Ramadan 2021 : sa date estimée et l'origine du mois de jeûne musulman

Chargement de votre vidéo
"Ramadan 2021 : sa date estimée et l'origine du mois de jeûne musulman"

Ramadan 2021 : sa date estimée et l'origine du mois de jeûne musulman RAMADAN. Le mois de jeûne musulman du ramadan devrait débuter mi-avril l'année prochaine.Voici les secrets de cette célébration clé du calendrier hégirien.

PAGE SPECIALE - Date de début estimée du prochain ramadan, mais aussi durée du jeûne et règles des privations quotidiennes, ou encore explications sur la nuit du doute précédant le mois de ramadan... Dans cette page spéciale, découvrez tout ce qu'il faut savoir sur l'origine et les traditions encore très actuelles de ce moment essentiel de la religion musulmane, considéré comme l'un des cinq piliers de l'islam

Quand a lieu le ramadan 2020 ?

Voici les dates prévisionnelles du ramadan au cours des prochaines années, selon les prévisions astronomiques (un petit décalage peut se présenter) :

  • Ramadan 2021 (1442) : du 13 avril au 12 mai 2021
  • Ramadan 2022 (1443) : du 3 avril au 2 mai
  • Ramadan 2023 (1444) : du 23 mars au 21 avril

A quoi correspond la date de début du ramadan ?

Le ramadan est concrètement le nom du neuvième mois de l'année dans le calendrier hégirien, un mois de jeûne dans la tradition musulmane. Et comme pour chaque mois de ce calendrier lunaire, il commence précisément lorsque le premier croissant de la nouvelle lune est visible dans le ciel. Selon le Coran, le premier jour du ramadan, le musulman qui s'y tient doit effectuer une grande ablution - c'est à dire procéder à une purification avec de l'eau pure - et formuler son intention de faire le jeûne tous les jours du mois sacré. Autrement dit, s'abstenir de manger, boire, avoir des relations sexuelles ou fumer, de l'aube jusqu'au coucher du soleil.

En quoi consiste la Nuit du doute organisée à la mosquée de Paris ?

Chaque année, deux méthodes s'opposent pour déterminer la date de fin du ramadan : celle, traditionnelle, de l'observation lunaire, qui a lieu à la Grande mosquée de Paris et à la suite de laquelle le CFCM annonce officiellement la date de fin du jeûne en France ; et celle des calculs astronomiques, qui permettent d'anticiper la date probable de fin du ramadan. La décision prise à l'issue de la première méthode, celle de l'observation lunaire, dépend aussi "des décisions prises par les pays musulmans qui continuent à se baser sur l'observation", confirme le CFCM auprès du site spécialisé Saphir News.​​​​ Si le croissant de lune (hilal) est aperçu par les musulmans dans le ciel, le mois de ramadan s'achève dès le lendemain, sinon, le surlendemain.

Quelles sont les règles du ramadan ?

Les interdits du mois du ramadan sont assez stricts. Manger, boire, fumer ou avoir des relations sexuelles de manière délibérée durant la journée rend "invalide" son jeûne. Puisque l'oubli ne peut être puni, en revanche, boire ou manger quelque chose par inadvertance ne rend pas le jeûne caduc. Avoir des relations sexuelles délibérément durant la journée du ramadan est considéré comme un "grand péché". Il est tout à fait autorisé d'avaler sa salive, et bien entendu, de se laver les dents. Le seul réel interdit est d'ingurgiter autre chose que sa propre salive. Il est en revanche interdit de porter du maquillage, même si cela peut être parfois toléré dans des pays musulmans. Il est également interdit de tenir des propos obscènes, de proférer des injures, de faire de faux témoignages et même de se livrer à un comportement "stupide". Une alimentation saine et une bonne hydratation sont également à privilégier lors des ruptures de jeûne. Globalement, faire la sieste, éviter de s'exposer au soleil et limiter ses efforts physiques font aussi partie des pratiques à respecter pour rester en bonne santé.

Quelle est l'origine du ramadan ?

Le jeûne du ramadan est historiquement un héritage des religions monothéistes européennes. L'ascèse du corps se retrouve - depuis bien avant les injonctions du Coran - dans le christianisme et le judaïsme, avec respectivement le Carême et Yom Kippour. Pour autant, ce rite trouve une singularité fondamentale dans la religion musulmane, puisqu'il est lié à un événement consubstantiel au Coran. Selon le livre de l'islam, Dieu proclame que le jeûne est une obligation pour les musulmans, comme il l'est pour les religions plus anciennes : "Ô vous qui croyez, le jeûne vous est prescrit comme il l'a été à ceux qui vous ont précédé. Ainsi atteindrez-vous la piété" (Coran 2 Al-Baqarah, verset 183). Selon la tradition, le prophète Mahomet (Muhammad) aurait reçu la révélation du Coran par l'ange Gabriel en l'an 610 du calendrier grégorien. Le marchand effectuait une retraite spirituelle dans la grotte de Hira, dans le désert d'Arabie lorsqu'il aurait vu apparaître l'archange la 27e nuit du mois de ramadan (lors de la Nuit du Destin). Mahomet aurait alors commencé à retranscrire les versets révélés par Allah et dictés par Gabriel. C'est l'origine du Coran, le livre sacré de l'Islam, mais le jeûne a été instauré durant ce moi-ci à partir de 624, en référence à cet événement.