Grenoble

Grenoble Nichée au cœur de la vallée de l'Isère entre trois massifs montagneux (la Chartreuse, le Vercors et la chaîne de Belledone), Grenoble affiche un dynamisme sans pareil. Rien à voir avec la représentation de petite ville endormie au pied des montagnes que l'on pourrait s'imaginer.Il s'agit, en effet, de la capitale économique, culturelle et touristique de l'Isère et plus largement des Alpes françaises.

Métropole de l'énergie hydro-électrique, 8ème ville étudiante de France et cité pionnière en matière de tourisme dès la fin du XIXe siècle, Grenoble à su démontrer une vitalité certaine dans un environnement opportun à l'évasion sportive. Grenoble est en effet le point de départ de diverses activités de plein air, et notamment la randonnée.

Ville natale d'illustres personnages tels que le musicien Berlioz ou le romancier Stendhal, Grenoble présente également un patrimoine aussi riche que varié, en lien avec son histoire atypique. Différentes promenades à pied dans le centre ville vous le feront remarquer très vite. Que de places (place Saint-André, place Notre-Dame ou encore la place Grenette), de fontaines, d'édifices religieux ou de façades étonnantes à découvrir.

Grenoble, c'est aussi une offre muséographique importante. On compte une dizaine de musées à la portée de tous. Beaux-arts, art et histoire, histoire régionale, histoire naturelle? Il y en a pour tous les goûts. Petit avantage, beaucoup de ces musées sont en accès libre, c'est-à-dire gratuit.

Enfin, bien que très touristique, le téléphérique de Grenoble est absolument incontournable. En venant à Grenoble vous serez inévitablement tenté de monter à bord de ses petites bulles conduisant en haut du fort de la Bastille. Et vous aurez raison. Car la vue panoramique dont on bénéficie de là-haut est imprenable : l'Isère, la ville, les montagnes?.

Côté gastronomie Grenoble n'est pas en reste, avec son fameux gratin dauphinois, de nombreuses recettes à base de Saint-Marcellin, un fromage crémeux au lait de vache et enfin l'inégalable tarte aux noix de Grenoble.

Histoire de Grenoble

Les origines de Grenoble remontent à plusieurs siècles avant JC. Alors appelée Cularo, la cité s'articule principalement autour de l'actuel quartier Saint-Laurent, c'est-à-dire au pied de la Chartreuse.

Au IVe siècle, sous la domination de l'Empereur romain Gratien, la ville prend le nom de Gralianopolis. Au fil des siècles, cette prononciation évoluera jusqu'à donner Grenoble.

C'est au XIIe siècle qu'est créé le Dauphiné, territoire indépendant du royaume de France. Ce qui permettra alors aux Dauphinois de jouir de certaines libertés par rapport au pouvoir monarchique en place. En 1446, s'installe alors le Parlement du Dauphiné à Grenoble, ce qui fait de la ville la troisième ville parlementaire de France.

Au XVIe siècle, les ducs Lesdiguières relèvent la ville affaiblie par la peste et les guerres de religion. Au XVIIe siècle, Grenoble s'illustrera en amont de la Révolution française par sa « Journée des Tuiles », révolte populaire du 7 juillet 1788. Au XIXe siècle, Grenoble sera poussée par un impressionnant développement industriel, notamment dans la ganterie.

Du XXe siècle, on retiendra l'essor de l'énergie hydroélectrique et, dans un autre registre, du tourisme, ou encore les Jeux Olympiques de 1968.

Office de Tourisme

14, rue de la République

38 000 Grenoble

Trouver un vol

VOYAGE À GRENOBLE

Carte d'identité

Population (2010) : 155 637 habitants

Superficie : 18,13 km²

Nom des habitants : Grenoblois, Grenobloises

Plus d'informations

Trouver un hotel

QUE VOIR À GRENOBLE

Monuments

Entre empreintes gallo-romaines, édifices religieux médiévaux, bâtiments Second Empire, ?il y a tant à voir à Grenoble.

La plupart des monuments incontournables se trouvent sur des places. Place Notre-Dame, Place Grenette et Place Saint-André se découvrent au détour des rue de Grenoble.

Ne maquez pas non plus la passerelle Saint-Laurent.

Enfin, il faut absolument monter au fort de la Bastille, et pas seulement pour l'architecture du monument. On peut y accéder par le fameux téléphérique de Grenoble, ce qui ajoute une petite touche d'originalité à la visite. De plus, le panorama dont on bénéficie de là-haut vaut vraiment le détour.

Musées

Avec ses 10 musées, Grenobleapparaît comme une ville de province très riche d'un point de vue artistique et patrimonial.

En effet, les établissements culturels grenoblois traitent tant du patrimoine ethnologique - de la Préhistoire à nos jours - que de l'art contemporain en passant par l'art ancien et surtout l'Art Moderne.

Pour ces derniers thèmes, il faudra vous rendre aumusée de Grenoble. Dressant un large panorama de l'histoire de l'art occidental, il compte parmi les plus prestigieux musées des beaux-arts d'Europe. Les passionnés de nouvelles formes artistiques devront se rendre au Centre national d'art contemporain, véritable vitrine de l'art actuel.

Le fascinant musée de l'Ancien Evêché et lemusée Dauphinois vous en disent long sur l'histoire locale. Le musée de la Résistance et de la Déportation en l'Isère propose justement de replonger dans une période précise de l'histoire récente, celle de la Seconde Guerre mondiale.

Le musée Saint-Laurent présente quant à lui l'archéologie de la région. Dans le même esprit, le Muséum d'histoire naturelle de Grenoble présente le patrimoine naturel du Dauphiné, tant au plan géologique qu'animal ou végétal.

Enfin, quelques musées thématiques complètent l'offre culturelle de Grenoble : le musée Stendhal - dédié au célèbre écrivain natif de la ville, le musée des Troupes de Montagne - relatif aux brigade d'infanterie des Alpes - et le musée des Automates - caractérisé par ses boîtes à musiques.

Centre national d'art contemporain

155 Cours Berriart

38000 Grenoble

Horaires : du mardi au dimanche, de 12h à 19h

Tarif : 3,50 euros

Musée Archéologique Saint-Laurent

Place Saint-Laurent

38000 Grenoble

Musée Stendhal

Hôtel de Lesguidinières

1 rue Hector Berlioz

38000 Grenoble

Musée des Troupes de Montagne

19 rue Hébert - B.P.4

38998 Grenoble

Tarif : Entrée gratuite

Horaires : du lundi au vendredi (sauf le mardi), de 10h à 18h.

Musée des Automates de Grenoble

2, rue des Arts

38000 Grenoble

Horaires : tous les jours, de 14h à 18h30

Tarifs : 5 euros

Itinéraires

Eclectique d'un point de vue architectural et patrimonial, Grenoble regorge d'endroits à découvrir. Entre ses nombreuses places, ses parcs verdoyants, ses fontaines rafraîchissantes, sa multitude de monuments et ses prestigieux musées? on n'a que l'embarras du choix.

Aussi, il semble difficile de tout voir d'une traite. Quelques idées de circuits thématiques et/ou géographiques pourront peut-être vous aider à vous décider.

Le circuit au cœur de Grenoble permet d'avoir un large aperçu du patrimoine grenoblois, du très ancien au plus récent : enceinte gallo-romain, parlement dauphinois, musée de Grenoble, etc.

Le circuit Saint-Laurent entraîne, quant à lui, sur la rive droite de l'Isère à la rencontre d'un quartier au charme populaire d'antan. Plus au calme, ce parcours conduit notamment à la montée Chalemont, endroit privilégié duquel on peut voir les toits de Grenoble précédés de l'Isère.

Très typique, une promenade au Fort de la Bastillesemble absolument incontournable. On se doit de la faire, ne serait-ce que pour emprunter le célèbre téléphérique de Grenoble et bénéficier d'un panorama exceptionnel sur la ville et les chaînes de montagne qui l'entourent.

Enfin, le circuit Second Empire mène à une zone de la ville plus récente. Il s'agit ici de découvrir des monuments essentiellement du XIXe siècle et deux des musées majeurs de Grenoble : le Muséum d'Histoire naturelleet le musée de la Résistance et de la Déportation de l'Isère.

QUE FAIRE À GRENOBLE

Sortir

Restaurants Grenoble

Cinémas Grenoble

Musées à Grenoble

Spectacles à Grenoble

Annonces Google