Le Grand Bain : synopsis, casting, bande-annonce, photos, avis, streaming... LE GRAND BAIN FILM – Le long-métrage de Gilles Lellouche, salué d'un César, est un des grands succès du cinéma français en 2018.

[Mis à jour le 01 mars 2019 à 18h19] Avec plus de 4 millions d'entrées au box-office français, Le Grand bain est un des gros succès du cinéma français de la fin d'année 2018. Nommé 10 fois aux César 2019, le film de Gilles Lellouche faisait office de favori de la cérémonie. Au final, la comédie n'a remporté qu'un seul prix : celui du meilleur acteur dans un second rôle pour Philippe Katerine. Le chanteur devenu acteur en a profité pour faire un discours de remerciement lunaire comme il en a le secret.

Réalisé par Gilles Lellouche, Le Grand bain est un film qui met en scène un groupe d'hommes un peu perdus qui décident de poursuivre une idée folle : faire de la natation synchronisée et participer aux championnats du monde de la discipline. Au casting, on retrouve Mathieu Amalric, Benoît Poelvoorde, Jean-Hugues Anglade ou encore Guillaume Canet et Philippe Katerine.

Les acteurs font-ils toutes leurs scènes de natation ?

 Si, pour certaines scènes assez courtes, les acteurs du Grand Bain ont été doublés par des professionnels, tous ont dû prendre des cours pour être crédibles dans leur rôle et ils apparaissent dans la plupart des scènes de natation synchronisée. Dans une interview accordée à l'émission Tout Le Sport, Leïla Bekhti insiste, les acteurs ont vraiment fait le boulot. Par exemple, "le plongeon à la fin, c'est vraiment Guillaume". L'acteur et réalisateur confirme : "On a été très peu doublés. Le plongeon, le saut périlleux... Mais même tous, on a tous fait une grosse partie de la choré." Tout n'a toutefois pas été possible dans le temps de préparation qui était donné aux acteurs. "Après y a des choses qui sont impossibles à faire. A l'envers les jambes, c'est..." compliqué expliqué Guillaume Canet.

Dans le reportage de France 3, on peut en apprendre plus sur le déroulement de leur entraînement qui a duré six mois à l'INSEP avec Julie Fabre, entraîneur nationale. "Au départ, c'était rigolo, c'était marrant et petit à petit ils se sont mis à y croire et moi aussi d'ailleurs. C'est à dire que moi je les ai vraiment préparés à faire les championnats du monde." Benoît Poelvoorde explique toutefois que les acteurs ont eu beaucoup de mal à synchroniser leurs mouvements sur des temps différents. Mais le résultat final est bluffant.

Le Grand bain – Sortie cinéma le 24 octobre 2018

Photos