Dictionnaire français

chevalement

nom masculin
chevalement, 34 expressions contenant le mot "chevalement"
  • Fièvre de cheval Sens : Avoir une fièvre très élevée. Origine : Expression familière qui indique qu'une personne a une très forte température. Chez le cheval, les effets de la fièvre sont assez spectaculaires, ce qui explique sans doute l'origine de cette expression.Lire la suite
  • C'est la mort du petit cheval Sens : C'est très grave, la fin de tout. Origine : Expression française familière désignant une situation jugée extrême dans sa gravité. Parfois employée ironiquement pour se moquer du manque de relativité dont font preuve certaines personnes confrontées à des événements particuliers.Lire la suite
  • À cheval Sens : Sur un cheval, entre deux lieux, exigeant. Origine : Au départ, l'expression signifiait au moyen du cheval. Puis elle a désigné une façon de positionner ses jambes, comme un cavalier, de part et d'autre d'une assise. Par extension, elle désigne une situation entre deux lieux, deux périodes. Elle signifie enfin " être exigeant " dans un domaine.Lire la suite
  • Cheval fiscal Sens : Unité de mesure fiscale. Origine : Le cheval fiscal, noté cv ou CV, vient du droit fiscal et sert à l'établissement des certificats d'immatriculation (carte grise). C'est une unité d'évaluation arbitraire de la puissance d'un moteur pour le calcul de la taxe, mais sans valeur physique contrairement au cheval-vapeur, noté ch, qui servait de comparaison entre un cheval tirant une charge utile et une machine à moteur à vapeur.Lire la suite
  • Cheval-d'arçons Sens : Agrès de gymnastique artistique masculine. Origine : A l'origine, le cheval d'arçons est une pièce de bois en forme de cheval, utilisée pour entreposer une selle. Les arçons sont les deux pièces de bois cintrées formant la structure de la selle. Vers 1630, l'Italien Giacomo Baluda de Pesare consacre un traité au cheval de bois visant à la formation du cavalier. Il faut attendre le XIXe siècle pour que les gymnases accueillent les premiers chevaux d'arçons, et que leur usage soit destiné à l'éducation physique.Lire la suite
  • Chevaux camargues Sens : Petits chevaux de selle rustiques à la peau grise. Origine : Le Camargue, ou cheval camargue, tire son nom de sa région d'origine, au sud de la France, dans le delta du Rhône. Considéré comme l'une des plus anciennes races de cheval au monde, il est mentionné dès l'Antiquité romaine. Vivant en liberté dans les marais de Camargue, il est utilisé comme monture de bât ou de guerre jusqu'au XIIe siècle, puis comme animal de travail. Aujourd'hui, le Camargue est une race de selle, devenue le symbole de sa région d'origine.Lire la suite
  • En fer à cheval Sens : Dont la forme rappelle celle d'un fer à cheval. Origine : On utilise l'expression en fer à cheval pour désigner quelque chose en forme de demi-cercle ou de demi-ovale, une forme rappelant celle du fer à cheval. On peut ainsi parler par exemple d'une table en fer à cheval ou d'un escalier en fer à cheval.Lire la suite
  • Asseoir un cheval sur ses hanches Sens : Soumettre par des gestes précis. Origine : Empruntée à l'équitation et au manège, l'action de faire asseoir un cheval, de lui faire plier les jambes est suggérée par l'expression. Par extension, elle désigne des gestes qui visent à soumettre un animal, voire un homme.Lire la suite
  • Couronner un cheval Sens : En équitation, l'action par un cavalier de déséquilibrer accidentellement sa monture au point de provoquer sa chute. La cicatrice localisée sur le genou du cheval forme un cercle appelé couronne. Origine : L'expression s'appuie sur la forme extensive du verbe "couronner" : au XIXe siècle, l'Académie vétérinaire utilise cette locution pour désigner l'action, par un cavalier, de déséquilibrer accidentellement sa monture au point de provoquer sa chute, le cheval se réceptionnant par conséquent sur les genoux. La cicatrice laissée au genou de l'animal épouse la forme d'un cercle appelé "couronne".Lire la suite
  • Mettre un cheval sur la main Sens : Posture d'un cheval sur le mors. Origine : Expression utilisée dans le vocabulaire équestre, il s'agit d'une position prise par le cheval. Il est sur la main lorsqu'en engageant les postérieurs, il monte sur son dos et vient tranquillement se poser sur le mors. Sa mâchoire est alors complètement décontractée.Lire la suite

Mots proches recherchés

verbe intransitif, verbe transitif
nom masculin
adjectif
adjectif
nom masculin
verbe transitif
nom masculin
nom masculin

Mots du jour

nom masculin
nom féminin
nom masculin
adjectif
locution adjectivale
adjectif, nom féminin
adjectif
nom féminin