Sœur André : qui est la doyenne de l'humanité française ?

Sœur André : qui est la doyenne de l'humanité française ? BIOGRAPHIE SOEUR ANDRE - Sœur André est une religieuse, doyenne des français, des européens et de l'humanité depuis avril 2022. Jeune femme, elle est institutrice, puis à l'âge de 40 ans elle entre dans les ordres.

Biographie courte de Sœur André - Lucile Randon, connue sous le nom de sœur André, est née le 11 février 1904 à Alès. Elle grandit au sein d'une famille protestante non pratiquante et devient gouvernante dès l'âge de 12 ans. La jeune Lucile Randon travaille pendant une vingtaine d'années en tant qu'institutrice et gouvernante dans des familles fortunées à Paris. En parallèle, elle reçoit le baptême catholique et fait sa première communion. En 1944, elle entre dans les ordres et choisit le nom sœur André en référence à son frère aîné, que son entrée en religion laissait perplexe. Elle dédie sa vie aux autres et travaille à l'hôpital. A l'âge de 75 ans, elle prend sa retraite, mais continue de prendre soin de ses semblables. Après ses 100 ans, elle perd progressivement la vue et l'ouïe, ainsi que sa mobilité. En janvier 2021, à l'âge de 117 ans, elle attrape puis guérit de la covid-19 dans l'Ehpad où elle réside. Ces dernières années, elle est devenue successivement doyenne des Français, doyenne d'Europe. Et le 9 avril 2022, elle devient la doyenne de l'humanité à l'âge de 118 ans, après la mort de la Japonaise Kane Tanaka. Juste derrière Jeanne Calment, décédée à 122 ans, elle est la deuxième Française la plus âgée de tous les temps. Bien qu'elle soit très âgée et lasse, sœur André continue d'accueillir les médias, et délivre toujours un message de paix à ses visiteurs et admirateurs.

Jeunesse de Lucile Randon, devenue soeur André

Lucile Randon naît en 1904 à Alès avec une sœur jumelle. Elle grandit au sein d'une famille protestante non-pratiquante. Son père, Paul Randon, est instituteur à l'école primaire supérieure de la ville. A l'âge de 18 mois, elle perd sa sœur jumelle, tombée malade chez sa nourrice. Elle est fortement marquée par la Première Guerre mondiale qui éloigne ses deux frères aînés, partis au front. La jeune Lucile éclate de joie lorsque ses deux frères reviennent vivants à la fin du conflit. Elle décrit ce jour comme le plus beau de sa vie, bien qu'André, l'aîné, soit gravement blessé. A l'âge de 12 ans, elle est envoyée à Marseille pour être gouvernante de trois enfants chez un médecin. Puis à l'âge de 16 ans, elle est engagée à Versailles comme institutrice dans la famille Peugeot.

L'institutrice entre dans les ordres sous le nom de sœur André

En 1922, Lucile Randon rejoint une autre famille en région parisienne où elle est gouvernante et institutrice pendant près de quinze ans. Parallèlement, elle réalise son catéchuménat en 1923 et embrasse la foi catholique. A l'âge de 40 ans, elle entre dans la maison des Filles de la charité pour accomplir son noviciat à Paris. Elle adopte le nom de religion sœur André en hommage à son frère aîné. Après la Seconde Guerre mondiale, elle intègre l'hôpital de Vichy où elle aide et assiste enfants et personnes âgées. Elle y reste 28 ans puis travaille ensuite à l'hôpital de La Baume-d'Hostun où elle fait des gardes de nuit. En 1979, sœur André prend sa retraite, à l'âge de 75 ans. Elle intègre l'Ehpad des Marches en Savoie, où elle réside pendant trente ans, poussant les fauteuils roulants de résidents plus jeunes qu'elle. Puis en 2009, elle rejoint l'Ehpad Sainte-Catherine-Labouré à Toulon, à l'âge de 105 ans. 

Sœur André, nouvelle doyenne de l'humanité

soeur andré doyenne
Sœur André, doyenne de l'humanité dans son Ehpad de Toulon © Daniel Cole/AP/SIPA (publiée le 10/05/2022)

En 2017, au décès d'Honorine Rondello, sœur André devient officiellement la doyenne des Français. Puis, en 2019, elle devient doyenne de l'Europe ainsi que la deuxième personne vivante la plus âgée au monde, derrière la Japonaise Kane Tanaka. Elle est aussi la deuxième Française à avoir atteint les âges de 117 ans et 118 ans. Elle est également la seule femme depuis Jeanne Calment à avoir survécu à tous ses compatriotes nés jusqu'à cinq années après elle. Finalement, le 19 avril 2022, sœur André devient la doyenne de l'humanité à l'âge de 118 ans suite au décès de la Japonaise Kane Tanaka. 

Quel est l'état de santé de sœur André ?

Très pieuse, sœur André prie quotidiennement pour la paix, les pauvres et l'entraide en société. Depuis qu'elle a rejoint l'Ehpad de Toulon, elle a perdu progressivement sa capacité de se mouvoir, d'entendre et est devenue aveugle. En 2021, elle a attrapé puis a guéri du coronavirus. Elle avoue sans crainte être lasse de vivre, particulièrement dans son état, car elle souffre physiquement et de ne plus pouvoir vaquer à ses occupations comme par le passé. Mais elle ironise dans une interview pour Midi Libre : "Le Bon Dieu ne me veut pas."

Divers