Honfleur

Honfleur Établi sur l'estuaire de la Seine, à deux pas de la côte de grâce et du pays d'Auge, Honfleur est sans conteste le plus charmant port du Calvados et, plus largement, de Normandie.Ne fut-il pas le refuge d'écrivains en quête d'inspiration durant le XIXe siècle ? Ce fut, entre autres, le cas de Flaubert ou encore Baudelaire. De même la cité honfleuroise a vu naître le musicien-compositeur Erik Satie, dont on peut aujourd'hui visiter la maison natale, transformée en musée.

Mais surtout, Honfleur fut le « terrain de jeu » de nombreux peintres impressionnistes du XIXe siècle, tels que Monet ou Boudin, enfant du pays, qui y a fondé le fameux musée Eugène Boudin. Ils venaient, dit-on, pour la lumière changeante qui met si bien en valeur les façades et paysages honfleurois.

Et, la ville portuaire garde encore les stigmates de ce passé artistique. Il n'est pas rare de croiser quelques peintres, amateurs pour la plupart, disséminés autour du Vieux Bassin.

De plus, les ruelles de la ville sont envahies de galeries d'art en tout genre.

La ville recèle également quelques merveilles architecturales, dont l’Église Sainte Catherine, la Chapelle Notre Dame de Grâce, l' Église Saint Léonard et plus simplement de belles demeures à colombages.

Mais ne l'oublions pas, Honfleur est bel et bien un port fluvial et maritime. La pêche y constitue encore et toujours une activité prépondérante.

Histoire de la ville

Fondé autour de l'estuaire de la Seine à partir du XIe siècle, le petit port de Honfleur dut essuyer, très rapidement, les ravages provoqués par la Guerre de Cent Ans qui opposa les Français aux Anglais. À ce sujet, la ville s'entoura de remparts au 14ème siècle. Mais ceux-ci ne suffirent pas à repousser les Anglais.

À partir du XVIe siècle, la paix retrouvée, Honfleur développa des chantiers navals, du commerce portuaire ainsi que des expéditions maritimes. C'est d'ailleurs à la fin de ce même siècle que Pierre de Chauvin embarqua pour le Canada. Peu après lui, en 1603, Samuel Champlain s'y rendit à son tour pour fonder la ville de Québec. Cette époque marqua également l'apogée de la ville.

Le XIXe siècle s'écoula sous le signe des peintres et autres artistes français qui s'établirent ou trouvèrent refuge à Honfleur le temps d'une œuvre. Tous ceux-ci contribuèrent à la belle réputation dont jouit la ville, aujourd'hui encore.

Parallèlement, le commerce maritime continua à se développer et les activités de pêche se perpétrèrent. C'est ainsi qu'en 1995, est inauguré le Pont de Normandie, qui rapproche Honfleur de la ville du Havre.

VOYAGE À HONFLEUR

Carte d'identité

Population (2010) : 8 093 habitants

Superficie : 13,67 km²

Gentilé : Honfleurais, Honfleuraises

En savoir plus

Trouver un hotel

QUE VOIR À HONFLEUR

Monuments

Successivement ville fortifiée, puis important port de pêche et enfin repère des peintres impressionnistes, Honfleur s'avère riche du point de vue patrimonial. Le petit port normand porte d'ailleurs les stigmates de ce passé.

A commencer par l'église Sainte Catherine, l'un des derniers édifice religieux à pans de bois. Ses deux nefs jumelles ainsi que son clocher indépendant, contribuent également  à sa distinction. L'église Saint-Léonardet la chapelle Notre-Dame-de-Grâce complètent le patrimoine religieux de Honfleur.

La ville portuaire est, par ailleurs, reconnaissable à son Vieux Bassin, autour duquel se dressent de ravissantes maisons, à pans de bois ou non, ainsi que la Lieutenance, dernier témoin des fortifications de la ville.

Musées

La ville de Honfleur ne se limite pas à un charmant port de pêche et de plaisance. La cité est également chargée d'histoire. Les musées du Vieux Honfleur distillent le patrimoine local au travers de deux entités : le musée de la Marine et le musée d'Ethnographie et d'Art populaire.

Il s'agit également d'une cité où la vie artistique tient une place prépondérante. Il n'y a d'ailleurs qu'à voir le nombre de galeries d'art, disséminées aux quatre coins de la ville, où encore les peintres amateurs qui encerclent le Vieux Bassin.

De même, Honfleur a longtemps été prisée par les peintres impressionnistes. Le musée Eugène Boudin expose justement nombre d'artistes, des 19ème et 20ème siècles, qui ont eu l'occasion de venir peindre dans les environs.

La musique n'est pas non plus en reste. En témoignent les Maisons Satie, demeures natales du compositeur Erik Satie, transformées en musée.

Enfin, plus ludique mais tout aussi impressionnant : le Naturospace. Il s'agit d'un véritable musée vivant, entièrement consacré aux papillons. Des milliers de spécimens évoluent dans une serre maintenue à 28°C, pour le plus grand plaisir des yeux.

Itinéraires

La ville d'Honfleur bénéficie d'un riche patrimoine médiéval, maritime ou encore artistique et mérite tout à fait son titre de ville d'Art et d'Histoire.

La cité honfleuroise s'apprécie à pied. Inutile de vouloir prendre la voiture, déambuler dans les petites ruelles de la ville sera beaucoup plus agréable. Vous aurez ainsi le loisir de découvrir les moindres détails du petit port normand. Et pour cela, comptez environ 3 heures (sans compter la visite de musée).

Après avoir laissé votre voiture au pied du port, sur le principal parking de la ville (à proximité de l'avant-port et du bassin de retenue), commencez votre circuit par l'église Saint-Léonard. Vous devriez d'ailleurs apercevoir l'édifice religieux d'où vous serez. N'hésitez pas à faire un petit tour à l'intérieur, ne serai-ce que pour ses vitraux et ses fresques.

Poursuivez par la rue Cachin puis la rue de la République. Vous vous retrouverez face au Vieux Bassin, avec le quai Sainte Catherine sur votre gauche, la Lieutenance face à vous, à l'autre extrémité du bassin, et enfin, le quai Saint Etienne sur votre droite. Sur celui-ci vous trouverez également les musées du Vieux Honfleur. Mais avant toute chose, profitez bien de la vue qu'offre le célèbre bassin à flot.

Après avoir déambulé tout autour du Vieux Bassin, rendez-vous dans le quartier Ste Catherine, situé derrière le quai du même nom.

En empruntant la rue des Logettes, puis un petit escalier sur votre droite, vous arriverez sur la place Ste Catherine où se tiennent l'église éponyme et son clocher. L'église Ste Catherine se distingue par sa construction en bois et ses deux nefs.

Poursuivez par les rues des Capucins, Delarue et Charrière-de-Grâce. Vous verrez que ça monte. Toutefois, vous ne regretterez pas cette ascension conduisant à la chapelle Notre-Dame-de-Grâce. Ce petit sanctuaire, qui marque le début de la côte de grâce rejoignant Trouville, se situe dans un environnement boisé tout à fait charmant.

De cette hauteur, vous aurez également une vue panoramique sur l'estuaire de Seine et le Pont de Normandie, à votre droite. Vous pourrez d'ailleurs traverser celui-ci, en arrivant ou en partant d'Honfleur. Tout dépend de votre provenance et de votre destination. Quoi qu'il en soit, il serait dommage de manquer cette occasion de vérifier les prouesses techniques dont témoigne l'édifice à haubans.

Enfin, si le cœur vous en dit, redescendez  en direction de la rue Haute et du jardin public, où se regroupent les trois derniers musées de la ville.

Vous passerez, en effet, par le musée Eugène Boudin. Installé place Erik Satie, il renferme des collections de peintures impressionnistes des 19ème et 20ème siècles.

Vous rencontrerez également les Maisons Satie, demeures natales du compositeur éponyme, transformées en musée. Bien que situées au n° 88 de la rue Haute, les maisons-musées sont accessibles depuis le Boulevard Charles V, parallèle à la rue Haute et au jardin public.

C'est ce même boulevard qu'il vous faudra emprunter, en direction du phare de l'hôpital, pour rejoindre le Naturospace, surprenant musée « vivant » rempli de papillons tropicaux.

QUE FAIRE À HONFLEUR

Sortir

Cinémas à Honfleur

Restaurants à Honfleur

Musées à Honfleur

Spectacles à Honfleur

Annonces Google