Budapest

Budapest Celle que l'on surnomme la " perle du Danube ", se découvre de part et d'autre du Danube, avec Buda sur la rive droite et Pest sur la rive gauche. D'un côté, on trouve une ville ancienne et culturelle. De l'autre, on goûte à la vie populaire et animée de la capitale. Les collines de Buda accueillent les bâtiments liés à la royauté, à commencer par le château, l'église Saint-Mathias et bastion des pêcheurs. On y découvre aussi des musées liés à l'histoire ou l'art national.

Pour relier les deux parties de la ville, se trouvent neuf ponts dont le pont des Chaînes, construction massive de pierre et de métal.

Pest affiche tout le faste qu’a connu Budapest à son âge d’or, c'est-à-dire au tournant du XIXe siècle. On découvre ainsi le majestueux Parlement, la basilique Saint-Étienne ou encore la grande synagogue de Budapest.

Plus loin, vous marcherez sur la place des Héros, consacrée aux fondateurs de la nation hongroise. Ici, vous découvrirez l’art à travers le musée des Beaux-arts et le Palais des arts moderne et contemporain.

Budapest est aussi la ville des thermes par excellence, tradition qui remonte aux Romains. Celles-ci parsèment la capitale, entre les bains extérieurs proches des parcs de verdure l'été et les bains intérieurs Gellert, de style art Nouveau, ou les thermes Széchenyidans le Bois-de-Ville.

L’opéra, les cafés-littéraires et les salons de thé complètent le portrait raffiné de la capitale hongroise.

Trouver un vol

VOYAGE À BUDAPEST

Transports

Aeroports

Un seul aéroport en Hongrie : l'aéroport Ferihegy de Budapest, situé à 24 km au sud-est du centre ville de Budapest.

En taxi : comptez entre 20 et 25 euros (soit environ 6000 forints) pour une course au centre-ville.

En bus : Certains hôtels proposent des navettes depuis l'aéroport. A voir dans les services annexes à votre réservation. La ligne de bus local n°93 rejoint le terminus du métro souterrain qui vous mène au centre-ville : arrêt à la station Köbánya-Kispes

En voiture : nombreuses agences de location de voiture à l'aéroport.

Transport sur place

A Budapest, le métro est le moyen le plus pratique pour se déplacer. Les 4 lignes quadrillent le centre ville. Deux d'entre elles relient les deux rives (Buda et Pest). Le métro est bon marché, possibilités de prendre des abonnements à la semaine aux guichets ou stands installés à l'entrée des stations.

Carte d'identité

Population / Langue

Nombre d'habitants : 1 733 685 (en 2011)

Superficie : 3 301 km²

Densité : 525 hab. /km²

Préfixe téléphonique : 00 36

Habitants : Budapestois

Langue : hongrois

Trouver un hotel

QUE VOIR À BUDAPEST

Itinéraires

Outre un étonnant mélange d'architectures, la capitale hongroise décline, au gré de ses quartiers, une atmosphère particulière. Avec une histoire contrastée, puisant à la fois dans un long héritage impérial et une expérience communiste, la ville rebondit en ce début de XXIème siècle comme capitale européenne, tout en préservant une identité propre.

Un matin au château

Incontournable, le quartier du château est le site à visiter à Budapest. On peut l'atteindre par le funiculaire, qui part des rives du Danube jusqu'à la place Dísz. Habité depuis le XIIIème siècle et classé en 1987 au Patrimoine de l'Humanité par l'Unesco, ce quartier est le véritable cœur historique de la ville.

Il se compose, au sud, du Palais Royal, un des symboles du pays dont la façade baroque s'étend sur une longueur de plus de 300 mètres dominant le Danube. Occupé par les Turques, les Habsbourg, trois fois démoli puis reconstruit, il ne prit sa forme actuelle de style classique qu'aprés la seconde guerre mondiale.

Au nord, les ruelles pavées aux façades jaunes, vertes ou rouge brique sont une invitation à la promenade. En les longeant, on débouche sur l'église Mathias. Avec sa tour de 80 mètres de hauteur, ses toits recouverts de belles tuiles vernissées courantes au XVème siècle, c'est un des monuments les plus visités de Budapest.

A côté, le Bastion des Pêcheurs et ses tourelles longent sur quelques mètres les bords de la colline. Ensemble de style néoroman, il sert surtout d'ornement, et offre un magnifique panorama sur Pest. La balade peut agréablement se terminer par un tour sur les remparts, avec une vue sur les quartiers résidentiels des collines de Buda.

Déjeuner et shopping à Pest

De retour du quartier du château, profitez de la traversée du Danube sur le fameux pont aux Chaînes, un des symboles de la ville. Parfois, des manifestations folkloriques y sont organisées. Le pont relie le quartier pittoresque de Buda à celui, plus vivant et populaire, de Pest. Sur la rive du Danube, vous pourrez admirer le Palais Gresham ainsi que l'imposant Parlement. Construit entre 1884 et 1904, cet édifice de style néogothiqu.

s'étale sur une longueur de 268 mètres. Sa coupole de 96 mètres de haut et ses 691 pièces font de lui le plus grand bâtiment du pays.

Sur la droite, après le pont, se déploie le centre nerveux de la ville : Belvàros. Vivant et commerçant, le quartier s'articule autour d'une artère principale : Vàci Utca. Les enseignes anciennes et modernes se succèdent, tandis que restaurants en tous genres offrent un large choix de gastronomie.

Relaxation aux thermes

Budapest est la ville des thermes, qui parsèment la ville de lieux de détente et de bien-être... Entre les bains extérieurs jouxtant des parcs de verdure pour l'été et les magnifiques bains intérieurs Gellert, de style art Nouveau, ou encore les bains Széchenyi dans le Bois-de-Ville, pour l'hiver, ils s'apprécient quelle que soit la saison. La tradition des thermes de Budapest remonte aux romains, qui édifièrent les premiers bains il y a plus de 2 000 ans. La domination turque ne fit que renforcer cette tradition. Les bains publics furent alors installés dans de magnifiques bâtisses, encore visibles aujourd'hui aux bains Rudas, Rác ou Király.

Soirée culturelle

Surnommée les "Champs Elysées hongrois", l'avenue Andrassy est une belle et large voie arborée, où alternent magazins de luxe, salons de thé rafinés, restaurants, et, surtout, les lieux culturels majeurs, tels que l'Opéra, l'Académie de musique ou le théatre de l'Opérette. Dessinés selon l'architecture rectiligne et hom

ogène de la fin du XIXème siècle, avec des contre-allées réservées à l'origine aux cavaliers, elle s'étend sur plus de 2 kilomètres de long. Seules ses entrées en fer forgé indiquent qu'au sous-sol circule le premier métro d'Europe, qui transporte des passagers depuis plus de 125 ans. L'avenue se termine par la Place des Héros, qui commémore le millénaire de la conquête magyare. Derrière ce monument se trouve le lac du Bois de ville, qui possède une atmosphère agréable en toute saison.

Annonces Google