Cork

Cork Deuxième ville la plus peuplée d'Irlande (avec plus de 120 000 habitants), Cork est une ville vivante et jeune avec une forte population d'étudiants. Logée dans l'estuaire de la rivière Lee au sud de l'Irlande, Cork possède de nombreux ponts qui font le charme de la ville. Tout au long de son histoire (voir ci-dessous), Cork est restée insoumise à ses envahisseurs, ce qui lui valut le surnom de "Cork la rebelle".

Plusieurs fois détruite et reconstruite, la ville conserve quelques monuments de son passé mais a résolument l'allure d'une ville moderne.

Depuis la fin des années 1980, Cork a connu une forte croissance économique à l'image du pays tout entier. Des industries de pointe et des usines pharmaceutiques s'y sont implantées, ce qui a fait fortement diminuer le taux de chômage. Le niveau de vie a augmenté par la même occasion.

Symbole de ce renouveau, Cork a été élue capitale européenne de la culture pour l'année 2005. La vie culturelle à Cork est riche et ponctuée par quelques festivals, en particulier un dédié au cinéma et un autre au jazz.

Histoire de Cork

Cork aurait pour origine un monastère fondé au VIIe siècle par Saint Finbarr. Les Vikings s'emparèrent du site au IXe siècle et contribuèrent au développement de la ville en s'y installant. Au XIIe siècle, les Anglo-normands envahirent la ville et la soumirent au royaume d'Angleterre. Contestant cette autorité, plusieurs soulèvements furent tentés ce qui donna lieu à des lourdes représailles de la part des Anglais.

Au XVIIIe siècle, Cork se développa grâce à son port et à ses activités de commerce du blé, du beurre salé et de la laine.

Ce fut, au XIXe siècle, l'un des principaux ports d'embarquement à destination de l'Amérique. Cobh, l'ancien port d'embarquement, aurait vu passer sur ses quais plus de 3 millions d'émigrants. Il fut aussi la dernière escale du Titanic avant sa traversée inachevée de l'Atlantique.

A la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle, Cork fut le théâtre de la violente lutte pour l'indépendance : embuscades, représailles, assassinats... Les Anglais "Black and Tans" mirent feu à une partie du centre ville dont l'Hôtel de Ville. Cork abrita d'illustres membres de l'IRA comme Terence McSwiney et Michael Collins.

Trouver un vol

VOYAGE À CORK

Transports

En ferry ou en avion

Il est très facile de se rendre à Cork en ferry. A bord d'un navire de la compagnie Brittany ferries, vous partirez de Roscoff (Finistère) pour une traversée de nuit de 11h. Comme il y a un seul départ hebdomadaire, réservez au plus tôt si vous souhaitez partir durant l'été.

En avion, vous aurez le choix entre les compagnies Aer lingus, Bmi, Air France et KLM. Un Paris-Cork vous en coûtera entre 400 et 800 euros. Aer lingus est le seul à proposer des vols directs.

Vie pratique

Office du tourisme de Cork :

Monument Buildings, 42 Grand Parade.

Site Internet : www.corkkerry.ie.

Agence consulaire de l'Ambassade de France :

18 Mary Street.

» Site internet : www.frenchconsulcork.com

Transports

 Bus : C'est la compagnie Éireann qui assure les transports en commun à Cork. Il y a une vingtaine de lignes quotidiennes. Les bus sont assez fréquents. Si vous souhaitez aller visiter la prison de Cork, attrapez le bus n° 11 à Parnell Bus Station. Un bus touristique propose une visite commentée de la ville avant de vous emmener embrasser la Pierre de Blarney.

Eviter de prendre votre voiture pour visiter Cork car les parkings sont peu nombreux et bien sûr payants.

Carte d'identité

Comté de Cork

Nombre d'habitants : 324 767 habitants (en 2002)

Superficie : 7 457 km². C'est le plus grand comté d'Irlande.

Chef lieu du Comté : Cork.

Région : Munster.

Ville de Cork

C'est la 2ème ville de la République d'Irlande derrière Dublin.

Nombre d'habitants : 123 062 habitants (en 2002).

Préfixe téléphonique : 21 (depuis la France, faire le 00 353 21 ...).

Trouver un hotel

QUE VOIR À CORK

Monuments

Votre visite de Cork devra dans l'idéal comprendre les monuments suivants. Tout d'abord visiter la cathédrale St Finnbarr et l'église St Ann. La cathédrale protestante a été édifiée sur le monastère fondé au VIème siècle par Saint Finbarr. De style néogothique, elle possède une richesse décoration extérieure ainsi que de jolis vitraux. A voir à l'intérieur ses mosaïques colorées.

L'église protestante St Ann (St Ann's Shandon), avec un saumon en guise de girouette, est l'un des symboles de la ville. Construite en 1722, elle est célèbre pour ses cloches, Shandon Bells, que l'auteur Mahony encensa dans un poème, The Bells of Shandon. Le clocher de l'église possède deux faces de calcaire gris et deux de pierre rouge. Il s'élève à 37 m et offre un beau panorama sur la ville.

Vous pouvez ensuite faire un crochet par l'ancienne prison de Cork, la City Gaol pour découvrir la vie des prisonniers au XIXe siècle.

Les amateurs de bière pourront percer les secrets de fabrication de la fameuse bière brune de Cork, la Beamish. Rendez-vous à la Beamish Brewery à South Main Street.

Au nord de la ville, une visite du Butter Exchange rappelle le commerce du beurre salé qui permit le développement de la ville aux XVIIIe et XIXe siècles. Vous y verrez aussi un centre artisanal qui explique les méthodes de fabrication de poteries, bijoux, tissage et couture de vêtements...

A 8 km au nord de Cork, le château de Blarney est l'un des plus anciens châteaux d'Irlande. Construit au XVe siècle, le château possède un donjon crénelé et plusieurs tours. Le château est surtout connu pour la pierre du même nom qui, en l'embrassant la tête à l'envers, est sensée vous donner le don de l'éloquence.

Après avoir embrassé la pierre de Blarney, vous pourrez vous promener dans le jardin de rocaille du château (Rock Close). Certains arbres ou rochers sont réputés pour leurs origines ou leurs aspects mystérieux.

C'est un site très touristique. Il vaut mieux vous y rendre dès le matin. Il est fréquent de faire la queue pour embrasser la pierre de Blarney.

N'hésitez pas à partir une journée découvrir la ville médiévale de Kilkenny et surtout son château,à l'histoire très représentative du Moyen Age.

Cathédrale St Finnbarr

Ouverte du lundi au samedi de 10h à 17h30 d'avril à octobre, et de 10h à 17h d'octobre à mars ; le dimanche de 14h à 17h30.

Eglise St Ann's Shandon

Ouverte du lundi au samedi de 9h à 18h (16h en hiver). Fermée le dimanche et les jours fériés.

Entrée payante.

Blarney Castle

Ouvert du lundi au samedi de 9h à 19h (jusqu'au coucher du soleil en hiver), le dimanche de 9h30 à 17h30 (jusqu'au coucher du soleil en hiver).

Musées

La Crawford Art Gallery de Cork est logée dans l'ancienne Maison des Douanes (Custom House), un édifice bâti en 1724. L'intérêt de ce musée réside sa belle collection de peintures et sculptures d'artistes irlandais du XIXe et du XXe siècle, en particulier les quelques toiles de Jack B. Yeats. Vous verrez également quelques tableaux de peintres européens du XVIIIe au XXe siècle.

Dans un style complètement différent mais non moins intéressant, vous pouvez visiter l'ancienne prison de Cork (Cork City Gaol), qui fut en service de 1824 à 1923. Vous suivrez une visite commentée (en français grâce à une oreillette) des cellules reconstituées avec des mannequins grandeur nature. Un film explique également les conditions de vie des prisonniers au XIXe et XXe siècle.

Crawford Municipal Art Gallery 

Emmet Place, Cork.

Ouverte du lundi au samedi de 10h à17h. Fermée le dimanche.

Entrée libre.

Cork City Gaol

Sundays Well Cork ; (20 min du centre-ville).

Ouverte de mars à octobre de 9h30 à 18h, de novembre à février de 10h à 17h, et les week-ends de 10h à 17h (dernière entrée 1h avant la fermeture du site).

Annonces Google