Iftar : la rupture du jeûne, heure clé du quotidien du ramadan

"Iftar : la rupture du jeûne, heure clé du quotidien du ramadan"

Iftar : la rupture du jeûne, heure clé du quotidien du ramadan RAMADAN 2022. Chaque jour, durant le mois du ramadan, les musulmans qui suivent les restrictions mettent un terme au jeûne dans la soirée, lors de l'Iftar. L'heure parfois très attendue de rupture du jeûne varie quotidiennement.

[Mis à jour le 3 mai 2022 à 15h16] Le ramadan 2022 a débuté le 2 avril et s'est achevé le 1er mai, avec comme point d'orgue la fête de fin du ramadan de l'Aïd el-Fitr du 2 mai. Parmi les rituels du quotidien de ce mois de jeûne et de spiritualité des musulmans, l'Iftar tient une place toute particulière. C'est le nom donné au moment de la rupture du jeûne chaque jour, un instant parfois attendu avec impatience, à l'issue de 12 à 15 heures de privations. Lors de l'Iftar, il est donc de nouveau possible de boire et de manger, jusqu'à l'aube le lendemain. Les musulmans suivant les règles du ramadan sont donc particulièrement attentifs à l'heure précise de cette séquence clé de la journée, d'autant que celle-ci évolue et varie quotidiennement, selon l'heure de coucher du soleil. Avec l'horaire des cinq prières quotidiennes, l'horaire de l'Iftar est fixée selon un calendrier précis qui diffère d'une ville à l'autre.

L'iftar permet donc aux musulmans qui respectent le ramadan de prendre leur repas, qui est d'ailleurs associé à la prière dite de "maghreb". A l'instar du suhûr, "repas de l'aube" (à ne pas confondre avec le lever du soleil), l'iftar est un repas traditionnel que régissent des coutumes ancestrales. Ce repas doit ainsi rester léger, a contrario du repas pris le matin avant d'entamer à nouveau le jeûne. C'est un dîner qui marque la fin d'une journée d'ascèse physique et mentale.

A quelle heure a lieu la rupture du jeûne ou iftar ?

Durant le mois du ramadan, cette année, l'iftar a eu lieu aux alentours de 20h30 début avril, aux alentours de 21h00 fin avril (heure de Paris). L'heure de rupture du jeûne, ou "iftar", a été repoussée d'une minute tous les jours, en fonction du coucher du soleil. En cause : les journées qui rallongent à l'approche du solstice d'été, faisant évoluer la tombée de la nuit.

Qu'est-ce que l'imsak ? 

► Que mange-t-on lors de l'iftar, le repas du soir du ramadan ? Consultez notre menu de ramadan 

Que mange-t-on pour rompre le jeûne ?

L'iftar est généralement "composé de fruits et de dérivés sucrés, ainsi que de gras végétaux, qui calment rapidement la faim et la fatigue de la journée", écrit le blogueur spécialisé Al-Kanz sur son site Internet. Quelques dizaines de grammes de chocolat ou un demi-bol bol d'amandes, noisettes ou noix, peuvent être suivis de deux fruits frais ou cuits, de compote ou encore de fruits secs. La boisson, surtout, doit être servie à volonté, sans sucre ni lait. L'objectif : se réhydrater et éliminer les toxines de la journée.