Sondages présidentielle 2022 : les derniers chiffres, les résultats de 1er et 2e tour

Sondages présidentielle 2022 : les derniers chiffres, les résultats de 1er et 2e tour SONDAGE 2022. Qu'ils l'admettent ou non, tous les candidats à la présidentielle gardent un oeil sur les sondages effectués en vue de l'élection présidentielle. Toutes les enquêtes donnent, pour l'heure, Emmanuel Macron en position de remporter le scrutin.

Dans une campagne électorale, il y a des candidats, des programmes, des débats d'idée... Et des sondages. Pour cette élection 2022, ils sont déjà nombreux, et donnent déjà des indications sur les rapports de force politique entre les différents impétrants. Chaque semaine, et même parfois plusieurs fois par semaine, diverses photographies de l'opinion sont effectuées, avec des études d'intentions de vote pour les 10 et 24 avril 2022. De nombreux sondages sont réalisés, publiés, commentés, avec des résultats parfois - marginalement - contradictoires alors que l'appel aux urnes pour désigner le locataire de l'Elysée semble encore lointain.

S'ils permettent de livrer une vision des opinions des Français à un moment donné, les différences de panels testés ainsi que les marges d'erreur à prendre en compte offrent un lot d'incertitudes sur la finalité des résultats. Si plusieurs instituts de sondages testent les intentions de vote, Linternaute propose également un grand baromètre effectué avec l'institut YouGov, et synthétise, sur cette page, les grandes tendances sondagières.

Quels sont les résultats du dernier sondage sur la présidentielle ?

Les instituts de sondages qui publient des études d'intentions de vote (Ifop-Fiducial, Elabe, Harris Interactive, Ipsos, BVA, Odoxa) réalisent des "vagues" sur un modèle fixe, selon des méthodologies propres. Voici le dernier sondage effectué sur le premier tour de l'élection présidentielle 2022. 

 
Si vous ne voyez pas l'image, cliquez ici

Que retenir des sondages sur le 1er tour de la présidentielle 2022 ?

Tous les sondages effectués jusqu'à présent donnent Emmanuel Macron qualifié pour le second tour de l'élection présidentielle 2022, et tous le placent même depuis l'été 2021 en tête des intentions de vote.

La majorité des sondages donnent en deuxième position Marine Le Pen, la candidate du Rassemblement national. L'institut Harris Interactive a placé Eric Zemmour devant la présidente du parti d'extrême droite à plusieurs reprises, tout comme Ipsos pour Le Monde, fin octobre et Ifop Fiducial pour LCI et Le Figaro début novembre.

Les instituts de sondage testent plusieurs hypothèses lors d'une même enquête, les résultats des sondages évoluent donc en fonction des personnalités testées, avec des effets sur les candidatures des autres formations politiques.

 

Qu'établissent les sondages sur le 2e tour de la présidentielle 2022 ?

Dans l'éventualité d'une confrontation de second tour à l'élection présidentielle entre Marine Le Pen et Emmanuel Macron, tous les sondages effectués jusque-là donnent Emmanuel Macron vainqueur, avec autour de 10 points d'avance sur sa rivale du Rassemblement national. 

 
Si vous ne voyez pas l'infographie, cliquez ici

Dans l'éventualité d'un second tour opposant Emmanuel Macron à Xavier Bertrand, candidat de la droite, le chef de l'Etat sortant est aussi donné en tête. Il a tout de même été donné battu par le président des Hauts-de-France par quelques sondages en juin et août 2021.

 
Si vous ne voyez pas l'infographie, cliquez ici

Dans le cas de figure où Xavier Bertrand serait qualifié face à Marine Le Pen au deuxième tour, le candidat de la droite est donné jusqu'à présent nettement en tête des intentions de vote.

 

Si vous ne voyez pas l'infographie, cliquez ici

Face à tous les autres candidats qui pourraient se hisser au second tour de l'élection présidentielle, Emmanuel Macron est donné en tête. Un sondage YouGov pour Linternaute, effectué fin septembre, montrait que le président de la République est préféré à tout autre candidat au second tour.

Hidalgo, Mélenchon, Jadot... A gauche, qui est le favori des sondages ?

La gauche est très divisée et ne compte pas, pour l'instant, proposer une candidature unique de rassemblement au premier tour de l'élection présidentielle. Jean-Luc Mélenchon semble pour l'heure crédité d'un peu plus d'intentions de vote que ne l'est l'EELV Yannick Jadot. La socialiste Anne Hidalgo ne parvient pas à décoller dans les sondages, tout comme l'ancien ministre Arnaud Montebourg (autour de respectivement 5% et 4% des intentions de vote). Les candidatures du communiste Fabien Roussel, de Philippe Poutou (NPA) et de Nathalie Arthaud (LO) demeurent marginales dans les intentions de vote (entre 2 et 3% pour le premier et entre 1 et 1,5% pour les deux suivants).

A droite, qui est le favori des sondages ?

Au sein de la droite, ce sont bien les candidats de la droite souverainiste et nationaliste qui, pour l'heure, semblent être plus appréciés par l'opinion. Le capital électoral que peuvent réunir Eric Zemmour et Marine Le Pen est de l'ordre de 30-35%. La droite dite "de gouvernement", ou traditionnelle, incarnée par Les Républicains et leurs alliés, est pour l'heure donnée derrière ces deux candidats populistes. Parmi les prétendants à l'investiture LR - qui sera déterminée le 4 décembre lors d'un grand congrès -, c'est Xavier Bertrand qui est crédité des intentions de vote les plus importantes, autour de 15%. Le choix des militants LR pourrait cependant surprendre, des confidences de cadres LR indiquent que Michel Barnier est très apprécié chez les adhérents.

Quelle est la dynamique sondagière d'Eric Zemmour ?

C'est bien le polémiste d'extrême droite qui est parvenu à créer un phénomène médiatique autour de sa personne, alors qu'il fait campagne sans être officiellement candidat à l'élection présidentielle. Il a été donné au courant de l'été 2021 aux alentours des 5% des intentions de vote, puis donné à 10% en septembre, puis entre 15 et 17% en octobre. Les directeurs et responsables des instituts de sondage sont unanimes : Eric Zemmour est parvenu à créer une dynamique autour des idées souverainistes, nationalistes et identitaires qu'il incarne. Au second tour, il est donné perdant face à Emmanuel Macron, avec toutefois près de 40% à 45% des intentions de vote selon Harris Interactive.

Emmanuel Macron sera-t-il réélu ? Le baromètre de Linternaute

Tous les sondages d'intention de vote donnent le chef de l'Etat dans la meilleure des positions possible pour un chef de l'Etat en exercice. Le baromètre politique de Linternaute.com, effectué avec YouGov, donne du crédit à la perspective de voir Emmanuel Macron jouer les tout premiers rôles durant cette élection présidentielle. Selon notre sondage, aucun rival n'apparaît jusque-là, aux yeux des Français, en mesure de faire un meilleur président de la République.

Rappelons que les sondages ne constituent en rien un pronostic sur les résultats à venir en avril 2022 : ces enquêtes permettent de mesurer les rapports de force et de prendre le pouls de l'opinion à un instant donné. Les dynamiques de campagne et les faits d'actualité qui ponctuent les quelques mois avant l'élection font souvent évoluer les intentions de vote et l'avis des Français sur ce vote.