Romy Schneider : Sissi, Alain Delon, mort mystérieuse... Biographie d'une immense actrice

Romy Schneider : Sissi, Alain Delon, mort mystérieuse... Biographie d'une immense actrice ROMY SCHNEIDER - Romy Schneider est une actrice connue pour ses rôles mémorables, ses histoires d'amour passionnées et sa mort tragique. Portrait.

Biographie de Romy Schneider - Romy Schneider est née le 23 septembre 1938 à Vienne, en Autriche. Elle est la fille de l'actrice Magda Schneider et de Wolf Albach Retty. En 1953 Romy Schneider s'inscrit dans une école d'art dramatique et, âgée seulement de quinze ans, décroche son premier rôle en jouant le personnage de la fille de Magda Schneider dans le film "Lilas blancs". Le film est une réussite et sera suivi d'autres rôles, mais elle deviendra vraiment célèbre après avoir joué le rôle de l'impératrice Élisabeth d'Autriche, dans la série des Sissi. Elle incarnera ce personnage durant trois films.

En 1958, le réalisateur Pierre Gaspard-Huit lui offre le rôle-titre d'un remake de Christine de Max Ophüls. Ce fut le début d'une belle idylle avec son partenaire à l'écran, Alain Delon, mais qui n'aura duré que cinq ans. Cependant son image très stéréotypée de Sissi lui colle à la peau et c'est grâce à sa rencontre avec Luchino Visconti qu'elle aura l'occasion de changer de registre. En 1961, celui-ci lui offre un rôle dans "Dommage qu'elle soit une putain", aux côtés d'Alain Delon.

Sa carrière est propulsée à un rang international avec plusieurs films hollywoodiens dont "Prête-moi ton mari" de Jack Lemmon, et "Quoi de neuf, Pussycat ?" de Woody Allen en 1965. Sa prestation dans "Le Procès" d'Orson Welles en 1963 lui permet enfin de casser son image d'idôle. Quelques années plus tard, elle accepte de reprendre le rôle qui l'a révélée, celui d'Elisabeth d'Autriche, avant de gagner l'année suivante le César de la meilleure actrice avec le film "Les Choses de la vie" suivi d'une seconde récompense pour "L'Important c'est d'aimer" en 1979. Son dernier film aura été "La Passante du Sans-Souci" car seulement un mois plus tard Romy Schneider est morte d'une crise cardiaque dont les causes restent indéterminées.

Romy Schneider, inoubliable dans Sissi l'impératrice

Dans l'esprit de nombreux cinéphiles, Romy Schneider reste l'inoubliable Sissi l'impératrice. Dès les années 1950, le réalisateur Ernst Marischka a en tête l'idée de filmer l'histoire d'Elisabeth d'Autriche, dans une version très romancée. Pour lui, pas de doute, Romy Schneider permettra à la production d'être une réussite. Sa mère, Magda Schneider, joue d'ailleurs la mère de l'impératrice à cette occasion. Le film Sissi sort en 1955 en Autriche, deux ans plus tard en France : c'est un véritable succès populaire, particulièrement en Autriche et en Allemagne où les recettes dépassent celles d'Autant en emporte le vent. Romy Schneider est dès lors érigée au rang de star. D'autres épisodes seront ensuite tournés : Sissi impératrice, puis Sissi face à son destin. Mais à mesure que les projets s'enchaînent, Romy Schneider est de plus en plus réticente à l'idée de participer à ces suites, désirant se détacher du rôle de l'impératrice. S'opposant à un quatrième épisode, l'actrice déclarera même "Je hais cette image de Sissi".

Sa romance très médiatisée avec Alain Delon

Durant cinq ans, Romy Schneider et Alain Delon formaient le couple le plus glamour du cinéma. Les deux acteurs se sont rencontrés sur le remake de Christine en 1958. Pourtant, ce n'était pas l'amour au premier regard : la comédienne trouve son partenaire à l'écran trop arrogant, et celui-ci s'agace qu'elle ne parle pas français. Mais pourtant, la magie opère, et ils tombent amoureux sur le tournage du films. Ils se fiancent le 22 mars 1959 et se trouvent affublés du surnom "les fiancés de l'Europe". Romy Schneider part s'installer avec Alain Delon à Paris. 

© DALMAS/SIPA

Pourtant, leurs rapports vont progressivement s'effriter : alors que Delon est en pleine ascension dans sa carrière, Schneider apparaît de moins en moins à l'écran. Finalement, en 1963, Romy Schneider reçoit une lettre de rupture de la part de son fiancé, qui l'a quitté pour Nathalie Sand, qui est enceinte du premier fils de l'acteur, Anthony Delon. Après la mort de Romy Schneider le 29 mai 1982, Alain Delon lui écrit sur un morceau de papier : "Tu n'as jamais été aussi aussi belle. Tu vois, j'ai appris quelques mots d'allemand pour toi : Ich liebe dich meine Liebe" ("Je t'aime mon amour").

Romy Schneider reforme son couple avec Delon dans La Piscine

En 1969, cela fait six ans que Romy Schneider et Alain Delon ont rompu leurs fiançailles. Pourtant, leurs chemins se croisent de nouveau à l'occasion d'un tournage. Le couple mythique du septième art se reforme, devant les caméras seulement, dans La Piscine de Jacques Deray. Dans ce film sorti en 1969, ils incarnent deux amants, dont la relation se retrouvera contrariée par l'arrivée d'un autre couple d'amis durant leurs vacances à Saint-Tropez. A l'époque, Romy Schneider voyait sa carrière stagner, ayant choisi d'élever son fils plutôt que de retrouver les plateaux de cinéma. Les retrouvailles de Delon et Schneider pour les besoins de ce film jette un véritable coup de projecteur sur le film et relance la carrière de l'actrice. Après la Piscine, elle est engagée par Claude Sautet pour jouer dans Les choses de la vie.

Romy Schneider ne s'est jamais remise de la mort de son fils

Romy Schneider a eu deux enfants : son fils David Christopher Meyen est né de son union avec l'acteur Harry Meyen, et une fille, Sarah Biasini, née de son mariage avec le journaliste franco-italien Daniel Biasini. L'actrice ne se serait jamais remise de la mort de son fils aîné en 1981 : David, alors âgé de quatorze ans, a escaladé un portail de deux mètres de haut. Malheureusement, il perd l'équilibre et tombe sur les pointes de la grille, qui lui transpercent l'artère fémorale. L'adolescent meurt dans la nuit. Romy Schneider a été très affectée de ce décès, un an après sa propre mort. D'autant plus que des paparazzi se seraient fait passer pour des infirmiers pour photographier son fils mort lors du service funéraire. Dans l'émission Champes-Elysées en avril 1982, la comédienne reviendra, furieuse, sur ce moment douloureux : "Que des journalistes se déguisent en infirmiers pour photographier un enfant mort… Où est la morale ? Où est le tact ?"

La fille de Romy Schneider est devenue actrice

La fille cadette de Romy Schneider a suivi les pas de sa mère. Née le 21 juillet 1977, Sarah Biasini est en effet une comédienne française, également connue pour son affiliation avec l'actrice allemande. Son père est le journaliste franco-italien Daniel Biasini. La fille de Romy Schneider a principalement joué sur les planches de théâtre, mais a aussi fait quelques apparitions au cinéma et à la télévision : sur grand écran, on a pu la voir dans Mon petit doigt m'a dit (2005), Un homme et son chien (2009), Dors mon lapin (2012) et Associés contre le crime (2012). A la télévision, on a pu la voir dans plusieurs téléfilms, comme Julie, chevalier de Maupin, Le temps du silence, Le général du roi ou encore Couleur locale. Elle a donné naissance à une fille en 2018, née de sa relation avec le metteur en scène Gil Lefeuvre.

Les causes de la mort de Romy Schneider jamais élucidées

Romy Schneider est retrouvée morte le 29 mai 1982 dans son appartement parisien. La macabre découverte est faite par son compagnon, Laurent Pétin. L'actrice avait 43 ans. Presque 40 ans après son décès, sa mort n'est toujours pas élucidée. La police retrouve sur place une lettre inachevée, un mot pour annuler une séance photographie et d'interview avec une rature suggérant qu'elle s'est effondrée en l'écrivant, mais aussi de l'alcool et des médicaments. Plusieurs thèses sont évoquées pour expliquer le décès soudain de cette icône du septième art : la mort naturelle, l'accident ou le suicide. Le magistrat Laurent Davenas, chargé de l'affaire, décidera de la classer sans suite pour "ne pas casser le mythe". Selon Claude Pétin, l'une de ses amies intimes, la mort de Romy Schneider serait tout à fait naturelle. Sa fille, Sarah Biasini, confirmera en 2018 que sa mère ne souffrait pas de dépendance, que ça soit à l'alcool ou aux médicaments. Romy Schneider est inhumée le 2 juin 1982.

Cinéma français