Konya

Konya Au cœur des steppes anatoliennes, Konya est aujourd'hui connue pour être la capitale des derviches tourneurs ; une confrérie religieuse qui en fait une ville sainte. Attention donc à votre tenue vestimentaire lorsque vous circulez dans cette ville. Pantalons et jupes longues sont de rigueur. De plus, chaque 17 décembre, un Festival des Derviches Tourneurs y est organisé.   Historiquement, Konya était connue sous le nom d'Iconium, capitale de la Lycaonie.

Elle fut ensuite conquise par les seldjoukides qui l’embellirent de nombreux monuments comme le Tekke (mausolée) de Mevlana, la mosquée Selimiye, les Medersas (écoles coraniques) Karatay, Sirçali et Ince Minare, le Parc Alaaddin et sa mosquée, etc.

Annonces Google