Synopsis - En 1961, la SHIN FILMS change de dimension. Non seulement Shin Sang-ok réalise quatre longs-métrages cette année-là mais sa société en produit plus de vingt autres. En adaptant le grand classique de la littérature coréenne Seong Chun-yang, Shin Sang-ok tourne le premier film coréen en Cinemascope couleur et s'essaye au drame historique en costume. À cette date la plus coûteuse production de l'histoire du cinéma coréen, il fait de son film une réponse couronnée de succès à la non moins acclamée version de Hong Seong-ji réalisée cette même année 1961 ! Quelques semaines plus tard, Shin Sang-ok récidive avec les tumultueuses chroniques du Prince Yeonsan considéré avec le temps comme une de ses oeuvres majeures. Accédant au trône, Yeosan est obsédé par le dessein de réhabiliter sa mère injustement destituée, la Reine Yun. Ils se confrontent à l'intransigeante résistance de la Reine-mère In-su et révèle alors une personnalité tourmentée, excessive, exerçant sans la moindre tempérance son autorité pour atteindre ses fins.

Prince Yeonsan
Prince Yeonsan

Synopsis - En 1961, la SHIN FILMS change de dimension. Non seulement Shin Sang-ok réalise quatre longs-métrages cette année-là mais sa société en produit plus de vingt autres. En adaptant le grand classique de la littérature coréenne Seong Chun...