Vaison-la-Romaine

Vaison-la-Romaine Sur les rives de l'Ouvèze, cette ville du Vaucluse s'est appelée tour à tour Vasio, Vaison, puis en 1924, Vaison-la-Romaine. Elle se caractérise par un patrimoine antique et médiéval exceptionnel, ce qui explique son classement en tant que Ville d'Art et d'Histoire. Pour visiter la ville, rendez-vous au Musée archéologique Théo Desplans (quartier de Puymin) où vous obtiendrez un plan des sites de fouilles et un audioguide qui vous permettront d'apprécier au mieux Vaison.

Chaque année, des milliers de visiteurs viennent découvrir les15 hectares de vestiges antiques qui sont séparés en deux quartiers : La Villasse et Puymin. A quelques mètres de ces sites, vous découvrez aussi des édifices romans comme la Cathédrale Notre-Dame de Nazareth et son cloître, ou la Chapelle Saint-Quenin. Si vous vous dirigez au sud, vers les hauteurs de la ville, vous pouvez emprunter le Pont Romain et visiter la Haute Ville et son château.

Un peu d'histoire?

Dans la plaine du Comtat Venaissin, les premières occupations du site de Vaison datent du Paléolithique supérieur (vers 10 000 avant J.C.). Cet endroit privilégié reste habité jusqu'aux « Voconces ». Ce peuple gaulois est parmi les premiers à être romanisé. La ville de « Vasio Vocontiorum » est donc une capitale voconce. Pour l'administration romaine, c'est aussi une ville fédérée, ce qui lui donne des avantages par rapport aux colonies. Les Voconces possèdent leur autonomie.

Au Ier et au IIe siècle, Vasio atteint son apogée. De nombreux édifices publics ont été construits ainsi que de grandes résidences privées, comme on en trouve à La Villasse et à Puymin. La ville est christianisée rapidement et au IVe siècle, un évêché est mis en place.

Au XIIe siècle, les habitants commencent à se regrouper sur le rocher de la Haute Ville, autour du château des Comtes de Toulouse. Les siècles et les guerres se succèdent. Ce n'est qu'au XIXe siècle, que la population quitte les hauteurs pour des raisons d'expansion urbaine. 

En savoir plus

VOYAGE À VAISON-LA-ROMAINE

Carte d'identité

Population (2010) : 6 169 habitants

Superficie : 26,99 km²

Nom des habitants : Vaisonnais, Vaisonnaises

Plus d'informations

Trouver un hotel

QUE VOIR À VAISON-LA-ROMAINE

Monuments

A la fois capitale voconce et ville fédérée romaine, Vasio devient incontournable en Narbonnaise à l'époque romaine. Des fouilles, du début du XXe siècle, ont permis de mettre à jour des demeures gallo-romaines, où vous retrouvez chaque pièce de la vie quotidienne. A Vaison-la-Romaine, deux sites sont à découvrir : Puymin et La Villasse.

Sur le site de Puymin, vous pouvez visiter le théâtre antique qui malheureusement n'a pas conservé son mur de scène. Les gradins ont, quant à eux, été presque entièrement reconstruits. De l'autre côté de la colline, il y a le Musée d'archéologie Théo Desplans. Il est entièrement consacré à l'archéologie antique vaisonnaise.

Malheureusement, vous ne pouvez observer d'autres vestiges romains que dans les sites de fouilles. En effet, la ville actuelle les recouvre presque tous. Mais, il y a une exception : c'est le Pont romain. Il permet de traverser l'Ouvèze à pied ou en voiture. Il est tristement célèbre à cause de la crue de 1992.

Un patrimoine médiéval et roman

A Vaison-la-Romaine, vous pouvez aussi découvrir la Cathédrale Notre-Dame de Nazarethqui est un chef d’œuvre de l'art roman provençal. Elle date du XIe siècle et son cloître du XIIe siècle. Tous deux classés Monuments Historiques, ils vous permettent de faire une agréable promenade.

Il existe un autre édifice consacré à l'art roman. Il s'agit de la Chapelle Saint Quenin, située au nord de la ville. Cette petite église datant du XIIe siècle a été largement remaniée au XVIIe siècle.

Les Comtes de Toulouse ont bâti le château qui se situe sur le point culminant de la Haute Ville. Ils ont ainsi dressé leur pouvoir laïc face au pouvoir religieux de l'évêque de Vaison. Prenez le temps de découvrir la cité médiévale, avec ses petites rues, son Église-Cathédrale et son château. Aux pieds de ce dernier, vous avez une vue inoubliable sur la ville et ses alentours.

Musées

Vaison-la-Romaine ne propose qu'un musée sur sa commune mais pas des moindres. Il s'agit du Musée archéologique Théo Desplans qui se situe parmi les vestiges archéologique du site de Puymin. Il présente de nombreux objets antiques issus des fouilles réalisées dans la ville.

Itinéraires

Pour découvrir la cité médiévale, perchée sur son rocher, le mieux est de se promener tout en laissant les petites rues vous guider. En effet, si vous souhaitez vous enfoncer dans la Haute Ville, il suffit d'emprunter les rues qui montent. Vous avez peu de chance de vous perdre.

Les petites rues

Après avoir emprunté le Pont Romain, puis la place du Poids, vous entrez dans la cité médiévale par une porte fortifiée. Vous avez de cette rue, une vue imprenable sur la tour du beffroi. Au pied de cette tour, vous passez sous une porte qui possédait autrefois un pont levis. En continuant vers la gauche, vous vous trouvez face à l'Eglise-Cathédrale. De son parvis, vous avez vue sur l'Ouvèze et sur le Mont Ventoux.

Si vous continuez votre ascension, vous parvenez devant le château. Faites attention aux pierres qui sont glissantes tout au long de votre chemin. Préférez le goudron des rues, lorsque c'est possible. Une fois devant le château, le panorama est imprenable. Vous pouvez, si vous n'avez pas le vertige, vous promener autour du château et admirer la vue.

Le dédale des rues est d'un calme appréciable. Les voitures sont rares et les terrasses sont souvent à l'ombre. Découvrez au fil des rues les placettes, la place du marché, les fontaines du XVIIIe siècle, les maisons anciennes?

Le château

Situé sur le point le plus élevé de la ville, le château fut construit, en 1195, par Raymond VI, Comte de Toulouse, pour s'affirmer face à l'évêque de Vaison. Les deux personnages sont en conflit à cause de leurs possessions. Le Comte fait donc ériger un donjon carré de 13 mètres de long avec une cour intérieure. Il est retouché au XVe siècle pour le rendre imprenable. C'est d'ailleurs plus un poste de surveillance qu'une résidence.

L'édifice n'est plus occupé depuis la Révolution où il a été pillé. Il est classé Monument Historique depuis 1920.

L'Eglise-Cathédrale

Cette ancienne cathédrale du XVe siècle est aussi nommée Cathédrale-Haute, en rappel de la Haute Ville. C'est l'évêque Pons de Sade qui ordonne sa construction, en 1464, sur l'emplacement d'une ancienne chapelle. Elle prend le relais de la Cathédrale Notre-Dame de Nazareth, alors que la population s'enferme dans la cité. Elle se compose d'une nef de quatre travées inégales, en voûte d'ogives. Le chœur est un pentagone, avec une voûte d'ogives à six branches. Il y a quatre chapelles latérales.

Le clocher carré date de 1470 et la façade de style jésuite de 1776.

Le culte reprend dans la Cathédrale Notre-Dame de Nazareth en 1897. L’Église-Cathédrale est classée Monument Historique depuis 1993.

QUE FAIRE À VAISON-LA-ROMAINE

Sortir

Restaurants à Vaison-la-Romaine

Evènements, spectacles à Vaison la Romaine

Vaison-la-Romaine

Annonces Google