Lisieux

Lisieux Ville du Calvados, située dans la vallée de la Touques, Lisieux symbolise, pour beaucoup, un haut lieu de pèlerinage en Normandie. Le chef-lieu du Pays d'Auge doit d'ailleurs cette réputation à Thérèse Martin, plus connue sous le nom de Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus-et-de-la-Sainte-Face. Cette jeune femme, originaire d'Alençon, s'installa à Lisieux avec sa famille en 1877, après la mort de sa mère.

Alors âgée de 4 ans, la jeune Thérèse vécût aux Buissonnets, charmante demeure qu'il est aujourd'hui possible de visiter. En 1888, elle rentra dans les ordres au Carmel de Lisieux et y demeura jusqu'à sa mort, en 1897. Elle fut béatifiée en 1923 et canonisée en 1925. Dès lors, et après la construction de la Basilique en 1929, Lisieux attira des pèlerins de la France entière, désireux de prier Sainte Thérèse.

Mais le passé ecclésiastique de la ville est bien antérieur à Sainte Thérèse. Lisieux fut en effet, durant plusieurs siècles, le siège de comtes évêques normands. Quelques monuments tels que le Palais épiscopal, la Cathédrale Saint Pierre, ou l'Hôtel du Haut-Doyenné témoignent d'ailleurs de ce passé.

Histoire de la ville

Les origines de Lisieux remontent aux Ier et IIe siècles. Quelques traces du passé celte et romain de la cité, subsistent d'ailleurs. C'est le cas d'un tronçon de voie romaine sur l'actuelle place de la République.

A partir du VIe siècle, Lisieux devint ville épiscopale. Des évêques s'y établirent, en effet, et à partir du XIIe siècle commencèrent à obtenir le titre de Comte-évêques. Ils furent à la fois chefs spirituels et culturels de la ville jusqu'à la Révolution.

Au XIXe siècle, à l'époque de l'industrialisation Lisieux se spécialisa dans la production textile.

Lors de la Seconde Guerre mondiale, et plus particulièrement en juin 1944, Lisieux fut fortement touchée par les bombardements.

L'économie locale actuelle tourne autour de l'industrie et du tourisme religieux. Chaque année, des centaines de milliers de personnes viennent, en effet, en pèlerinage en l'honneur de Sainte Thérèse.

VOYAGE À LISIEUX

Carte d'identité

Population (2010) : 21 640 habitants

Superficie : 13,07 km²

Gentilé : Lexoviens, Lexoviennes

En savoir plus

Trouver un hotel

QUE VOIR À LISIEUX

Monuments

La réputation de « ville de pèlerinage », détenue par Lisieux, ne doit rien au hasard. La petite ville normande recèle, en effet, de nombreux édifices religieux.

Lisieux, a pendant longtemps été une cité épiscopale. En témoignent l'Hôtel du Haut-Doyenné et le Palais épiscopal. Ce dernier est d'ailleurs attenant de la cathédrale St-Pierre.

Par ailleurs, Lisieux fut le cadre de vie de la jeune carmélite Thérèse Martin, béatifiée Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus et de la Sainte Face. Elle vécut auxBuissonnets avec son père et ses sœurs, de 4 ans à 15 ans, puis au Carmel, jusqu'à ses 24 ans, âge auquel elle mourut de la tuberculose.

Ces deux monuments vous feront marcher sur les traces de la jeune sainte.

En outre, Lisieux possède sa Basilique, impressionnant édifice construit en l'honneur de cette même carmélite. Depuis son édification, qui débuta en 1929, la basilique Ste Thérèse demeure, actuellement encore, très visitée par les pèlerins.

Itinéraires

La ville de Lisieuxne s'étend pas sur une très grande superficie et l'intérêt touristique de la ville réside avant tout dans ses nombreux édifices religieux. Aussi, il vous sera tout à fait possible d'aller de l'un à l'autre à pied, outre la Basilique située à l'écart du centre ville.

Idéalement, il conviendrait de débuter sa visite de Lisieux parLes Buissonnets. La maison familiale des Martin vous permettra de découvrir le cadre de vie de la jeune carmélite Thérèse, jusqu'à ses 15 ans. Les pièces et le mobilier ont été conservés et restaurés.

Le centre de la ville, en grande partie détruit par les bombardements en juin 1944, s'articule autour de la place Thiers et de la cathédrale Saint Pierre, épargnée par les bombes. Attenant de l'église, le palais épiscopal, ancien siège de l'évêque, fait face au jardin de l'évêché, petit havre de paix dans la ville.

À deux pas, à l'Est de ce jardin public, se dresse l'Hôtel du Haut-Doyenné. Il s'agit de l'ancienne demeure du haut doyen, chanoine dont le rang est directement inférieur à celui d'évêque. La bâtisse, dont la façade est constituée de trois pans en pierre de taille, est aujourd'hui reconvertie en école nationale de musique et de danse.

Un peu plus au Sud, en empruntant le Boulevard Jeanne d'Arc puis la rue du Carmel, vous trouverez, sur votre gauche, le Carmel de Lisieux. Si le couvent est fermé au public, vous pourrez, en revanche, visiter sa chapelle qui renferme une statue et les reliques de Sainte Thérèse.

Enfin, achevez votre circuit en beauté, par la Basilique de Lisieux, située sur les hauteurs de Lisieux sur la route d'Evreux. Construit à partir de 1929, en l'honneur de sainte Thérèse, l'édifice religieux, vous surprendra par son architecture monumentale et ses décors intérieurs.

Si vous souhaitez effectuer ce parcours dans la ville à pied (outre la basilique), il vous faudra compter deux heures de marche environ, sans compter les visites des monuments.

À noter : l'été, des bénévoles peuvent vous conduire d'un lieu « thérésien » à un autre pour un pèlerinage d'un jour.

QUE FAIRE À LISIEUX

Sortir

Cinémas à Lisieux

Restaurants à Lisieux

Evènements, spectacles à Lisieux

Lisieux

Annonces Google