Kamakura

Kamakura Facilement accessible depuis Tokyo pour une excursion, Kamakura affiche un patrimoine architectural des plus riches. Cette ancienne capitale du Japon, du XIIe au XIVe siècle, regorge de temples. On n'en compte pas moins de 65 voués au Bouddhisme, sans compter les 19 sanctuaires shintoïstes également disséminés dans la ville.   Parmi les temples les plus remarquables, on peut tout d'abord citer Engaku-ji et Tokei-Ji, qui se font face. Les deux ont été fondés au XIIIe siècle.

Le premier compte parmi les temples du courant Rinzai.

A quelques pas, se trouve le Meigetsu-in, qui est également un temple du Rinzai.

Le temple de Kencho-Jiest le plus ancien monastère zen. A l’origine, il était composé de 50 bâtiments. Il n’en compte aujourd’hui plus que 10.

Tsurugaoka Hachiman-gu est un sanctuaire shintoïste bâti au XIe siècle. Il est entouré d’un beau jardin de pivoines.

Le temple d’Hase-dera date du VIIIe siècle. Il compte de nombreuses statues de Jizo, le patron des voyageurs.

Quant au Sugimoto-dera, il s’agit du plus ancien temple de la ville. Il a en effet été fondé en 734.

Enfin, si le temps vous le permet, rendez-vous à la grotte de Zeniarai-Benzaiten, un sanctuaire dans lequel on prie pour faire fortune.

Annonces Google