Prix Nobel 2022 : dates et derniers lauréats

"Prix Nobel 2022 : dates et derniers lauréats"

Prix Nobel 2022 : dates et derniers lauréats PRIX NOBEL 2022. La prochaine saison des Nobel, qui démarre avec l'annonce des lauréats, est lancée début octobre. Quelles sont les dates à retenir, ainsi que la liste des précédents lauréats ?

[Mis à jour le 19 août 2022 à 17h05] La célèbre récompense internationale, remise pour la première fois en 1901, va bientôt livrer son, ou plutôt ses verdicts ! La saison des Nobel 2022 débute le 3 octobre prochain (plus d'information sur les dates clés du Nobel ici) et l'annonce des lauréats s'étale sur une semaine. Le Nobel de médecine sera le premier à être officialisé, le 3 octobre ; suivi du Nobel de physique, le 4 octobre. Suivront le Nobel de chimie, le 5 octobre ; le Nobel de littérature, le 6 octobre ; le Nobel de la Paix, le 7 octobre ; et enfin le Nobel d'économie le 10 octobre. Une cérémonie de remise des prix au Konserthuset Stockholm (la salle de concert de Stockholm) et un banquet à l'hôtel de ville de Stockholm sont également prévus le 10 décembre, jour anniversaire de la mort d'Alfred Nobel.  

Le montant de la récompense du Nobel, plusieurs centaines de milliers d'euros par prix

Le Prix Nobel est né des dernières volontés d'Alfred Nobel, richissime industriel et chimiste inventeur de la dynamite (avec un objectif premier d'utilisation dans les travaux publics) mais aussi fervent défenseur de la paix. Depuis, les Nobel récompensent chaque année des personnes "ayant apporté le plus grand bénéfice à l'humanité ", par leurs inventions, découvertes et améliorations de la connaissance ; par l'œuvre littéraire la plus impactante ; ou encore par leur travail pour promouvoir la paix. Connaissez-vous le montant actuel de la récompense du Nobel ? Les lauréats de chaque prix Nobel se partagent un montant de 8 millions de couronnes suédoises (environ 740 000 euros). 

Quelles sont les dates d'annonce des Prix Nobel 2022 ?

L'identité des lauréats des prix Nobel est, chaque année, dévoilée sur une semaine, début octobre. En 2022, le ou les nom(s) des lauréats des prix Nobel seront officialisés du lundi 3 au lundi 10 octobre, annoncés à Stockholm et Oslo ainsi que sur le site internet de la fondation, nobelprize.org. La "date du Prix Nobel" correspond à la communication des identités des lauréats pour chaque discipline et se fait donc sur plusieurs jours, qu'il s'agisse de la physique, de la médecine, de l'économie, de la chimie, de la littérature ou de la paix. Les heures sont chaque année données par le site officiel nobelprize.org en heure locale suédoise, identique à l'heure locale française. Quant à la remise des prix Nobels, elle a chaque année lieu le 10 décembre, jour anniversaire de la mort du "papa" des Nobel, le chimiste suédois Alfred Nobel.

Quelle est la dernière liste des lauréats du Nobel ?

  • Médecine : les Américains David Julius et Ardem Patapoutian, respectivement professeur à l'Université de Californie et professeur au Scripps Research de Californie, pour leurs travaux conjoints sur nos capteurs corporels (température, toucher pression, douleur...), qui ont permis, selon le jury Nobel, de "comprendre comment la chaleur, le froid et la force mécanique peuvent initier les impulsions nerveuses qui nous permettent de percevoir et de nous adapter au monde". 
  • Physique : le météorologue et climatologiste japonais Syukuro Manabe ; le modélisateur climatiques et océanographe allemand Klaus Hasselmann et le physicien et universitaire italien Giorgio Parisi pour leurs "contributions révolutionnaires à notre compréhension des systèmes physiques complexes", notamment en lien avec le climat terrestre et le réchauffement climatique. 
  • Chimie : le chimiste allemand Benjamin List et le chimiste américain David McMillan, "pour leur développement de l'organocatalyse asymétrique" (plus d'explications ici). 
  • Littérature : le romancier tanzanien Abdulrazak Gurnah, qui écrit en anglais et vit au Royaume-Uni, pour "sa pénétration intransigeante et compatissante des effets du colonialisme et du sort du réfugié dans le gouffre entre les cultures et les continents". 
  • Paix : les journalistes d'investigation Maria Ressa et Dmitry Muratov, "pour leur combat pour la sauvegarde de la liberté d'informer". La journaliste philippine a cofondé le média d'investigation Rappler ; le journaliste russe est l'un des fondateurs et rédacteur en chef du journal Novaïa Gazeta.
  • Economie 

Qui sont les lauréats du dernier prix Nobel de médecine ? 

Le 4 octobre, le prix Nobel de médecine 2021 a été décerné conjointement à deux Américains, David Julius et Ardem Patapoutian, pour leurs découvertes sur les récepteurs liés à la température et au toucher. 

Qui a reçu le dernier prix Nobel de physique ? 

Le prix Nobel de physique 2021 a été décerné conjointement à trois chercheurs, le météorologue et climatologiste japonais Syukuro Manabe, 90 ans, pionnier de l'emploi de l'informatique dans la simulation du réchauffement climatique ; Klaus Hasselmann, 89 ans, l'un des principaux modélisateurs climatiques et océanographe allemand ; et le physicien et universitaire italien Giorgio Parisi, 73 ans, qui enseigne dans les plus prestigieuses universités européennes et américaines. Le prix leur est remis pour leurs "contributions révolutionnaires à notre compréhension des systèmes physiques complexes". Il revient plus précisément au duo Syukuro Manabe / Klaus Hasselmann "pour la modélisation physique du climat terrestre, la quantification de la variabilité et la prévision fiable du réchauffement climatique", et à Giorgio Parisi "pour la découverte de l'interaction du désordre et des fluctuations dans les systèmes physiques, de l'échelle atomique à l'échelle planétaire".  

Qui sont les récipiendaires du dernier prix nobel de chimie ?

Les récipiendaires du Nobel de chimie 2021 sont le chimiste allemand Benjamin List et le chimiste américain David McMillan, "pour leur développement de l'organocatalyse asymétrique". En chimie organique, ce terme désigne une forme de catalyse, via laquelle un catalyseur organique appelé "organocatalyse",  composé de carbone, d'hydrogène, de soufre et d'autres éléments non métalliques trouvés dans les composés organiques, accroît la vitesse d'une réaction chimique.   

Qui l'Académie Nobel a-t-elle sacré lors du dernier Prix Nobel de Littérature ?

Le prix Nobel de littérature 2021 revient au romancier tanzanien Abdulrazak Gurnah, pour "sa pénétration intransigeante et compatissante des effets du colonialisme et du sort du réfugié dans le gouffre entre les cultures et les continents". L'écrivain écrit en anglais et vit au Royaume-Uni. Le plus connu de ses romans est "Paradise".

Qui a reçu le dernier prix Nobel de la paix ? 

Le prix Nobel de la paix 2021 a été décerné aux journalistes d'investigation Maria Ressa et Dmitry Muratov, "pour leur combat pour la sauvegarde de la liberté d'informer, condition préalable à la démocratie et à la paix durable". Une liberté d'expression menacée par la répression, la propagande, la censure et la désinformation. Selon la présidente du comité Nobel norvégien, Berit Reiss-Andersen, à Oslo, les deux lauréats sont ainsi "les représentants de tous les journalistes qui défendent cet idéal dans un monde où la démocratie et la liberté de la presse sont confrontées à des conditions de plus en plus défavorables". En 120 ans d'histoire, il s'agit du premier prix Nobel de la paix qui récompense la liberté d'information en tant que telle.

Maria Ressa, 58 ans, est une journaliste et autrice philippino-américaine. Elle a co-fondé le site web d'information gratuite Rappler, en 2012. Elle en est la rédactrice en chef. Avant cela, elle a officié pendant près de deux décennies comme journaliste d'investigation principale en Asie du Sud-Est pour CNN. Maria Ressa a mis en lumière "la campagne antidrogue controversée et meurtrière du régime [du président philippin Rodrigo] Duterte", a souligné le comité Nobel. "Un monde sans faits signifie un monde sans vérité et sans confiance", a quant à elle déclaré Mme Ressa au cours d'un entretien mené et diffusé en direct par son propre média d'investigation Rappler.
Dmitry Muratov, 59 ans, est un journaliste russe, rédacteur en chef du journal  russe le plus indépendant, Novaya Gazeta, qu'il a cofondé en 1993. Selon le Comité pour la protection des journalistes, il s'agit du "seul journal vraiment critique avec une influence nationale en Russie aujourd'hui". Le trihebdomadaire a notamment mis au jour "la corruption, les violences policières, les arrestations illégales, la fraude électorale et les 'fermes de trolls' " et l'a payé au prix fort, a fait valoir le comité : six de ses journalistes ont été tués, dont Anna Politkovskaïa, il y a près de quinze ans. Cité par l'agence de presse publique Tass, Dmitry Muratov a déclaré dédier son prix à son journal, mais aussi à ses collègues assassinés dans le cadre de leur travail et de leurs enquêtes : "Ce n'est pas mon mérite personnel. C'est celui de Novaïa Gazeta. C'est celui de ceux qui sont morts en défendant le droit des gens à la liberté d'expression". Et de lister les noms des six journalistes de Novaïa Gazeta assassinés.      

Qui sont les derniers récipiendaires du prix Nobel d'économie ? 

Le prix nobel d'Economie 2021 a été dévoilé ce lundi 11 octobre, sur les coups de 11h55 à Stockholm, en Suède. Il revient à un trio : d'une part au Canadien David Card, "pour ses contributions empiriques à l'économie du travail" et d'autre part, conjointement, au binôme composé de l'Américano-Israélien Joshua D. Angrist et de l'Américano-Néerlandais Guido W. Imbens, "pour leurs contributions méthodologiques à l'analyse des relations causales". D'après des experts interrogés par l'AFP sur les pronostics pour le Nobel d'économie 2021, les domaines les mieux placés pour décrocher le petit dernier des Nobel, le marché du travail faisait justement partie des favoris, avec la macroéconomie et les cycles du crédit, et l'économie de la santé. La saison de l'annonce des Nobel se clôt avec cette récompense.

Le Nobel d'économie a été créé par la Banque de Suède plus de... 60 ans après les cinq autres (médecine, physique, chimie, littérature et paix). Il s'agit du 53e "prix de la Banque de Suède en sciences économiques en mémoire d'Alfred Nobel". Seules deux femmes ont reçu le prix Nobel d'Economie à ce jour, dont la Franco-américaine Esther Duflo. La récompense compte par ailleurs quatre lauréats tricolores au total.