Claude Brasseur : Biographie d'un acteur emblématique du cinéma français

Claude Brasseur : Biographie d'un acteur emblématique du cinéma français BIOGRAPHIE DE CLAUDE BRASSEUR - Acteur français, il a joué dans 26 pièces de théâtre et dans plus de 100 films, dont Un éléphant ça trompe énormément, Camping ou La Boum.

Biographie de Claude BrasseurDe son vrai nom Claude Espinasse, Claude Brasseur est un acteur français. Il est le fils des acteurs Pierre Brasseur et Odette Joyeux, né le 15 juin 1936.

Claude Brasseur jeune : début et rôle de Vidocq

En 1955, Claude Brasseur fait ses premiers pas au théâtre dans "Judas" de Marcel Pagnol. Puis, l'année suivante, il débute au cinéma dans "Rencontre à Paris" de Georges Lampin. Par la suite, il tourne avec de grands réalisateurs tels que Jean Renoir et Marcel Carné. Ses premiers grands rôles, il les obtient d'abord grâce à la télévision, en jouant Rouletabille dans "Le mystère de la chambre jaune" de Jean Kerchbron et Sganarelle dans "Dom Juan ou le Festin de pierre" de Marcel Bluwal. Brasseur est aussi connu pour avoir joué François Vidocq dans "Les Nouvelles aventures de Vidocq", une série de deux saisons, de 1971 à 1973.

Claude Brasseur 1975
Claude Brasseur en 1975 © MUUS/SIPA

Sa carrière cinématographique & théâtrale

C'est à partir de 1974 que Claude Brasseur se fait remarquer au cinéma avec le film "Les Seins de glace" de Georges Lautner. Mais il obtient la consécration avec "Un éléphant ça trompe énormément" d'Yves Robert, en 1976, jouant le rôle d'un homme homosexuel. Le film est un tel succès, qu'il y a une suite "Nous irons tous au paradis" en 1977, à laquelle il participe. Sa carrière est jalonnée de nombreux films, dont des films à succès comme "La guerre des polices" de Robin Davis en 1979, "La boum" de Claude Pinoteau en 1980 et sa suite, "Les acteurs" de Bertrand Blier en 2000, "Chouchou" de Merzak Allouache en 2003 et "Camping" et ses suites de Fabien Onteniente en 2006. Claude Brasseur a également continué à fouler les planches. Les pièces qu'il a souvent joué sont : "Tartuffe ou l'imposteur" de Molière, "Le souper" de Jean-Claude Brisville, "A torts et à raisons" de Ronald Harwood, pour laquelle il a été nommé au Molière du comédien en 2000 et "La colère du tigre" de Philippe Madral, pour laquelle il a été nommé au Molière du comédien dans un spectacle de théâtre privé en 2015. Brasseur a gagné deux césars : le César du meilleur acteur dans un second rôle pour "Un éléphant ça trompe énormément", en jouant le premier personnage homosexuel "positif" du cinéma français et le César du meilleur acteur pour "La guerre des polices".

Les succès des films "La boum" et "Camping"

Claude Brasseur joue notamment dans deux films à succès : "La Boum" de Claude Pinoteau et "Camping" de Fabien Onteniente. Dans le premier, il joue le rôle du père de Vic (Sophie Marceau), dentiste très occupé et ayant une maîtresse (Dominique Lavanant). Dans le deuxième, aux côtés de Mylène Demongeot, il interprète Jacky Pic, un retraité habitant Melun, qui vient au camping depuis 30 ans et qui possède toujours l'emplacement 17. Initialement, ce rôle était destiné à Jacques Villeret, mais ce dernier est décédé avant le tournage. Le film lui est donc dédié. Sur son personnage, Brasseur révèle qu'il n'a pas eu de difficulté à interpréter un "beauf". En 1980, "La boum" fait 4 378 430 entrées et en 2006, "Camping" fait 5 490 482 entrées au Box office.

Claude Brasseur dans Camping
Claude Brasseur dans Camping avec Mathilde Seignier (à gauche) et Mylène Demongeot et Antoine Duléry (à droite) © NANA PRODUCTIONS/SIPA

Une famille d'artiste

Claude Brasseur fait partie d'une famille d'acteurs. En effet, son père était Pierre Brasseur, célèbre pour avoir joué notamment dans "Le quai des brumes" de Marcel Carné et "Les enfants du paradis" de Marcel Carné et de l'actrice Odette Joyeux. L'écrivain américain Ernest Hemingway est son parrain.

En 2007, Brasseur est président de la 32e cérémonie des César. Le 25 mars 2004, il est fait chevalier de l'ordre national du Mérite puis promu officier le 13 mai 2016. Puis le 18 novembre 2008 il est fait chevalier de la Légion d'honneur puis promu officier le 30 décembre 2016.

Qui est le fils de Claude Brasseur ?

Claude Brasseur épouse la mannequin et journaliste de mode Peggy Roche le 27 mars 1961 et divorce par la suite. Puis il se marie avec Michèle Cambon, avec qui il a un fils, Alexandre Brasseur, lui aussi acteur, connu notamment pour jouer dans la série "Demain nous appartient".

Claude Brasseur et le sport

Claude Brasseur pratique deux sports : tout d'abord le bobsleigh, où il a été sélectionné en équipe de France pour les Jeux olympiques d'hiver de 1964 à Innsbruck, mais suite à un grave accident, l'équipe n'a pu participer ; puis la compétition automobile. Il a d'ailleurs remporté le rallye Paris-Dakar de 1983 avec Jacky Ickx, son copilote. Il a aussi souvent participé à des courses du Simca Racing Team avec le Star racing Team, au volant d'une Simca 1000 Rallye.

Cinéma français