Louis-Ferdinand Céline : biographie de l'auteur de Voyage au bout de la nuit

Louis-Ferdinand Céline : biographie de l'auteur de Voyage au bout de la nuit BIOGRAPHIE DE LOUIS-FERDINAND CELINE - Écrivain et médecin français, Louis-Ferdinand Céline est l'auteur de Voyage au bout de la nuit, une oeuvre majeure de la littérature française.

Biographie courte de Louis-Ferdinand Céline - Né le 27 mai 1894 à Courbevoie, Louis Ferdinand Destouches, qui devient plus tard Louis-Ferdinand Céline, est issu d'une famille de petits commerçants. Il grandit à Paris, et effectue sa scolarité dans des établissements publics. En parallèle de ses études, il occupe divers petits boulots. À 18 ans, sur un coup de tête, il s'engage dans l'armée. Deux ans plus tard, la Première Guerre mondiale est déclarée. Dans ses récits, il raconte cette expérience avec beaucoup d'amertume, et en garde un fort pessimisme. Blessé au bras, il est réformé. Il est alors affecté à des postes administratifs, à Londres puis au Cameroun. Rentré en France en 1918, il commence des études de médecine. Il épouse la fille du directeur de l'école de médecine où il étudie, avec qui il a un enfant. Au cours des années suivantes, il occupe plusieurs postes, souvent en libéral. En 1926, il tombe fou amoureux d'Elizabeth Craig, une danseuse américaine. Leur liaison dure sept ans, mais Louis-Ferdinand Céline reste longtemps entiché de la jeune femme, même après leur rupture.

Les œuvres de Louis-Ferdinand Céline

Céline écrit depuis plusieurs années, notamment des pièces de théâtre, mais celles-ci n'ont jamais été publiées. En 1932 paraît son premier roman, Voyage au bout de la nuit. L'oeuvre fait scandale, et les ventes décollent. Suit, en 1936, Mort à crédit. Céline écrit ensuite régulièrement : il publie Bagatelles pour un massacre, L'école des cadavres et Les beaux draps. Ses œuvres sont saluées pour leurs qualités littéraires, en particulier l'usage si particulier que fait Céline de la langue parlée. Cependant, l'antisémitisme et le racisme qu'il affiche dans ses pamphlets entachent la réputation de l'écrivain. Pendant l'Occupation, il publie de violents articles à l'encontre du peuple juif. À la Libération, il s'exile en Allemagne puis au Danemark. Rentré en France, il échappe à une peine de prison pour collaboration grâce à son titre de grand invalide de guerre, obtenu en 1914. Il décède chez lui à Meudon, le 1 juillet 1961.

Voyage au bout de la nuit de Louis-Ferdinand Céline

Ce livre, qui marque le début du succès pour Céline, paraît en 1932. A deux voix de gagner le Prix Goncourt, il remporte cependant le prix Renaudot. Avec une certaine dimension autobiographique, Céline narre l'histoire de Bardamu. Le héros, dont l'innocence a été brisée dans les tranchées de la Première Guerre mondiale, découvre le désespoir au fil de son aventure. Après avoir vu les ravages du colonialisme en Afrique, il fuit vers l'Amérique du fordisme, où le capitalisme le révulse. Il finit par revenir en France, où il devient médecin dans la banlieue parisienne. Il y retrouve la même détresse que partout ailleurs. Bien que l'oeuvre ait fait l'objet de vives réactions, elle a eu un impact indéniable sur la littérature. Louis-Ferdinand Céline n'appartient pas à un courant littéraire particulier. Mais au fil de ses écrits, il a créé un style particulièrement reconnaissable, notamment grâce à l'utilisation brillante du langage parlé et de l'argot.

Louis-Ferdinand Céline : dates clés

27 mai 1894 : Naissance de Louis Ferdinand Céline
Né à Courbevoie, le 27 mai 1894, Louis Ferdinand Céline suit des études en médecine avant de se lancer dans une carrière littéraire. Auteur controversé à cause d'un antisémitisme affiché et d'un engagement collaborationniste, il demeure un des écrivains français les plus traduits et les plus diffusés dans le monde. Son style particulier repose sur un langage parlé et un fond d'argot, tout en évoquant une pensée pessimiste au travers d'histoires du quotidien. Il meurt en 1961.
1932 : Louis Ferdinand Céline gagne le prix Renaudot pour Voyage au bout de la nuit
Louis Ferdinand Céline publie son oeuvre majeure Voyage au bout de la nuit en 1932. Une oeuvre qui passe à deux voix d'obtenir le Prix Goncourt 1932, mais qui est récompensée la même année par le prix Renaudot, un autre prix littéraire. 
1939 : Louis Ferdinand Céline condamné pour diffamation
Durant l'année 1939, l'écrivain français Louis-Ferdinand Céline et les éditions Denoël sont condamnés pour diffamation, après avoir respectivement écrit et publié l'œuvre intitulée l'École des cadavres. Il s'agit du troisième des quatre pamphlets rédigés par Céline qui sont marqués du sceau de l'antisémitisme. Validant des idées d'extrême droite, ces écrits sont une diatribe dirigée contre un monde que les Juifs dirigeraient et exploiteraient. Il évoque clairement ses idées d'alliance avec l'Allemagne nazie et se définit en ce sens comme le premier collaborateur.
1 juillet 1961 : Décès de Louis Ferdinand Céline
En octobre 1951, l'écrivain et son épouse, Lucette Destouches (née Lucette Almansor) s'installent dans un pavillon vétuste à Meudon. Vivant des avances de son éditeur, Céline continue à écrire. Il renoue avec le succès grâce à trois ouvrages qui forment une trilogie : D'un château l'autre (1957), Nord (1960), et enfin Rigodon (publié à titre posthume, en 1969). Louis Ferdinand Céline décède à son domicile de Meudon le 1 juillet 1961, à l'âge de 67 ans. 

Contemporain

Louis-Ferdinand Céline : biographie de l'auteur de Voyage au bout de la nuit

Sommaire Biographie de Louis-Ferdinand Céline Oeuvres de Louis-Ferdinand Céline Voyage au bout de la nuit de Céline Louis-Ferdinand Céline : dates clés Citations de Louis-Ferdinand Céline Biographie courte de Louis...

Je gère mes abonnements push