attraction est conçue autour du thème d'un film célèbre. La plupart sont vraiment spectaculaires. Ici, les effets spéciaux sont une spécialité...

  • Magic Mountain

Voila un parc à sensations comme on en voit rarement en Europe ! Magic Mountain est le parc qui a popularisé les fameuses montagnes russes, appelées ici roller coasters. Une cinquantaine d'attractions vous assurent des décharges d'adrénaline incroyables. Un parc déconseillé aux jeunes enfants et aux personnes physiquement faibles ou cardiaques.

  • Knott's Berry Farm

Conçu en 1934, le Knott's Berry farm est le premier grand parc à thème américain. La famille Knott vendait, autrefois, des poulets rôtis sur le bord d'une route. Aujourd'hui, ce parc comprend plus de 150 attractions dont des montagnes russes et une superbe reconstitution d'un village américain du XIXe siècle, au temps de la ruée vers l'or. Rassurez-vous, le poulet rôti est toujours à l'honneur.

  • Le Zoo de Los Angeles

Le zoo de Los Angeles est relativement intéressant avec ses 1500 espèces d'animaux, oiseaux et reptiles qui évoluent dans des reconstitutions fidèles de leur cadre naturel. Ceci dit, ce zoo n'a rien à voir avec le zoo de San Diego qui est l'un des plus beaux du monde.

Annonces Google