Saint-Malo

Saint-Malo Située sur la côte de la Manche, la ville de Saint Malo constitue la sous-préfecture du département de L'Ille-et-Vilaine. Ses 50 000 habitants, que l'on appelle les malouins, se répartissent sur les e superficie de l'agglomération.L'intérêt premier de Saint-Malo réside dans sa ville dite intra-muros. A eux seuls, les remparts confèrent, en effet, à la cité tout son charme. Dès votre arrivée, vous serez subjugué par ces hauts murs de granit qui enserrent le centre ville.

Une promenade sur le chemin de ronde des remparts, activité incontournable, permet de bénéficier de très belles vues panoramiques sur le littoral et le port.

Toutefois, bien qu'il s'agisse là de l'intérêt premier de la cité malouine, l'agglomération dissimule d'autres curiosités à l'extérieur des remparts. Le Fort national et le Grand Bé, situés à quelques centaines de mètres au large des remparts Nord, donnent, eux aussi, l'occasion de faire de belles promenades. Ces deux îlots sont, en effet, accessibles à pied, à marée basse. Un peu plus au Sud, la cité d'Aleth s'avère également idéale pour avoir de belles vues sur la côte.

Les passionnés de nautisme devraient, quant à eux, apprécier le port de Saint-Malo. Ce dernier se compose, en effet, de quatre bassins de 12 à 15 hectares chacun : le bassin Vauban, le bassin Dugay-Trouin, le bassin Jacques Cartier et enfin le bassin Bouvet. Seul le premier accueille les plaisanciers ; les autres sont réservés au trafic commercial.

Enfin, ne l'oublions pas, Saint-Malo est également une station balnéaire. Quelques petites plages, notamment celle de l'Eventail, se trouvent au pied des remparts. Mais la Grande plage de la ville se dévoile à partir du casino et s'étend jusqu'aux portes de la ville, à la pointe de Rochebonne.

Histoire de la ville

Les origines de la commune de Saint Malo remontent au début du XIVe siècle. A la fin de ce même siècle, la ville, déjà fortifiée, réussit à contrer une attaque anglaise et se refuse à être gouvernée par le Duc Jean IV de Bretagne. Ville épiscopale, elle répond alors à la tutelle du pape Clément VII d'Avignon. Plus tard, bien que sous la souveraineté des rois de France successifs, la cité corsaire obtient une certaine indépendance portuaire. La devise des habitants de Saint-Malo n'est-elle pas « Ni français, ni breton, Malouin suis! » ?

A compter du XVe siècle, la ville connaît un essor économique sans précédent grâce à la pêche à Terre-Neuve. Cela continuera jusqu'au XVIIe siècle, au cours duquel la cité malouine, devenue premier port de France, connaît son apogée. Elle possède ainsi le monopole du commerce avec les Indes orientales. Toutes les richesses, amassées à cette période, permettront à la ville d'agrandir ses remparts et de construire les hôtels qui font, aujourd'hui encore, la fierté de Saint-Malo.

La fin de la Seconde Guerre mondiale, principalement août 1944, fait payer à la ville un lourd tribut, humain notamment. Suite à une erreur linguistique, les Alliés bombardent, par erreur, le Fort national dans lequel se sont réfugiés des Malouins, ainsi que la ville intra-muros. Cette méprise provient d'une confusion entre « city » (la ville) et « cité », pour cité d'Aleth, où sont basés les Allemands. Presque entièrement détruite par ces bombardements, Saint-Malo a été restaurée afin de retrouver son aspect de l'époque corsaire.

Trouver un vol

VOYAGE À SAINT-MALO

Carte d'identité

Population (2010) : 46 342 habitants

Superficie : 36,58 km²

Gentilé : Malouins, Malouines

Plus d'informations

Trouver un hotel

QUE VOIR À SAINT-MALO

Monuments

Lorsque l'on évoque Saint-Malo, on pense immédiatement à sa ville intra-muros ou plus exactement à ses remparts qui l'entourent.

Outre cette image symbolique, les remparts véhiculent un patrimoine architectural fort d'autant que la construction est ancienne - XIIe siècle - et que les siècles ne les ont pas altérés. Ces remparts sont par ailleurs indissociables du châteauqui les jouxte. Il fut sous l'autorité des ducs de Bretagne avant d'appartenir au royaume de France. Aujourd'hui, il abrite le musée d'histoire de Saint Malo.

Construction ultérieure mais tout aussi important d'un point de vue historique, le fort nationalse donne à voir sur un îlot au large de la plage de l'Eventail. A marée basse, on peut le rejoindre à pied et visiter ce qui fut un bastion militaire.

Enfin, Saint Malo possède bien évidement une cathédrale, réputée pour le vitrail qui donne sur son chœur.

Musées

Surtout connue pour ses remparts, l'agglomération de Saint-Malo recèle quatre musées, principalement dédiés à l'histoire malouine : le musée d'Histoire, le musée international du Long Cours cap-hornier et le Mémorial 39-45. Le quatrième se démarque quelque peu des trois autres. Il s'agit du Grand Aquarium.

  • Le musée d'Histoire

Situé intra-muros, le musée d'Histoire est installé dans le château de Saint Malo depuis 1927. L'édifice, dont le donjon s'élève à 35 mètres, fut construit au XVe siècle à l'initiative du duc Jean V de Bretagne.

Les collections, propriétés de la ville de Saint Malo, sont présentées sur plusieurs niveaux, en différents endroits du château.

L'entrée du musée donne sur la salle des gardes, renfermant notamment la statue de Dugay-Trouin, officier de Marine malouin du XVIIIe siècle. Au premier étage se tient la salle d'honneur, dont l'intérêt principal réside dans une grande tapisserie allégorique des Gobelins.

La chapelle, au travers de portraits d'évêques et d'objets religieux, évoque le passé épiscopal de Saint Malo.

La visite se poursuit par la Tour générale, extension du musée ouverte au public en 1988. Le rez-de-chaussée dépeint la pêche à Terre-Neuve. Le niveau 1 se consacre à la vie malouine des XVIIe et XVIIIe siècles. Enfin, le niveau 2 présente des peintures représentatives des paysages malouins.

La dernière partie du musée occupe trois niveaux du donjon. Le deuxième étage recèle des œuvres d'art, créées en l'honneur de Malouins célèbres du XIXe siècle, tels que Chateaubriand et Surcouf, officier militaire. Le troisième étage rappelle, quant à lui, la vie portuaire de Saint Malo aux XVIIe et XVIIIe siècles.

Enfin, le quatrième étage fait référence à un passé plus lointain, au travers de représentations médiévales de la cité. On y trouve également des éléments d'archéologie amérindienne et autres œuvres, remémorant la découverte du Canada par Jacques Cartier, d'origine malouine.

N'oubliez pas de vous rendre au sommet du donjon, duquel vous aurez une vue panoramique sur Saint Malo, le port et la côte.

  • Le musée international du Long Cours cap-hornier

Le musée international du Long Cours cap-hornier se situe à l'extérieur de la ville et plus précisément à St Servan, commune rattachée à Saint Malo. Etabli dans la Tour Solidor, ancienne prison bâtie au XIVe siècle et restaurée au XVIIe siècle, il propose des collections relatives aux cap-horniers du 19ème siècle et du début du 20ème siècle. La visite comprend également un accès au chemin de ronde, situé en haut de la tour. D'ici, vous aurez vue sur Saint Malo, Dinard et l'estuaire de la Rance qui sépare les deux agglomérations.

  • Le Mémorial 39-45

Le mémorial 39-45 est disposé dans un blockhaus, construit par les Allemands, sur le site du Fort de la Cité d'Aleth (St Servan), lors de la Seconde Guerre mondiale.  Créé en 1994 par la municipalité de Saint Malo, ce musée remémore cette période sombre de la région malouine au travers de photos, mannequins et armement.

  • Grand Aquarium

Inauguré en 1996, le Grand Aquarium de Saint Malo se situe aux portes de la ville, à proximité du périphérique (sortie n° 3). Il convie les visiteurs à un véritable tour des différents océans du globe. On y découvre, en effet, des poissons des eaux froides du pôle Nord au même titre que des poissons tropicaux, sans oublier des requins.

La visite des différentes salles de l'aquarium, dont la scénographie a été totalement remaniée en 2001, offre ainsi un spectacle visuel aussi intéressant que ludique. D'ailleurs, toujours dans un esprit ludo-éducatif, le Grand Aquarium propose une attraction unique au monde à bord d'un sous-marin : le fameux Nautibus.

QUE FAIRE À SAINT-MALO

Sortir

Restaurants à Saint Malo

Cinémas à Saint Malo

Musées à Saint Malo

Agenda des évènements à Saint-Malo

Autour du même sujet

Annonces Google