Cordes-sur-Ciel

Cordes-sur-Ciel Petite ville du Tarn perchée sur son éperon rocheux, Cordes sur Ciel fait figure de cité médiévale avec toutes ses maisons gothiques en grès aux tons roses et ses fortifications moyenâgeuses. Aussi, en vous promenant au fil de ses ruelles pavées vous vous sentirez forcément plongé dans une atmosphère d'antan propice à la rêverie. Très reposant ! La ville ne peut d'ailleurs se visiter qu'à pied, d'autant que la circulation automobile y est quasi-inexistante (voir notre circuit).

C'est surtout dans la grand-rue Raymond-VII, rue principale - dite rue Droite - de la Ville Haute que vous pourrez admirer les plus jolies bâtisses de la ville, avec leurs arcades et leurs décors sculptés. Les plus représentatives en sont la maison du grand Veneur et la maison du Grand Fauconnier. Cette dernière accueille par ailleurs le MAMC ou musée d'art moderne et contemporain de la ville.

Il faut en effet savoir que Cordes sur Ciel est aussi une cité d'artistes. Elle en a enfanté quelques-uns, comme François Meunier et, et d'autres sont venus y trouver l'inspiration. Tel fut le cas d'Yves Brayer - créateur de « l'Académie de Cordes » - ou encore d'André Verdet, poète, et de Maurice Baskine, peintre surréaliste.

Aujourd'hui encore un petit vent artistique souffle sur Cordes. Les boutiques d'artisans d'art pullulent ; ils font partie intégrante de la visite de la ville. Céramique, sculpture, confection, travail du cuir? il y en a pour tous les goûts.

Cordes-sur-Ciel organise de nombreuses manifestations culturelles rendant hommage au prestigieux passé de ce village. En particulier, les fêtes médiévales du Grand Fauconnier qui se déroulent tous les ans le week-end du 14 juillet sont à ne pas manquer. Des personnages en costume parcourent à cheval les rues de la cité tandis que cracheurs de feu, montreurs d'ours, saltimbanques mettent la ville en effervescence.

> Les plus belles photos de Cordes sur Ciel

Office de tourisme

Place Jeanne Ramel-Cals

81170 Cordes sur Ciel

Site Internet : www.cordessurciel.fr

VOYAGE À CORDES-SUR-CIEL

Carte d'identité

Population (2010) : 1 011 habitants

Densité de population (2010) : 122 hab/km²

Nom des habitants : cordais, cordaises

Plus d'informations

Trouver un hotel

QUE VOIR À CORDES-SUR-CIEL

Musées

La petite ville de Cordes sur Ciela plus d'atouts qu'elle ne paraît. Outre son architecture moyenâgeuse qui fait d'elle une cité médiévale à part entière, elle a le mérite de proposer plusieurs musées à ses visiteurs.

Le musée d'Art Moderne et Contemporain, installé dans la maison du Grand Fauconnier, présente les œuvres réalisées ou acquises par des artistes ayant vécu ou séjourné à Cordes sur Ciel au XXe siècle. Quelques œuvres très récentes sont également à y découvrir.

Comme son nom l'indique, le musée Charles-Portal rend hommage à l'historien cordais du même nom. Une collection en lien avec l'histoire locale y est présentée. Objets archéologiques de la région ou livres anciens liés à la commune s'y côtoient.

Enfin, entre boutique et musée, « L'Art du Sucre » décline le sucre sous toutes ses formes. Des vitrines renferment des chefs d’œuvre 100% sucre. Bien entendu, on peut également y acheter quelques sucreries.

Itinéraires

Cité médiévale faite de rues pavées, de maisons gothiques et de fortifications moyenâgeuses, Cordes sur Cielse visite absolument à pied.

Rien ne sert d'atteindre la Ville Haute - partie fortifiée - en voiture, vous ne pourrez pas vous y garer. En revanche, plusieurs parkings sont prévus aux portes de la ville. C'est notamment le cas du parking municipal situé sur la place Fontourniès. Stationnez-vous ici, c'est le point de départ de notre circuit. Sortez du parking par la rue et remontez en direction de la Ville Haute.

Commencez par longer le chemin de ronde. D'ici, vous aurez une vue panoramique sur la vallée de Cérou que surplombe Cordes sur Ciel. Dirigez-vous vers la gauche pour monter la rue Fontourniès. En haut de celle-ci, vous serez face à la Porte du Planol ou Porte du Vainqueur, construite au XIIIe siècle au niveau de la seconde enceinte pour protéger la ville des assaillants.

Passez la porte du Planol et montez la rue. Attention, ça monte vraiment?. Quelques mètres plus loin, vous verrez la Maison Gorsse, ornée de ses fenêtres Renaissance.

Pénétrez ensuite dans la première enceinte par le Portail peint, ou portail de Rous. Vous arriverez ainsi dans l'artère principale de la Ville Haute, la Grand-rue Raymond-VII. Tout de suite, sur votre droite, vous remarquerez l'entrée du musée d'art et d'histoire Charles-Portal, que vous pourrez visiter.

Poursuivez votre course dans la Grand-rue, plutôt escarpée. Votre effort sera bientôt récompensé. Une centaine de mètres plus loin, vous serez à hauteur de deux belles demeures, la maison Prunet et sa boutique « d'art du sucre » et la fameuse maison du Grand Fauconnier. Bâtie au XIVe siècle, sa façade rosée affiche de belles arcades au rez-de-chaussée et des fenêtres en arc brisé aux deux étages. Aujourd'hui classé monument historique, elle abrite le musée d'art moderne et contemporain ou MAMC qui regroupe principalement des œuvres d'artistes cordais ou ayant travaillé à Cordes. N'hésitez pas à aller y jeter un coup d’œil, vous pourrez, outre les œuvres, apprécier l'architecture intérieure de la maison du Grand Fauconnier, notamment des fresques murales d'époque.

Après cela, allez sur la place de la Bride, située juste en face de la maison du Grand Fauconnier. Ombragée, elle domine la vallée du Cérou et permet ainsi d'observer la campagne environnante en contrebas. Tournez ensuite à gauche. Vous serez alors face aux Halles. Composée de 24 piliers soutenant une toiture restaurée au XIXe siècle, elle servait autrefois au commerce des étoffes. Elle fait aujourd'hui office de terrasse couverte pour les restaurants qui l'entourent.

Descendez la rue située à droite des halles jusqu'à l'église Saint-Michel. L'édifice religieux, plusieurs fois retouché, a conservé son chœur et son transept du XIIIe siècle.

Traversez la petite place face à l'église pour rattraper la Grand-rue Raymond-VII. A votre gauche, se tient la maison Fonpeyrouse d'Alayrac, élevée au XIIIe siècle. Elle abrite aujourd'hui la mairie de Cordes mais sa cour intérieure, dont les étages sont desservis par deux galeries en bois, est toujours accessible aux visiteurs. Allez donc y faire un tour.

Presque en face de la mairie, se trouve la Maison du Grand Veneur, autre bâtisse très réputée à Cordes. Bâtie sur trois étages au XIVe siècle, elle se démarque par sa frise de sculptures en haut relief visible au 2e étage de sa façade.

Poursuivez votre descente de la Grand-rue Raymond-VII, passez devant la maison du Grand Ecuyer (à votre gauche) aujourd'hui transformée en hôtel-restaurant et ressortez de la Ville Haute par la Porte des Ormeaux, renforcée de grosses tours. Enfin, prenez la première rue à droite. Au bout de celle-ci, vous arrivez à la Porte de la Jane, fermant l'accès de la deuxième enceinte. Vous serez ainsi revenu au parking municipal.

QUE FAIRE À CORDES-SUR-CIEL

Sortir

Restaurants à Cordes sur Ciel

Musées à Cordes sur Ciel

Evènements, spectacles à Cordes sur Ciel

Annonces Google