Sécheresse 2022 : la France en état d'alerte, la carte des restrictions

"Sécheresse 2022 : la France en état d'alerte, la carte des restrictions"

Sécheresse 2022 : la France en état d'alerte, la carte des restrictions SÉCHERESSE. A la fin de l'été 2022, La France est en état d'alerte sécheresse. A ce jour, 117 communes sont privées sont privées d'eau potable, et 93 départements sur 96 sont désormais en alerte sécheresse, au delà de la vigilance et sont concernés par des restrictions d'eau. Le bilan.

[Mis à jour le 6 septembre 2022 à 9h53] La sécheresse se poursuit en France et les dégâts sont importants. Tout le monde est impacté par les restrictions d'eau. 117 communes sont privées d'eau, comme l'a rappelé fin août sur BFMTV Christophe Béchu, ministre de la Transition écologique :" il y a 117 communes privées d'eau potable " et " des quantités d'autres pour lesquelles on a des inquiétudes ". A ce jour, tout le territoire est concerné, 2 départements sont en alerte sécheresse, 12 départements en alerte renforcée, 79 départements en crise et 3 départements seulement sont en vigilance. Il s'agit de Paris, la Seine-Saint-Denis, et les Hauts-de-Seine. Quelques gestes simples peuvent être adoptés par tous pour limiter sa consommation. Le gouvernement donne les bons réflexes à adopter :

Le mois de juillet 2022 a été le plus sec jamais enregistré depuis 1958 avec un déficit important de précipitations. En conséquence, de nombreux départements sont encore menacés de sécheresse jusqu'au mois d'automne. Tandis que de nombreuses réserves d'eau sont à sec, des mesures de rationnement sont adoptées dans plusieurs communes. Cela sera-t-il suffisant pour tenir jusqu'à la fin de l'été ?

Quels sont les départements en alerte sécheresse 2022 ? La liste

À la date du 6 septembre 2022, 93 départements en France métropolitaine sur 96 font l'objet de restrictions d'eau à différents degrés et 79, soit plus des deux tiers du pays, sont "en crise". Lorsque ce niveau d'alerte le plus élevé est activé, l'arrosage des pelouses, des véhicules ou encore l'irrigation des cultures sont interdits, tout comme le remplissage des plans d'eau ou le nettoyage des façades, terrasses et cours. Seuls trois départements sont au stade de vigilance : Paris, les Hauts-de-Seine et la Seine-Saint-Denis.

Les départements au niveau "crise" (alerte rouge) : 79 départements sont concernés par cet état de crise pour au moins une partie de leur territoire. Citons les Bouches-du-Rhône, la Drôme, l'Indre, la Loire-Atlantique, la Mayenne ou la Sarthe, mais aussi une partie du territoire comme les Alpes-Maritimes, la Dordogne, l'Ille-et-Vilaine, l'Isère, le Loiret, le Lot, le Puy-de-Dôme, une partie du Var ou la Vendée.

Quelle est la carte de la sécheresse en France ?

Propluvia est l'institut du ministère de la Transition écologique chargé de la surveillance du niveau de l'eau et la plateforme internet qui permet de consulter en direct les arrêtés de restriction d'eau. Le site comprend une carte évolutive permettant de consulter les zones touchées par ces arrêtés préfectoraux.

© Ministère du Développement Durable - Propluvia

Le ministère de la Transition écologique a également publié une carte synthétisant les différents niveaux d'alerte.

© Ministère de la Transition écologique

Quelles sont les communes où l'eau est coupée ?

Partout en France, les restrictions d'eau s'appliquent, à des niveaux différents. Des mesures concrètes ont été mises en place pour limiter la consommation d'eau pour les particuliers, les entreprises et les collectivités. Il peut par exemple être interdit de laver sa voiture ou arroser son jardin. Dans plus d'une centaine de petites communes en France, les canalisations sont vides, a souligné le ministre de la Transition écologique Christophe Béchu. C'est notamment le cas dans les Alpes-de-Haute-Provence. Le Fugeret, Le Castellet et Annot sont autant de villages approvisionnés en eau potable par des camions.

Quels sont les différents niveaux d'alerte sécheresse ? Quelles sont les restrictions ?

Il existe quatre grands niveaux de vigilance sécheresse et toutes ont pour conséquences la mise en place de mesures spécifiques.

  • Vigilance sécheresse (niveau 1) : information et incitation des particuliers et professionnels à faire des économies d'eau.
  • Alerte (niveau 2) : mesures d'interdiction de manœuvre de vanne, d'activité nautique, interdiction à certaines heures d'arroser les jardins, espaces verts, golfs ou encore de laver sa voiture. Pour les agriculteurs, réduction des prélèvements à des fins agricoles inférieure à 50% (ou interdiction jusqu'à trois jours par semaine).
  • Alerte renforcée (niveau 3) : limitation plus forte des prélèvements pour l'arrosage des jardins, espaces verts, golfs, lavage des voitures, ..., jusqu'à l'interdiction de certains prélèvements. Pour les agriculteurs, réduction des prélèvements à des fins agricoles supérieure ou égale à 50% (ou interdiction supérieure ou égale à 3,5 jours par semaine).
  • Crise (niveau 4) : arrêt des prélèvements non prioritaires, y compris des prélèvements à des fins agricoles. Seuls les prélèvements permettant d'assurer l'exercice des usages prioritaires sont autorisés. Ils concernent des secteurs comme la santé, la sécurité civile, l'eau potable et la salubrité.

Quels sont les petits gestes qui peuvent aider à limiter la sécheresse ?

Les particuliers ont un rôle à jouer pour limiter la sécheresse, notamment par le biais de petits gestes du quotidien résumés par le site du ministère de la Transition écologique :

  • Éviter de laisser couler l'eau,
  • Limiter les arrosages de mon jardin,
  • Installer des équipements économes en eau,
  • Prendre une douche plutôt qu'un bain,
  • Installer un récupérateur d'eau de pluie ou des bidons sous les descentes des gouttières et dans le jardin pour arroser ce dernier,
  • Réparer les fuites d'eau,
  • Eviter de faire tourner son lave-linge ou son lave-vaisselle à moitié vide.