Coimbra

Coimbra Coimbra n'est pas surnommée " ville étudiante " pour rien. La petite cité, établie sur les rives du Mondego au Portugal, possède une université séculaire. Créée en 1290, puis transférée dans un ancien palais royal en 1540, elle demeure, aujourd'hui encore, prisée des étudiants portugais ainsi que des touristes. L'architecture de l'université de Coimbra - remaniée au cours des siècles - incite, en effet, à la visite.La visite de Coimbra réserve par ailleurs d'autres surprises.

De la ville-haute à la ville-basse, se succèdent les monuments religieux notamment, dont les deux cathédrales et le monastère Santa Cruz .

Enfin, on l'oublie parfois, Coimbra fut la capitale du royaume du Portugal de 1139 à 1255. Détail qui place la ville dans le cartel de tête des communes lusitaniennes à voir.

Histoire de la ville

Les origines de Coimbra remontent à l'époque romaine. La ville s'appelait alors Aeminium.

Au VIe siècle, l'évêché de Conimbriga y fut transféré. C'est alors que la ville adopta son nom actuel de Coimbra.

Occupée par les Maures, Coimbra retourna aux Portugais en 878. Puis, elle fut de nouveau envahie par ces mêmes Maures jusqu'en 1064.

C'est en 1139 que le premier roi du Portugal, Dom Afonso Henriques décida d'en faire la capitale de son royaume. La ville conservera ce statut jusqu'en 1255.

Dès 1290, Coimbra fut dotée d'une Université, tout d'abord réservée à trois enseignements (droit, théologie, médecine). Depuis, la ville n'a cessé d'accueillir de nombreux étudiants chaque rentrée scolaire.

VOYAGE À COIMBRA

Transports

Coimbra se trouve entre Lisbonne et Porto , soit à 200 km au Nord de la capitale et à 120 km au Sud de la ville célèbre pour ses chais de porto.

En voiture

Pour venir de Lisbonne en voiture, le plus direct consiste à prendre l'E01, puis l'A1 en direction de Porto.

Vous passerez ainsi à proximité de Santarém et de Fatima. Prendre ensuite la sortie n°12 pour rejoindre Coimbra.

Pour venir de Porto, il faut emprunter cette même autoroute A1, mais en direction de Lisbonne (Lisboa en portugais).

Cet itinéraire passe aux alentours de Ovar, Aveiro ou encore Ventosa do Bairro. Prendre la sortie n°13 pour rattraper l'IP3 puis sortir à l'échangeur n°8 direction Coimbra.

Enfin, si vous venez à Coimbra depuis la France, vous pourrez faire le même trajet que pour  aller à Porto puis le prolonger comme indiqué ci-dessus.

En car

De même, il est possible de rejoindre Coimbra en car, tout en sachant qu'une correspondance à Porto est presque inévitable.

En train

Si vous souhaitez venir à Coimbra en train depuis la France, sachez que vous rencontrerez les mêmes inconvénients que pour  rejoindre Porto par les voies ferroviaires .

Il ne s'agit donc pas du meilleur moyen de transport pour se rendre dans la ville universitaire. Toutefois, depuis Porto et Lisbonne, des liaisons vers Coimbra ont lieu chaque jour.

A noter : Coimbra ne possède pas d'aéroport. Donc pas la peine d'imaginer emprunter les voies aériennes pour atteindre la ville.

Carte d'identité

Coimbra constitue le chef-lieu du district éponyme.

  • Nombre d'habitants : 148 474 (2001)
  • Superficie : 317 km² 
  • Densité : 468 hab. / km²
  • Région : Centre 
  • Principales activités : Industries diverses
  • Préfixe téléphonique : 00 351 239
  • Code postal : 3000
Trouver un hotel

QUE VOIR À COIMBRA

Monuments

Il va sans dire que la renommée de Coimbra tient avant tout à son université séculaire. Cette « Universidade Velha », comme l'appellent les Portugais, représente, en effet, le fleuron des facultés du paysage lusitanien. Initialement créée en 1290, puis installée dans ses locaux actuels à partir de 1540, l'université de Coimbra présente trois bâtiments principaux - le Paços da Universidade, la Bibliotèque Joanina et la chapelle São Miguel aux architectures hétéroclites et aux intérieurs caractéristiques de l'exubérance baroque.

Difficile donc d'échapper à la visite d'une tel édifice lors d'un séjour dans la ville.

Outre ce prestigieux témoin d'un long passé estudiantin, Coimbra fait figure de ville pieuse. Il n'y a qu'à voir le nombre d'édifices religieux parsemés dans la cité : deux cathédrales - la Sé Velha et la Sé Nova - trois couvents - Santa Clara-a-Velha, Santa Clara-a-Nova et le couvent de Celas - ainsi qu'un monastère - Santa Cruz.

Visite de la ville

Le centre de Coimbra n'est pas très étendu. Qui plus est, les principaux monuments se trouvent à proximité les uns des autres.

Aussi, il est tout à fait faisable d'effectuer la visite de la ville à pied. Sachez néanmoins que les rues sont un peu escarpées.

Autant commencer par le monument le plus incontournable de Coimbra : l'Universidade Velha. De plus, du haut de la colline d'Alcaçova, vous bénéficierez d'une vue d'ensemble sur la ville basse, le fleuve Mondego et le Vieux Coimbra.

Ceux qui souhaitent faire une petite halte avant de poursuivre la découverte des monuments de la ville - ou qui ne désirent pas visiter tous les édifices religieux - pourront s'octroyer quelques moments de détente dans le jardin botanique (Jardim Botânico), situé à deux pas de l'université.

Après cela, le plus direct - bien que pas forcément logique d'un point de vue historique - est de se rendre à la Sé Nova (nouvelle cathédrale) - par la rue Couraça do Apóstolos - puis à la Sé Velha (vieille cathédrale) - par la rua Borges Carneiro.

La première, datant de 1598, présente une architecture plus fine que la Sé Velha. Cette dernière, construite plus de quatre siècles auparavant, renferme des trésors ornementaux - retables flamboyants, détails architecturaux d'influence orientale.

Poursuivez ensuite en direction du Nord-Ouest - par la rua Visconde da Luz et la rua da Sofia - pour atteindre le monastère Santa Cruz, édifié au XVIe siècle, dans un style Renaissance. Son église et son cloître constituent ses principaux intérêts.

D'ici, prenez la rua D. Carmo, puis à gauche l'avenida Fernao de Magalhaes et, dans le prolongement de cette dernière, la rua da Sota. Vous arriverez ainsi sur le Largo da Portagem.

Traversez le ponte Santa Clara, qui enjambe le Mondego. En continuant tout droit, vous arriverez au couvent Santa Clara-a-Velha, actuellement en travaux et donc interdit à la visite.

Pas d'inquiétude, vous trouverez juste à côté, celui de Santa Clara-a-Nova, bel et bien accessible. Ce vaste couvent, construit entre 1649 et 1677, vient remplacer Santa-a-Velha. Il contient une église baroque qui abrite le tombeau en argent de la reine sainte Isabel, offert par les habitants de Coimbra en 1696. Vous y verrez également un gisant beaucoup plus ancien et dépouillé de cette même sainte. Un grand cloître de 1733 fait également partie de la visite.

Santa Cruz

Praça 8 de Maio

3000 Coimbra

Horaires : ouvert tous les jours, de 9h à 12h puis de 14h à 17h45.

Tarif : L'entrée au monastère est gratuite. Il faut, en revanche, payer 1 euro pour visiter le cloître.

Santa Clara-a-Velha

Santa Clara

3000 Coimbra

L'ancien couvent est actuellement en travaux

Santa Clara-a-Nova

Alto Santa Clara

3000 Coimbra

Horaires : de 9h à 12h puis de 14h à 17h, du mardi au samedi.

Tarif : 1,5 euro.

Musées

En matière de musée, comme en matière de monuments, Coimbra semble mettre la religion catholique à l'honneur. Les deux musées majeurs de la ville - le Musée da Santa Casa da Miserocorda et le Musée National Machado de Castro - y sont en grande partie dédiés. Le premier rend hommage à une congrégation de bienfaisance à caractère religieux, vieille de 500 ans, tandis que le second, abrité dans un ancien palais épiscopal, est rempli de sculptures et autres œuvres, pour la plupart illustratives d'événements bibliques.

Le paysage muséographique de Coimbra s'est tout de même quelque peu diversifié et rajeuni récemment. Si l'on en croit la création du Portugal dos Pequeninos (littéralement le « Portugal des tout-petits »).

Plus anecdotique et ludique qu'autre chose, il s'agit d'une espèce de musée en plein air, dans lequel l'on retrouve les principaux monuments portugais reproduits à l'échelle des enfants.

Par ailleurs, un des bâtiments, dit « musée des enfants » (Museu da Criança en portugais) est spécialement aménagé pour les petits. L'établissement représente ainsi un bon moyen de faire découvrir les principaux symboles architecturaux lusitaniens aux plus jeunes.

Quant aux adultes, ils se sentiront comme des géants au milieu d'un mini Portugal.

Portugal dos Pequeninos

Santa Clara

3000 Coimbra

Tél. : 00 351 239 801 170

Horaires :

- de mars à mai : tous les jours, de 10h à 19h ;

- de juin à mi-septembre : tous les jours, de 9h à 20h ;

- de le reste de l'année : tous les jours, de 10h à 17h.

Tarifs : 4 euros (1euro en plus pour la visite des musées). Demi-tarif pour les moins de 13 ans.

Annonces Google