Dijon

Dijon Forte d'un patrimoine historique et culturel remarquable, Dijon a su, en tant que capitale de la Bourgogne, innover et se placer comme l'une des villes de France les plus agréables à vivre. La ville compte 150 000 habitants intra-muros et exerce son influence sur un large territoire situé entre Paris et Lyon.

Dijon se caractérise par les nombreux monuments classés et admirablement conservés que vous pourrez découvrir au fil des rues, grâce à une promenade dans le vieux quartier dijonnais dominé par le superbe Palais des Ducs de Bourgogne. Une autre balade vous permettra de découvrir le quartier de l'ancien parlement, à la rencontre des gens de robe.

De nombreux musées ponctueront votre visite de la ville, avec, entre autre, un passage obligé au musée des Beaux-Arts, l'un des plus grands de France, mais également au musée de la vie Bourguignonne, installé dans le cloître du monastère des Bernardines.

Surnommée "la ville aux cent clochers", Dijon compte de nombreux édifices religieux, dont la superbe cathédrale Saint-Bénigne et l'église Saint-Michel. Un petit tour au musée d'Art sacré vous permettra de découvrir l'évolution des pratiques religieuses au cours des siècles.

Enfin, les amoureux de la nature pourront se rendre au jardin des Sciences qui abrite l'étonnant muséum d'histoire naturelle.

Histoire de la ville

Dijon doit son nom au Divio, rivière "sacrée" servant de frontière entre le territoire éduen et celui des Lingons. A l'origine, Dijon n'est qu'une cité étape où s'arrêtent les voyageurs et les marchands venus de la Méditerranée. Au IIIe siècle, des remparts, aussi appelés castrum, sont édifiés tout autour de la ville. Epargnée par les invasions barbares, sarrasines au VIIIe siècle, et normandes au IXe siècle, elle est conquise par Robert le Pieux, roi de France, en 1015. En 1137, Dijon est ravagée par les flammes et est réédifiée par le duc Hugues II. Dès le IXe siècle, elle devient la capitale du duché de Bourgogne.

Au Moyen-Age, les nombreux édifices religieux érigés valent à Dijon le surnom de "ville aux cent clochers". Devenue capitale d'un Etat à partir de 1384, elle est annexée par Louis XI à la mort de Charles Le Téméraire. En 1477, Dijon, toujours capitale de la Bourgogne et siège des Etats de Province, est également un parlement renommé. En 1479, le roi, en visite à Dijon, promet devant Saint-Bénigne de "garder les franchises, libertés, immunités, droits et privilèges" dont profitait le duché jusqu'alors. Une forteresse est alors édifiée (château des Gens d'Armes), les fortifications de la ville sont consolidées et un gouverneur est nommé pour représenter le pouvoir royal dans le duché.   

A partir du XVIIe siècle, l'urbanisation de la ville s'accélère et se poursuit au XVIIIe siècle avec la création de l'université en 1723, la constitution de l'Académie en 1725 et celle d'un diocèse en 1731.

L'arrivée de la ligne de chemin de fer Paris-Lyon-Méditerranée en 1851 offre à Dijon un nouvel essor. Quarante ans plus tard, sa population a doublé et la ville est devenue un lieu de transit important, statut confirmé par l'implantation d'une des premières bases aériennes de l'Armée de l'air peu de temps avant la Première Guerre mondiale.  

VOYAGE À DIJON

Carte d'identité

Population (2010) : 151 212 habitants

Superficie : 40,41 km²

Gentilé : Dijonnais, Dijonnaises

En savoir plus

Trouver un hotel

QUE VOIR À DIJON

Monuments

L'histoire de Dijonse découvre au fil des rues et des nombreuses constructions anciennes qu'elle a su conserver. Un circuit dans la vieille ville vous permettra de découvrir les innombrables maisons à colombages et hôtels particuliers qui confèrent à la ville un charmant cachet. Vous partirez à la rencontre des Ducs de Bourgogne en pénétrant dans leur palais, véritable joyau architectural remarquablement bien conservé.

Dijon a également gardé le souvenir de l'ancien parlement qu'elle accueillait. Vous en trouverez les traces au cours d'une promenade dans le quartier de l'ancien parlement, où vous découvrirez les magnifiques demeures construites à l'époque pour les magistrats et autres personnalités de la cour Royale ou de l'Académie.

Vous ne pourrez pas passer à côté des nombreux édifices religieux que compte Dijon, surnommée "la ville aux cent clochers" par François Ier. Vous serez charmé par les lignes sobres de la cathédrale Saint-Bénigne, contrastant avec son toit multicolore typiquement bourguignon. L'église Saint-Michel vous permettra de découvrir un édifice combinant parfaitement le style gothique flamboyant et le style Renaissance.

Musées

Impossible de venir à Dijon sans en découvrir ses nombreux musées, gardiens du patrimoine historique et culturel exceptionnel de la ville.

Pour découvrir les traces des premiers hommes en Bourgogne, rendez-vous au musée archéologique, qui vaut tant par ses collections que par l'ancienne abbaye Sainte-Bénigne qui abrite le musée.

Puis, une visite au musée de la vie bourguignonne vous permettra d'admirer une belle collection d'ethnographie rurale et urbaine, avec, entre autre, une remarquable reconstitution des commerces dijonnais du siècle dernier.

Outre les nombreux édifices religieux de la ville, vous pourrez découvrir au musée d'Art Sacré une collection d'oeuvres d'art, de sculptures, de peintures, de textiles et d'orfèvrerie permettant d'appréhender l'évolution des pratiques religieuses au cours des siècles.

La faune et la flore sont quant à elles à l'honneur au muséum d'histoire naturelle, où vous partirez à la rencontre des écosystèmes de la planète.

QUE FAIRE À DIJON

Sortir

Restaurants à Dijon

Cinémas à Dijon

Musées à Dijon

Spectacles à Dijon

Annonces Google