Bourges

Bourges Etablie en plein coeur de l'Hexagone, Bourges brille par son patrimoine historique et artistique. La ville, située dans le département du Cher et la région Centre, compte 71000 Berruyers. Le plus célèbre d'entre-eux, Jacques Coeur, a fait les beaux jours de la ville dès la fin du XIVe siècle, l'élevant au rang de capitale artistique majeure.

 Au fil de ses rues étroites bordées de jolies maisons à colombages, vous découvrirez de nombreux bijoux d'architecture, dont la cathédrale Saint-Etienne, vaisseau de pierres dominant la ville, et le somptueux palais Jacques Coeur.

En sillonnant la vieille ville, vous vous arrêterez un instant  sur d'anciennes places, comme la place Gordaine qui vit, selon la légende, Calvin prôner la Réforme posté sur la pierre de crie. De nombreux musées, tous plus fabuleux les uns que les autres, viendront ponctuer cette visite, comme le musée des Arts décoratifs, situé dans le magnifique hôtel Lallemant.

Bourges est aussi une ville verte et vous aurez plaisir à vous balader dans les jardins de l'Archevêché, au pied de la cathédrale, ou encore dans les marais, véritable poumons de la ville.

Histoire de la ville

Bourges, doit son nom aux Bituriges, puissant peuple celte. Avaricum, qui signifie ville d'étape et marché agricole, était alors la capitale de la province d'Aquitaine.

En 52 avant Jésus-Christ, les Bituriges s'allient aux Avernes pour combattre l'envahisseur romain. Cependant, ils contestent le plan de Vercingétorix qui souhaite repousser César en brûlant les villes et les campagnes. Ils supplient les Gaulois d'épargner Avaricum ; ils pensent pouvoir la défendre aisément car elle est située sur une butte et entourée de marais et d'une rivière. Elle tombe malheureusement aux mains de César, la ville est détruite et ses habitants massacrés. Mais ce triste épisode est profitable à Bourges. La ville, désormais aux mains des Romains, est reconstruite et s’embellit d'un oppidum, d'aqueducs, de thermes, d'un amphithéâtre et d'une impressionnante porte d'accès. Cependant, une enceinte est bientôt construite pour contrer les invasions barbares, ce qui modifie considérablement l'allure de la ville.

Au Moyen-Age, Bourges se fait discrète, elle qui était auparavant une cité importante. Pourtant, c'est à cette époque que de nombreux édifices sont construits : la cathédrale (qui sera par la suite remplacée), l'hôtel-dieu, le palais du duc Jean de Berry (qui abrite aujourd'hui la Préfecture), mais également de nombreuses abbayes et églises.

Au XIIe siècle, le roi Philippe-Auguste fait construire une nouvelle enceinte et rénover la cathédrale. La ville devient à cette époque un centre religieux important, et lorsque la cathédrale est ravagée par un incendie, Henri de Sully, frère du constructeur de Notre-Dame, décide la construction d'un édifice à l'image de la puissance de l'église berruyère.

Au XIVe siècle, Bourges, devenue capitale du duché de Berry est donnée en apanage à Jean de France. Celui-ci va attirer dans la ville de nombreux artistes et embellir la ville de plusieurs édifices dont le superbe Palais Ducal. C'est également sous l'influence de ce prince mécène que sont installés le Grand Housteau et l'horloge astronomique dans la cathédrale.

Le XVe siècle va voir s'illustrer Jacques Coeur. D'origine modeste, ce célèbre Berruyer doué pour les affaires va rapidement gravir les échelons et devenir en 1442 le conseiller de Charles VII. Devenu très riche, il va faire les beaux jours de la ville dès la fin du XIVe siècle, l'élevant au rang de capitale artistique majeure. L'emprunte la plus marquante qu'il a laissée est la construction d'un hôtel particulier, le palais Jacques Coeur, encore existant aujourd'hui.

Le 22 juillet 1487 marque le début d'une époque funeste pour Bourges qui est en partie détruite par un incendie, le Grand incendie de la Madeleine. Cet épisode entraîne le début du déclin de la ville.

Au XIXe siècle, la ville connaît un sursaut grâce au percement du canal du Berry. Elle est également choisie comme centre de l'armement sous le Second Empire et le chemin de fer fait son apparition.

Bourges connaît par la suite un développement rapide grâce à l'implantation de nombreuses industries dans sa région.

La ville est aujourd'hui reconnue comme un acteur majeur du développement culturel grâce à ses écoles nationales de musique et des beaux-arts, et s'est surtout rendue célèbre grâce au "Printemps de Bourges", festival de Musiques Actuelles qui connaît chaque année un succès grandissant.

En savoir plus

VOYAGE À BOURGES

Carte d'identité

Population (2010) : 66 381 habitants

Superficie : 68,74 km²

Nom des habitants : Berruyers, Berruyères

Plus d'informations

Toute la programmation du festival le Printemps de Bourges : Réservez vos places

Trouver un hotel

QUE VOIR À BOURGES

Monuments

Classée Ville d'Art et d'Histoire, le centre ville de Bourges a su conserver son patrimoine architectural. En sillonnant les rues, vous découvrirez les empruntes que chaque période a laissé, comme les remparts gallo-romain construits au XIIème siècle qui n'ont pas totalement disparu.

Au Moyen-Age, Bourges a connu une forte activité architecturale dont témoignent les nombreuses maisons à colombages et les constructions admirables que compte le centre ville. Ainsi, vous découvrirez au fil de votre visite des ouvrages exceptionnels tels que l'hôtel Lallemant, l'hôtel des Echevinset l'hôtel Cujas.

Mais Bourges fut aussi un centre religieux important illustré par la majestueuse cathédrale Saint-Etienne à visiter absolument pour en découvrir toute la splendeur.

Les XIVe et XVe siècles ont fait les beaux jours de Bourges grâce à deux personnages qui n'ont eu de cesse d'embellir la ville : le prince Jean de Berry à qui la ville doit le palais Ducal, et Jacques Coeur, qui fit construire un palais à la hauteur de sa réussite sociale.

Ne manquez pas non plus l'ancien archevêché et les jardins qui le bordent.

Mais Bourges, c'est aussi des rues étroites et de nombreuses places qui ont su conserver le souvenir d'une riche histoire et que vous pourrez découvrir lors d'un circuit à travers la ville.

Musées

Impossible de venir àBourges sans pénétrer dans les nombreux musées qu'elle compte. Partie intégrante du patrimoine de la ville, ils sont tous situés dans des demeures somptueuses. Et si vous hésitez encore, sachez que les musées berruyers sont pratiquement tous gratuits et qu'ils vous permettront de mieux comprendre l'histoire de la ville.

Véritable panorama de la vie et des coutumes dans le Berry du siècle dernier, le musée du Berry, installé dans l'hôtel Cujas, vous permettra également de découvrir une importante collection archéologique.

Autre établissement culturel incontournable, le musée des Arts Décoratifs situé dans le magnifique hôtel Lallemant. Il accueille des ensembles décoratifs représentant le mode de vie et les œuvres d'art du XVIe au XVIIIe siècle. Vous découvrirez ainsi des collections de mobilier, de peintures, de tapisseries et autres objets d'art.

L'art contemporain n'est pas en reste puisqu'en vous rendant à l'hôtel des Echevins, autre édifice remarquable de Bourges, vous découvrirez le musée Estève, lieu entièrement consacré à l’œuvre de Maurice Estève, peintre berrichon du XXe siècle.

Le Muséum d'histoire naturelle vous présentera quant à lui le patrimoine naturel du Berry, au cours d'une visite ludique.

Enfin, le musée des Meilleurs Ouvriers de France, installé dans l'ancien Archevêché, face à la cathédrale Saint-Etienne, vous présentera un large panel d'outils, d'archives, de photographies et autres chefs d’œuvre réalisés spécialement pour le musée par ces artisans exceptionnels.

Musée du Berry

Hôtel Cujas - 4/6 rue des Arènes - 18000 Bourges

Tél. : 02.48.57.81.15

Entrée gratuite

Horaires : de 10h à 12h30 et de 13h30 à 18h en juillet et août ; de 10h à 12h et de 14h à 17h de janvier à mars ; de 10h à 12h et de 14h à 18h le reste de l'année. Fermetures hebdomadaires : mardi toute la journée et dimanche matin.

Musée des Arts Décoratifs

6 rue Bourbonnoux - 18000 Bourges

Tél : 02 48 57 81 17

Entrée gratuite

Horaires (sauf les 01/01, 01/05, 01/11, 11/11, 25/12, et fermé le lundi toute la journée et le dimanche matin) : de 10h à 12h30 et de 13h30 à 18h en juillet et août ; de 10h à 12h et de 14h à 17h de janvier à mars ; de 10h à 12h et de 14h à 18h le reste de l'année.

Musée Estève

13, rue Edouard Branly - 18000 Bourges

Tél. : 02 48 24 75 38

Entrée gratuite.

Horaires (sauf les 01/01, 01/05, 01/11, 11/11, 25/12, et indications spécifiques) : de 10h à 12h30 et de 13h30 à 18h en juillet et août ; de 10h à 12h et de 14h à 17h de janvier à mars ; de 10h à 12h et de 14h à 18h le reste de l'année.

Muséum d'histoire naturelle

Les Rives d'Auron - 18000 Bourges

Tél : 02 48 65 37 34

Entrée : 3,60 ? (1,90 ? pour enfant)

Horaires : de 14h à 18h ; de 10h à 12h et de 14h à 18h pendant les vacances scolaires. Fermeture les 1er janvier, 1er mai, 11 novembre et 25 décembre.

Musée des Meilleurs Ouvriers de France

Place Etienne Dolet - 18000  Bourges

Tél. : 02 48 57 82 45

Entrée gratuite.

Horaires : tous les jours de 10h à 12h et de 14h à 18h  sauf le lundi et le dimanche matin. Fermeture les 1er janvier, 1er mai, 1er novembre, 11 novembre et 25 décembre. Fermeture annuelle du 1er janvier au 1er février.

QUE FAIRE À BOURGES

Sortir

Restaurants à Bourges

Cinémas à Bourges

Musées à Bourges

Agenda culturel de Bourges

Annonces Google