Prague

Prague Prague, la " ville au cent clochers ", située sur les rives de la Vltava, a un charme fou, résultant de la réunion en 1784 de quatre villes médiévales, aujourd'hui les " quatre " coeurs de la capitale. Après l'effondrement du régime communiste, l'élection de Vaclav Havel, philosophe et dramaturge, a marqué l'entrée du pays dans une ère de démocratie et de joyeuse liberté.

D'emblée, la « vieille ville » (Staré Mesto) de Prague émerveille par son cadre bucolique et son architecture flamboyante qui lui a valu d'être inscrite au patrimoine mondial de l'humanité par l'UNESCO.

Ses monuments sont particulièrement nombreux et ils sont tous plus beaux les uns que les autres. La "ville nouvelle" (Nove Mesto) a, quant à elle, été le théâtre de nombreux événements, dont le Printemps de Prague et la Révolution de velours. Les musées se développent et proposent des expositions pour le moins passionnantes.

Le soir, les activités tendent à se diversifier. Prague offre une grande variété de distractions qui sauront combler les plus curieux. Bref Prague, coeur historique de la Bohême, est simplement idéale pour une escapade magique.

Histoire de Prague

Prague est fondée au IXème siècle lors de l'arrivée des Slaves en Bohème. Au départ, il s'agit d'un petit quartier commerçant situé à l'emplacement de la vieille ville. On y construit un premier château dont seule la basilique Saint-Georges a subsisté aujourd'hui.

Au XIIIème siècle, le ghetto juif et la synagogue Vieille-Nouvelle sont fondés. Prague connaît son apogée au XIVème siècle sous le règne de Charles IV. Il construit d'innombrables chefs-d'oeuvre architecturaux, fonde l'université de Charles (la plus vieille d'Europe centrale) et étend la ville pour créer la Nouvelle ville. Prague devient une des plus grandes cités européennes.

Au XVème siècle, suite à la Révolution hussite qui demandait une réforme de l'église, Prague devient protestante. En 1526, Prague tombe aux mains des Habsbourg. Elle devient le siège de l'Empire, et par là même, reprend son statut de ville catholique.

En 1618, les troubles religieux réapparaissent suite à la défenestration de deux représentants des Habsbourg par un groupe de protestants. A l'origine de cette agitation se trouve la question de la succession du roi Mathias qui a désigné le duc de Styrie, un catholique intransigeant. Les deux défenestrés tombent dans un tas de fumier et s'en tire sans mal, mais cet événement marque le début de la guerre de Trente ans (1618-1648). En 1784, les quatre grands quartiers de la ville sont reconnus comme une seule et même ville.

A la fin de la Première Guerre Mondiale, la Tchécoslovaquie déclare son indépendance et Prague devient la capitale. La Seconde Guerre Mondiale voit Prague être envahie par les Allemands. La ville n'est pas trop touchée contrairement à la nombreuse population juive. Le 8 mai 1945, l'armée soviétique arrive dans la ville et la population se soulève. En février 1948, suite à un coup d'état, le pays devient communiste.

En 1968, la ville connaît le Printemps de Prague. Le parti communiste tchèque mené par Alexander Dub?ek tente des réformes pour diriger le pays vers la démocratie. Ces initiatives déplaisent fortement à Moscou. La nuit du 20 au 21 août, l'Union Soviétique envoie des troupes dans la ville. 58 Pragois trouveront la mort.

Le 17 novembre 1989, suite à la répression d'une manifestation commémorant l'exécution de 9 étudiants par les nazis cinquante ans plus tôt, les étudiants se révoltent et entraînent la chute du régime communiste. Il s'agit de la Révolution de velours. On l'appelle ainsi car elle s'est faite sans violence.

Le 1er janvier 1993, un accord est signé entre les représentants tchèques et slovaques. La Tchécoslovaquie est séparée en deux pays : la Slovaquie et la République Tchèque. Prague devient la capitale tchèque.

Prague au cinéma 

De nombreux films ont été tournés à Prague.Il y a eu entre autre Wanted de Timur Bekmanbetov , Mission Impossible de Brian de Palma  ou encore Alien Vs Predator de Paul Anderson.  

Trouver un vol

VOYAGE À PRAGUE

Météo / Quand partir

Climat et Météo

Mai à septembre : la saison idéale

La République tchèque jouit d'un climat continental modéré, avec 4 saisons bien marquées. Le climat est assez homogène dans tout le pays. L'hiver est froid et sec, avec un ciel souvent couvert. Dans le cas de Prague précisément, un bon conseil : programmez votre séjour de la mi-mai et la fin septembre. Le temps est alors agréable et assez ensoleillé, malgré les pluies qui tombent surtout en averses.

Transports

En avion

L'aéroport international de Prague accueille des vols réguliers en provenance des principales villes françaises. Au départ de Paris, Air France propose en moyenne 6 vols directs par jour pour Prague. Il existe aussi des vols directs au départ de Lyon et Marseille mais leur fréquence est plus limitée (un à deux vols par jour). Vous pouvez aussi emprunter les compagnies Low Cost. La compagnie tchèque Smartwings propose deux liaisons par jour vers Prague au départ de Paris.

En train

La SNCF propose des TGV au départ de la gare de l'Est à Paris. Cependant, il n'y a pas de trains directs. Il vous faudra prendre une correspondance (souvent en Allemagne). Vous pouvez tout de même emprunter une correspondance directe vers Prague. Par exemple, la liaison Frankfort - Prague.

Par la route

Deux possibilités s'offrent à vous :

Le bus peut être une solution à moindre coût. La compagnie de transport Eurolines dessert Prague au départ de Paris et Lyon. Si vous choisissez ce mode de transport, pensez que la durée du trajet sera importante.

En voiture. Au départ de Paris, prenez l'autoroute de l'Est jusqu'à Metz-Forbach (frontière allemande). Prenez ensuite les autoroutes allemandes jusqu'à Waidhaus-Rozvadov (poste frontière tchèque). De là, dirigez-vous vers Prague. A noter que le temps d'attente au poste frontière est particulièrement long. Comptez environ deux heures d'attente. Par ailleurs, n'omettez pas d'acheter la vignette nécessaire pour rouler sur les autoroutes tchèques. Vous la trouverez dans les postes frontières et les stations services. Elle coûte 900 Czk (36,60 euros) pour un an, 300 Czk (12,20 euros) pour deux mois et 200 Czk (8 euros) pour 15 jours.

Bons plans

Allez au spectacle

A Prague, la musique classique est généralement à l'honneur dans les églises (des concerts à ne rater sous aucun prétexte). Mais vous pouvez également assister à de nombreux opéras, ballets, pièces de théâtre d'avant-garde, concerts de jazz ou de rock.

Ne pas s'asseoir dans les tavernes sans y être "invité"

Attention, ici, on ne lésine pas avec la politesse. Demandez toujours si une chaise est libre avant de vous y asseoir ("Jetu volno?"), sinon vous risquez d'être tout simplement ignoré par le serveur.

Vie pratique

Change

La plupart des grandes banques possèdent un bureau de change. Ils ont tous leur particularité (montant minimal à changer, taux de 0 à 10). Renseignez-vous au préalable. Aussi, évitez de changer de la monnaie à un inconnu qui vous le propose. Le marché noir est important en République Tchèque et vous risquez d'être perdant.

Voyager en métro

Il n'y a que 3 lignes de métro (A, B et C) mais elles sont assez rapides. Le métro est ouvert de 5h à minuit. Vous pouvez acheter vos billets aux guichets ou dans les distributeurs automatiques.

En funiculaire

Il n'y a qu'une ligne de funiculaire qui est sur la colline de Petrín. Elle est ouverte de 9h à 23h30. Il y a des départs toutes les 10 minutes en été et toutes les 15 minutes en hiver.

En tram ou en bus

Les bus et tramway sont nombreux. Il débutent à 4h30 et terminent à minuit. Il existe toutefois des bus et tram de nuit facilement repérables à leur numérotation (elle commence par 5). Vous pouvez acheter vos billets dans les distributeurs automatiques ou dans les kiosques à journaux.

En voiture

La voiture est peu recommandée car le stationnement est réservé aux habitants de Prague. Il faut demander une autorisation pour se garer dans le centre ville ou se garer en périphérie.

En taxi

Les taxis sont nombreux mais ils sont pour la plupart frauduleux. Il est donc conseillé de les éviter. Si vous souhaitez tout de même utiliser ce mode de transport, vérifiez que le chauffeur met bien son compteur dès que vous monter dans le véhicule.

En vélo

C'est un moyen de transport assez agréable mais faites attention aux nombreuses rues pavées. Il est possible de louer un vélo mais les boutiques sont peu nombreuses. Vous en trouverez néanmoins près de la place centrale de la vieille ville.

En bateau

Une navette fluviale circule sur la Vltava. L'embarcadère est situé près des ponts Palackého et Jirásk?v.

En calèche

Ce mode de transport est très romantique. Vous trouverez des calèches sur la place centrale de la vieille ville. Malheureusement leur prix est assez élevé.

Trouver un hotel

QUE VOIR À PRAGUE

Monuments

Avouons-le, Prague est, avec Paris ou Rome, l'une des plus belles villes d'Europe d'un point de vue architectural. Le centre historique de la ville est même classé au patrimoine mondial de l'humanité depuis 1992.

Dès le XIVème siècle et le règne de Charles IV, la capitale de la République Tchèque connaît une impressionnante floraison architecturale. Les siècles suivants, notamment le XVIIème et la Contre-Réforme, apportent également leurs lots de constructions toutes plus prestigieuses les unes que les autres. Prague a aussi la chance d'être relativement épargnée par les dégâts des deux guerres mondiales. Ses monuments sont, en très grande majorité, conservés en parfait état. Il en résulte une profusion de monuments qui font de la ville l'une des destinations privilégiées des touristes.

En effet, comment ne pas succomber aux charmes de cette cité si romantique où fleuves, ruelles bucoliques et bâtiments de caractère s'enlacent délicieusement. Son architecture et ses monuments témoignent d'un passé glorieux et abondant. Toutes les époques sont représentées : roman, gothique, Renaissance, Baroque ou Art Nouveau.

Visite de la ville

Nous vous proposons une promenade culturelle, du château royal vers le centre historique de Prague, déjà très riche en monuments de qualité. Si la durée de votre séjour vous le permet, n'hésitez pas à visiter la nouvelle ville.

Débutez votre visite par le château de Prague. Il s'agit du monument le plus emblématique de la capitale. Il abrite quelques-uns des bâtiments les plus somptueux. Successivement, vous aurez la possibilité de visiter les cours du château, la cathédrale Saint-Guy, le bâtiment municipal, l'ancien palais royal, la basilique Saint-Georges et la tour poudrière. N'omettez pas, au passage, de découvrir les musées présents dans l'enceinte du château.

Si vous n'êtes toujours pas rassasié par un tel menu, descendez vers le pont Charles et empruntez la rue Karlova. Flânez le long de cette rue et appréciez la variété des habitations. Rendez-vous au Klementinum, le deuxième plus grand bâtiment de la ville.

Remontez vers le quartier juif et pénétrez dans l'ancien cimetière. Il s'agit du plus vieux cimetière juif d'Europe. En sortant, vous pourrez découvrir un nombre notable de synagogues. Parmi celles-ci les plus belles sont la synagogue Vieille-Nouvellela synagogue espagnole et la Synagogue Maïsel. Profitez-en pour visiter l'hôtel de ville juif.

Descendez ensuite vers la place de la vieille ville (Staromestské námestí). C'est le coeur de la cité. Allez admirer l'ancien hôtel de ville, l'église Notre-dame du Týn et l'église Saint-Nicolas. Ces monuments font partie des trésors de Prague.

Enfin, dirigez-vous vers l'Est de la vieille ville. Vous arrivez devant la tour Poudrière, vestige de l'ancienne ville de Prague. Non loin de là, il est également possible de découvrir la maison municipale, chef-d'oeuvre de l'Art Nouveau.

Musées

De tout temps, Prague a été un haut lieu de la culture européenne. Déjà, au début du siècle, d'illustres peintres, sculpteurs ou écrivains tels Alfons Mucha, Otto Freund ou Franz Kafka ont participé à la renommée artistique de la ville. Aussi, en raison de son architecture magnifique, Prague a su attirer de nombreux artistes étrangers comme André Gide, Albert Camus ou l'écrivain britannique Bruce Chatwin.

De plus, Prague a longtemps été le bastion de l'Eglise catholique, notamment au XVIème siècle lorsqu'elle imposa la Contre-Réforme. Cette époque eut de grandes conséquences politiques mais également artistiques. En effet, la propagande de l'Eglise catholique est très souvent passée par les arts. Il s'agissait de prouver, par des oeuvres grandiloquentes et somptueuses à la fois, la supériorité de l'Eglise catholique sur l'Eglise réformée.

Il n'est donc pas étonnant qu'une telle ville propose un nombre conséquent de musées et autres lieux dédiés à l'art. Ainsi, si vous êtes passionné par les arts plastiques, nul doute que vous trouverez votre bonheur. Le musée du Cubisme tchèquele musée Muchale musée d'art privé de Kampa et la Galerie nationale d'art moderne et contemporain présentent des collections pour le moins excellentes. Vous pourrez aussi bien découvrir les grands maîtres européens que les artistes tchèques les plus prestigieux.

Le musée des arts décoratifsle musée tchèque de la musique et le musée technique national présentent une autre facette de la culture pragoise. Vous pourrez ainsi constater l'incroyable richesse artistique de la République Tchèque. Le musée du Couvent Saint-Georges, quant à lui, possède de nombreux trésors de l'art religieux issus de la Contre-Réforme. C'est un lieu intéressant car il permet de saisir la puissance de l'Eglise catholique à cette époque.

Enfin, plongez dans l'histoire de la République Tchèque et de Prague en particulier en visitant le musée du communisme et le musée de la ville de Prague. On y décrit l'évolution historique du pays et de sa capitale au travers d'expositions particulièrement pertinentes.

QUE FAIRE À PRAGUE

Shopping

Shopping

Depuis la chute du communisme en 1989, Prague a vu l'arrivée massive de commerces issus de l'Europe occidentale, notamment les grandes enseignes de la restauration rapide. Aujourd'hui, on trouve aussi des vêtements, des disques, des magasins de high-tech? bref, tout ce que déverse la société de consommation moderne actuelle. A côté de ces articles, on trouve naturellement les grands classiques qui font la réputation de la République Tchèque comme le cristal de Bohème,les bijoux en grenat tchèque ou les céramiques traditionnelles? Ils sont encore très bon marché pour qui vient d'Europe de l'Ouest.

La zone commerçante la plus importante de Prague se trouve sur et autour de la place Venceslas. C'est ici que les Pragois font leurs emplettes. Vous trouverez aussi de nombreux touristes déambulant dans les rues adjacentes. Les boutiques traditionnelles et d'artisanat sont particulièrement bien approvisionnées. Prague a également vu se développer de nombreux centres commerciaux en périphérie, à l'image de ce qui se fait aux Etats-Unis.

Sortir

Comme toutes les capitales européennes, Prague possède une vie nocturne des plus animées. En effet, elle ne manque pas d'arguments pour vous convaincre. Que ce soit pour boire un verre, danser, écouter de la musique, aller au théâtre ou à l'opéra, vous serez conquis pas les possibilités offertes. A noter que les bars ferment relativement tôt, aux alentours de minuit. Mais les discothèques et les clubs prennent largement le relais. Aussi, il faut savoir que les tarifs pratiqués sont très abordables.

Dans la vieille ville, une multitude d'endroits nocturnes (bars, restaurants, discothèques?) n'attendent que vous. Et il y en a pour tous les plaisirs. Du bar dansant aux établissements exotiques, en passant par les tavernes dont certaines servent depuis le XVème siècle, vous pourrez étancher votre soif. De nombreux touristes se retrouvent dans la vieille ville, quartier animé et pittoresque à la fois.

A Vinhorady, il y a quelques bars à vin atypique et chaleureux. C'est notamment l'occasion de visiter le premier bar à vin français de Prague. Les amoureux de littérature ne seront pas en reste. Quelques cafés - Librairies sont présents dans le quartier. Vous pourrez ainsi vous distraire tout en vous cultivant.

Enfin, vous pouvez sortir dans le quartier de Malá Strana et Hrad?any. Vous découvrirez quelques établissements sympathiques dont certains sont des vestiges de l'époque communiste.

Annonces Google