Ramadan 2023 : quand a lieu (en théorie) le prochain mois de jeûne ?

"Ramadan 2023 : quand a lieu (en théorie) le prochain mois de jeûne ?"

Ramadan 2023 : quand a lieu (en théorie) le prochain mois de jeûne ? RAMADAN 2023. Bien qu'elle doive être confirmée par l'observation lunaire, la date du ramadan 2023 se dessine déjà grâce aux calculs astronomiques. Voici les infos clés du ramadan.

[Mis à jour le 14 juin 2022 à 12h51] Le mois de jeûne du ramadan 2023 devrait avoir lieu à partir de la fin mars (voir les dates théoriques précises ici). La Grande Mosquée de Paris confirme la date finale dans un communiqué, vers 19 heures, à l'issue de la "nuit du doute" d'observation lunaire. Cette dernière est organisée en fin de mois du ramadan, pour se prononcer sur la date de fin du ramadan en France et sur la date de l'Aïd el-Fitr (fête de fin du ramadan). Pour ce faire, la Mosquée de Paris et les fédérations musulmanes associées se basent à la fois sur la traditionnelle observation du ciel et sur les calculs astronomiques. Le mois de Chawwal (dixième mois du calendrier musulman) débute ensuite, avec la fête de fin du jeûne de l'Aïd El Fitr. Le CFCM (Conseil français du culte musulman, la principale instance représentative de l'Islam en France), s'appuie, lui exclusivement sur les calculs astronomiques pour la détermination des dates du ramadan, et indique en général la date de début et la date des festivités de l'Aïd-el Fitr plusieurs semaines, voire mois à l'avance.           

Quelle est la date du ramadan 2023 ? 

Du jeudi 23 mars au jeudi 20 avril 2023, c'est la période d'ores et déjà indiquée par les calculs astronomiques en matière de dates du ramadan 2023. Associée à la Coordination composée des quatre Fédérations musulmanes (FFAIACA, GMP, MF et RMF), la Grande Mosquée de Paris lèvera le doute sur ce point lors de la "nuit du doute" d'observation lunaire, organisée au 29e jour du mois précédant le mois de ramadan.

Aïd el-Fitr 

La fête de l'Aïd el-Fitr est l'une des plus importante pour les musulmans pratiquants. Comme chaque année, la rupture du jeûne est célébrée à cette occasion par les musulmans, entre amis, familles et proches de la famille et marquée par une prière importante le matin. Lors des Aïd de ces dernières années, il a été recommandé par la Mosquée de Paris que la Zakat, c'est à dire l'aumône de la rupture du jeûne, soit de 7 euros.

Comment la date du ramadan est-elle fixée ?

Deux méthodes coexistent en France pour déterminer le début du mois de ramadan : l'observation lunaire traditionnelle et les calculs astronomiques. Dans son communiqué du 15 mars, la Coordination des fédérations nationales musulmanes (FFAICA, GMP, MF et RMF) réunie à la Grande Mosquée de Paris, précisait que ces deux méthodes sont "complémentaires". Elle ajoute sur ce point que lors de la "Nuit du doute", la "Commission théologique de la Coordination (...) prend en considération les résultats des travaux sur l'adoption du calcul scientifique et des données astronomiques universelles pour la détermination du début et de la fin du mois béni de Ramadan".

Concernant la représentation des musulmans en France, un important changement a eu lieu en mars 2021, avec la scission entre le Conseil français du culte musulman, l'institution représentante de la confession musulmane en France et quatre de ses ex-fédérations musulmanes (les fameuses FFAIACA, GMP, MF et RMF). Depuis ce coup de tonnerre dans le ciel de l'Islam en France, le CFCM s'appuie de nouveau sur les données scientifiques pour officialiser les dates du ramadan, plusieurs semaines à l'avance. C'est aussi le modus operandi suivi par le Conseil théologique musulman de France (CTMF, une instance d'imams notamment proches des Frères musulmans, mais qui ne se substituent pas aux instances représentatives).