Parcoursup 2023 : quelle est la première étape ?

"Parcoursup 2023 : quelle est la première étape ?"

Parcoursup 2023 : quelle est la première étape ? PARCOURSUP. La plateforme d'orientation post-bac ouvre son site d'information fin décembre, un mois environ avant l'ouverture des inscriptions. Infos clés.

[Mis à jour le 2 décembre 2022 à 16h06] Après la fin de la phase complémentaire Parcoursup, dernière étape de la procédure d'orientation post-bac, le 16 septembre dernier, c'est désormais le calendrier Parcoursup 2023 qui s'ouvre prochainement. Et la première étape de ce calendrier a lieu mardi 20 décembre,  avec l'ouverture du site d'information Parcoursup.fr. Cette étape a la fonction suivante :

  • s'informer sur la façon dont fontionne la procédure.
  • consulter le moteur de recherche des formations disponibles en 2023. 
Plus d'informations sur le site de Parcoursup.fr

Les dates Parcoursup 2023 avant admission

  • 20 décembre 2022 : phase d'informationParcoursup ouvre ses pages web à la consultation. Vous pouvez consulter les formations disponibles en 2023, et vous renseigner sur les attendus et les conditions d'admission. C'est également le moment de peaufiner votre projet d'orientation avec vos professeurs principaux et/ou des conseillers d'orientation. 
  • Du 18 janvier au 9 mars 2023 : c'est la phase d'inscription sur Parcoursup, avec ouverture du dossier et formulation des vœux. Vous devez compléter les différentes rubriques du dossier (CV, lettres de motivation, activités et centres d'intérêts). Votre mission principale par ailleurs : exprimer vos vœux (après le 29 mars, ce n'est plus possible). Vous pouvez formuler 10 vœux et 20 sous-vœux maximum. Ce délai de deux mois vous laisse tout de même du temps pour explorer les formations et affiner vos choix. Dans le cadre de la procédure Parcoursup, il n'est pas nécessaire de hiérarchiser ses vœux, mais il faut les justifier un à un en rédigeant une lettre de motivation pour chacun.      
  • Jusqu'au 6 avril 2023 : confirmation des vœux et finalisation du dossier. Ces quelques jours de "bonus" ont pour objectif la validation définitive des vœux, mais aussi la vérification de vos candidatures et leur finalisation, via l'apport de l'ensemble des pièces justificatives demandées, ainsi que par une dernière touche à vos lettres de motivation !

Les dates Parcoursup 2023 des phases d'admission

  • Du 1er juin au 13 juillet 2023 : phase d'admission principale, avec réponse des établissements aux candidats Parcoursup. Vous commencerez alors à savoir si les formations que vous visez ont retenu votre candidature, l'ont rejetée ou vous ont mis sur liste d'attente. Afin de diminuer le stress des candidats, la procédure principale (phase d'admission) se termine par ailleurs mi-juillet au lieu de début septembre auparavant. 
  • Du 15 juin au 12 septembre 2023 : phase d'admission complémentaire, avec saisie de nouveaux vœux et propositions d'admission. Cette phase est dédiée à ceux qui n'ont reçu que des réponses négatives ou insatisfaisantes, ou qui ont raté le coche de leur inscription. Au cours de cette "session de la deuxième chance", les candidats peuvent postuler au sein des formations disposant encore de places, avec les mêmes règles du jeu que lors de la procédure précédente, mais en version accélérée. 
  • A partir du 1er juillet 2023 : possibilité pour les candidats Parcoursup de solliciter depuis leur dossier un accompagnement personnalisé de la commission d'accès à l'enseignement supérieur (CAES) de leur académie. 

Qu'est-ce que la liste d'attente Parcoursup ?

S'ils sont acceptés en attente de place, les élèves peuvent suivre au jour le jour leur progression dans la liste d'attente et évaluer la probabilité d'être admis dans une formation. Vous ne pouvez accepter qu'une seule proposition d'admission à la fois. Il est possible d'accepter une proposition d'admission (afin de ne pas se retrouver sans rien) et de maintenir le ou les vœux "en attente" qui vous intéressent en parallèle.

Que veut dire une réponse "oui, si ?"

ll s'agit bien d'un oui, l'élève qui a fait ce choix est accepté dans la formation choisie. Mais l'élève accepte alors de suivre une remise à niveau ou des cours adapté à son profil, à partir de la rentrée.

Quels sont les chiffres clés de Parcoursup 2022 ? 

Qu'ils soient en terminale ou étudiants en réorientation, les candidats avaient le choix parmi quelque 19 500 formations reconnues par l'État (parmi lesquelles de nombreuses en apprentissage). Chaque candidat a dû lister 10 vœux maximum (un multiple vœu comptant pour un seul vœu, mais se constituant de sous-vœux, correspondant chacun à un établissement distinct). Quel est le premier bilan Parcoursup 2022, maintenant que la phase d'admission principale a pris fin ? Le Snesup-FSU, syndicat majoritaire chez les enseignants, dénonce le fait que plus de 94 000 candidats n'ont reçu aucune proposition d'admission (sur les 840 727 inscrits au tableau de bord officiel). Interrogée par le JDD le 16 juillet, la ministre de l'Enseignement supérieur Sylvie Retailleau note, elle, "de réels progrès" : "Parcoursup s'améliore continuellement, année après année, depuis cinq ans. Aujourd'hui, un peu plus de neuf lycéens sur dix ont reçu au moins une proposition."

En quoi va consister la future plate-forme nationale pour les futurs étudiants en Master ?

Une fois leur licence en poche, de nombreux étudiants se retrouvent sur le carreau en France. Le 15 septembre 2022, la ministre de l'enseignement supérieur Sylvie Retailleau a par conséquent annoncé le lancement, en février 2023, d'une nouvelle plate-forme nationale de candidature en première année de master. Concrètement, les candidats pourront candidater à plusieurs masters via un seul dossier. Les inscriptions sur la plate-forme se feront en mars, trois mois avant la fin des licences universitaires. Les demandes seront examinées par les établissements de début avril à mi-juin. A partir de la mi-juin, des propositions d'admission arriveront chez les postulants retenus. Ceux-ci pourront alors accepter ou non les propositions, mais ne pourront le faire pour deux masters à la fois. A partir de la mi-juillet démarrera une phase de redistribution des places vacantes en fonction des désistements. "Cette nouvelle plate-forme est un guichet unique qui permettra juste de fluidifier les propositions, de redistribuer les places laissées vacantes et inscrira plus tôt les étudiants", a précisé la ministre de l'Enseignement supérieur.

La Fage, premier syndicat étudiant de France, a accueilli positivement ce nouveau dispositif tout en critiquant tout de même certains de ses éléments. Dixit Paul Mayaux, président de la Fage dont les propos ont été rapportés par Le Parisien le 15 septembre : "On va pouvoir avoir au même endroit tout ce qui existe comme possibilités pour les étudiants qui sortiront de licence. Par la même occasion, cela va alléger la charge administrative qui pèse sur les étudiants pendant une période souvent anxiogène et cela va ajuster le calendrier. Aujourd'hui, trop d'étudiants apprennent au dernier moment, fin août, qu'ils vont devoir déménager et trouver un logement pour faire leur rentrée à Bordeaux en septembre, par exemple, alors qu'ils viennent de Nancy". D'après le ministère de l'Enseignement supérieur, quelque 7 000 étudiants ont saisi l'été dernier leur rectorat car ils n'avaient pas trouvé le débouché souhaité en master.

Bac