Dictionnaire français

contre-pied

nom masculin
contre-pied, 99 expressions contenant le mot "contre-pied"
  • Enlever à quelqu'un une épine du pied Sens : Aider quelqu'un à se sortir d'une difficulté. Origine : En moyen français, on employait beaucoup l'expression "se tirer une épine du pied", qui signifiait que quelqu'un avait surmonté une grande difficulté. Aujourd'hui, on dit d'une personne qu'elle a "enlevé à une autre une épine du pied" lorsqu'elle lui a permis de se sortir d'une difficulté ou d'un ennui.Lire la suite
  • D'arrache-pied Sens : Intensément, avec beaucoup d'efforts. Origine : Cette expression renvoie à une image selon laquelle on essaierait de "décoller" ses pieds du sol, défiant ainsi les lois de la gravité. Faire quelque chose "d'arrache-pied" signifie donc qu'on le fait avec beaucoup d'efforts.Lire la suite
  • Être au pied du mur Sens : Être contraint d'agir. Origine : L'expression "être au pied du mur" date de la fin du XVIe siècle. On disait anciennement "estre à pied de mur", puis "se trouver au pied du mur sans échelle" en 1593. Cette variante montre bien l'impossibilité de se sortir d'une situation contraignante. "Être au pied du mur" signifie que l'on se trouve contraint d'agir, que l'on ne peut plus reculer devant un problème ou une responsabilité.Lire la suite
  • Mettre à quelqu'un le pied à l'étrier Sens : Aider quelqu'un à réussir une entreprise. Origine : L'origine de cette expression remonte au milieu du XVe siècle où l'on trouvait "mettre le pied en l'estrier à quelqu'un". On a ensuite dit vers le milieu du siècle suivant "mettre son pied en l'estrier". L'étrier permet au cavalier de monter sur son cheval, mais également de le diriger. Il symbolise ainsi l'aide que l'on peut apporter à quelqu'un pour lui permettre de mener à bien une entreprise, et par extension à bien commencer sa carrière, à obtenir une bonne position sociale.Lire la suite
  • Ne pas savoir sur quel pied danser Sens : Ne pas savoir comment réagir. Origine : Cette expression semble être née vers la fin du XVe siècle où l'on disait "ne savoir de quel pié danser". On a ensuite employé au début du siècle suivant "ne savoir de quel pié aller". La forme actuelle a été adoptée à la même époque, et l'expression signifie que l'on ne sait pas quel comportement adopter vis-à-vis de quelqu'un.Lire la suite
  • Etre sur un pied d'égalité Sens : Etre dans un rapport égalitaire. Origine : Contrairement a beaucoup d'idées reçues, cette expression ne fait pas référence à la taille des chaussures mais au "pied", qui était au XVIIe siècle une unité de mesure. On l'emploie donc pour dire que deux personnes sont dans un rapport égalitaire.Lire la suite
  • Trouver chaussure à son pied Sens : Trouver ce qu'il nous faut. Origine : Si cette expression née au XVIe siècle signifie aujourd'hui que l'on trouve ce dont on a besoin, son sens était autrefois différent. Il s'agissait de symboliser métaphoriquement les deux sexes en signifiant le contenu et le contenant. En d'autres termes, l'expression signifiait que l'on trouvait l'homme ou la femme qui nous convenait.Lire la suite
  • Bon pied bon oeil Sens : Avoir l'air en bonne santé, vif. Origine : Au Moyen-Age, on utilisait l'expression "de bon oeil", qui signifiait "avec franchise". Ensuite, du XVIe au XVIIe siècle, on employait "aller de bon pied" pour dire que l'on marchait à bonne allure. C'est au XVIIe siècle qu'est née l'expression "bon pied bon oeil" dans laquelle le "bon pied" symbolise la stabilité et la rapidité et le "bon oeil", la vue perçante. Avoir "bon pied bon oeil" signifie donc que l'on est en bonne santé, que l'on reste vif malgré l'âge.Lire la suite
  • Prendre tout au pied de la lettre Sens : De façon scrupuleuse. Origine : Il faut considérer ici le mot « pied » en rapport avec sa signification au XVIe siècle : une mesure précise. Exécuter les ordres « au pied de la lettre », c'est exécuter les ordres dans le sens strict des mots de cette lettre, sans chercher à les interpréter en aucune manière.Lire la suite
  • Ne plus savoir sur quel pied danser Sens : Ne pas savoir comment réagir. Origine : Cette expression semble être née vers la fin du XVe siècle où l'on disait "ne savoir de quel pié danser". On a ensuite employé au début du siècle suivant "ne savoir de quel pié aller". La forme actuelle a été adoptée à la même époque, et l'expression signifie que l'on ne sait pas quel comportement adopter vis-à-vis de quelqu'un.Lire la suite

Mots proches recherchés

adjectif, nom, participe présent
verbe transitif
nom féminin
adjectif, nom
nom féminin
nom féminin
adjectif, participe présent
verbe transitif
adjectif, participe passé

Mots du jour

nom masculin
participe passé
nom masculin
adjectif, nom féminin
nom féminin
préposition
nom masculin, adjectif
adjectif
nom masculin
nom féminin