Bonus écologique : le nouveau barème 2022, tous les montants

Bonus écologique : le nouveau barème 2022, tous les montants BONUS ECOLOGIQUE ET MALUS ECOLOGIQUE. Quel sera le montant du bonus écologique en 2022 versé pour l'achat d'un véhicule peu polluant ? Si un durcissement des barèmes est prévu, la crise du Covid a repoussé l'échéance. Montants, barèmes, conditions... On vous dit tout !

[Mis à jour le 27 octobre 2021 à 11h06] Nouveau petit délai pour les automobilistes désireux de profiter du bonus écologique ! Déjà repoussé à plusieurs reprises, le changement du barème du bonus écologique le sera à nouveau en 2022. Le montant maximal de l'aide sera ainsi toujours de 6000 euros jusqu'au 30 juin 2022. Pour l'achat d'un véhicule hybride rechargeable, le montant reste de 1000 euros. Quels sont les barèmes, les conditions ? On vous dit tout sur le bonus écologique mais aussi le malus écologique à verser lors de l'achat d'un véhicule particulièrement polluant.

Bonus écologique et malus écologique : comment ça marche ? Définition

Le bonus écologique est une somme d'argent allouée aux acquéreurs de véhicules neufs qui émettent peu de CO2. Le montant du bonus est déduit du prix d'achat du véhicule si le concessionnaire accepte d'avancer le montant du bonus. Dans le cas contraire, l'acquéreur du véhicule doit demander le versement du bonus en adressant un formulaire de demande de versement du bonus à l'Agence des services et de paiement (ASP). À l'inverse, le malus écologique vient majorer le prix d'achat des véhicules très polluants. Le malus est payé au moment de l'immatriculation du véhicule.

Quels sont les véhicules concernés par le bonus écologique et le malus ?

Le système du bonus-malus s'applique aux véhicules particuliers neufs achetés en France ou à l'étranger. Le malus écologique concerne les véhicules dont la première immatriculation en France a été effectuée après le 1er août 2008. Le bonus écologique ne concernait plus que les voitures électriques ou à hydrogène mais une nouvelle aide, moins importante, a été annoncée pour les véhicules hybrides en 2020 et a été maintenue en 2021 et dans le barème 2022.

Le bonus écologique existe-t-il pour l'hybride ?

Comme pour la voiture électrique, il existe un bonus écologique pour l'achat d'une voiture hybride. À l'heure actuelle, son montant est de 1000 euros pour un véhicule hybride rechargeable (VHR) de 50 000 € au maximum, dont le taux de CO2 est compris entre 21 et 50 g/km, et dont l'autonomie est supérieure à 50 km. Ce montant changera en juillet 2022, puisque l'aide sera alors supprimée.

Bonus écologique 2021 : quels sont les montants ?

Il était passé de 6 000 euros à 7 000 euros par le gouvernement pour relancer l'industrie automobile juste après le confinement. Le montant maximal du bonus écologique alloué est désormais de 6000 euros pour l'achat d'un véhicule 100% électrique, et de 1000 euros pour l'achat d'un véhicule hybride rechargeable. Voici le détail des différentes catégories :

  • Véhicules électriques d'un montant de moins de 45 000 euros (taux de CO2 inférieur à 20g/km) : 6000 euros (plafonné à 27% du prix).
  • Véhicules électriques de 45 000 euros à 60 000 euros (taux de CO2 inférieur à 20g/km) : 2000 euros.
  • Camionnettes électriques ou véhicules à hydrogènes (taux de CO2 inférieur à 20g/km) de plus de 60 000 euros : 2000 euros.
  • Véhicule hybride rechargeable (taux de CO2 compris entre 21 et 50g/km) de 50 000 euros maximum et autonomie 100% électrique supérieure à 50 kilomètres : 1000 euros.

Bonus écologique 2022 : quel est le nouveau barème ?

Bonne nouvelle, le barème du bonus écologique est maintenu pour les 6 premiers mois de l'année 2022. Les conditions seront donc les mêmes qu'en 2021 (voir ci-dessus). En revanche, tout changera au 1er juillet 2022. Voici les montants annoncés du bonus écologique 2022 valable dès le 2e semestre :

  • Véhicules électriques d'un montant de moins de 45 000 euros (taux de CO2 inférieur à 20g/km) : 27 % du prix plafonné à 5 000 euros.
  • Véhicules électriques de 45 000 euros à 60 000 euros (taux de CO2 inférieur à 20g/km) : 1000 euros.
  • Camionnettes électriques ou véhicules à hydrogènes (taux de CO2 inférieur à 20g/km) de plus de 60 000 euros : 1000 euros.
  • Véhicule hybride rechargeable (taux de CO2 compris entre 21 et 50g/km) de 50 000 euros maximum et autonomie 100% électrique supérieure à 50 kilomètres : 0 euros.

Malus écologique 2021 : quel est le barème ?

Le malus écologique 2021 a été intégré à un plan pluri-annuel. L'objectif est de baisser le seuil limite de 5 grammes de CO2/km chaque année jusqu'en 2023 tout en augmentant chaque année son plafond de 10 000 euros. En 2021, le seuil d'entrée (le niveau d'émissions à partir duquel un malus est appliqué) est de 133 g/km alors que le montant maximal du malus écologique à verser est de 30 000 euros pour les véhicules affichant des émissions de CO2 supérieures à 219 g/km.

A 133 grammes de CO2/km, l'acheteur devra ainsi payer un malus de 50 euros à l'achat. Le malus passe à 75 euros dès 134 grammes de CO2/km et continue d'augmenter continuellement pour chaque gramme supplémentaire. Dès 140 grammes/km, ce sont ainsi 210 euros qu'il faut débourser, puis 540 euros pour un véhicule émettant 150 grammes de CO2 par kilomètre, 1504 euros dès 160 grammes de CO2/km, 3119 euros dès 170 grammes de CO2/km et 14 881 euros dès la barre des 200 grammes de CO2/km ! Jusqu'à atteindre 30 000 euros à 219 grammes/km et plus.

Malus écologique 2022 : quel est le nouveau barème ?

Les montants du malus vont également évoluer en 2022 avec un seuil de déclenchement qui baissera de nouveau de 8 grammes par rapport à 2021 passant de 133 g/km de CO2 à 128 g/km de CO2 contrairement aux 123 annoncés. Pour les véhicules les plus polluants, le plafond maximum passera de 30 000 euros à 40 000 euros !

  • A 183 g/km de CO2, il faudra ajouter 50 euros de malus écologique au prix de la voiture.
  • 100 euros pour 130 g/km de CO2.
  • 310 euros pour 140 g/km de CO2
  • 983 euros pour 150 g/km de CO2
  • 2 205 euros pour 160 g/km de CO2
  • 4279 euros pour 170 g/km de CO2
  • 7462 euros pour 180 g/km de CO2
  • Le montant maximal, 40 000 euros, est attribué pour les véhicules émettant 225 g/km de CO2 ou plus.

Bonus écologique et malus écologique : aussi en occasion ?

Et bien oui ! Le bonus écologique est aussi valable sous conditions pour les véhicules d'occasion. Le montant est alors de 1000 euros pour l'achat (ou la location de longue durée via un contrat de LLD), uniquement sur le véhicule électrique d'occasion émettant au maximum 20 grammes de CO2 par kilomètre. Le malus écologique existait quant à lui mais a été supprimé, n'étant plus à payer que lors de la première immatriculation d'un véhicule.