Haute-Saône

Haute-Saône Lorsque Brel chantait la préfecture de la Haute-Saône, Vesoul, ça ne donnait pas forcément envie d'y aller. Il y a pourtant beaucoup à voir pour peu qu'on se penche sur les histoires des nombreux châteaux des alentours. Les sites naturels de ce département permettent également de longes promenades champêtres, dont peu importe de revenir transi par le vent : le verre de kirsch est un remède très efficace !

Trouver un hotel

QUE VOIR EN HAUTE-SAÔNE

Monuments

Le département de la Haute-Saône a la particularité d'être parsemé de châteaux de toutes les époques.

A Oricourt, c'est un château féodal que l'on visite et où l'on peut assister à des spectacles, tandis que Gy présente un château à la fois renaissance et baroque : sous Louis XIV, le propriétaire de ce château du XVe a en effet souhaité y apporté un peu de faste et du style versaillais.

Le château de Moncleyest bien plus sobre, avec son style néoclassique presque sévère.

Enfin, on complètera sa culture d'art moderne avec la chapelle Notre-Dame-du-Haut à Ronchamp, œuvre du célèbre Le Corbusier.

Musées

Le mode de vie des anciens habitants de la Haute-Saône exerce une certaine fascination sur leurs descendants. Pour ne pas perdre cet héritage de vue, ils fondent des musées pleins reconstitutions minutieuses.

A Champlitte, la famille Demard a ainsi fondé deux musées, celui desArts et traditions populaires et celui des Arts et techniques. A Château-Lambert, l'accent est davantage mis sur la dure vie dans les forêts des Vosges avec le musée de la Montagne.

A Fougerolles, la fierté vient davantage de la production locale de kirsch. Écomusée du Pays de la Cerise reconstitue fidèlement une distillerie qui en fabrique.

Enfin, les arts ne sont pas négligés avec les expositions de peintures du musée Baron-Martin à Gray.

Curiosités naturelles

Pour profiter de sorties « nature » en Haute-Saône, le mieux est de poursuivre le voyage jusqu'au massif des Vosges. Deux possibilités s'offrent au promeneur : une randonnée sur les sommets arrondis des Ballons des Vosges, pour profiter de la vie et de l'écosystème exceptionnel de cette chaîne de montagne ; ou alors, une balade calme sur les bords des Mille Etangs pour ceux qui n'aiment pas la grimpette et veulent juste profiter d'une nature paisible.

QUE FAIRE EN HAUTE-SAÔNE

Shopping

Que rapporter ?

  • La Haute-Saône est un bon endroit pour chercher des petits souvenirs destinés à décorer son intérieur. A Chauvirey-le-Vieil, par exemple, un musée des Outils d'hier : atelier de saboterie (qu'on peut bien sûr visiter si on a le temps) accueille une ébénisterie où l'on peut se procurer de nombreux objets de bois, dont des sabots, bien sûr. A Passavant-la-Rochère, on pourra compléter son service de table à la Verrerie et cristallerie de La Rochère où, après avoir examiné le travail des souffleurs de verre, on n'hésitera pas à jeter un coup d’œil à l'exposition-vente.
  • Le département propose aussi quelques articles culinaires, c'est évident, sinon il ne serait pas franc-comtois. La fromagerie Jean-Roussey, elle aussi à Passavant-la-Rochère (place de la fontaine), propose entre autres du munster, de l'emmental, et de la noiraude. Quant à la Miniferme des Boulingrins, située dans le parc du château de Scey-sur-Saône-et-Saint-Albin, vend et fait déguster de nombreux produits fermiers.
  • Pour le dessert, c'est à Vesoul qu'on trouve la Chocolaterie-pâtisserie de Michael Azouz (22 rue d'Alsace-Lorraine) dont on ne vous fera pas l'affront d'expliquer quel type de produits il vend. Sachez seulement que son propriétaire est un spécialiste de la ganache?
  • Bien évidemment, on ne passe pas ici sans se ravitailler en kirsch. Les meilleures distilleries sont bien sûr à Fougerolles, berceau de cet alcool de cerise. Parmi les bonnes adresses : la distillerie Paul-Devoille (7-9 rue des Moines Haut), la distillerie Lemercier Frères (32 rue de la Gare), la distillerie Peureux (43 avenue Claude-Peureux), la distillerie Emile-Coulin (12 rue de la Gare) et Vaulot (49 Le Grand-Fahys). 

Haute-Saône

Annonces Google