Nice

Nice Située près de la frontière italienne, au carrefour de différentes civilisations, la ville de Nice conjugue admirablement le mariage de la mer et de la montagne. Mais en tant que grande métropole française, ses atouts ne se limitent pas à son paysage. Elle fourmille de curiosités qu'il est indispensable de découvrir.Tout d'abord, lorsqu'on évoque Nice, on pense immédiatement à son charme italien : le soleil, la mer, les palaces, les voitures de luxe? une sorte de Dolce Vita à la française.

Et il est vrai qu'on se croirait de l'autre côté des Alpes. A chaque coin de rue, l'italien semble être la langue officielle.

De même, les vespas - moyen de locomotion ô combien vénéré des Italiens - pullulent sur les artères de la ville. Le carnaval de Nice, événement internationalement reconnu, participe à cette ambiance méditerranéenne faite de chaleur et de festivités. Toutefois, réduire la préfecture des Alpes-Maritimes à ce cliché ne serait pas pertinent.

Nice s'affiche comme une ville à l'architecture phénoménale. Il est incroyable le nombre d'immeubles et autres édifices de grande qualité présents dans la ville. Nice n'a, en effet, rien à envier aux grandes capitales européennes tant son architecture luxueuse et raffinée témoigne d'une richesse artistique vivace.

Aujourd'hui, ces monuments sont particulièrement bien mis en valeur, notamment les palaces le long de la Promenade des Anglais. D'autres projets modernes, tels le tramway, permettront également d'atteindre des sites, pour le moment pénibles d'accès.

Parallèlement aux monuments, les musées de Nice traduisent la forte activité artistique présente dans la ville. Déjà, à l'époque, Nice a su accueillir nombre de créateurs rassemblés au sein de l'école de Nice. Aujourd'hui, des structures comme la Villa d'Arson ou le MAMAC sont des sites privilégiés de diffusion culturelle. Mais beaucoup d'autres établissements s'illustrent par leur programmation pertinente et variée.

Histoire de Nice

En 600 av. J.C., les Grecs Phocéens de Massilia (Marseille) créent un comptoir au pied de la colline du Château. En l'an 13 av. J.C., ils créent la province des Alpes-Maritimes. Cemenelum est construit sur la colline. Elle deviendra plus tard le quartier de Cimiez. Les Romains y construiront des thermes et des arènes (site Gallo-Romain).

En 1044 apparaît la Commune de Nice. En 1229, Nice est annexée par le comte de Provence Raimon-Bérenger V. La maison d'Anjou s'installe sur le trône comtal de Provence en 1246. Plus d'un siècle plus tard, à la mort de la Reine Jeanne en 1382, Charles d'Anjou et son cousin Charles de Durazzo, prince de Naples, font valoir leurs droits sur la Provence en tant que fils adoptifs de la reine.

En 1388, Amédée VII de Savoie, soutenu par Jean Grimaldi de Beuil, s'installe en Provence en profitant des problèmes de succession qui divisent le pays. Les Niçois qui sont ruinés par les conséquences de la guerre de succession acceptent de se rallier à Jean Grimaldi. Nice est rattaché à la Savoie. Le comté de Nice est créé.

En 1524, François Ier décide d'attaquer le comté de Nice, propriété de la Savoie et alliée de Charles-Quint. Le duc de Savoie se réfugie à Nice en 1536 car son territoire est envahi par le roi de France. En 1538, le pape Paul III signe une trêve entre François Ier et Charles-Quint. Mais cette trêve ne durera que peu de temps. Dès 1543, François Ier fait le siège de Nice. Le 22 août de la même année, la ville se rend sauf la citadelle qui résistera jusqu'à l'arrivée de Charles-Quint et Charles III de Savoie. Finalement, les assaillants sont repoussés par Catarina Segurana, une lavandière. Elle deviendra l'emblème de la ville.

En 1600, Henri IV donne l'assaut sur Nice. Mais un traité de paix signé à Lyon met fin rapidement à la guerre (1601). Toutefois, le traité stipule que Nice reste à la Savoie. Le Second Siège de Nice par les Français a lieu le 12 mars 1691. 20 000 Français assiègent Nice qui finira par rendre les armes le 5 avril de la même année. Louis XIV règne dorénavant sur la région et s'attribue le titre de comte de Nice.

En 1695, le comté de Nice est récupéré par le duc de Savoie suite au mariage de sa fille avec le petit-fils de Louis XIV. Mais ce dernier ordonne néanmoins la destruction du château en 1704. De 1705 à 1706, il s'agit du troisième siège par les Français. Et de 1744 à 1748, ils occupent la cité de Nice.

En 1792 a lieu le premier rattachement à la France. Celui-ci durera jusqu'en 1814. Un an après, en 1793, le comté de Nice devient le 85ème département français : les Alpes-Maritimes. En 1804, après un vote simulacre, Nice accepte l'Empire. En 1814, le traité de Paris lègue le comté de Nice à la Savoie. Les frontières qui existaient en 1760 sont alors à nouveau en vigueur.

La Promenade des Anglais est construite en 1820.

La seconde annexion de Nice par la France a lieu en 1860. Le comté de Nice ainsi que l'arrondissement de Grasse forment à nouveau le département des Alpes-Maritimes. En 1928, l'un des plus grands artistes français naît à Nice. Yves Klein qui marquera indéfiniment l'art contemporain décèdera en 1962.

Lors de la Seconde Guerre mondiale, Nice est occupé par les Italiens de 1942 à 1943, puis par les Allemands de 1943 à 1944. La ville est bombardée le 26 mai. Le 28 août 1944, Nice est enfin libérée grâce aux seuls résistants.

Trouver un vol

VOYAGE À NICE

Transports

Bons plans

Hébergement : les bons plans

Bonne nouvelle : se loger pas pour une escapade à Nice, c'est possible. Quelques adresses centrales et bon marché sont accessibles en centre ville. Vous souhaitez vous faire plaisir et offrir un joli week-end à votre moitié : Nice accueille également des hôtels haut de gamme qui sauront vous faire rêver. Dans ce cas, ne manquez pas les services associés : massage et relaxation dans l'un des spas de la ville, et pour les mois chauds de l'été : les hôtels équipés de piscine. Si vous préférez une adresse plus confidentielle et plus intime, direction la Promenade des Anglais. Des hôtels design combleront les amateurs d'hôtels modernes et graphiques.

Carte d'identité

Population (2010) : 343 304 habitants

Superficie : 71,92 km²

Nom des habitants : Niçois, Niçoises

Plus d'informations

Trouver un hotel

QUE VOIR À NICE

Monuments

Lorsqu'on découvre Nice pour la première fois, on est immédiatement charmé par la richesse et la qualité architecturale des monuments. Quelle que soit la direction dans laquelle on regarde, il y a toujours un bâtiment, une place, une allée qui mérite notre attention. C'est spécialement vrai dans le quartier historique qui regorge de curiosités toutes plus excitantes les unes que les autres. 

Il faut reconnaître que le patrimoine historique de Nice est particulièrement conséquent.

On le vérifie notamment grâce au nombre impressionnant d'édifices religieux (chapelle de la Miséricorde, chapelle de l'Annonciation, église Saint-Jacques, cathédrale Sainte-Réparate, cathédrale orthodoxe russe Saint-Nicolas).

A l'heure actuelle, Nice développe sa politique de mise en valeur architecturale.

Il en résulte un savant mariage de modernité et d'Histoire. Visitez le quartier de Cimiez avec ses musées et ses vestiges gallo-romains, l'Acropolis Palais des congrès ou le site du musée d'Art Moderne pour vous en convaincre.

Musées

Nice a toujours été un haut lieu de la culture. Nombreux artistes et riches familles d'Europe se sont installés dans la préfecture des Alpes-Maritimes au cours du dernier siècle. En témoignent encore aujourd'hui les vestiges de cette richesse culturelle au travers de monuments uniques en leur genre.

Aussi, de nos jours, la ville continue de développer son goût pour les arts au travers d'innovations structurelles comme le MAMAC, par exemple. Celui-ci présente des collections d'une grande richesse qui bousculent l'ordre établi et favorisent l'avant-gardisme artistique.

Dans un autre genre, le musée des Arts asiatiques transporte les visiteurs dans l'histoire des arts orientaux au travers d'oeuvres hétérogènes et surprenantes.

Nice possède aussi quelques musées classiques des grandes métropoles comme le musée des Beaux-Artsou le musée d'Histoire naturelle?

Ces établissements sont assez intéressants même si, parfois, on aurait souhaité une plus grande richesse que ce soit dans la qualité ou la quantité.

Surtout, la cité niçoise consacre deux établissements à des personnalités artistiques hors du commun, Matisse et Marc Chagall. Ces musées aux collections particulièrement riches s'inscrivent dans la tradition culturelle niçoise ; à savoir le régionalisme ouvert sur l'international.

« Voir le musée Matisse »

« Voir le musée Marc Chagall »

« Voir le musée Masséna »

>> Tous les musées de Nice

Itinéraires

Pour profiter pleinement des sites touristiques de Nice, trois circuits vous permettront de découvrir les richesses de la ville. Outre ses monuments, Nice recèle de musées très intéressants ainsi qu'un parc naturel, le parc Phoenix aux couleurs et à la sérénité très appréciables.

Le premier circuit propose une balade en bord de merafin de découvrir les magnifiques hôtels de la Promenade des Anglais. C'est l'occasion de visiter le musée des Beaux-arts avant d'arriver au port, un lieu très animé.

Le second circuit vous entraînera dans le cœur historique de Nice. Vous y verrez un panel d'édifices religieux comme la singulière cathédrale Sainte-Réparate ou la chapelle de la Miséricorde.

Le dernier circuit est plus axé sur la diversité culturelle de Nice. L'étonnante cathédrale orthodoxe russe vous surprendra de même que, dans un autre registre, les œuvres de Marc Chagall dans le musée éponyme.

Parcs naturels

Lorsqu'on évoque Nice et la Côte d'Azur, on a immédiatement en tête la French Riviera, la Promenade des Anglais, les Palaces clinquants et les voitures de luxe.

Toutefois, résumer Nice et la Côte d'Azur à ces clichés serait faire fausse route. Nombreux sont les atouts de la préfecture des Alpes-Maritimes : les monuments, les musées, son centre historique.?

Parmi ceux-ci, il y a aussi les espaces verts, nombreux et luxuriants. Une multitude de parcs coexistent au sein de la ville. Ils sont d'ailleurs de plus en plus prisés des Niçois car ils constituent un véritable bol d'air frais.

Les parcs de Nice proposent une faune et une flore particulièrement variées : arbres, fleurs, cours d'eau, animaux? Ils se révèlent propices à la détente et à la découverte.

Parmi tous ces espaces verts, on peut citer le jardin Albert 1er, à cheval sur la Promenade des Anglais et le Quai des Etats-Unis.

Vous pourrez également faire un tour au parc des arènes dans le quartier de Cimez ; au parc du château, dans les jardins du musée Masséna mais surtout au parc Phoenix aux abords de l'aéroport.

Ce parc Phoenix, fort de ses sept hectares de superficie, présente, selon diverses thématiques, environ 1500 espèces végétales.

C'est un vrai plaisir de déambuler dans les allées du parc à la découverte d'une plante rare et/ou fascinante. Au centre du lac, il est possible d'admirer l'île des temps révolus. Comme son nom l'indique, l'île propose des fossiles végétaux vivants comme les fougères arborescentes ou les gingkos bilobas.

Si vous souhaitez approfondir un peu plus vos connaissances, n'hésitez pas à découvrir la grande serre. Elle fait cohabiter en son sein sept climats différents. Autant dire que les végétaux présents sont particulièrement variés et surprenants.

N'hésitez pas non plus à investir certains parcours dans lesquels des animaux vivent en liberté. Faites tout de même attention à ne pas vous faire pincer par un canard !

Le parc Phoenix

405, Promenade des Anglais

Tél. 04 92 29 77 00

Ouvert d'avril à septembre de 9h30 à 19h30.

Ouvert d'octobre à mars de 9h30 à 18h.

Dernière entrée une heure avant la fermeture.

Entrée : 2 euros. Gratuit pour les moins de 12 ans.

QUE FAIRE À NICE

Sortir

Restaurants à Nice

Cinémas à NiceSpectacles à Nice

Musées à Nice

Nice

Annonces Google