Île d'Ouessant

Île d'Ouessant Sauvage et mystérieuse, Ouessant est l'île la plus occidentale de la France métropolitaine. Septième île française en terme de taille, elle est composée d'un plateau rocheux qui s'élève jusqu'à 65 mètres. Ce territoire un peu hors du temps offre des paysages extraordinaires, sculptés par le vent, le sel et les embruns. L'île se découvre à pied ou à vélo, pour de longues balades dans un environnement à la fois hostile et romantique.

La côte nord ouest, aussi appelée côte sauvage, est découpée un peu de la même manière, avec des rochers déchiquetés qui font face à l'océan pour protéger de grandes plaines herbeuses.

On accède à l'île d'Ouessant grâce à des liaisons quotidiennes depuis Le Conquet, Brest, Lanildut ou Camaret. Les allers et retours ont lieu le matin ou le soir. Une fois arrivé au débarcadère, il est possible de louer des vélos directement sur place ou de se faire emmener en minibus, moyennant un ou deux euros.

Lampaul est la seule ville de l'île. On y retrouve quelques commerces, hôtels, bars, restaurants et magasins de locations de vélo, le tout sur une surface très restreinte. L'ambiance y est agréable, entre les touristes heureux de découvrir un coin aussi charmant et la population locale, prête à fournir toutes sortes de conseils. C'est la base de départ évidente pour tous les touristes qui souhaitent découvrir l'île sur plusieurs jours.

Après les magnifiques points de vue et l'atmosphère si particulière d'Ouessant, ce sont les petites routes et chemins qui en font le charme. Qu'on les parcourt à pied ou à vélo, en famille ou entre amis, on ne se lasse pas du calme qui y règne, de la beauté de la lande et des champs, de la diversité des maisons ; des lapins, mouettes, moutons ou chèvres que l'on croise à chaque virage. On peut choisir les axes principaux, bitumés, qui partent presque tous du bourg de Lampaul, ou au contraire privilégier les chemins déserts, sur les côtes, pour une rencontre plus intime avec la nature et l'océan. Attention, cependant, aux dangers des sentiers côtiers, des accidents mortels sont recensés chaque année.

QUE VOIR AU ÎLE D'OUESSANT

Musées

Deux musées sont à visiter sur l'île. Le premier, au phare du Créac'h, retrace notamment l'histoire de la signalisation maritime de l'Antiquité jusqu'à nos jours.

Le second, la Maison du Niou, est un écomusée installé dans deux maisons traditionnelles, il retrace l'habitat et la vie à Ouessant aux XIXe siècle.

Île d'Ouessant

Annonces Google