Livret A : tout ce qu'il faut savoir

Livret A : tout ce qu'il faut savoir LIVRET A - Plafond, taux, intérêt... On répond à toutes vos interrogations sur ce produit d'épargne incontournable.

C'est sans aucun doute un des placements préférés des Français : le livret A. Fin juin, l'encours de ce produit d'épargne a atteint un peu moins de 406 milliards d'euros. Pour rappel, son taux reste fixé à 0,75%, et ce, jusqu'au 31 janvier 2020. 

Ouverture d'un livret A

Toute personne, qu'elle soit mineure ou majeure, peut ouvrir un livret A. En revanche, il n'est pas possible d'en détenir plusieurs dans différents établissements bancaires. Ayez à l'esprit que la banque auprès de laquelle vous formulez une demande vérifiera que vous n'en possédez qu'un seul. Pour ouvrir un livret A, il faut signer un contrat écrit avec sa banque, détaillant les opérations autorisées (virement, versement, retrait, etc). Le livret A est distribué par toutes les banques depuis 2009. Sachez que, dans certains cas, les conditions d'ouverture de ce produit d'épargne varie d'une enseigne à l'autre. A la Banque postale, il suffit d'1,50 euro pour ouvrir un livret A. Les autres banques imposent, elles, un dépôt initial de dix euros minimum. Idem pour les versements ultérieurs. 

Plafond du livret A

Le plafond du livret A est fixé à 22 950 euros. Sachez que la limite maximum est plus élevée pour les associations. Ces dernières profitent d'un plafond pour le livret A de 76 500 euros. Les organismes HLM (Habitation à loyer modéré) ne sont, eux soumis à aucune limite. Ayez à l'esprit que, si le plafond est fixé à 22 950 euros, l'ajout des intérêts peut tout à fait excéder cette limite. 

Le taux du livret A

En 2019, le taux annuel du livret A est fixé à 0,75%. Pour rappel, le taux est fixé par le ministère de l'Economie et des finances, sur recommandation de la Banque de France, selon un calcul mathématique prenant en compte le niveau de l'inflation. Il est, en théorie, révisé à chaque semestre, au 1er février et au 1er août. Le taux de 0,75% du livret A a néanmoins été maintenu par arrêté publié au Journal officiel le 2 décembre 2017. Il s'applique à la période du 1er février 2018 au 31 janvier 2020. Depuis juillet 2017, une nouvelle formule de calcul du taux du livret A s'applique. Auparavant, la formule combinait les taux observés sur les marchés monétaires et la dernière mesure de l'indice des prix à la consommation (instrument de mesure de l'inflation). Les mêmes paramètres interviennent dans la nouvelle formule de calcul, mais les mesures du taux d'inflation sont lissées sur les 6 derniers mois, afin d'éviter tout phénomène de volatilité et stabiliser le taux du Livret A.

Les intérêts du livret A

Le calcul des intérêts du livret A se produit les 1er et 16 de chaque mois, donc tous les quinze jours. En clair, si vous déposez de l'argent sur votre livret A entre le 1er et le 15 du mois, le calcul sera effectif dès le 16. Si vous effectuez un dépôt entre le 17 et la fin du mois, il faudra attendre le mois suivant pour que la date de la valeur soit prise en compte dans le calcul des intérêts. Vous avez réalisé un retrait ? Le calcul des intérêts s'opère sur la période en cours. Le total des intérêts s'ajoutent lui au capital à la fin de l'année.

Lorsqu'on veut calculer ses intérêts, il convient donc de multiplier le solde de son livret par son taux et de le diviser par 24 (nombre de quinzaines dans l'année). Mais attention, ce calcul n'a qu'une valeur théorique. Pour calculer votre rendement, il vous faut prendre en compte tous les mouvements opérés sur le livret. Prenons un exemple. Vous ouvrez un Livret A au 1er juillet, sur lequel vous déposez 5 000 euros. (5 000*0,75 %) / 24 = 1,56 euro. Vous capitalisez donc, théoriquement, 1,56 euro par quinzaine.

Fiscalité du livret A

Le Livret A est un placement d'épargne totalement exonéré d'impôt et de prélèvement sociaux. Les intérêts qu'il génère ne sont donc pas soumis à l'impôt sur le revenu. Il ne fait pas non plus partie de l'assiette taxable du prélèvement forfaitaire unique, entré en vigueur au 1er janvier 2018.

Cumul avec d'autres produits d'épargne

Il est interdit de cumuler deux livrets réglementés de même nature (livret A et livret Bleu) pour une même personne. En revanche, il est tout à fait possible de cumuler un livret A avec un Livret de développement durable (LDD) ou un livret jeune. Par ailleurs, il est également possible de cumuler des livrets réglementés au sein d'un même foyer fiscal. Un couple peut ainsi cumuler deux livrets A et deux LDD.

Clôture d'un livret A

Il n'est plus possible de transférer un livret A d'un établissement à un autre depuis janvier 2012. Seule solution en cas de changement de banque : clôturer son livret et en ouvrir un nouveau, dans un autre établissement. Le nouveau livret ne pourra être ouvert qu'après clôture de l'ancien. Pour clôturer un livret A, il vous suffit de contacter votre banquier, par courrier ou en vous déplaçant en agence. Vous devrez préciser la référence de votre livret A et renseigner les coordonnées de votre compte courant, LDD, CEL... ou autre compte sur lequel vous souhaitez transférer les fonds. En cas de clôture en cours d'année, les intérêts capitalisés sont crédités sur le compte au jour de la fermeture de celui-ci.