Trente

Trente La ville de Trento fait inévitablement référence au Concile de Trente qui au XVIe siècle tenta de rendre sa crédibilité à une Eglise catholique qui abusait de ses privilèges et qui devait faire face à la montée du protestantisme.   L'histoire nous rappelle aussi que Trento fut lombarde, germanique, puis sous la coupe d'un Prince-Evêque, napoléonienne, autrichienne et enfin italienne en 1918. Les monuments de la ville laissent apparaître ces nombreuses influences.

 

A visiter : la place de la cathédrale, le Castello del Buonconsiglio, le Palazzo Tabarelli, le Palazzo delle Albere, la Chiesa di Santa Maria Maggiore, la fontaine del Nettuno, etc.

Annonces Google