Impôt sur le revenu 2019 : calcul, barème et simulation

Impôt sur le revenu 2019 : calcul, barème et simulation IMPOT SUR LE REVENU - L'impôt sur le revenu est calculé en fonction des revenus du foyer fiscal et d'un barème progressif par tranche. En 2020, certains contribuables vont bénéficier de la baisse de l'impôt sur le revenu. On vous explique tout.

[Mis à jour le 05 novembre 2019 à 14h21] Depuis le 1er janvier dernier, l'impôt sur le revenu est prélevé à la source. Pour rappel, le montant de l'impôt est calculé en fonction de vos revenus et d'un barème. L'an prochain, une baisse d'impôt sur le revenu de 5 milliards d'euros doit avoir lieu. Le gain est évalué à 350 euros pour 12 millions de foyers fiscaux soumis à la première tranche de l'impôt sur le revenu. Mode de calcul, barème, taux, prélèvement à la source... Linternaute.com répond à toutes vos interrogations sur l'impôt sur le revenu en 2019 et en 2020. 

Calcul de l'impôt sur le revenu

L'impôt est désormais prélevé à la source. La quasi-totalité des rémunérations (salaires, primes, heures supplémentaires, indemnités et allocations) est soumise à l'impôt sur le revenu. Pour calculer le montant de ce dernier, il faut déterminer le revenu net imposable. Si vous êtes salarié, vous pouvez le voir sur votre dernière fiche de paie de l'année. Sinon, aidez-vous du document joint à la déclaration de revenus. Il précise également les abattements et les déductions auxquels vous avez droit (abattement pour les plus de 65 ans, abattement pour les personnes invalides, etc). 

Pour rappel, une déduction forfaitaire de 10% est appliquée, au titre des frais professionnels. Le montant minimum de cette déduction est de 437 euros. Elle est plafonnée à 12 502 euros par membre du foyer. Si cet abattement est inférieur au total de vos frais professionnels, vous pouvez alors déduire le montant de vos frais réelsUne fois votre revenu imposable déterminé, vous devez le diviser par le nombre de parts dont vous disposez. Vous obtenez ainsi votre quotient familial (lire plus bas). Enfin, pour connaître votre taux d'imposition, appliquez la somme obtenue au barème d'imposition (voir plus bas). 

Impôt sur le revenu et quotient familial

Le quotient familial sert à déterminer un revenu imposable pour le foyer fiscal. Par exemple, si un foyer composé d'un couple marié avec deux enfants cumule 60 000 euros de revenus, son revenu net imposable est de 54 000 euros (après la déduction forfaitaire de 10%) . En application des règles de plafonnement du quotient familial, on divise ce total par le nombre de parts de quotient familial du foyer fiscal (3 parts dans ce cas). On obtient ainsi 18 000 euros. C'est sur ce montant qu'est ensuite appliqué le barème progressif de l'impôt sur le revenu. 

Le quotient familial en fonction de la taille du foyer fiscal
Nombre d'enfants Nombre de part pour un couple marié ou pacsé Nombre de part pour un veuf ou une veuve Nombre de part pour un couple concubin Nombre de part pour une personne seule
Source : Direction générale des Finances publiques
0 2 1 1 1
1 2,5 2,5 1,5 2
2 3 3 2 2,5
3 4 4 3 3,5
4 5 5 4 4,5
Par enfant supplémentaire 1 1 1 1

Barème et taux de l'impôt sur le revenu

En France, l'impôt sur le revenu fonctionne avec un barème d'imposition. Ainsi, un taux compris entre 0 et 45% s'applique à chaque tranche de revenus du barème de l'impôt sur le revenu. Très concrètement, si votre revenu net imposable est inférieur à 9 964 euros, un taux nul est appliqué. Ces fameux taux s'appliquent à une fraction du revenu du ménage. Le montant total de l'impôt découle de l'addition des différentes tranches. 

Barème de l'impôt sur le revenu
Tranches de revenus annuels  Taux applicable
Source : Loi de finances 2019
jusqu'à 9 964 euros 0%
de 9 965 euros à 27 519 euros 14%
de 27 520 euros à 73 779 euros 30%
de 73 780 euros à 156 244 euros 41%
à partir de 156 245 euros 45%

Si nous reprenons notre exemple précédent, le foyer relève de la deuxième tranche (14 %). Ce taux représente le taux marginal d'imposition. Il s'applique pour la part des revenus entrant dans cette  tranche. Seuls les revenus qui sont compris entre 9 965 et 18 000 euros vont être taxés à hauteur de 14% (ceux compris entre 0 et 9 964 euros étant taxés à 0%). Soit 8 035 euros x 14% = 1 124,9 euros par part fiscale, soit un montant total de 3 374,7‬ euros, puisque le foyer fiscal comprend ici trois parts. 

Impôt sur le revenu et prélèvement à la source : ce qui a changé

Depuis le 1er janvier 2019, le mode de recouvrement de l'impôt sur le revenu a changé. Il est désormais prélevé à la source. Un taux a été transmis aux foyers fiscaux et appliqué au mois de janvier 2019. Le prélèvement à la source s'effectue soit à la source, soit par des acomptes - notamment pour les revenus fonciers par exemple. Si l'impôt est, lui, contemporain de vos revenus, le taux, lui, ne l'est pas. Il est calculé à partir des revenus que vous avez mentionnées dans votre dernière déclaration de revenus. C'est la raison pour laquelle votre taux a peut-être évolué au mois de septembre 2019, mais aussi pour laquelle vous pouvez être redevable du solde de l'impôt sur le revenu ce mois-ci (vos revenus ayant évolué). 

Baisse de l'impôt sur le revenu en 2020 : ce qui vous attend

Le budget 2020 acte la baisse de l'impôt sur le revenu l'an prochain. Mais comment cela va-t-il se traduire concrètement ? Les foyers fiscaux soumis à la première tranche du barème de l'impôt sur le revenu vont voir le taux passer de 14 à 11%. Au total, 12,2 millions de foyers sont dans ce cas de figure et devraient ainsi gagner 350 euros, selon les estimations de Bercy. Pour ceux qui sont imposés à la deuxième tranche, le gain sera de 125 euros pour un célibataire et de 250 pour un couple. L'exécutif désire en effet abaisser le seuil d'entrée de cette tranche. Découvrez le nouveau barème de l'impôt sur le revenu : 

Tranches de revenus annuels  Taux applicable
jusqu'à 9 964 euros 0%
de 9 964 euros à 25 405 euros 11%
de 25 405 euros à 72 643 euros 30%
de  72 643 euros à 156 244 euros 41%
à partir de 156 244 euros 45%

La baisse de l'impôt sur le revenu en 2020 sera mise en oeuvre dès le début de l'année, grâce au prélèvement à la source, a maintes fois répété Gérald Darmanin. Si on prend l'exemple d'un contribuable ayant 20 000 euros de revenu net imposable (sans l'abattement de 10%), célibataire, il est aujourd'hui imposé à hauteur de 14% sur les revenus compris entre 9 964 euros à 20 000 euros à hauteur de 14% ( = 10 036 euros x 14%). Il paye donc 1 405,04 euros d'impôt sur le revenu. Avec un taux à 11%, il devrait ainsi payer 1 103,96 euros d'impôt sur le revenu, soit un gain de 301,08‬ euros. 

Dans une annexe du projet de loi de finances, le ministère de l'Action et des comptes publics donne une évaluation de l'impôt sur le revenu après la réforme en fonction du profil. Ainsi, un célibataire qui déclare 1 500 euros par mois, payant aujourd'hui 236 euros d'impôt, payera 203 euros en 2020. Le gain s'avère encore plus élevé pour une personne déclarant 2 100 euros de revenu par mois : 527 euros. Et pour un couple ? Il gagnera jusqu'à 886 euros s'il déclare 4 600 €/mois de revenus. Vous êtes un couple de retraités de plus de 65 ans ? Vous serez également gagnant, si l'on en croit les estimations du ministère de l'Action et des comptes publics, à condition de déclarer plus de 2 500 euros de revenus par mois. Le gain maximal est évalué à 930 euros pour un couple qui déclare 4 600€/mois. 

Vous souhaitez vérifier vous-même ? Rendez-vous dès à présent sur le site des impôts. Un simulateur de la baisse d'impôt sur le revenu a été mis en ligne, iciIl vous suffit d'y indiquer votre revenu imposable annuel après abattement, le nombre de parts et votre situation familiale. 

Autour du même sujet