Jean-Paul Belmondo : quel est son état de santé ?

Jean-Paul Belmondo : quel est son état de santé ? JEAN-PAUL BELMONDO - Géant du cinéma français, l'acteur du Professionnel a fêté en avril dernier ses 87 ans. Malgré des frayeurs de santé, l'état de santé de Jean-Paul Belmondo semble au beau fixe.

[Mis à jour le 13 juillet 2020 à 21h00] Malgré le temps qui passe, Jean-Paul Belmondo semble en grande forme. Le 9 avril 2020, l'acteur vu dans Le Professionnel ou encore L'As des As a fêté ses 87 ans. L'événement a été immortalisé par les caméras de TF1, révélant que ce géant du cinéma français semble bien se porter, malgré les frayeurs qu'il a pu faire par le passé sur son état de santé. Il n'hésite d'ailleurs pas à soulever des altères pour se maintenir en forme. Plus récemment, "Bébel" a retrouvé son petit-fils, Alessandro, à déjeuner à une terrasse parisienne, une fois le confinement terminé. Il était accompagné de plusieurs acteurs, comme Antoine Duléry, Jean Dujardin ou Pierre Richard. Ce cliché le montre souriant, et visiblement en bonne santé.

Si l'acteur semble se porter bien actuellement, Jean-Paul Belmondo a fait quelques frayeurs par le passé à sa famille et à ses fans. Le 8 août 2001, l'acteur de L'As des As est en effet victime d'un accident vasculaire cérébral. Hospitalisé à Paris, il mettra plusieurs années à se remettre de cet AVC. Pendant plusieurs années, l'acteur souffre de difficultés à parler, et perd l'usage de son bras droit. En septembre 2019, l'acteur octogénaire est victime d'une chute qui lui provoque des douleurs à la jambe, aux côtes et aux épaules. Sa famille est néanmoins rassurante sur son état de santé, précisant que le comédien devra seulement se reposer quelques semaines. En novembre dernier, Jean-Paul Belmondo est le sujet d'un article de Paris-Match. S'il est en fauteuil roulant, "pas une seconde, il ne cesse de sourire, écrit le journaliste. L'as des as reste un battant au moral d'acier". "Mon beau-père est un monsieur très serein et il a cette joie de vivre qui lui permet de profiter à fond de tous ces instants. Ça lui donne un bonheur quotidien. C'est pour ça qu'il va bien", a affirmé de son côté Luana, la belle-fille de Jean-Paul Belmondo à Gala en novembre 2019.

Jean-Paul Belmondo et la mort

Depuis quelques années, Jean-Paul Belmondo a perdu de nombreux amis proches : Jean Rochefort, Philippe Noiret, et plus récemment Jean-Pierre Marielle et Charles Gérard, en 2019.  Des pertes qui ont toujours profondément blessé et affecté l'acteur du Professionnel. L'acteur de 86 ans a d'ailleurs évoqué sa propre mort dans une interview à Corse Matin, en août 2018 : "C'est la vie et je sais - je l'espère en tout cas - que je les retrouverai un jour là-haut". Cependant, il assure n'avoir "pas peur de la fin. J'ai eu une vie si heureuse".

Où en est la carrière au cinéma de Jean-Paul Belmondo ?

Jean-Paul Belmondo fait toujours figure d'icône du cinéma français. Et ce n'est pas son âge qui l'empêche de faire du cinéma. Beaucoup plus rare sur le grand écran depuis son AVC en 2001, ce n'est pas pour autant que sa carrière a pris fin. Dans de nombreuses interview, il a fait part de son désir de jouer à nouveau devant la caméra. A l'occasion du Festival Lumière à Lyon en octobre 2018, le metteur en scène Claude Lelouch a annoncé qu'il tournerait de nouveau avec celui qui est l'un de ses acteurs fétiches pour la suite d'Itinéraire d'un enfant gâté. Ce film sera aussi l'occasion pour Jean-Paul Belmondo de redonner la réplique à Richard Anconina. Jean-Paul Belmondo s'est d'ailleurs dit très heureux de reprendre son rôle : "Quand Claude m'a parlé de faire la suite d'Itinéraire, j'ai tout de suite accepté. Ça me fait tellement plaisir. Je suis prêt." La date de sortie du film est toutefois encore inconnue.

Le comédien connu pour ses rôles dans "Le Magnifique", "L'as des as" ou encore "Les tribulations d'un Chinois en Chine" donnera également la réplique à Benjamin Biolay et Antoine Duléry dans un road movie réalisé par Fabien Onteniente, déjà responsable des films comme "Disco" ou encore "Camping", a indiqué Le Parisien. Si le titre de travail du long-métrage est actuellement "Coup de chapeau", impossible pour le moment de connaître le titre définitif ou la date de sortie officielle. Il faudra patienter quelques mois pour en savoir plus.

Biographie de jean-paul belmondo

La jeunesse de Jean-Paul Belmondo

Jean-Paul Belmondo est né le 9 avril 1933 à Neuilly-sur-Seine. Il vient d'une famille d'artistes : son père était sculpteur et sa mère peintre. Jean-Paul Belmondo manifeste très rapidement son intérêt pour le sport, plutôt que pour les études. Il s'adonne à la boxe, qui a été pendant de nombreuses années l'une de ses passions. C'est à son retour d'un voyage en Auvergne en 1950 qu'il décide de devenir acteur. Il prépare alors le concours du Conservatoire, qu'il intègre en 1952. Il y rencontrera "La bande du Conservatoire", où l'on retrouve de grands acteurs du cinéma français : Jean-Pierre Marielle, Claude Rich et Jean Rochefort.

Les films qui ont fait la carrière de Jean-Paul Belmondo

Depuis le Conservatoire, Jean-Paul Belmondo est devenu une star du cinéma français. Surnommé "Bébel", il a alterné toute sa carrière entre les films populaires et grand public, avec des long-métrages d'auteurs. Il se distingue des autres acteurs de sa génération par sa volonté de faire ses propres cascades.  Il débute au cinéma avec Les Copains du dimanche en 1956. Après un passage sur les planches, il retente sa chance sur grand écran avec un petit rôle dans Sois belle et tais-toi, où il joue auprès d'Alain Delon.

Mais Jean-Paul Belmondo ne sera pas révélé avant l'année 1960 : il est à l'affiche d'A bout de souffle de Jean-Luc Godard. Véritable succès critique et public, ce long-métrage lui ouvre grand les portes du septième art. Il tourne ensuite sous la direction des plus grands réalisateurs, comme Alain Resnais, Philippe de Broca, Henri Verneuil, Claude Chabrol, François Truffaut ou encore Claude Lelouch pour ne citer qu'eux. A partir des années 1960, sa carrière s'enclenche véritablement : il joue dans Un singe en hiver (1962), L'homme de Rio (1964), Le Cerveau (1969). Les années 1970 et 1980 viennent le confirmé comme une valeur sûre du cinéma français : il retrouve Alain Delon à l'affiche de Borsalino (1970), brille dans Le Magnifique (1973) et Peur sur la ville (1975) et confirme sa popularité avec Le Professionnel (1981), L'As des as (1982). Il fait partie des acteurs les plus populaires du box-office, rassemblant au cours de sa carrière d'acteur près de 130 millions de spectateurs.

Cependant, sa carrière connaît un coup de mou à partir des années 1980 : la presse se montre plus critique envers ses films qui attirent de moins en moins de spectateurs. Cela ne l'empêche pas de remporter le César du meilleur acteur en 1989, pour son rôle dans Itinéraire d'un enfant gâté. Toutefois, Jean-Paul Belmondo refuse cette récompense et n'ira jamais chercher son prix. Au moment de sa nomination, il avait indiqué qu'il préférait que ce soit ses collègues qui soient récompensés à sa place. Pour d'autres, Jean-Paul Belmondo voue une rancœur au sculpteur César qui a imaginé le trophée, car ce dernier a été choisi au détriment de son père sculpteur.

Depuis son AVC en 2001, Jean-Paul Belmondo s'est fait plus rare au cinéma et sur les planches. Il apparaît pour la dernière fois au cinéma en 2009. Son talent d'acteur et son importance dans le cinéma français a toutefois été reconnu à plus d'un titre : il reçoit en 2011 une Palme d'honneur au Festival de Cannes, puis un hommage lui est rendu en sa présence lors de la cérémonie des César 2017.

Quel âge a Jean-Paul Belmondo ?

Né le 9 avril 1933, Jean-Paul Belmondo a fêté ses 87 ans en 2020. Il fait ainsi partie des doyens des acteurs français. En février 2017, la carrière du comédien a été célébrée par l'Académie des César tout au long de la cérémonie et un prix d'honneur lui a été remis. L'assistance lui avait par ailleurs réservé une longue standing ovation où l'émotion était palpable.

Jean-Paul Belmondo et les femmes de sa vie

Jean-Paul Belmondo a connu plusieurs idylles très médiatisées. Il a d'abord épousé en première noce la danseuse Elodie Constantin, qui sera la mère de deux de ses enfants : Florence (née en 1960) et Paul (né en 1963). Jean-Paul adopte également la première fille de sa compagne, Patricia, née en 1954. Les époux se séparent en 1966, un an après l'aventure de l'acteur avec Ursula Andress sur le plateau du film Les Tribulations d'un Chinois en Chine de Philippe de Broca. Belmondo et Andress se séparent finalement en 1972, après sept ans d'idylle.

Par la suite, c'est avec une actrice italienne, Laura Antonelli, que Jean-Paul Belmondo vit une histoire d'amour jusqu'en 1980. Ce n'est qu'en 1989 que Jean-Paul Belmondo rencontre Natty Tardivel, qui sera sa dernière épouse. La danseuse de ballet a alors 24 ans et est sa cadette de trente-deux ans. Le couple se marie en 2002 et donnera naissance à une petite Stella en 2003 mais divorce quatre ans plus tard. Dernière relation publique très médiatisée pour Jean-Paul Belmondo : avec Barbara Gondolfi, une jeune ex-mannequin et participante à la version flamande de L'île de la tentation. Le couple se sépare en 2012.

Jean-Paul Belmondo et ses enfants

Jean-Paul Belmondo a eu quatre enfants dans sa vie. Florence et Paul sont respectivement nés en 1960 et 1963 de son union avec Elodie Constantin. Patricia est elle aussi la fille de la danseuse qui a partagé la vie de l'acteur mais elle est née en 1954 d'un autre père. Jean-Paul Belmondo l'a toutefois adoptée. Florence habite depuis longtemps aux Etats-Unis avec son compagnon. Patricia, a été script-girl pour le cinéma. Elle est décédée à l'âge de 40 ans dans un incendie survenu dans son appartement rue de Rennes à Paris. Paul a fait carrière en tant que pilote automobile. Avec sa deuxième femme Natty Tardivel, Jean-Paul Belmondo donne naissance à Stella en 2003. En 2019, la jeune fille de 16 ans apparaît au Bal des débutantes à Paris en compagnie de son père.

L'état de santé de Jean-Paul Belmondo

L'AVC de Jean-Paul Belmondo - Jean-Paul Belmondo a eu de graves ennuis de santé. Le 8 août 2001, il est en effet victime d'un accident vasculaire cérébral (ou AVC) alors qu'il séjourne dans la maison de Guy Bedos à Lumio, non loin de Calvi en Corse. Alors que son ami souhaite le faire transférer par hélicoptère à Marseille pour être pris en charge le plus rapidement possible, son entourage s'y oppose et exige une hospitalisation à Paris. Le monstre sacré du cinéma français mettra plusieurs années à se remettre de cet accident qui le laissera "un peu hésitant dans la parole" expliquait-il à RTL. A la suite de cet AVC, Jean-Paul Belmondo a également perdu l'usage de son bras droit mais rien n'a entamé son optimisme.

Une chute médiatisée en 2019 : Le 16 septembre 2019, l'acteur octogénaire est victime d'une chute et souffre de douleurs à la jambe, aux côtes et aux épaules. Si sa famille rassure sur son état de santé, déclarant "il va bien", cet incident le force à se reposer quelques semaines. Le 4 novembre dernier, sa belle-fille Luana, femme de Paul Belmondo, a donné des nouvelles de l'acteur dans les colonnes de Gala : "C'est une petite chute très médiatisée mais qui n'a pas eu de conséquences majeures". "Mon beau-père est un monsieur très serein et il a cette joie de vivre qui lui permet de profiter à fond de tous ces instants. Ça lui donne un bonheur quotidien. C'est pour ça qu'il va bien".

Cinéma français