Avignon

Avignon Difficile d'imaginer un séjour en Provence sans se rendre à Avignon (ou " en " Avignon, pour certains Parisiens qui, dit-on,  trouvent l'expression plus chic) ? A peine arrivé dans la ville intra-muros, on tombe amoureux de son architecture, de ses ruelles, des lieux culturels à gogo, etc. Bref, la cité dégage une ambiance particulièrement accueillant et envoûteuse. Difficile donc de définir la ville en une phrase. Disons qu'Avignon, c'est beaucoup de choses à la fois.

Lorsque l'on évoque la cité des papes, différentes images se bousculent dans nos têtes : celles du Palais des Papes, bien entendu, et du pont Saint-Bénezet (que l'on a  coutume de nommer plus simplement « pont d'Avignon », vous connaissez sûrement la chanson).

Mais Avignon, c'est également des remparts, des ruelles, différents lieux de culture et surtout le siège du plus grand festival de théâtre d'Europe, le festival d'Avignon. De Jean Vilar, fondateur du festival, à des acteurs, metteurs en scène et troupe contemporaines, beaucoup ont foulé les planches (ou les rues) d'Avignon.

D'ailleurs la ville est un peu à l'image de son festival : in et off.

La cité est ancienne, très ancienne. Ses monuments les plus prestigieux proviennent de cet héritage ancestral. La ville est, pour cela, classée au patrimoine mondial de l'Unesco depuis 1995.

Et, paradoxalement, Avignon est également ouverte vers l'avenir, à travers le développement des nouveaux courants culturels notamment. En témoigne la Collection Lambert, musée d'art contemporain, ouvert en 2000. C'est d'ailleurs au cours de cette même année que la ville a été élue capitale culturelle de l'Europe.

Dernière indication pour appuyer cette qualification de « ville plurielle » : l'étymologique du nom « Avignon » provient d'« Avenio », signifiant « ville du fleuve » ou « ville du vent violent », selon les traductions. Quoi qu'il en soit, la ville est bel et bien établie sur les bords du Rhône et protégée du mistral par ses remparts.  Explication qui a de quoi mettre tout le monde d'accord.

Trouver un vol

VOYAGE À AVIGNON

Carte d'identité

Population (2010) : 89 683 habitants

Superficie : 64,78 km²

Gentilé : Avignonnais, Avignonnaises

Plus d'informations

Trouver un hotel

QUE VOIR À AVIGNON

Musées

Cité des papes et capitale du théâtre, Avignon n'en demeure pas moins riche d'un point de vue muséographique. Que ce soit, en Arts Décoratifs, en art sacré ou encore en art contemporain et même en science naturelle, vous trouverez tous types de musées, éparpillés dans la ville intra-muros.

L'un des plus réputés, car situé à proximité du Palais des Papes, est sans doute le musée du Petit Palais, qui met la peinture italienne à l'honneur à travers la présentation de nombreux chefs d’œuvres issus de la collection Campana.

Les musées Calvet et Angladon sont également intimement liés à Avignon, ou plus exactement à ses habitants.

Le musée Calvet, nommé ainsi en l'honneur du créateur de la fondation éponyme, se caractérise par l'éclectisme des œuvres exposées. Pièces d'orfèvrerie, faïences, peintures françaises italiennes et françaises du XVe au XX siècles se partagent ainsi les différentes salles de l'établissement entièrement rénové.

Le musée Angladon provient quant à lui d'un lègue de Jean Angladon et de sa femme Paulette Martin, tous deux artistes et légataires de la collection d'art moderne du couturier parisien Jacques Doucet.

D'autres sont moins mis en valeur, telle que la pourtant très captivante collection Lambert. Comme son nom l'indique, ce musée d'art contemporain, installé dans un hôtel particulier 18ème, accueille les œuvres du collectionneur Yvon Lambert.

Différent également mais très agréable à visiter, le musée Louis Vouland - du nom de son fondateur - met en scène une riche collection d'Arts Décoratifs de façon assez originale. La scénographie, entièrement revue et corrigée en 2006, fait revivre les différentes salles aménagées avec goût, dans la tradition des époques représentées.

Le musée Lapidaires'apparente quelque peu à l'annexe du musée Calvet dans la mesure où le premier présente les pièces archéologiques du second.

Enfin, lmuséum Requiense démarque des autres établissements du fait de sa vocation plus scientifique qu'artistique. Dédié à l'histoire naturelle, et plus particulièrement aux plantes, il s'adresse avant tout aux passionnés de botanique.

A noter : la municipalité d'Avignon a mis en place un système de « pass » pour la visite des monuments et musées de la ville. Ce pass est délivré gratuitement lors de votre 1ère visite, payée plein tarif. Il vous permet d'avoir des réductions dès le second lieu visité.

Itinéraires

Les monuments d'Avignon se concentrent à l'intérieur des remparts, autrement dit dans la zone intra-muros. Aussi il est possible de parcourir la ville à pied. Il est d'ailleurs conseillé de stationner sa voiture en dehors des remparts tant la circulation et le stationnement sont difficiles dans le centre ville.

Beaucoup de musées sont également à découvrir, mais si vous avez peu de temps à passer à Avignon, optez pour les deux lieux les plus incontournables de la cité des papes, à savoir le Palais des Papes et le pont Saint-Bénezet (édifice plus connu sous le nom de pont d'Avignon, à l'origine de la chanson populaire éponyme).

Circuit dans la ville

Le circuit proposé ci-dessous vous prendra environ 3 à 4 heures (y compris les visites des deux monuments énoncés ci-dessus).

Il débute place du Palais qui, comme son nom l'indique, correspond à la localisation du fameux Palais des Papes. L'accès à l'édifice s'effectue par cette même place tandis que la sortie se fait à l'arrière du bâtiment, dans la petite rue Vice Legat, appartenant au quartier dit « aristocratique » d'Avignon. Aussi, profitez-en pour flâner jusqu'à la cour Maria-Casarès - où se tient la Manutention - établissement culturel incluant un cinéma d'art et d'essai (l'Utopia) ainsi que des ateliers d'artistes et d'artisans d'art. Pour cela, prenez à gauche en sortant du Palais des Papes et traversez le Verger Urbain V.

Depuis la Manutention, vous pourrez monter l'escalier Sainte Catherine et rejoindre le rocher des Doms ; rocaille artificielle permettant de dissimuler l'ancien réservoir d'eau de la ville et entourée depuis le 19ème siècle d'un jardin public. Bénéficiez de l'espace vert pour faire une petite pause.

Puis quittez le rocher des Doms et longez le musée du petit Palais qui se trouve à votre droite. Empruntez le petit escalier qui se trouve de l'autre côté de la place, juste en face de vous. Prenez la première rue à droite puis la première rue à gauche. Allez tout droit afin de passer sous la porte du Rhône. Dès lors vous aurez vue sur le Pont Saint-Bénézet, posté sur votre droite. Marchez quelques mètres et vous serez à l'entrée de l'édifice. Monter sur le pont Bénézet vous permettra de surplomber le Rhône et d'avoir vue sur les remparts de la ville.

Après cela, reprenez la direction de la Place du Palais. Et, si le coeur vous en dit, faites une halte dans la cathédrale Notre-Dame-des-Doms, adjacente au Palais des Papes.

Enfin, rendez-vous jusqu'à la place de l'Horloge (hôtel de ville), peuplée de nombreuses terrasses de cafés et de restaurants. A ce sujet, si vous n'êtes pas trop affamés, préférez aller à la recherche d'autres établissements moins « touristiques ». Vous en trouverez pléthore au fil des ruelles du centre ville.

QUE FAIRE À AVIGNON

Sortir

Restaurants à Avignon

Cinémas à Avignon

Musées à Avignon

Spectacles à Avignon

Festivals à Avignon

Annonces Google